Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

30 mai 2020 6 30 /05 /mai /2020 08:41
Top articles du blog par l'hébergeur Overblog :

Lien des 21 choix réalisés :

 

Partager cet article
Repost0
24 mai 2020 7 24 /05 /mai /2020 08:07

Une  nouvelle visite de ce beau site, le 23 mai 2020

 

 

 

La Roche-Guyon est classé Beau village de France,

c'est la seule commune francilienne à bénéficier de ce label

 

 

Le château et le potager sont fermés actuellement

Les halles de la Roche-Guyon

La Halle-mairie de la Roche-Guyon

La fontaine monumentale du centre ville

 

La Roche-Guyon, beau village de France

L'église Saint-Samson de La Roche-Guyon :

 

La Roche-Guyon, beau village de France

Le donjon de l'ancien château :

 

La halle-mairie et les boves de la Roche-Guyon
La halle-mairie et les boves de la Roche-Guyon

La halle-mairie et les boves de la Roche-Guyon

L'hôpital :

Vue de l'hôpital des hauteurs de La Roche-Guyon

Il accueille, en hospitalisation de soins de suite et de réadaptation, avec des possibilités de séjours temporaires ou aménagés, 80 enfants et adolescents de 3 à 18 ans présentant un , sous la responsabilité médicale du Professeur Thierry Billette de Villemeur, neuropédiatre.

 
L'hôpital de La Roche-Guyon

Hôpital pédiatrique longs séjours, spécialisé dans le polyhandicap.
1 rue Justinien Blazy 95780 La Roche-Guyon.
01 30 63 83 30

La commune est située dans le sud-ouest du Val-d’Oise, aux confins de l'Ile-de-France et de la Normandie, à

la jonction des trois départements du Val-d'Oise, des Yvelines et de l'Eure.

Elle se trouve à 66 kilomètres environ au nord-ouest de Paris et à 40 kilomètres à l’ouest de Pontoise.

Le village est situé dans le creux d’un méandre de la Seine, sur la rive droite du fleuve, au pied d’une paroi crayeuse escarpée qui délimite le rebord du plateau du Vexin français. C'est le village le plus occidental du département du Val-d’Oise, et la Seine à l’ouest de la commune est le point le plus bas du département à 13 mètres d’altitude (cote moyenne).

Taillé à même la roche, un étroit boyau lance ses 250 marches à l'assaut du donjon dressé depuis près d'un

millénaire sur la falaise. La vue donne, au nord, sur le Vexin et ses champs de céréales et en contrebas, sur la Seine qui coule au pied des vieilles demeures à colombage et les boves, noms données aux maisons troglodytiques.

La Roche-Guyon, beau village de FranceLa Roche-Guyon, beau village de France
La Roche-Guyon, beau village de FranceLa Roche-Guyon, beau village de FranceLa Roche-Guyon, beau village de France
Les habitations troglodytesLes habitations troglodytes

Les habitations troglodytes

 

Lien site Wikipédia le château de la Roche-Guyon : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch

%C3%A2teau_de_La_Roche-Guyon

L'arboretum de La Roche :

L'arboretum est fermé actuellement. A suivre bientôt !

Où se situe l'arboterum de La Roche-Guyon ?

Les fleurs de La Roche-Guyon  et ses falaises

La Roche-Guyon, beau village de FranceLa Roche-Guyon, beau village de France

Orchis pourpres sauvages

Les fleurs du vexin dans la ville de La Roche-GuyonLes fleurs du vexin dans la ville de La Roche-Guyon
Les fleurs du vexin dans la ville de La Roche-GuyonLes fleurs du vexin dans la ville de La Roche-GuyonLes fleurs du vexin dans la ville de La Roche-Guyon
Les fleurs du vexin dans la ville de La Roche-GuyonLes fleurs du vexin dans la ville de La Roche-Guyon
Les fleurs du vexin dans la ville de La Roche-GuyonLes fleurs du vexin dans la ville de La Roche-Guyon

Les fleurs du vexin dans la ville de La Roche-Guyon

 

Lien La Roche-Guyon, beau village de France : https://www.les-plus-beaux-villages-de-france.org/fr/nos-villages/la-roche-guyon/

Voir aussi lien blog des Randonneurs Ovillois :une randonnée au départ de la Roche-Guyon, beau village de France  http://lesrandonneursovillois.over-blog.com/2016/07/une-randonnee-au-depart-de-la-roche-guyon-beau-village-de-france.html

Le circuit de la randonnée sous le site OpenRunner :

Le circuit de la randonnée du 24 juillet 2016 : 15 kilomètres et 360 mètres de dénivelée avec les Randonneurs Ovillois.

Différentes randonnées au départ de La Roche-Guyon, une randonnée de 22 kilomètres et 410 mètres de dénivelées : https://www.openrunner.com/r/7856427

Une autres randonnée de 2 kilomètres et 100 mètres de dénivelée : https://www.openrunner.com/r/6405128

Une autre randonnée de 8 kilomètres et 200 mètres de dénivelées : https://www.openrunner.com/r/11343526

 

Lien La Roche-Guyon Val-d'Oise Tourisme, les incontournables, La Roche-Guyon : https://www.valdoise-tourisme.com/les-incontournables/la-roche-guyon-un-village-dans-lhistoire/

Lien La Roche-Guyon site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Roche-Guyon

Point info tourisme :
Dans le bâtiment de La Gabelle situé à l’angle du potager du château.
Tél : 09 77 59 47 22

Château de la Roche-Guyon :

Château de la Roche–Guyon
1, rue de l’Audience
95780 La Roche-Guyon
Tél : 01 34 79 74 42
chateaudelarocheguyon.fr

 

Bonne visite !!

***

Partager cet article
Repost0
18 mai 2020 1 18 /05 /mai /2020 20:50

 

Une visite à Gerberoy le 17 mai 2020.

 

 

Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de FranceLes roses et la poterie de Gerberoy, beau village de FranceLes roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de FranceLes roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France

 

Les jardins Le Sidaner

 
Les jardins Henri Le Sidaner
 

Lorsqu’en 1901, le peintre impressionniste Henri Le Sidaner évoque le souhait de s’installer à la campagne, à l’instar de son ami Claude Monet à Giverny, le sculpteur Rodin lui suggère une maison de village à Gerberoy.
C’est le coup de foudre ! Ici, 4 000 m2 de jardin s’ordonnent sur trois niveaux qui dévalent en terrasses vers la bâtisse blottie sous la collégiale. Roseraie, chemin de ronde, tour, pergola, balustrades et statues : l’artiste en a conçu les
moindres détails, jusqu’au petit atelier dans lequel il s’installait pour réaliser ses esquisses.
Labellisé Jardin remarquable, doté de 25 espèces différentes de rosiers, c’est aujourd’hui une sublime balade pour déambuler entrejardins blanc, jaune, bleu, sauvage, terrasses à l’italienne, et même un temple de l’Amour !

 

Henri Le Sidaner : peintre et fondateur des jardins de Gerberoy

HISTORIQUE  ;

Sources les jardins Le Sidaner :  lien https://www.lesjardinshenrilesidaner.com/

 

Au cours de l'Exposition Universelle de 1900, Henri Le Sidaner, confie à son ami Auguste Rodin, sculpteur, son souhait d'acquérir une maison de campagne. Rodin lui conseille le Beauvaisis qu'il découvre. A Beauvais, il fait la connaissance du célèbre céramiste picard Auguste Delaherche qui l'invite à visiter Gerberoy. Sous le charme de cette petite ville endormie,  ancienne ville fortifiée (créée en 1078), ville qui fût le théâtre de plusieurs guerres, dont la guerre de 100 ans, Henri Le Sidaner s'installe à Gerberoy en avril 1901 et loue une maison adossée à la Collégiale Saint-Pierre (classée Monument Historique) maison dont il fait l'acquisition en 1904.

Henri le Sidaner construit son Atelier d'hiver dans la cour de la maison, à partir d'une ancienne grange. La maison, autrefois habitée par des Religieuses ne possède qu'un verger qui deviendra plus tard son premier jardin monochrome : le Jardin Blanc.

Au fur et à mesure des années, le peintre acquiert diverses parcelles sur les ruines du château-fort et crée trois jardins monochromes : le jardin blanc, la roseraie avec son Atelier d'été et le jardin jaune et bleu où il édifie le Temple de l'Amour, réplique de celui qui se trouve au Petit Trianon à Versailles.

Né le 7 août 1862, il décède le 16 juillet 1939 à l'âge de 77 ans.

Les jardins Henri Le Sidaner :

Ouverts au public en 2008, Dominique Le Sidaner, petite-fille du Peintre par alliance, contribue à la

restauration des Jardins Henri Le Sidaner et obtient, en 2013, le label "Jardin Remarquable", une première étoile au Guide Vert Tourisme MICHELIN et l'inscription de l'Atelier du Peintre dans le Guide des Maisons d'Ecrivains et d'Artistes, en 2019.

 

Yann Farinaux Le Sidaner, arrière petit-fils du Peintre est l'auteur du Catalogue Raisonné et des ouvrages "Paysages intimes" et "les derniers impressionnistes" (Editions Monelle Hayot).

Commissaire des expositions, il organise d'importantes expositions en France, en Hollande, au Japon, en Angleterre... expositions qui contribuent à la redécouverte du Peintre Intimiste, post-Impressionniste Henri Le Sidaner.

La rose Henri Le Sidaner

 

Ouverture prévue des jardins Le Sidaner à Gerbevoy : le 21 mai 2020

Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France

Le puits et la halle de Gerberoy

 

Place La Hire et Xaintrailles et la mairie de GerberoyPlace La Hire et Xaintrailles et la mairie de GerberoyPlace La Hire et Xaintrailles et la mairie de Gerberoy
Place La Hire et Xaintrailles et la mairie de GerberoyPlace La Hire et Xaintrailles et la mairie de Gerberoy
Place La Hire et Xaintrailles et la mairie de GerberoyPlace La Hire et Xaintrailles et la mairie de GerberoyPlace La Hire et Xaintrailles et la mairie de Gerberoy

Place La Hire et Xaintrailles et la mairie de Gerberoy

La Hire et Xaintrailles : qui sont-ils ?  Des compagnons d'arme de Jeanne d'Arc.

La Hire, des fois orthographié Lahire : Etienne de Vignoles ou de Vignolles :

lien site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_de_Vignolles

Xaintrailles Jean Poton de ... : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Poton_de_Xaintrailles

La bataille de Gerberoy : 9 mai 1435 lien site Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Gerberoy

 

 

Illustration :  Etienne de Vignolles dit La Hire et Xaintrailles,

d'après un manuscrit de Martial d'Auvergne 1484

La Collégiale Saint-Pierre de Gerberoy :

 

La collégiale Saint-Pierre de GerberoyLa collégiale Saint-Pierre de Gerberoy
La collégiale Saint-Pierre de GerberoyLa collégiale Saint-Pierre de GerberoyLa collégiale Saint-Pierre de Gerberoy

La collégiale Saint-Pierre de Gerberoy

Plan de la collégiale Saint-Pierre  :

 

 

 

La collégiale Saint-Pierre est une église paroissiale catholique commencée au XIème siècle et

terminée au XVème siècle. Le style est roman  pour les parties les plus anciennes, et gothique  pour le reste. La collégiale fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques  depuis le 3 avril 1984. Elle est affiliée à la paroisse Saint-Lucien du Haut-Beauvaisis.

 

 

Sources site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Coll%C3%A9giale_Saint-Pierre_de_Gerberoy

 

 

L'intérieur de la collégiale Saint-PierreL'intérieur de la collégiale Saint-PierreL'intérieur de la collégiale Saint-Pierre

L'intérieur de la collégiale Saint-Pierre

Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
La maison bleue

La maison bleue

Gerberoy est un village fait de maisons anciennes à colombage, où le torchis a laissé place aux briques rouges. Sur la façade de la plus ancienne maison, construite en 1690, des faïences illustrent les anciens corps de métier de la ville. Plus loin une maison bleue. « La plus peinte et la plus photographiée du village », assure notre guide. Construite en 1691, sa peinture bleue interpelle. Elle a été réalisée à base de feuilles de guède, qui produisent une teinture bleue, le pastel, et d’urine humaine « d’homme, prélevée le lundi car plus chargée en alcool » précise la guide.

 

Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France

Les vignes Le clos de Gerberoy

 

Le tour des remparts de GerberoyLe tour des remparts de Gerberoy
Le tour des remparts de GerberoyLe tour des remparts de GerberoyLe tour des remparts de Gerberoy

Le tour des remparts de Gerberoy

Les remparts côté mare :

 

Détails de la cité :

Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France

Les restaurants de Gerberoy, malheureusement fermés actuellement du fait de la crise sanitaire :

L'Atelier gourmand de Sarah

L'Atelier gourmand de Sarah :

3 rue Henri le Sidaner, 60380 Gerberoy
Tél. : 06 73 19 02 06
 

Le Vieux Logis

Hostellerie Le Vieux Logis :

25, rue du Logis du Roy 60380 Gerberoy

Tél. : 03 44 82 71 66

 

Le Logis de Gerberoy : chambres d'hôtes

4, rue Logis du Roy 60380 Gerberoy

Tél. : 03 44 82 36 80

 

Restaurant "Les Remparts"

Les Remparts :

2, allée du Jeu de Tamis, 60380 Gerberoy
Tél. : 03 44 82 16 50
Ouverture :  téléphoner au restaurant
 
Où se situe le restaurant Les Remparts ?
 

 

Le Jardin des Ifs :

3, impasse du Vidame 30380 Gerberoy

Tél. : 07 66 20 51 41
 
Le Bar de la Terrasse :
 
 
Désolé pour les restaurants ou bars que j'aurai pu oublier
merci de me contacter pour compléments d'informations.
 

Les autres fleurs de Gerberoy

Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de FranceLes roses et la poterie de Gerberoy, beau village de FranceLes roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France

Les iris bleus

 

La poterie de Gerberoy

Quelques images sur l'atelier et la boutique de Stéphanie ouverts actuellement

 

Stéphanie au tour, un futur bol !

Stéphanie au tour
Stéphanie au tour
Stéphanie au tour
Stéphanie au tour
Stéphanie au tour
Stéphanie au tour
Stéphanie au tour
Stéphanie au tour

Stéphanie au tour

Stéphanie au tour

Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France
Les roses et la poterie de Gerberoy, beau village de FranceLes roses et la poterie de Gerberoy, beau village de France

Une commande prestigieuse :

A la fin de l'année dernière et en ce début d'année, Stéphanie a eu une prestigieuse commande pour la

Haute-Couture :

des boutons en céramique pour la Maison Margiela Collection "Artisanal" Printemps-Eté 2020 et Automne-Hiver 2020 concu par John Galliano

Images des boutons de la Collection "Artisanal"Images des boutons de la Collection "Artisanal"
Images des boutons de la Collection "Artisanal"

Images des boutons de la Collection "Artisanal"

 

 

 

Défilé de la Maison Margiela Collection "Artisanal"

 

Poterie de Gerberoy : Stéphanie Quilan

Artisanat d'art et créations

Ouvert toute l'année et tous les jours

La poterie fait partie Patrimoine vivant de la ville

 

Terre vernissée, Raku, poterie artisanale. Arts de la table, bijoux, sculptures.

Cours enfants - adultes, Visites démonstrations de groupes. Stages cuisson raku

5, faubourg Saint-Jean 60380 Gerberoy

Tél. : 06 38 20 75 76

Site lien : http://www.poterie-gerberoy.fr

FB : http://poteriedegerberoystephaniequilan

Courriel : stephaniequilan@hotmail.com

Où se situe la Poterie de Gerberoy ?

Le parking sud-ouest de Gerberoy

Infos du site de Stéphanie :

EXPOSITIONS MANIFESTATIONS année 2020 : 

  • 28 et 29 mars :  porte ouverte de l’atelier à Gerberoy. Annulée

Un moment privilégié de partage entre passionnés et curieux tout le week-end.

Reporté au 5 et 6 septembre 2020 JEMA (Journées Européennes des Métiers d’Art) porte-ouverte de l’atelier-boutique de Gerberoy tout le w-e, puis R.V. au marché artisanal de Beauvais organisé par le département de l’Oise pour l’occasion (au 1, rue Cambry). Au programme exposition, démonstrations de tournage et ateliers tout le week-end.

  • “Fête des Roses” à Gerberoy chaque année,  rendez-vous le premier dimanche de juin, cette année c’est reporté en septembre lors du w-e du patrimoine. Pièces uniques façonnées spécialement pour cette occasion en série limitée.
  • Reporté en 2021 les 12 et 13 juin  la biennale de briques et de pôtsfête de l’argile et marché potiers à Allonne (Beauvais – Oise) à la briquetterie DeWulf. Nous fêterons les 20 ans, un rendez-vous à ne pas manquer!
  • “Journées du Patrimoine” à Gerberoy en mi- septembre porte-ouverte de l’atelier-boutique avec démonstration les après-midi, c’est un moment de partage avec les visiteurs.
  • Exposition Vente des potiers et céramistes de l’Oise à la Maladrerie Saint Lazare” à Beauvais  le samedi 21 et 22 novembre 2020.

Une très belle exposition durant tout un week-end dans un cadre magnifique.

Exposition d'aquarelles de Jean-Pierre dans l'atelier-boutique de Stéphanie en 2013 et 2014

Exposition d'aquarelles de Jean-Pierre dans l'atelier-boutique de Stéphanie en 2013 et 2014

Voir aussi autres articles du blog sur la cité de Gerberoy :

Un des beaux villages de France, Gerberoy : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-un-des-beaux-villages-de-france-gerberoy-118516955.html

Une nouvelle visite à Gerberoy : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/06/une-nouvelle-visite-a-gerberoy-beau-village-de-picardie.html

La 87ème Fête des Roses à Gerberoy, beau village de Picardie Le blog de Jean-Pierre : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2015/06/la-87eme-fete-des-roses-a-gerberoy-beau-village-de-picardie.html

La fête des Roses à Gerberoy Le blog des Randonneurs Ovillois 21 juin 2015 : http://lesrandonneursovillois.over-blog.com/2015/06/la-fete-des-roses-a-gerberoy-et-le-repas-partage-des-randonneurs.html

Dernier article du blog, mai 2020 : En Pays de Bray Le blog de Jean-Pierre http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2020/05/en-pays-de-bray-en-mai.html

Carnet de voyage aquarelles à Gerberoy Site dessins et aquarelles Jean-Pierre : http://kosinski.free.fr/Carnet%20de%20voyage%20à%20Gerberoy/index.html

 

Office de tourisme de Gerberoy :

 
Office de Tourisme de la Picardie Verte et ses Vallées :
Adresse : 20, rue du Logis du Roy, 60380 Gerberoy
Tél. : 03 44 46 32 20
 
Ou :

49, bis rue du Général Leclerc,

60690 Marseille-en-Beauvaisis

flecheTéléphone: 03.44.46.32.20 

flecheFax: 03.44.46.34.46 

 

Plan de la cité de Gerberoy

Plan de la cité de Gerberoy

Carte IGN de Gerberoy A observer, ses murailles actuelles

Quelques cartes de Gerberoy sources site Géoportail

Archives de Gerberoy :

La première Fête des Roses à Gerberoy en 1928 et un rassemblement de Mercédes anciennes en 2014
La première Fête des Roses à Gerberoy en 1928 et un rassemblement de Mercédes anciennes en 2014

La première Fête des Roses à Gerberoy en 1928 et un rassemblement de Mercédes anciennes en 2014

 

 

Bonne visite dans cette cité médiévale

Beau village de France !!

***

Partager cet article
Repost0
11 août 2019 7 11 /08 /août /2019 18:13
Les fortifications de DourdanLes fortifications de DourdanLes fortifications de Dourdan
Les fortifications de DourdanLes fortifications de Dourdan

Les fortifications de Dourdan

Plan des fortifications de la ville de Dourdan

Les halles de DourdanLes halles de DourdanLes halles de Dourdan

Les halles de Dourdan

L'église Saint-Germain-l'Auxerrois à deux pas des fortifications de la ville

L'église Saint-Germain-l'Auxerrois de Dourdan :

 

Une visite au centre historique de DourdanUne visite au centre historique de Dourdan

 

 

L'église Saint-Germain-d'Auxerre ou l'Auxerrois :

Une première église aurait été fondée par Bertrade de Laon, mère de Charlemagne, au VIIème siècle.

La construction de l'église débuta en 1150 sous la direction des chanoines de Saint-Chéron et fut achevée au XIIème siècle. En 1428, durant la guerre de Cent ans, la troupe de Salisbury endommagea gravement les parties hautes, elle ne fut restaurée qu'à la fin du XVème siècle, gagnant au passage des chapelles latérales. Pendant les guerres de religions,  l'église fut à nouveau endommagée par les huguenots, brûlant la toiture, brisant les vitraux, les cloches furent fondues pour fabriquer des boulets.

En 1641, les flèches asymétriques furent ajoutées; en 1648, Anne d'Autriche, offrit le maître-autel à quatre colonnes de la chapelle de la Vierge; puis, en 1689 fut construite la chapelle de la Vierge qui augmenta la longueur de l'édifice de quatorze mètres pour atteindre cinquante mètres et devenir le chevet.

À nouveau ravagée sous la Révolution française, l'église fut transformée en « Temple de la raison victorieuse » puis en prison jusqu'en 1795

Au XIXème siècle, l'église presque ruinée fut réhabilitée grâce à la volonté de l'abbé Gérard et les dons des paroissiens en moins de dix ans2.

Depuis le 26 octobre 1967, l'église est classée aux monuments historiques.

Lien Wikipédia Bertrade de Laon : Bertrade de Laon

La gare de Dourdan :

 

La rue Saint-Pierre arrivant vers l'église Saint-Germain-l'Auxerrois Carte postale ancienne

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le donjon du château et les  halles de Dourdan - Cartes postales anciennes

Dourdan le château-fort Entrée principale Origine du château de Doudan

Carte postales ancienne

Lien site Wikipédia  Dourdan : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dourdan

 

Où se situe la ville de Dourdan dans l'Essonne ?

Dourdan, ville royale depuis le Xème siècle :

Village celte  puis cité gallo-romaine, berceau des Capétiens  et ville royale depuis le Xe siècle, capitale du Hurepoix , Dourdan est aujourd’hui encore célèbre pour son château du XIIIe siècle exceptionnellement conservé et sa vaste forêt . Mêlant patrimoine historique et environnemental de qualité, située aux portes de l'agglomération parisienne à mi-chemin entre la capitale et Chartres, elle dispose d’un cadre de vie préservé et accessible, apprécié notamment par Emile Zola ou Michel Audiard . Ses monuments, son musée et ses espaces naturels en font un site touristique important du département.

Lien site Wikipédia Hurepoix : Hurepoix
 

Les petits circuit de Dourdan : sources O. de Tourisme

Une visite au centre historique de Dourdan
Une visite au centre historique de Dourdan
Une visite au centre historique de Dourdan
Une visite au centre historique de Dourdan
Une visite au centre historique de Dourdan

Sur les pas des artistes et écrivains à Dourdan :

Une visite au centre historique de DourdanUne visite au centre historique de Dourdan
Une visite au centre historique de DourdanUne visite au centre historique de Dourdan

De la forteresse médiévale aux fontaines bouillantes :

Une visite au centre historique de Dourdan
Une visite au centre historique de Dourdan
Circuit le Moulin des Muses
Circuit le Moulin des Muses

Circuit le Moulin des Muses

Documentation O.T. Dourdan : La Forêt de Dourdan
Documentation O.T. Dourdan : La Forêt de Dourdan

Documentation O.T. Dourdan : La Forêt de Dourdan

Une randonnée au départ de la gare de Dourdan : la forêt éponyme et d'Ouye avec les Randonneurs Ovillois.

Le circuit des plaques historiques à Dourdan Sources Office de Tourisme
Le circuit des plaques historiques à Dourdan Sources Office de Tourisme

Le circuit des plaques historiques à Dourdan Sources Office de Tourisme

Rando. fiche De l'Orge à la Rémarde Sources O.T. Dourdan et FFR
Rando. fiche De l'Orge à la Rémarde Sources O.T. Dourdan et FFR

Rando. fiche De l'Orge à la Rémarde Sources O.T. Dourdan et FFR

Le château du Marais et son miroir d'eau Photographie du 15 août 2019

Les lavoirs du bord de l'Orge

 

Les lavoirs des bords de l'Orge aux portes de DourdanLes lavoirs des bords de l'Orge aux portes de Dourdan
Les lavoirs des bords de l'Orge aux portes de Dourdan
Les lavoirs des bords de l'Orge aux portes de DourdanLes lavoirs des bords de l'Orge aux portes de DourdanLes lavoirs des bords de l'Orge aux portes de Dourdan

Les lavoirs des bords de l'Orge aux portes de Dourdan

Vu sur le parcours

Durant le circuit de la forêt de Doudan, le village de Sainte-MesmeDurant le circuit de la forêt de Doudan, le village de Sainte-MesmeDurant le circuit de la forêt de Doudan, le village de Sainte-Mesme

Durant le circuit de la forêt de Doudan, le village de Sainte-Mesme

Caractéristiques de la randonnée au départ de Dourdan Traces gps reportées sur OpenRunner ett Géoportail
Caractéristiques de la randonnée au départ de Dourdan Traces gps reportées sur OpenRunner ett Géoportail
Caractéristiques de la randonnée au départ de Dourdan Traces gps reportées sur OpenRunner ett Géoportail

Caractéristiques de la randonnée au départ de Dourdan Traces gps reportées sur OpenRunner ett Géoportail

Documentation La forêt de Dourdan Sources : Office de Tourisme de Dourdan août 2019
Documentation La forêt de Dourdan Sources : Office de Tourisme de Dourdan août 2019

Documentation La forêt de Dourdan Sources : Office de Tourisme de Dourdan août 2019

La forêt de Dourdan et de l'OuyeLa forêt de Dourdan et de l'OuyeLa forêt de Dourdan et de l'Ouye
La forêt de Dourdan et de l'OuyeLa forêt de Dourdan et de l'Ouye

La forêt de Dourdan et de l'Ouye

Les caractéristiques de cette randonnée de 16 kilomètres sous OpenRunner et ses liens : https://www.openrunner.com/r/10352610

Lien gpx de cette randonnée : 8_août_2019_09_21_16.gpx

 

Bonne visite !

***

Dimanche 6 octobre 2019

12ème Festival de Voitures Anciennes

Dourdan Parterre de l'hôtel de ville

A voir aussi les autres articles des châteaux de la région de Dourdan du blog :

Lien article Le château de Courson et son parc : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/08/le-chateau-de-courson-et-son-parc.html

Lien article Le château des Marais  et son miroir d'eau, dan,s l'Essonne : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/08/le-chateau-du-marais-et-son-miroir-d-eau-dans-l-essonne.html

Office de Tourisme de Dourdan :

Place du Général de Gaulle 91410 Dourdan

Tél. : 01 64 59 86 97 Courriel : info@dourdan-tourisme.fr

Les bénévoles de l'association pour la sauvegarde et mise en valeur du patrimoine de Dourdan :

A.D.Q.M. 10, rue du Mesnil 91410 Dourdan

Association PATRIMOINE ET CADRE DE VIE DOURDAN (APAVIE) :
10, rue du Mesnil, 91410 Dourdan

Courriel : apaviedourdan@free.fr

 

 

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2019 4 04 /07 /juillet /2019 07:49

Une visite à Lyons-la-Forêt, une cité entrée dans les beaux villages de France.

Les halles de Lyons-la-Forêt

La halle du centre de la cité de Lyons-la-Forêt :

La halle est datée du XVIIe et XVIIIe siècles et située place Isaac BenseradeVoir et modifier les données sur Wikidata

.

Vue aérienne de la halle place Isaac Benserade

Lyons-la-Forêt Les Beaux villages de FranceLyons-la-Forêt Les Beaux villages de France
Lyons-la-Forêt Les Beaux villages de FranceLyons-la-Forêt Les Beaux villages de France
Le quartier du square des BénédictinesLe quartier du square des Bénédictines
Le quartier du square des Bénédictines
Le quartier du square des BénédictinesLe quartier du square des BénédictinesLe quartier du square des Bénédictines

Le quartier du square des Bénédictines

Les anciennes fortifications de Lyons-la-Forêt

Plan et vue des différentes enceintes de la ville

Carte ancienne de la cité

Carte ancienne de la cité

Un peu d'Histoire :

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-un-des-beaux-villages-de-france-gerberoy-118516955.html

 La création du duché de Normandie par le traité de Saint-Clair-sur-Epte entre Charles le Simple (879-922) et Rollon (av.890-931) en 911, fit renaître ce qui deviendra le canton de Lyons. Très rapidement, le nouveau duc Guillaume Ier de Normandie, appelé aussi Longue Épée (av.910-942), très attaché à la forêt domaniale (celle-ci n’était qu’à trente kilomètres de Rouen, capitale du duché), décide d’établir, en 935, à Saint-Denis-en-Lyons, une vaste résidence surplombant les rives de la Lieure

 

      Guillaume le Conquérant (1027-1087) y donne une charte en 1050. Peu d’années avant sa victoire à Hasting en 1066 et son couronnement à l’abbaye de Westminster, il ordonne en 1060 la construction d’une forteresse importante à Lyons, lieu stratégique, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière entre le royaume de France et le duché de Normandie. Son fils cadet le roi Henri Ier (1068-1135) achèvera l’édification de ce château dont les bases de l’imposant donjon ont été mises à jour durant l’été 2007.

      Henri Ier dit Beauclerc, est certainement le personnage le plus emblématique du canton, tout au moins de Lyons-la-Forêt. Cette gloire, peut-être la doit-il à sa mort prématurée, en son château de Lyons. La chronique raconte qu’après avoir mal digéré des lamproies (sorte d’anguilles très appréciées au Moyen Âge), il fut pris de douleurs épouvantables et mourut à Lyons le 1er décembre 1135. Henri Ier fut aussi l’un des bienfaiteurs de la toute jeune abbaye de Mortemer, née de l’installation de quelques religieux d’un prieuré de Beaumont-le-Perreux, séduits par la vie de trois ermites auprès d’un étang alors décrit comme « fangeux ». Cette installation reçu l’approbation de l’archevêque de Rouen et celle du roi d’Angleterre.

      Plus tard, en 1163, le roi Henri II Plantagenêt (1133-1189) et sa mère l’impératrice Mathilde (1102-1167), fille d’Henri Ier Beauclerc et femme de l’empereur et roi Henri V de Germanie (1081-1125), permirent la construction de la nef de l’abbatiale.
Richard Ier d’Angleterre, dit Cœur de Lion (1157-1199), couronné le 13 août 1189, prit pour confesseur Guillaume, abbé de Mortemer et pour très proche chevalier Etienne de Longchamps qui l’accompagna lors de la troisième croisade et devint gouverneur de Saint-Jean-d’Acre de 1191 à 1192. Il fut prévôt de Lyons à son retour de Terre sainte.

      Mais cette période ne fut pas de tout repos pour les habitants du Pays de Lyons qui eurent à souffrir de la parfois dure rivalité entre les ducs de Normandie et les rois de France. Ce domaine, surtout la forêt, avait aux yeux des souverains tant Anglais que Français, une importance considérable. Sa valeur avait redoublé dès le 11e siècle à cause de sa position stratégique à la frontière des deux royaumes et par sa proximité de Paris.

Les grandes dates de la cité de Lyons-la-Forêt :

  • 936 Première mention d'une résidence ducale à Lyons.
  • Milieu du XIème siècle, construction de la forteresse de Lyons par Henri 1er Le château avait quatre grosses tours, quatre portes, chacune d'entre elles gardée par un seigneur différent.
  •  1135 Mort du roi d'Angleterre et duc de Normandie,Henri 1er Beauclerc, au château de Lyons autrement appelé Saint-Denis-en-Lyons.
  •  1189 Première cour de Noël du roi Richard 1er d'Angleterre dit Cœur de Lion.
  •  1193 Philippe-Auguste occupe la ville et son château.
  • 1194 Rentré de captivité, Richard Cœur de Lion obtient la restitution de Lyons.
  •  1194-1198 Nombreux séjours de Richard dans sa résidence de Lyons, avant sa mort en1199.
  • 1er juillet 1202 Philippe Auguste s'empare définitivement de la ville fortifiée et la rattache au Royaume de France.
  •  de 1202 à 1298, de nombreux séjours des rois de France à Lyons. Trois séjours attestés pour Philippe Augustte, quatre pour Louis IX et dix pour Philippe le Bel, passionnés de chasse, les rois capétiens considèrent alors la forêt de Lyons comme l'une des plus belles du royaume.
  • 1240 Roger de Lyons donne des terres aux templiers.
  • 1359-1398 La châtellenie de Lyons fait partie du douaire. Blanche de Navarre , veuve du roi Philippe VI de Valois.
  • 1403-1422 Douaire de Isabeau de Bavière, reine de France.
  •  1410 Collart de Boissay, écuyer d'honneur du roi et chambellan du duc de Guyenne, alors Dauphin de France, est capitaine de la ville et du château de Lyons.
  • 1419 Les Anglais s'emparent de Lyons au terme de leur conquête de la Normandie.
  • 1436 Démantèlement du château par les Anglais.
  • 1762 Le duché de Gisors passe à Louis Charles de Bourbon (-Maine),  duc d'Aumale en échange de la principauté des Dombes.
  • 1775 À sa mort, le duché de Gisors passe à son cousin le duc de Penthièvre.
  • 1793 Louise Marie Adélaïde de Bourbon, Madame Égalité, hérite de son père.
  • 1821 Entrée dans l'héritage du duc Louis-Philippe III d'Orléans, futurLouis Philippe 1er,roi des Français.
  •  1940 - 1944 La ville est totalement préservée des destructions liées au second conflit mondial.

Office de Tourisme de Lyons-la-Forêt :

Adresse : 25 bis Place Isaac Benserade, 27480 Lyons-la-Forêt
Téléphone : 02 32 49 31 65
 
   
   
   
   

Documentations : site wikipédia

Lien site Wikipédia Lyons-La-Forêt : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lyons-la-For%C3%AAt

Blasonnement de Lyons-la-Forêt : "de gueules aux deux lions affrontés d’or soulevant un sauvage de carnation habillé d’argent et tenant de sa senestre une massue renversée aussi d’or, à la bordure aussi d’argent chargée de six mouchetures d’hermine de sinople posées dans le sens de la bordure, au chef chargé de trois fleurs de lys d’or brochant sur le tout".

Lien "Les remparts de Lyons-La Forêt" : http://remparts-de-normandie.eklablog.com/les-remparts-de-lyons-la-foret-eure-a126376356

Voir aussi un article sur un beaux village de France Gerberoy : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-un-des-beaux-villages-de-france-gerberoy-118516955.html

Conques, site extraordinaire : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Conques_site_extraordinaire-3378843.html

 

Bonne visite !!

***

 

 

A voir aussi dans la région : la 11ème biennale de sculpture 2019 dans le jardin des sculptures du château de Bois-Guilbert.

Lyons-la-Forêt Les Beaux villages de France
Lyons-la-Forêt Les Beaux villages de France
Partager cet article
Repost0
30 mai 2018 3 30 /05 /mai /2018 07:35
Beaume-les-Messieurs fait partie des Beaux Villages de France et du Jura

Beaume-les-Messieurs fait partie des Beaux Villages de France et du Jura

Une visite dans la vallée de Beaume-les-Messieurs, Jura, son abbaye et ses cascades ***

Le cirque de Beaume-les-Messieurs *** :

Un site naturel, grandiose et exceptionnel, forgé à la rencontre de trois vallées au pied de la magnifique reculée (1) du cirque de Baume.

Une illustre abbaye, dont on peut encore admirer l'église et la plupart des bâtiments abbatiaux, niche là depuis le IXème siècle.

. Le village, légèrement en contrebas, occupe les rives de la Seille*. A voir :

. l'abbaye, ses bâtiments abbatiaux et son église*,

. Les cascades des Tufs**,

. Les grottes de Beaume,

. Le Belvédère des Roches de Beaume***

 

 

Une visite dans la vallée de Beaume-les-Messieurs, Jura, son abbaye et ses cascades ***Une visite dans la vallée de Beaume-les-Messieurs, Jura, son abbaye et ses cascades ***
Une visite dans la vallée de Beaume-les-Messieurs, Jura, son abbaye et ses cascades ***Une visite dans la vallée de Beaume-les-Messieurs, Jura, son abbaye et ses cascades ***

Géologie :

(1) La reculée de Baume-les-Messieurs est considérée comme étant le plus bel

exemple de reculée. Elle incise les calcaires du plateau lédonien en vallée ramifiée complexe, au bout de chaque ramification, se trouve un cirque au pied duquel jaillit une résurgence qui alimente le cours de la Seille qui naît dans cette reculée.

L'abbaye impériale :

Une visite dans la vallée de Beaume-les-Messieurs, Jura, son abbaye et ses cascades ***
Détails de l'abbaye A droite sa fontaineDétails de l'abbaye A droite sa fontaineDétails de l'abbaye A droite sa fontaine

Détails de l'abbaye A droite sa fontaine

Une visite dans la vallée de Beaume-les-Messieurs, Jura, son abbaye et ses cascades ***

Une abbaye riche d'histoire :

De Beaume-les-Moines à Beaume-les-Messieurs :

Les premières mentions d'un établissement monastique à Beaume remontent à 870, mais l'histoire de l'abbaye ne commence en fait qu'en 890, date de son acquisition par Bernon, abbé de Gigny.

L'un de ses titre de gloire est d'avoir fourni, en 909, six des douze religieux qui créèrent l'illustre abbaye de Cluny. L'abbaye de Beaume va rapidement prospérer, mais également entrer en conflit avec Cluny.

Grâce à Frédéric Barberousse, empereur germanique, qui a épousé l'héritière du comté de Bourgogne. Beaume obtient son autonomie de 1157 à 1186; c'est de cette période que l'abbaye tire son nom d'abbaye impériale.

Peu à peu, comme à Saint-Claude, la vie monastère se relâche. A partir du XVIème siècle, l"abbaye passe en commende, et humbles moines du début sont remplacés par de nobles chanoines. Cette sécularisation de fait, il y a un va-et-vient permanent des habitants pour la fontaine ou lors des marchés, est confirmée par une bulle papale en 1759. Ces "haut-messieurs" se hâtent de corriger le nom de leur maison : de Baume-les-Moines, celle-ci devient Beaume-les-Messieurs. En 1793, les biens sont dispersés lors d'une vente au flambeau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue aérienne de l'abbaye actuelle et le village en 1787

 

L'église abbatiale

L'église abbatiale

Une visite dans la vallée de Beaume-les-Messieurs, Jura, son abbaye et ses cascades ***
Une visite dans la vallée de Beaume-les-Messieurs, Jura, son abbaye et ses cascades ***
Détails de quelques statues

Détails de quelques statues

L'église :

 

 

 

L'église abbatiale de Baume-les--Messieurs date du XIème siècle, de style roman avec une grande nef (45 mètres de long et près de 14 mètres de haut). Plusieurs modifications furent apportées durant la période gothique (portail, voûte et chœur).

 

Les cascades des Tufs

Une visite dans la vallée de Beaume-les-Messieurs, Jura, son abbaye et ses cascades ***

Les cascades des Tufs :

En face du restaurant des Grottes, pavillon du style Belle Époque, la résurgence du Dard forme, après les périodes de pluie ou à la fonte des neiges, de magnifiques cascades.

Les "Tufs" sont des roches formées par des dépôts calcaires qui recouvrent et pétrifient la végétation; l'eau s'écoule ici dans une succession de vasques.

 

Une visite dans la vallée de Beaume-les-Messieurs, Jura, son abbaye et ses cascades ***
Images des cascades
Images des cascades
Images des cascades
Images des cascades
Images des cascades
Images des cascades
Images des cascades
Images des cascades
Images des cascades
Images des cascades
Images des cascades
Images des cascades
Images des cascades
Images des cascades
Images des cascades
Images des cascades

Images des cascades

Les cascades et leur environnement verdoyant

Lien YouTube  les cascades des Tufs : https://www.youtube.com/watch?v=Pza9zDKZDuM

 

Les grottes de Baume

Les grottes de Beaume-les-Messieurs Sources : grottes de BeaumeLes grottes de Beaume-les-Messieurs Sources : grottes de Beaume

Les grottes de Beaume-les-Messieurs Sources : grottes de Beaume

Les Grottes de Beaume-les-Messieurs :

La plus haute verticale souterraine du Jura. 1 kilomètre de grotte aménagée.


39210 Baume-les-Messieurs
Tél./fax : ++ 33(0)384482302 ( en saison) et 33(0)384446141 (hors saison)

Courriel :   grottes-baumelesmessieurs@orange.fr

"D’azur aux deux clés d’or, les anneaux en losange pommeté en sautoir, celle en

barre brochant sur celle en bande."

 

 

 

Le village qui a donné une chanson célèbre : Le « village perdu au fond de la vallée » de

la chanson "Les Trois Cloches", écrite en 1939, par Jean Villard, dit Gilles, et interprétée par Edith Piaf et les Compagnons de la chanson en 1945, désigne Baume-les-Messieurs, où se serait égaré l'auteur, en route pour Paris. Quant au protagoniste de la chanson, Jean-François Nicot, il est directement inspiré de François Nicot (1858-1929), de l'écart de Sermu, dont Gilles a vu la tombe dans le cimetière du village.

Liens : Les Trois Cloches ,Jean Villard  Auteur-composteur suisse sa photo. jointe

Lien "Les Trois Cloches" de Jean Villard, dit Gilles You-Tube : https://www.youtube.com/watch?v=rVuKLxx-ETY

Lien site Wikipédia Beaume-les-Messieurs : https://fr.wikipedia.org/wiki/Baume-les-Messieurs

 

Mairie de Baume-les-Messieurs :

4, place de la mairie 39210 Beaume-les-Messieurs Tél. : 03 84 44 61 41

Site lien http://www.baumelesmessieurs.fr

Courriel : baumelesmessieurs@wanadoo.fr

Localisation : 20 kilomètres de Lons-le-Saunier (voir plan plus  bas)

Les parkings de l'abbaye et des cascades sont gratuits (mais limités en place...)

 

Plan joint sources Guide Vert Michelin

 

 

Voir aussi d'autres articles du blog sur le Jura :

Lien cascades du Hérisson*** : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/05/les-cacades-du-herisson-dans-de-jura.html

Lien Une visite de Dole et sa petite Venise : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/05/une-visite-a-dole-dans-le-jura.html

L'abbaye de Fontenay en région Bourgogne : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/07/l-abbaye-de-fontenay.html

L'abbaye de Pontigny dans l'Yonne : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/08/l-abbaye-de-pontigny-dans-l-yonne.html

L'abbaye de Royaumont dans l'Oise : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/06/une-visite-a-l-abbaye-de-royaumont.html

Conques, site extraordinaire : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Conques_site_extraordinaire-3378843.html

 

Bonne visite !

 

Où se situe le village de Beaume-les-Messieurs ?

Où se situe le village de Beaume-les-Messieurs ?

Localisation GPS de Baumes-les-Messieurs :
Géographique degré décimaux X: 46.716671 Y: 5.63333
DMS X: 46° 43' 0.02" Y: 5° 37' 59.99"
UTM (en mètres) Zone 31T X: 701252 Y: 5177047
Lambert 2 étendu (en mètres) X: 851961 Y: 2196026

X=Latitude Y=Longitude  N46.716671°E5.63333°
 
 
Les distances de l'abbaye aux cascades et grottes : 2.5 km (40 minutes à pied)
Partager cet article
Repost0
24 février 2018 6 24 /02 /février /2018 11:51
Lc château d'Ecouen Musée National de la Renaissance
Le château d'Ecouen et ses différentes façadesLe château d'Ecouen et ses différentes façadesLe château d'Ecouen et ses différentes façades

Le château d'Ecouen et ses différentes façades

Le Musée national de la Renaissance et son écrin : le château d'Ecouen

Joyau de l'architecture française de la Renaissance, le château est édifié à partir de 1538 par

Anne de Montmorency, connétable de France et principal ministre des rois François 1er et Henri II.

Ses armoiries et emblèmes, l'épée dressée et la devise Aplanos qui signifie "tout droit" apparaissent partout dans le décor peint du château.

Anne de Montmorency, né à Chantilly le 15 mars 1493 et mort à Paris le 12 novembre 1567 est à l'époque duc et pair de France, maréchal, puis grand maître de France, baron des Baux et connétable et émule de Bayard.

Cet homme extrêmement puissant, qui a symbolisé la Renaissance française, fut un ami intime de François 1er, puis d'Henri II.

Anne est le filleul de la reine Anne de Bretagne qui lui donne son prénom (Anne était un prénom épicène à cette époque). Il est élevé au château d'Amboise avec le futur roi de France François 1er. C'est pourquoi il est très proche du roi. François Ier se montrera très attentif aux conseils d'Anne de Montmorency, à la fois militaire, couronné de succès et grand esthète, même s'ils connaîtront des différends.

Créé duc et pair en1551, Anne de Montmorency était devenu un des plus puissants seigneurs de France, possédant près de 600 fiefs, aimant les arts et protégeant Bernard Palissy ainsi que Jean Bullant l'architecte de ses deux châteaux de Chantilly et d'Ecouen.

Ce château d'Écouen peut lui-même symboliser l'homme que fut Anne de Montmorency : à la fois forteresse stratégique et imposante, mais aussi palais des arts inspirés des plus grandes œuvres architecturales d'Italie.

 

 

Les collections du musée :

La chapelle du châteauLa chapelle du château

La chapelle du château

Le manteau de la cheminée de la salle d'ArmesLe manteau de la cheminée de la salle d'ArmesLe manteau de la cheminée de la salle d'Armes

Le manteau de la cheminée de la salle d'Armes

La salle d'armes

La salle d'armes

Maquette du château d'Ecouen A noter le jeu de paume devant la terrasse disparu Maquette du château d'Ecouen A noter le jeu de paume devant la terrasse disparu

Maquette du château d'Ecouen A noter le jeu de paume devant la terrasse disparu

Voir à gauche la vue aérienne du châteauVoir à gauche la vue aérienne du château

Voir à gauche la vue aérienne du château

Aquarelle d'époque du parc et le château d'Ecouen

La salle de la petite sculpture

La salle de la petite sculpture

Mesure du temps et de l'espace :

Au centre la nef dite de Charles Quint chef-d'oeuvre du muséeAu centre la nef dite de Charles Quint chef-d'oeuvre du muséeAu centre la nef dite de Charles Quint chef-d'oeuvre du musée

Au centre la nef dite de Charles Quint chef-d'oeuvre du musée

Le banc d'orfèvre (à tréfiler les métaux précieux ou non précieux) d'Auguste 1er de Saxe (détails)Le banc d'orfèvre (à tréfiler les métaux précieux ou non précieux) d'Auguste 1er de Saxe (détails)Le banc d'orfèvre (à tréfiler les métaux précieux ou non précieux) d'Auguste 1er de Saxe (détails)

Le banc d'orfèvre (à tréfiler les métaux précieux ou non précieux) d'Auguste 1er de Saxe (détails)

 

La chambre

La chambre

Les plaques monumentales en émail peint sur cuivre de Limoges

Les plaques monumentales en émail peint sur cuivre de Limoges

Au premier étage, le cabinet du Roi desservi par la galerie est meublé de coffres car il avait également l'usage de garde-robe; les murs ont ornés de plaques monumentales en émail peint sur cuivre de Limoges. La petite pièce lambrissée, actuellement fermée par un cordon, servait aux entretiens confidentiels du souverain.

Plan des différents étages des collections du musée

Plan des différents étages des collections du musée

Deuxième étage : les collections Arts du feu

Deuxième étage : les collections Arts du feu

Lc château d'Ecouen Musée National de la RenaissanceLc château d'Ecouen Musée National de la Renaissance
Lc château d'Ecouen Musée National de la RenaissanceLc château d'Ecouen Musée National de la Renaissance
Les verrres Renaissance en Europe

Les verrres Renaissance en Europe

 

Vu le 18 février dernier, le château d'Ecouen dans la brume :

Lc château d'Ecouen Musée National de la RenaissanceLc château d'Ecouen Musée National de la RenaissanceLc château d'Ecouen Musée National de la Renaissance

Bientôt un article sur le télégraphe et l'église Saint-Acceul d'Ecouen.

 

Bonne visite !

 

Voir aussi article blog L'église Saint-Acceul à Ecouen : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/02/l-eglise-saint-acceul-a-ecouen.html

Musée national de la Renaissance

Château d'Ecouen :

Ouvert T.les J. de 9 H 30 à 12 H 45 et de 14 H à 17 H 45 (17 H 15 en hiver) sauf le mardi

Tél. : 01 34 38 38 50

Site : http://www.musee-renaissance.fr

Visites-conférences pour individuels : les samedis et dimanches :

Visite générale : 11 H et 15 H 30, visite thématique : 14 H 15.

 

***

Partager cet article
Repost0
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 08:00
Avallon, la tour de l'horloge

Avallon, la tour de l'horloge

Avallon, beau village de l'Yonne

Histoire de la ville :

Le site est déjà occupé avant l’époque romaine. La présence d’un oppudum du peuple gaulois des Eduens en offre le témoignage.

Il semble que la ville dépendait de la province d'Autun. Le Morvan avallonnais a dû jouer un rôle attractif pour les riches familles gallo-romaines venues d’Autun avec ses sources nombreuses et ses immenses forêts. La ville étant facilement accessible grâce à la via Agrippa construite pour relier Lyon à Boulogne-sur-Mer. À cette époque la ville comporte un temple, un tribunal et un théâtre.

Le Haut-Moyen-Age : la construction d'une première muraille défensive.

Au VIIe siècle, le moine Jonas  mentionne un château nommé Cabalonem Castrum. Mais ce dispositif d'avertissement défensif n'empêche pas des invasions sporadiques de déferler sur la cité :

  • les Sarrasins venus d'Espagne en 731 en Occitanie et y demeurant dans des réduits, tentent des raids parfois fructueux au cœur de la Bourgondie au milieu du VIIIe siècle ;
  • les bandes vikings multiplient leurs incursions après 843.

Les habitants, effrayés, décident d'entourer Avallon d'une grande muraille.

Lien : Burgondie

 

La Bourgogne ancienne Burgondie :

Avallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'Yonne
Avallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'Yonne
L'église d'Avallon

L'église d'Avallon

Eglise romane Saint-LaZare d'Avallon 12ème siècle

Eglise romane Saint-LaZare d'Avallon 12ème siècle

Une visite des remparts de la ville :

Les fortifications de la villeLes fortifications de la villeLes fortifications de la ville

Les fortifications de la ville

La ville et ses remparts vu de l'extérieur :

Avallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'Yonne
Avallon, beau village de l'Yonne
Avallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'Yonne
Avallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'Yonne
Avallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'Yonne
La fontaine d'Avallon

La fontaine d'Avallon

Ils ont marqué Avallon de leur empreinte…

Brigand de grand chemin, Jacques d’Espailly, dit « Fortépice », prend la ville en 1433. Philippe le Bon, duc de Bourgogne, lui reprend et le brigand s’enfuit, abandonnant ses compagnons. Chaque année, lors du Carnavallon, il est brûlé en place publique.

Sébastien le Prestre, maréchal Vauban (1633-1707), est né à 20 km d’Avallon, à Saint-Léger-Vauban. Ingénieur militaire, commissaire général aux fortifications, il construit ou remanie plus de 300 places fortes, mais il est disgracié par Louis XIV pour son projet de dîme royale.

Un des plus grands orfèvres du XIXe siècle, Antoine Vechte (1800-1868), a fini ses jours à Avallon au 15 rue de la Maladière. La perfection de son travail, et la nouveauté de son style lui ont permis de côtoyer les plus grands. Ses œuvres, exposées dans les plus grands musées, ont atteint un prix tel que le Musée du Louvre ne peut en acquérir.

Son monument aux morts, inauguré à Avallon en 1921 est parmi les rares en France qui n’aient pas d’aspect guerrier. Pierre Vigoureux, sculpteur, né et enterré à Avallon (1884-1965), fut directeur de l’Ecole des Beaux Arts de Dijon, il a été récompensé dans de nombreux salons.

Jean Desprès (1889-1980) arrive à Avallon à l’âge de 3 ans. Dessinateur et orfèvre, il expose ses œuvres dès 1926. Son style art-déco révolutionne l’orfèvrerie à l’époque naissante de l’Art moderne. Une salle lui est consacrée au musée de l’Avallonnais.

Le « Picasso en sabots », peintre de l’art brut, ainsi été surnommé Gaston Chaissac (1910-1965), natif d’Avallon, cordonnier et autodidacte. Entre le Morvan, Paris et la Vendée, il se consacre à la peinture et à l’écriture. La bibliothèque du centre ville d’Avallon porte son nom.

Le nom d’Odebert est souvent cité à Avallon. Il apparaît dès 1433 avec François qui combat Fortépice. Le plus connu est Pierre, né à Avallon en 1574, premier président des Requêtes du Parlement de Bourgogne à Dijon en 1603. Il fonda de nombreux hôpitaux à Avallon et fit bâtir le couvent des Capucins et reconstruire le collège.

Sources ville d'Avallon : http://www.ville-avallon.fr/6_40_Histoire-de-la-ville

Avallon avant :

Avallon, beau village de l'Yonne

A proximité d'Avallon, une magnifique promenade sur les bords du Cousin

Les bords du CousinLes bords du CousinLes bords du Cousin
Les bords du CousinLes bords du CousinLes bords du Cousin

Les bords du Cousin

Office de Tourisme d'Avallon :

6, rue Bocquillot 89200 Avallon

Tél. : 03 86 34 14 19 Courriel : http://avallon.otsi@wanadoo.fr

Site : www.avallon.morvan.com

F : Office de Tourisme d'Avallon, Twitter : @OT Avallon

Site Wikipédia Avallon : https://fr.wikipedia.org/wiki/Avallon

 

Visite du 4 et 5  juin 2017

 

Voir aussi, autres articles blog :  une visite d'Auxerre dans l'Yonne http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2015/05/une-visite-d-auxerre-dans-l-yonne.html

Une visite d'Auxerre en août : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/08/une-visite-a-auxerre-en-aout.html

Une visite de Joigny : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2015/05/une-visite-de-joigny-yonne-et-son-circuit-historique.html

Une visite de trois citées médiévales de Bourgogne : Avallon, Noyers-sur Serein, et Montréal  http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-visite-de-trois-cites-medievales-de-bourgogne-109377093.html

 

 

Bonnes découvertes !

 

Partager cet article
Repost0
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 07:42
Château de Costaérès sur son île, le phare de Ploumanac'h à droite sur la côte

Château de Costaérès sur son île, le phare de Ploumanac'h à droite sur la côte

La Côte de granit rose, en breton Aod ar vein ruz, littéralement « côte des pierres rouges ») est le nom d'une zone côtière de la Manche située dans le département des Côtes-d'Armor,  au nord de la Bretagne, dans la région historique du Trégor, près de Lannion. Elle tient son nom par le fait que le granite qui affleure possède une dominante brune tirant sur le rose.

La couleur rose du granite :

Cette roche tient sa couleur unique de la combinaison de trois minéraux distincts présents dans le granite : le mica, qui lui donne sa couleur noire, le feldspath qui lui donne sa couleur rose, et le quartz  avec sa teinte grise translucide caractéristique. Le feldspath est d'ordinaire blanc, si bien que les granites sont plutôt gris vus de loin généralement.

Cette couleur rose est plus précisément due soit à la présence d'impuretés d'hématite, oxyde de fer III de formule Fe2O3 dans le réseau cristallin du feldspath alcalin (microcline, anorthose) ) qui apparaît dans le réservoir mantellique , soit à un phénomène d'auto-métasomatisme, avec circulations de fluides riches en fer, en fin de cristallisation dans le réservoir magmatique.

La nuance de rose dépend du degré d'oxydation du feldspath.

 

Lien : oxyde de fer Fe2O3 https://fr.wikipedia.org/wiki/Oxyde_de_fer(III)

Lien : microcline https://fr.wikipedia.org/wiki/Microcline

 

 

Le chaos granitique et sa formation : comprendre ce phenomène

 

 

 

voir ce schéma

 

 

 

 

 

 

 

L'anse de Ploumanac'h et son oratoire sant-C'hireg

 

Cette particularité géologique s'étend sur 10 km au bord des côtes des communes de Perros-

Guirec, Trégastel, Pleumeur-Bodou et Trébeurden, d'est en ouest.

Elle forme un arc partant à l'est de Ploumanac'h, la Clarté (commune de Perros-Guirec, l'Île Renote, le Coz-Porz, la grève blanche (commune de Trégastel), jusqu'à l'Île Millau (commune de Trébeurden)  à l'ouest, traversant la partie non côtière de la commune de Pleumeur-Bodou.

Des carrières de granite rose sont encore en exploitation à la Clarté, ar Sklaerder en breton commune de Perros-Guirec.

Les côtes de granite rose dans le monde :

Il existe trois côtes de granite rose dans le monde, une en Bretagne, une en Corse et une en Chine, ce qui en fait donc une destination de vacances assez prisée. Les îles faisant face à la côte archipel des sept-Iles sont également peuplées d'espèces d'oiseaux rares et protégées ce qui fait du canton de Perros-Guirec un site vacancier ecotouristique de renommée nationale.

La Côte de granit rose en Bretagne : son chaos granitique
La Côte de granit rose en Bretagne : son chaos granitiqueLa Côte de granit rose en Bretagne : son chaos granitique
Le phare de Ploumanac'h et ses rochersLe phare de Ploumanac'h et ses rochersLe phare de Ploumanac'h et ses rochers

Le phare de Ploumanac'h et ses rochers

Le château de Costaérès

Le château de Costaérès

La Côte de granit rose en Bretagne : son chaos granitique
La chapelle du diable à Ploumanac'h et ses gargouilles

La chapelle du diable à Ploumanac'h et ses gargouilles

La Chapelle du Diable à Ploumanac'h

Non loin du magnifique phare de Ploumanac'h se trouve un bâtiment étonnant. A la place du clocher se place un animal faisant penser à un diable encadré par deux gargouilles. Il semblerait que ce bâtiment soit en fait un garage ayant abrité autrefois des bateaux.

 

La côte de granit rose
La côte de granit rose

La côte de granit rose

L'oratoire de saint-Guirec

L'oratoire de saint-Guirec

L'oratoire de Saint-Guirec :

L'oratoire est en forme d'arche soutenue par deux colonnes de grès rose. Le socle porte la mention Saint-Guirec, Pedet e (vit) domp qui signifie « Saint-Guirec, priez pour nous ». Un motif en forme de cornes de bélier est sculpté dans le fond de la niche. Des pierres de soubassement semblent provenir d'une stèle gauloise de l'âge de fer récemment identifiée.

La statue datant du XIVème siècle en bois, est déplacée en 1904 de l'oratoire vers la chapelle de  à proximité. Cette effigie, mutilée par la tradition et à la suite de son classement aux monuments historiques, est ainsi remplacée par la statue actuelle en granite, œuvre du sculpteur lannionnais Hernot. Néanmoins, les deux bras sont mutilés par un acte de vandalisme en 1934 et le visage a de nouveau été rendu méconnaissable.

La plus connue des légendes liée à l'oratoire veut que les jeunes filles célibataires piquent une aiguille sur le nez du saint. Si l'aiguille reste plantée, cela veut dire que le vœu de mariage sera exaucé avant la fin de l'année.

Une autre tradition fait baiser les pieds du saint aux jeunes enfants pour les faire marcher plus tôt.

La chapelle Saint-Guirec

La chapelle Saint-Guirec

La Côte de granit rose en Bretagne : son chaos granitique

Le Sant C'hireg est un côtre à tapecul, réplique d'un langoustier de Camaret  des années 1920.

Il a été construit en 1986 au chantier Gendron de Noirmoutiers pour son propriétaire actuel Denis Le Bras. Il effectue principalement la visite de la réserve naturelle des Sept-Iles au départ de Perros-Guirec ou de Trégastel.

Son immatriculation est PL 6488210, quartier maritime de Paimpol.

Il a le label BIP (Bateau d'intérêt patrimonial) de la Fondation du Patrimoine maritime et fluvial depuis 2012.

Caractéritiques :  Longueur : 23 mètres, L. de coque : 15 mètres, Maître-bau (largeur) : 4,63 mètres, Tirant d'eau : 2,55 mètres, Tirant d'air : 18 mètres, Tonnage : 19,56 tonneaux, Dé placement : 30 tonnes, Voilure : 220 m²  (5 voiles), moteur : Perkins 6 cylindres (180 ch)

 

 

Les végétaux de la région :

Le fleurs de la region des Côtes-d'ArmorLe fleurs de la region des Côtes-d'ArmorLe fleurs de la region des Côtes-d'Armor
Le fleurs de la region des Côtes-d'ArmorLe fleurs de la region des Côtes-d'ArmorLe fleurs de la region des Côtes-d'Armor
Le fleurs de la region des Côtes-d'ArmorLe fleurs de la region des Côtes-d'Armor

Le fleurs de la region des Côtes-d'Armor

Coucher de soleil sur l'Ile Renote
Coucher de soleil sur l'Ile Renote
Coucher de soleil sur l'Ile Renote
Coucher de soleil sur l'Ile Renote
Coucher de soleil sur l'Ile Renote
Coucher de soleil sur l'Ile Renote

Coucher de soleil sur l'Ile Renote

 

Le 24 juin 2015, Ploumanac'h devenait le « village préféré des Français »
 

Bonne visite !  Kénavo

Partager cet article
Repost0
10 mars 2017 5 10 /03 /mars /2017 05:42
Une visite à Montmartre sur les pas d'Amélie Poulain

Une visite, version courte sur les pas d'Amélie Poulain,. Ce circuit, d'environ 5 kilomètres, permet de découvrir quelques édifices tournés dans le film "Le  fabuleux destin d'Amélie Poulain" de Jean-Pierre Jeunet sorti en 2001.

Le contexte du film :

Amélie, dont le père médecin a toujours cru qu'elle avait une maladie de coeur, a eu une enfance solitaire. Sa mère est morte sur le parvis de Notre-Dame tuée par une touriste suicidaire et son père a reporté son affection sur un nain de jardin. Quelques années plus tard, devenue serveuse dans un café de Montmartre, Amélie, 22 ans, découvre un jour dans sa salle de bain une boite contenant des objets, souvenirs d'enfant. Elle parvient à retrouver son propriétaire, Dominique Bretodeau, et l'observe tandis qu'il redécouvre son trésor enfoui. Ravie de l'émotion qu'elle a créée, Amélie décide dès lors de faire le bien autour d'elle. Peu à peu et discrètement, elle arrange ainsi les vies de sa concierge qui se languit d'amour pour son compagnon l'ayant abandonnée, de Lucien malmené par son patron l'épicier Collignon, de son père, à qui elle donne le gout du voyage par l'intermédiaire de son nain de jardin qui lui envoie des cartes postales du monde entier, de ses collègues du café, dont l'hypocondriaque Georgette. Amélie se lie aussi avec son vieux voisin handicapé qui peint toujours le même Renoir, et qui devient son confident et son guide . Mais la mission de la jeune fille est perturbée par sa rencontre avec Nino, jeune homme qui collectionne les photos abandonnées autour des photomatons. Les deux jeunes gens jouent à cache-cache.

Avec 23 115 858 entrées, (32 405 858 entrées dans le monde entier), Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain est, au 21 janvier 2013, le 2e plus gros succès international (hors de France) d'un film français en langue française depuis le film Intouchable. sources Wikipédia.

 
Départ de la place des Abbesses avec son métro. Guimard

Départ de la place des Abbesses avec son métro. Guimard

Le départ du circuit sur les pas d'Amélie Poulain peut de se faire depuis le métropolitain Abbesses, le métro. le plus profond de Paris et le seul accès à la Butte Montmartre.

La descente vers les quais du métropolitain Abbesses
La descente vers les quais du métropolitain Abbesses
La descente vers les quais du métropolitain Abbesses
La descente vers les quais du métropolitain Abbesses
La descente vers les quais du métropolitain Abbesses
La descente vers les quais du métropolitain Abbesses
La descente vers les quais du métropolitain Abbesses

La descente vers les quais du métropolitain Abbesses

Le manège

Le manège

Les alentours du Sacré Cœur font aussi partie des lieux de tournage du film. Amélie a préparé un jeu de piste pour son amoureux dans le square Wilette à partir du manège.

Chez Ali, la Maison Collignon, Le Marché de la Butte actuellement

Chez Ali, la Maison Collignon, Le Marché de la Butte actuellement

Une visite à Montmartre sur les pas d'Amélie Poulain

La Maison Collignon (l'épicerie) :


Découvrez enfin l'épicier dit aussi "Maison Collignon" qui se trouve au 56, rue des Trois Frères, à l'intersection de la rue Androuet. L'ancien propriétaire de l'épicerie, un certain Ali, a vu son affaire décoller suite au film. L'épicerie est tapissée d'articles de Presse au sujet du succès du film et de son retentissement sur le quartier de Montmartre. Ali a même sorti un CD où on peut l'entendre chanter, parler de la vie de l'épicerie.

On y vend toujours fruits, légumes et autres denrées alimentaires, ainsi que quelques souvenirs d’Amélie, cartes postales et affiches.

"Le Studio 28" : Le cinéma d'Amélie.

10, rue Tholozé, 

"Le Studio 28" est inauguré le 10 février 1928. On y projette des essais en triptyque réalisés par Abel Gance (Danses, Galops et Marine), ainsi que le documentaire de Jean Arroy : "Autour de Napoléon".

Le cinéma accueille la première de "L'Âge d'Or" de Luis Bunuel en 1930 en puis de "Los Olvidados"  du même en 1948. En 1950, Jean Cocteau et Abel Gance sont les parrains de la salle.

En 2000, s'y tourne une séquence du film "Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain"

Lien du film : Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain.

 

Une visite à Montmartre sur les pas d'Amélie Poulain

Le Café des 2 Moulins :

Le Café des 2 Moulins, bar et même restaurant situé au 15, rue Lepic,
Un petit rappel du film de Jean-Pierre Jeunet :
Devenue une jeune femme, Amélie est serveuse dans ce petit café  tenu par une ancienne artiste de cirque fréquenté par des employés et des clients hauts en couleur.

A voir aussi près des 2 moulins :

 

La maison de Dalida, située rue d'Orchampt où l'artiste à habité durant près de 25 ans et est décédée le 3 mai 1987 en laissant des millions de fans dans le chagrin et une vente record de 125 millions de disques. La maison achetée par l'artiste en 1962 à été malheureusement transformée et un duplex de 100 mètres carrés à été mis en vente en 2015 au prix de 2,35 millions d'€ !!

Elle fréquenta le restaurant italien voisin Grazziano, en bas du moulin, ainsi que les commerces de la rue Lepic. Elle a été enterrée au cimetière de Montmartre et sa tombe fait partie des visites les plus nombreuses du cimetière.

 

 

En 1997, à l’occasion du dixième anniversaire de sa mort, le quartier de Montmartre décide de lui rendre hommage : son buste, œuvre du sculpteur français Alain Aslan (auteur également de la sculpture qui orne sa tombe), est érigé sur la petite place éponyme. La cuvée 1996 du vin de Montmartre porte également le nom de la célèbre chanteuse.

 

 

 

 

Ce petit circuit fait 5 kilomètres et peut se réaliser en une demie-journée, mais il est possible de rajouter :

- le métro. Caulaincourt en passant par la rue Saint-Vincent, le Lapin Agile (Le lapin à Gilles), le cimetière Saint-Vincent (ancien cimetière de Montmartre) les vignes de Montmartre.

- le métro. Blanche par le Moulin Rouge, le cimetière de Montmartre et ses célébrités ses chats protégés et nourris, la place Dalida et son buste de bronze.

A savoir aussi : la République de Montmartre, association philanthropique fondée en 1921 : https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9publique_de_Montmartre

 

Bonne visite !

 

Aquarelles Métropolitain Abbesses mars 2017Aquarelles Métropolitain Abbesses mars 2017Aquarelles Métropolitain Abbesses mars 2017

Aquarelles Métropolitain Abbesses mars 2017

Aquarelles exposées au 16ème Salon des Arts, l'exposition de l'association Contrastes 2017 19, rue des Rosiers, 78500 Sartrouville du 16 au 26 mars 2017.

Pour en savoir plus sur le métropolitain Abbesses : un article du blog http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/02/le-metropolitain-abbesses-son-edicule-et-les-profondeurs-de-sa-station.html

Partager cet article
Repost0
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 16:18
Le circuit du jour à Auvers-sur-Oise

Le circuit du jour à Auvers-sur-Oise

Auvers-sur-Oise

Plan de la commune, l'Auberge Ravoux, l'église d'Auvers-sur-Oise, œuvre de Vincent Van GoghPlan de la commune, l'Auberge Ravoux, l'église d'Auvers-sur-Oise, œuvre de Vincent Van GoghPlan de la commune, l'Auberge Ravoux, l'église d'Auvers-sur-Oise, œuvre de Vincent Van Gogh

Plan de la commune, l'Auberge Ravoux, l'église d'Auvers-sur-Oise, œuvre de Vincent Van Gogh

Château d'Auvers

Voyage au temps des Impressionnistes

Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"

Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"

Les collections du château :

Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"

Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"

La maison du docteur Gachet

La maison du docteur Gachet et la visite de Marie-Emilie

La maison du docteur Gachet et la visite de Marie-Emilie

La maison du docteur Gachet et ses différents propriétaires au cours du temps

La maison du docteur Gachet et ses différents propriétaires au cours du temps

Pour célébrer ses 20 ans d'acquisition par le Conseil Départemental du Val d'Oise, la maison du docteur Gachet sort de ses réserves la majeur partie des œuvres graphiques de sa collection, pour la plupart jamais présentées au public et restaurées pour l'occasion.

Médecin précurseur, collectionneur et artiste, Paul Ferdinand Gachet (1828-1909) achète une maison de campagne à Auvers-sur-Oise.

En compagnie de Camille Pissarro, Paul Cézanne, Armand Guillaumin, puis Vincent Van Gogh, il va dessiner ou graver dans son atelier sous les toits..

La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin

La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin

Le Castel Val

Le "Castel Val" 1903-1904 de l'architecte art nouveau Hector Guimard, inscrit aux M.H. en décembre 2006

Le "Castel Val" 1903-1904 de l'architecte art nouveau Hector Guimard, inscrit aux M.H. en décembre 2006

L'Atelier de Daubigny

Les photographies de l'atelier de Daubigny ne sont pas autorisées, le lieu étant privé. Il n'est dons pas possible de présenter des images de cet édifice historique.

Les murs de l'Atelier de Daubigny sont livrés aux artistes. Le vestibule, la salle à manger, la chambre de Cécile et l'atelier sont décorés de peintures murales de Daubigny lui-même et de son fils Karl, mais on reconnait aussi Corot, Daumier et Oudinot qui a tracé les plans de la maison. C'est l'authenticité même !

L'atelier de Daubigny et ses jardinsL'atelier de Daubigny et ses jardinsL'atelier de Daubigny et ses jardins

L'atelier de Daubigny et ses jardins

Le Musée de l'Absinthe

Le Musée de l'Absinthe, la grande absinthe et la fée verteLe Musée de l'Absinthe, la grande absinthe et la fée verteLe Musée de l'Absinthe, la grande absinthe et la fée verte

Le Musée de l'Absinthe, la grande absinthe et la fée verte

Le jardin du Musée de l'Absinthe et les oeuvres de l'artiste Anne-Marie Saint-Arroman, sculptrice mosaïsteLe jardin du Musée de l'Absinthe et les oeuvres de l'artiste Anne-Marie Saint-Arroman, sculptrice mosaïsteLe jardin du Musée de l'Absinthe et les oeuvres de l'artiste Anne-Marie Saint-Arroman, sculptrice mosaïste
Le jardin du Musée de l'Absinthe et les oeuvres de l'artiste Anne-Marie Saint-Arroman, sculptrice mosaïsteLe jardin du Musée de l'Absinthe et les oeuvres de l'artiste Anne-Marie Saint-Arroman, sculptrice mosaïste

Le jardin du Musée de l'Absinthe et les oeuvres de l'artiste Anne-Marie Saint-Arroman, sculptrice mosaïste

Lien site de l'artiste Anne-Marie Saint-Arroman : http://amsta@wanadoo.fr

La Maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : du 2 avril au 28 août 2016

Les images du Musée de l'Absinthe n'étant pas autorisées, en page jointe des photographies de cuillers

Les cuillers à absinthe et quelques-uns de ses modèles La fée verte et sa technique (Collection privée)

Les cuillers à absinthe et quelques-uns de ses modèles La fée verte et sa technique (Collection privée)

  • Les plantes :
  • L'absinthe,
  • La Mélisse,
  • Le Fenouil,
  • L'Anis,
  • L'Hysope.
Une visite à Auvers-sur-Oise en juin
Une visite à Auvers-sur-Oise en juin
Une visite à Auvers-sur-Oise en juin
Une visite à Auvers-sur-Oise en juin
Une visite à Auvers-sur-Oise en juin

Et bien sûr l"église Notre-Dame de l'Assomption, connue dans le monde entier grâce à l’œuvre de Vincent.

L'église d'Auvers-sur-Oise, par Vincent Van Gogh,1890, 74 x 94 cm, Musée d'Orsay et une image actuelle (Bernadette à gauche de l'église, au centre des images)

L'église d'Auvers-sur-Oise, par Vincent Van Gogh,1890, 74 x 94 cm, Musée d'Orsay et une image actuelle (Bernadette à gauche de l'église, au centre des images)

Une visite à Auvers-sur-Oise en juin

L'église Notre-Dame :

L'église Notre-Dame de l'Assomption domine la vallée de l'Oise. Son élégant clocher est visible depuis le plateau du Vexin. Cet édifice remarquable a été immortalisé par un tableau de Vincent Van Gogh. Elle a connu au XIXème siècle de nombreuses vicissitudes et a subi des restaurations vigoureuses qui ont porté, entre autres, sur le portail sud, la rose occidentale et les baie du chevet.

XIème siècle : L'absidiole ouvrant sur le bras nord du transept est à peine éclairée par deux baies étroites en plein cintre souligné d'un tore.

A la croisée du transept, les chapiteaux sont ornés d'un décor de palmettes, de rinceaux, d'animaux fantastiques qui comptent parmi les plus belles réalisations parisiennes de l'art roman,

XIIIème siècle :

La vaste nef, flanquée de deux bas-côtés, évoque de grands édifices contemporains, telle que Notre-Dame de Paris. Elle s'élève sur trois niveaux : les grandes arcades soutenues par des colonnes coiffées de chapiteaux à feuillage, la galerie du triforium et les fenêtres hautes,

XVIème siècle :

La chapelle de la Vierge, au sud du choeur, a été entièrement reconstruite entre 1520 et 1545. Les arcs à pénétration, dépourvus de chapiteau, datant de la fin de l'époque gothique, se mêlent aux éléments décoratifs de la Renaissance empruntés à l'Antiquité.

Remerciements  et adresses :

Merci à Marie-Emilie, à Marie-Claude et à Michel pour toutes les explications et les historiques de cette journée fort réussie à Auvers-sur-Oise.

Merci à l'Association AmiCAL pour cette belle sortie.

A voir : L'ART au JARDIN de 10 H 30 à 18 H 30, samedi 4 et dimanche 5 juin 2016.

Immersion sans les Paris des Impressionnistes, Château d'Auvers-sur-Oise :

du 16 janvier au 16 décembre 2016.

Office de Tourisme : Parc Van Gogh, 38, rue du Général de Gaulle, 95430 Auvers-sur-Oise :

Tél. : 01 30 36 71 81 Courriel : contact@tourisme-auverssuroise.fr

Site : http://www.tourisme-auverssuroise.fr

Maison du docteur Gachet :

78, rue Gachet, 95430 Auvers-sur-Oise Téléphone : 01 30 36 81 27

Ouverte du 2 avril au 30 octobre 2016, de 10 H 30 à 18 H 30. Fermée le lundi et le mardi.

Entrée gratuite, groupes sur réservation. vernissage : 2 avril 2016 à 17 heures.

Les samedis et dimanches à 16 H : visite de l'exposition.

Courriel : maison.gachet@valdoise.fr

Site : http://www.valdoise.fr/6387-la-maison-du-doct...

Sur les pas de Van Gogh : http://www.surlespasdevangogh.eu

La Maison Atelier de Daubigny et son jardin : 61, rue Daubigny, 95430 Auvers-sur-Oise

Tél. : 01 30 36 60 60 lien site : http://www.atelier-daubigny.com

Musée de l'Absinthe : 44, rue Alphonse Callé, 95430 Auvers-sur-Oise

Tél. : 01 30 36 83 26 Site : http://www.musee-absinthe.com

Auvers-sur-Oise, village d'artiste, site officiel : http://www.auvers-sur-oise.com/

Site et lien Wikipédia Auvers-sur-Oise : https://fr.wikipedia.org/wiki/Auvers-sur-Oise

Un site très bien fait sur les peintres et Van Gogh : http://www.impressionniste.net/vangogh.htm

Site Wikipédia Vincent Van Gogh : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_van_Gogh

Le Castel Val, édifice d'Hector Guimard : https://fr.wikipedia.org/wiki/Castel_Val

Accès route : Porte Maillot, ou Porte de Clignancourt, A86, A15, A115 direction Amiens-Beauvais, sortie Méry-sur-Oise, puis prendre Auvers-sur-Oise.

Accès train, Gare du Nord, ligne H, direction Pontoise, toutes les 15 minutes, puis ligne H direction Creil, toutes les 30 minutes, direction Valmondois, puis ligne H direction Pontoise, toutes les 30 minutes

Partager cet article
Repost0