Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

19 juillet 2018 4 19 /07 /juillet /2018 06:38
Une visite à Fère-en-Tardenois, village natal de Camille Claudel, dans l'Aisne

La plaque consacrée à l'artiste Camille Claudel située près de l'église

 

L’histoire des Claudel en Tadernois
 
Tout commence en 1860 quand Louis-Prosper Claudel est nommé receveur de l’enregistrement à Fère-en-Tardenois. Grâce à sa fonction, il rencontre Louise, Athanaïse Cerveaux et l’épouse en février 1862. De cette union naîtront 4 enfants, dont Camille et Paul. Les Claudel quittent le Tardenois en 1870 lorsque Louis-Prosper est muté à Bar-le-Duc (Meuse), mais ils reviendront passer leurs vacances d’été à Villeneuve-sur-Fère. C’est ici que Camille commence à sculpter et le Tardenois inspire nombre de textes et pièces de théâtre à Paul. La vie les éloignera tous les deux de leurs racines mais, internée dans un asile à Montdevergues (Vaucluse), Camille écrira à son frère : "Mon rêve serait de regagner tout de suite Villeneuve et de ne plus bouger, j’aimerais mieux une grange à Villeneuve qu’une place de première pensionnaire ici".

La population de la commune est actuellement de 3100 habitants. Elle était de 1860 à 1870, l'époque de la famille Claudel, autour de 2500 habitants.

 

 

 

 

L'église Saint-Macre de Fère-en-Tardenois.

L'église Saint-Macre de Fère-en-Tardenois

L'église Saint-Macre de Fère-en-Tardenois

 
Les halles de Fère-en-Tardenois :
Les anciennes halles au blé, classées monument historique en 1921, furent construites en 1540.
 

 

L'intérieur des halles :

 

 

 

 

Les anciennes halles au blé, classées monument historique en 1921, furent construites en 1540.

 

Les halles de Fère-en-Tardenois

Les halles de Fère-en-Tardenois

L'hôtel de ville de Fère-en-TardenoisL'hôtel de ville de Fère-en-Tardenois

L'hôtel de ville de Fère-en-Tardenois

Fère-en-Tardenois :
Héraldique : "De sinople au fer à cheval d'or couronné du même"

 

Lien site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A8re-en-Tardenois

Une vue des ruines du château où l'on distingue un pavage qui était recouvert de graisses pour éviter toute montée.

Le château de Fère-en-Tardenois fut construit de 1206 à 1260 par Robert de Dreux, petit-fils de Louis VI le Gros, roi de France. Il appartint à la première maison des Valois-Orléans, Valois-Angoulême. En 1528 la mère de François l'offrit au connétable Anne de Montmorency pour son mariage. Celui-ci le fit transformer, il fit construire en particulier son grand pont couvert, attribué à l'architecte Jean Bulland

Lien site Wikipédia : Jean Bullant : Jean Bullant.

 

L'étonnant château de Fère-en-Tardenois Au centre un dessin de 1775L'étonnant château de Fère-en-Tardenois Au centre un dessin de 1775L'étonnant château de Fère-en-Tardenois Au centre un dessin de 1775

L'étonnant château de Fère-en-Tardenois Au centre un dessin de 1775

Plan du château RDC

Le domaine de chasse de près de 250 hectares du château constitue l'actuelle forêt de Fère-en-Tardenois. Le dernier propriétaire des ruines du château, Raymond de la Tramerie, enterré à proximité des ruines, en fit don au conseil général de l'Aisne. Un hôtel de luxe est installé dans les anciennes écuries, à proximité du château.

Le château de Fère-en-Tardenois : clasement monuments historiques

Logo monument historique Classé MH (1862)
 Inscrit MH (1994,

 

L'Ourcq, dont la source se situe à seulement quelques kilomètres de Fère-en-Tardenois, traverse la ville.

Elle prend sa source au-dessus du village de Fère-en Tardenois, dans le département de l'Aisne. Cette petite rivière suit une large vallée et rejoint la Marne en amont de Meaux, à la limite des communes de Lizy-sur-Marne et Mary-sur-Marne, après un cours de 86,5 km.

Lien Wikipédia la rivière Ourcq :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Ourcq

Le canal de l'Ourcq :

Une partie du cours de l'Ourcq est détournée et canalisée au XIXème siècleavier pour devenir une voie fluviale importante approvisionnant Paris : le canal de l'Ourcq qui alimente le canal Saint-Martin et le canal Saint-Denis en entrant dans Paris au niveau du bassin de La Villette.

Lien Wikipédia Le canal de l'Ourcq : https://fr.wikipedia.org/wiki/Canal_de_l%27Ourcq

 

 

 

Voir aussi site Wikipédia Fère-en-Tardenois lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A8re-en-Tardenois

Localisation :

Fère-en-Tardenois se situe entre Paris (100 km) et Reims (50 km) et est desservie par

l'autoroute de l'Est. La commune est à 22 km de Château-Thierry et 25 km de Soissons.

 

 

 

 

Voir aussi autres articles du blog :

Camille Claudel, son oeuvre : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-camille-claudel-son-oeuvre-125356739.html

Une visite au musée Camille Claudel à Nogent-sur-Seine : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/04/une-visie-au-musee-camille-claudel-a-nogent-sur-seine-dans-l-aube.html

Sur les pas de Camille Claudel à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/07/sur-les-pas-de-camille-claudel-a-paris-in-the-footsteps-of-camille-claudel-at-paris.html

Camille Claudel par Auguste Rodin : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/03/camille-claudel-par-auguste-rodin.html

 

Lien site Wikipédia  Camille Claudel : https://fr.wikipedia.org/wiki/Camille_Claudel

 

 

Bonne visite !

 

Lire le détail de la plaque dédiée à Camille Claudel près de l'église de Fère-en-Tradenois

Lire le détail de la plaque dédiée à Camille Claudel près de l'église de Fère-en-Tradenois

Partager cet article
Repost0
15 juillet 2018 7 15 /07 /juillet /2018 06:22
Porta Nigra, porte collossale de la ville et forteresse.

Porta Nigra, porte collossale de la ville et forteresse.

 

L'ensemble de la ville de Trèves, Trier en allemand, nous fait traverser le passé de l'Augusta Treverorum

Patrimoine mondial en Allemagne

 A 50 km au nord-est de Luxembourg et à 100 km de Metz, se trouve la plus ancienne ville d'Allemagne, Trèves ou Trier en allemand. Nichée entre les monts de l'Eifel et le Hunsrück, au bord de la Moselle, Trèves est un véritable carrefour historique et point de rencontre entre les civilisations celtiques, germaniques et romaines.


 

Die Römischen Baudenkmäler in Trier zählen seit 1986 zum UNESCO-Welterbe. Hierzu gehören Amphitheater, Barbarathermen, Kaiserthermen, Konstantinbasilika, Porta Nigra, Römerbrücke sowie die Igeler Saüle in Igel. Ebenfalls zum Trierer Weltkulturerbe zählt der im Kern romanische Dom und die frühgotische Liebfrauenkirche. Darüber hinaus gibt es inTrier Kulturdenkmäler aus nahezu allen Epochen von der Frühgeschichte bis zum 21. Jahrhundert.

Lien : Trier Kulturdenkmäler

Le pont romain Römerbrucke :

Classé au Patrimoine de l'UNESCO

Un gué sur la Moselle était le point de passage où aboutissaient plusieurs sentiers. Lorsque les Romains construisirent une route de Lyon au Rhin, ils établirent à cet endroit, en 18-17 avant J.-C., un pont de bois, la construction romaine la plus ancienne datable en Allemagne. Les bases des piliers d'un second pont de 71 après J.-C.sont visibles aujourd'hui encore en période de basses eaux. Les piles en basalte du pont actuel datent de 144-152 après J.-C., les arches  de 1718.

Le pont romain de Trèves RömerbruckeLe pont romain de Trèves RömerbruckeLe pont romain de Trèves Römerbrucke

Le pont romain de Trèves Römerbrucke

La basilique de Constantin :

La basilique de Constantin Kurfürstliches PalaisLa basilique de Constantin Kurfürstliches PalaisLa basilique de Constantin Kurfürstliches Palais

La basilique de Constantin Kurfürstliches Palais

Les thermes impériaux

Classés au Patrimoine mondial de l'UNESCO

Ces bains du premier quart du 4ème siècle, plus tard transformés en caserne impériale, occupent par leurs dimensions la deuxième place à Trèves (longueur : 250 mètres) et la cinquième dans tout l'empire Romain. D'ouest en est se succèdent : des vestiaires, un gymnase, un bain froid, une salle tiède, un bain chaud. De ce dernier subsistent des murs d'une hauteur de 19 mètres qui ont pu survivre grâce à leur incorporation dans les remparts médiévaux de la ville.

Une visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'AllemagneUne visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'AllemagneUne visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'Allemagne
Une visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'AllemagneUne visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'AllemagneUne visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'Allemagne

L'amphithéâtre :

Classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO

Ce monument qui date du 2ème siècle fut inclus plus tard dans les remparts de la ville. Les arènes ont vu des "jeux" sanglants et des exécutions. Les gradins offraient des places à 18.000 - 20.000 spectateurs.

On conseille aux visiteurs de se rendre dans le vaste souterrain des arènes ainsi qu'au sommet des gradins; vu du haut de la porte d'entrée à demi conservée, l'ovale des arènes apparait presque comme un cercle. Dans cet amphithéâtre à l'acoustique parfaite sont organisés de temps en temps des concerts.

L'amphithéâtreL'amphithéâtreL'amphithéâtre
L'amphithéâtreL'amphithéâtre

L'amphithéâtre

Le Palais Electoral  Kurfürstliches Palais

Une visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'AllemagneUne visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'AllemagneUne visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'Allemagne

 

Le Grand Marché  - Hauptmarkt

Hauptmarkt Le Grand Marché La colonne romaineHauptmarkt Le Grand Marché La colonne romaine

Hauptmarkt Le Grand Marché La colonne romaine

Le Grand Marché Hauptmarkt

En 958, le marché médiéval fur transféré de la Moselle à l'emplacement actuel.

Sont à remarquer, la Croix du Marché avec la colonne romaine réemployée, la Fontaine de Saint-Pierre (Petrusbrunnen) de 1595, la Steipe, reconstruite en 1970, la cave du Conseil (Ratskeller) authentiquement gothique, avec un musée du Jouet (SpielZeugmuseum), les "géants" de la Steipe et les Saint-Jacques, Hélène, Pierre, patron de la ville, et Paul, patron de l'Université de 1473.

On peut trouver un ensemble impressionnant de maisons de différents siècles. C'est aussi le centre du Marché de Noël.

 

La croix romaine de la palce du Grand Marché

La croix romaine de la palce du Grand Marché

La cathédrale Dom

Classée au patrimoine mondial de l'UNESCO

Une visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'AllemagneUne visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'Allemagne
Images et Plan de l'ensemble Cathédrale Eglise Notre-Dame CloîtreImages et Plan de l'ensemble Cathédrale Eglise Notre-Dame Cloître
Images et Plan de l'ensemble Cathédrale Eglise Notre-Dame Cloître
Images et Plan de l'ensemble Cathédrale Eglise Notre-Dame CloîtreImages et Plan de l'ensemble Cathédrale Eglise Notre-Dame CloîtreImages et Plan de l'ensemble Cathédrale Eglise Notre-Dame Cloître

Images et Plan de l'ensemble Cathédrale Eglise Notre-Dame Cloître

Jesuitenkirche (Dreifaltigkeitskirche) TrierJesuitenkirche (Dreifaltigkeitskirche) TrierJesuitenkirche (Dreifaltigkeitskirche) Trier
Jesuitenkirche (Dreifaltigkeitskirche) TrierJesuitenkirche (Dreifaltigkeitskirche) Trier

Jesuitenkirche (Dreifaltigkeitskirche) Trier

 

Les fontaines de Trèves

La Fontaine baroque Saint-Georges Georgesbrunnen (vers 1750)

La Fontaine Saint-Georges - Georgsbrunnen Hauteur : 10 mètresLa Fontaine Saint-Georges - Georgsbrunnen Hauteur : 10 mètres
La Fontaine Saint-Georges - Georgsbrunnen Hauteur : 10 mètresLa Fontaine Saint-Georges - Georgsbrunnen Hauteur : 10 mètres

La Fontaine Saint-Georges - Georgsbrunnen Hauteur : 10 mètres

La fontaine de Saint-Pierre  Petrusbrunnen sur Hauptmarkt

La fontaine de Saint-Pierre Petrusbrunnen sur Hauptmarkt

Une visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'AllemagneUne visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'AllemagneUne visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'Allemagne
Une visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'Allemagne

La fontaine des Artisans Handwerberbrunnen Viehmarktthermer

Une visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'AllemagneUne visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'AllemagneUne visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'Allemagne
Une visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'AllemagneUne visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'AllemagneUne visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'Allemagne
Une visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'Allemagne
Une visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'Allemagne

 

La maison de Kart Marx :
 
Le 5 mai 2018, était  célébré le 200ème anniversaire de la naissance de Karl Marx, grand penseur du XIXe siècle. Pour la première fois, une exposition historico-culturelle est consacrée à sa vie, à ses œuvres les plus marquantes et à leurs multiples répercussions à l’époque. Organisée sous l
Une visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'AllemagneUne visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'AllemagneUne visite de Trèves, Trier, la plus vieille ville d'Allemagne
Petit plan de visite de la ville de Trèves (Trier en allemand)

Petit plan de visite de la ville de Trèves (Trier en allemand)

Les monuments romains de Trèves Trier Cliquer sur les images afin de les ouvrirLes monuments romains de Trèves Trier Cliquer sur les images afin de les ouvrir

Les monuments romains de Trèves Trier Cliquer sur les images afin de les ouvrir

Revenons sur le monument mythique et symbole de la ville de Trèves : Porta Nigra

Patrimoine mondial de l'UNESCO

 

Porta NigraPorta NigraPorta Nigra
Porta NigraPorta NigraPorta Nigra

Porta Nigra

Porta Nigra (du latin). C'est l'une des plus grandes portes de ville romaine subsistant dans le monde (hauteur: 29.30 mètres, largeur : 36 mètres).

D'énormes pierres de taille en grès, dont certaines pèsent jusqu'à 6 tonnes ne sont pas reliées entre elles par du mortier, mais par des crampons de fer convert de plomb (les traces en sont encore visibles).

Le nom de "Porte noire" apparait pour la première fois dans un texte où l'édifice est transformé un église double (1036-1804) sous le vocable de Saint-Simon, ermite grec qui vécut emmuré dans la tour orientale de 1030 -1035.

Visites du 9 et 10 juillet 2018

 

 

Bonne visite !

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2018 3 11 /07 /juillet /2018 06:11

Une visite à Charleville-Mézières les 9 et 10 juillet 2018 :

Une visite à Charleville-Mézières dans les Ardennes
La place Ducale et l'Institut National de la Marionette place Winston ChurchillLa place Ducale et l'Institut National de la Marionette place Winston Churchill
La place Ducale et l'Institut National de la Marionette place Winston Churchill
La place Ducale et l'Institut National de la Marionette place Winston ChurchillLa place Ducale et l'Institut National de la Marionette place Winston Churchill

La place Ducale et l'Institut National de la Marionette place Winston Churchill

 

La place ducale

Une visite à Charleville-Mézières dans les Ardennes
Les arcades de la place Ducale de CharlevilleLes arcades de la place Ducale de Charleville

Les arcades de la place Ducale de Charleville

La place Ducale, coeur animée de la villeLa place Ducale, coeur animée de la ville
La place Ducale, coeur animée de la villeLa place Ducale, coeur animée de la villeLa place Ducale, coeur animée de la ville

La place Ducale, coeur animée de la ville

La fontaine de Gonzague

La fontaine de Gonzague

Le musée Arthur Rimbaud de Charleville-MéZières

Arthur Rimbaud et son musée : La ville rend hommage à son poète en lui dédiant deux sites. Le moulin du XVIIème siècle, campé sur un bras de la Meuse, abrite aujourd'hui le musée Rimbaud, et la maison où il a grandi est devenue la maison des Ailleurs

Le nouveau musée Rimbaud propose un parcours de visite entièrement consacré à l’œuvre et à la vie de l'homme aux semelles de vent à travers une muséographie originale et moderne.

Dès les vastes combles du Grenier, des « douches sonores » permettent aux visiteurs d'être

d'emblée immergés dans l’œuvre poétique. Puis, descendant par le grand escalier, baigné par la lumière bleue du « Cadran », œuvre de l'artiste Claude Lévêque, il accède aux salles Rêveries et Révolutions. Au travers d'œuvres contemporaines inspirées par sa poésie, sont évoqués l'enfance du poète, ses premiers écrits et l’extraordinaire intensité des années qui suivent, à la fois dans l'écriture qui se révèle et dans la soif de découvrir le monde.

Véritable écrin dans le musée, la salle des manuscrits accueille ensuite le visiteur dans une ambiance feutrée : les manuscrits les plus précieux, les photographies les plus célèbres y sont présentés.

C'est en franchissant le Wasserfall sur une passerelle jetée au dessus de la Meuse que le

visiteur quitte ces années d'effervescence poétique pour suivre Arthur Rimbaud devenu voyageur, négociant et explorateur à travers l'Europe de la fin du 19e siècle puis des contrées plus lointaines, alors parfois encore inconnues, de l'Arabie et de la Corne d'Afrique, quinze années d'une vie qui offrent, avec les précédentes, un contraste saisissant et mystérieux.

Le musée Arthur RimbaultLe musée Arthur Rimbault

Le musée Arthur Rimbault

Une visite à Charleville-Mézières dans les Ardennes
Une visite à Charleville-Mézières dans les Ardennes

La Meuse

Côté Mézières : ancienne ville fortifiée et touchée par les bonbardement de la première Guerre mondiale

La promenade des remparts de MézièresLa promenade des remparts de Mézières
La promenade des remparts de MézièresLa promenade des remparts de Mézières

La promenade des remparts de Mézières

 

La basilique Notre-Dame-d'Espérance:

Cette église de style gothique, bâtie à partir de 1499 est éclairée par une étonnante parure de vitraux modernes réalisés entre 1954 et 1979 sur les cartons du peintre René Dürrbach.

Le nom « Notre-Dame de l'Espérance » a été donné à l'église au début du XIXe siècle lorsqu'elle reçut la statue de la Vierge Noire vénérée auparavant dans une chapelle située à proximité.

Elle fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le18 octobre 1910.

Lien site Wilkipédia René Dürrbach : René Dürrbach.

Une visite à Charleville-Mézières dans les ArdennesUne visite à Charleville-Mézières dans les Ardennes

 

Les magnifiques vitraux de la basilique de René Dürrbach

La mairie de MéZières :

L'hôtel de Ville de Mézières

L'hôtel de Ville de Mézières

Le hall d'entrée de l'hôtel de ville de Mézières de style art déco.Le hall d'entrée de l'hôtel de ville de Mézières de style art déco.Le hall d'entrée de l'hôtel de ville de Mézières de style art déco.

Le hall d'entrée de l'hôtel de ville de Mézières de style art déco.

L’œuvre de D. Péry danla salle des Fêtes de l'hôtel de ville de Mézières

 

Quelques explications sur la contruction de l'hôtel de ville MéZières
Quelques explications sur la contruction de l'hôtel de ville MéZières

Quelques explications sur la contruction de l'hôtel de ville MéZières

Le Musée des Ardennes, près de la place DucaleLe Musée des Ardennes, près de la place DucaleLe Musée des Ardennes, près de la place Ducale

Le Musée des Ardennes, près de la place Ducale

Merci aux jeunes femmes de l'Office de Tourisme de Charleville-Mézières pour leur accueil sympathique.

Office de Tourisme de Charleville-Mézières. U-D-O-T-S-I Des Ardennes

 

(Offices de tourisme, syndicats d'initiative)

  •  Tél :  03 24 55 69 89 

 

 

Où se situe l'Office du Tourisme et la place Ducale ?

 

Bonne visite !

 

Les Journées européennes du patrimoine 2019 :

 

Les inscriptions pour les visites marionnettiques ouvrent aujourd'hui auprès de l'Office de tourisme communautaire.

 

Côté musées, nous serons ouverts tout le weekend gratuitement, de 10h à 19h sans interruption. N'hésitez pas à passer profiter de nos collections et des expositions temporaires, et expérimenter la rencontre entre poésie et marionnettes en compagnie d'artistes qui se prêtent au jeu en croisant leurs pratiques, à la maison des Ailleurs !

 

A noter : le château Renaudin, au centre hospitalier Bélair, sera exceptionnellement ouvert samedi après-midi et dimanche toute la journée. Au programme : visites guidées incluant le fameux bunker souterrain de Guillaume II, et reconstitution d'un campement militaire par l'association Le Miroir. Un trésor caché à découvrir absolument si vous n'avez pas déjà eu la chance d'en profiter lors des Journées du patrimoine 2018 !

 

Claire Lignereux

Animatrice de l'Architecture et du Patrimoine

Chargée des publics des musées

 

 

Pôle attractivité et animation – Service des musées et des archives

Mairie, place du Théâtre, BP 490, 08109 Charleville-Mézières Cedex

Tél. : 03 24 32 44 75

Ville de Charleville-Mézières

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2018 7 08 /07 /juillet /2018 12:07
La Chapelle royale de VersaillesLa Chapelle royale de Versailles

La Chapelle royale de Versailles :

La Chapelle royale a été achevée à la fin du règne de Louis XIV, en 1710. Elle est la cinquième, et dernière,  des chapelles qui se sont succédées dans le château depuis Louis XIII.

Jules Hardouin-Mansart en propose le plan au roi en 1699.

 

Implantation et date des chapelles royales du Château de Versailles

Le Premier architecte du roi, Jules Hardouin-Mansart, meurt en 1708 sans voir la fin des travaux qui sont achevés par son beau-frère Robert De Cotte.

 

Chaque jour, généralement le matin à 10 heures, la Cour assistait à la messe du roi. Celui-ci se tenait à la tribune royale, entouré de sa famille. Les dames de la Cour occupaient les tribunes latérales.

 

La dernière chapelle royale de Versailles

 

Lien site Wikipédia Jules Hardoin-Mansart : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_Hardouin-Mansart

Les œuvres principales majeures de l'architecte :

Le château de Versailles

Le Château de Marly

Saint-Louis-des-Invalides

La  Place Vendôme

Le Château de Dampierre.

La quatrième chapelle royale de Versailles

Voir Sources plus bas

Voir Sources plus bas

La Chapelle royale de Versailles

La chapelle actuelle

La Chapelle Royale

Aussitôt l’Aile du Nord terminée, c’est la construction de la Chapelle Royale qui occupe la plupart des ouvriers du château. Les travaux du château avaient considérablement été ralentis par une épidémie de paludisme qui tua plusieurs milliers d’ouvriers en 1687, déclenchée par l’assainissement des marais. Mais c’est surtout la guerre de la Ligue d’Augsbourg, qui durera de 1688 à 1697 qui perturbera la bonne marche des travaux, empêchant Louis XIV de mener à bien les différents projets du château : tout ou presque était alors arrêté.

 

 

La Chapelle royale de VersaillesLa Chapelle royale de Versailles

Sources : Les carnets de Versailles N° 12 semestriel gratuit octobre 2017- mars 2018.

(L'actualité du château de Versailles)

Vue axonométrique du premier étage du Château montrant l'emplacement des chapelles successives Sources Aloest page 17.

Sources et site Wikipédia la Chapelle du château de Versailles lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Chapelle_du_ch%C3%A2teau_de_Versailles

Voir aussi  article : https://vicedi.com/chateau-de-versailles/#la-galerie-des-glaces

Blog randonneurs ovillois : une randonnée au jardin de Versailles: http://lesrandonneursovillois.over-blog.com/article-une-randonnee-au-jardin-de-versailles-86457256.html

Préparer sa visite à Versailles : fermé le lundi  http://www.chateauversailles.fr/preparer-ma-visite/informations-pratiques

Ouverture du château à 9 heures, du mardi au dimanche. Le domaine du Trianon et la galerie des carrosses sont ouvert uniquement l'après-midi.

Accès RER C : Gare de Versailles Château Rive Gauche, 10 minutes à pied pour se rendre au Château,

 

 

Bonne visite !

 

****

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2018 2 03 /07 /juillet /2018 16:21
L’œuvre d'Ivan Loubennikov dans la station Madeleine

L’œuvre d'Ivan Loubennikov dans la station Madeleine

Le métro. de Paris à Moscou station MadeleineLe métro. de Paris à Moscou station Madeleine
Le métro. de Paris à Moscou station Madeleine

De Paris à Moscou :

Les réseaux de métro. des villes de Paris et de Moscou qui comptent parmi les plus importantes au Monde se distingue l'un et l'autre par une longue tradition artistique.

Aux marbres et à l'immensité du premier répondent au début du siècle les céramiques et œuvres de fonte du second...

A l'orée du XXIème siècle, les deux réseaux ont choisi d'illustrer leur sensibilité commune par un échange culturel, trait d'union entre tradition et modernité de leur démarches artistiques respectives.

L’œuvre d'art "Ryaba la Poule" d'Ivan Loubennikov a été offerte par le métro. de Moscou et

installée à la station Madeleine en 2008.

En échange, un entourage Guimard de style Art Nouveau a été implanté sur l'accès de la station Kiervskaïa, Ки́евская en russe, à Moscou en 2007.

 

 

 

 

 

 

La station Kiervskaïa, Ки́евская à Moscou et son entourage Guimard

L'intérieur du métro. moscovite : Kiervskaïa,

 

 

 

"Ryaba la Poule"

L’œuvre d'Ivan Louvennikov se veut un hommage à la culture russe populaire. la sensibilité de l'artiste s'y exprime tout particulièrement par son travail de la matière, la couleur et la lumière.

S'inspirant d'une contine que tout enfant russe apprend dès son plus jeune âge, il métamorphose les espaces de la station Madeleine par un travail artistique monumental, 20 panneaux incrustés d’éléments verriers fondues dans les fameuses verreries de Gous-Khroustalny se déploient sur une surface de 30m2 pour offrir aux voyageurs une histoire à la fois tendre et cruelle, tandis qu'un œuf pesant plus de 80

kilos trône au centre de l’œuvre.

¨Pensez à toucher l’œuf en or en passant devant ce vitrail

 

Il se murmure d'ailleurs que les vertus merveilleuses de ce dernier ont traversé les âges et les pays : effleurer sa coquille apporterait chance et prospérité.

« Ryaba la petite poule aux œufs d’or »:

Il était une fois un vieil homme et sa femme.
Ils avaient une petite poule du nom de Ryaba.
Un jour elle pondit un œuf extraordinaire : tout en or !
Le vieil homme tenta de le casser : toc toc !… Rien à faire !
Sa femme tenta de le casser : toc toc ! … Rien à faire !
Une petite souris qui passait par là fit tomber l’œuf et le brisa.
Le vieil homme se mit à pleurer. Sa femme aussi.
Alors la  petite poule leur dit : ne pleure pas grand père,
Ne pleure pas grand-mère.
J’en pondrai un à nouveau, mais pas en or…

 

Ryaba-la-Poule prend le métro. : http://tchebourachka-a-paris.over-blog.com/2015/10/ryaba-la-poule-prend-le-metro.html

 

Ivan Loubennikov :

Le travail artistique multiforme d'Ivan Lubennikov, né à Minsk en 1951 et professeur à l'Ecole Supérieure des Beaux-Arts Sourikov, ne saurait se comprendre sans tenir compte de ses attaches sibériennes. amoureux de son pays qui le qualifie de pont entre l'Europe et l'Asie, Ivan Loubennikov en incarne l'âme au travers de ses peintures, sculptures et mises en espace monumentales, du métro de Moscou dont il a métamorphosé trois stations, aux galeries et espaces publics du Monde entier. Loin des clichés passéistes liés à l'âme russe, il en renouvelle l'expression au travers d’œuvres jouant sur les clairs obscurs, les nuances de transparence, le verre, l'acier, la couleur, le souci du détail et le gigantisme des effets de structure. Non dénué d'humour et de multiples références aux grands auteurs russes comme à la culture quotidienne, son œuvre est considéré comme l'une des plus marquantes de la scène artistique contemporaine moscovite.

Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gous-Khroustalny

Lien artiste Ivan Loubennikov : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ivan_Loubennikov

 

 

 

Bibliographie (sélection)
  • Ivan Loubennikov, catalogue d’exposition, Galerie Alain Blondel, Paris, 1999.
  • 1980's Russian Art: The Best of The “Inhabited Islands” collection, catalogue d’exposition, Galerie Nationale de Tretyakov, Moscou, 2007
  • Ivan Lubennikov. Works in Architecture. Painting. Book for Reading (2 volumes) avec le soutien du Ministère de la Culture de la Fédération de Russie et l’Agence Fédérale pour la presse, Agey Tomesh/WAM Publishing Group, 2011.

Курочка Ряба едет на метро / Ryaba la poule prend le métro

Le vitrail de 30 m2 composé de 30 panneaux incrustés d'éléments verriers placés sur la mezzanine d'accès aux quais, se situe au débouché du couloir de correspondance avec la ligne 12.

Station Madeleine Métro. ligne N°14, 12.

Voir aussi autre article blog : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/07/la-galerie-de-la-madeleine-a-paris.html

Voir aussi article blog Moscou : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/03/un-segour-a-moscou-en-mars.html

 

Bonne visite !

 

 

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2018 2 03 /07 /juillet /2018 06:01

 

Le passage Puteaux à Paris en travaux actuellement

L'entrée du passage côté rue de l'Arcade La verrière centraleL'entrée du passage côté rue de l'Arcade La verrière centrale

L'entrée du passage côté rue de l'Arcade La verrière centrale

L'entrée du passage Puteaux rue de l'ArcadeL'entrée du passage Puteaux rue de l'Arcade

L'entrée du passage Puteaux rue de l'Arcade

Cette voie privée , construite sur l'emplacement de l'ancien prieuré des Bénédictines de la Ville-l'Evêque ou de Notre-Dame de Grâce, est ouverte en 1839 par Louis Puteaux. Entrepreneur de son état, Louis Puteaux fut l'un des grands bâtisseurs du quartier des Batignolles.

Ce passage relie le 31, rue de l'arcade, nom donné en souvenir d'une arcade en voûte  construite en 1651 par Alexandre de Lespinasse , détruite en 1850, qui permettait aux religieuses Bénédictines de communiquer avec leurs jardins, au 18,rue Pasquier.

Il prit également le nom de passage Pasquier, puis en 1873 à nouveau celui de Puteaux, nom qu'il conservera désormais . 

 

Le passage Puteaux en direction de la rue des Arcades

 

Le passage Puteaux à ParisLe passage Puteaux à Paris
Le passage Puteaux à Paris

 

La Boutique des Vins dans le passage Puteaux

La Boutique des Vins dans le passage Puteaux

Le Passage Puteaux :

31, rue de l'Arcade et 18, rue Pasquier

face à la rue Tronson-du-Coudray.

Paris VIIIème arrondissement

 

Voir aussi autre article du blog, Le passage Puteaux à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-puteaux-a-parix-viiieme.html

Voir aussi articles du blog : Les passages et galeries de Paris, liste :

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Les_passages_et_galeries_de_Paris_liste_Passageways_and_galleries_of_Paris_list-4199168.html

Le passage du Grand Cerf et le quartier Montorgueil : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/11/le-passage-du-grand-cerf-et-le-quartier-montorgueil.html

Le passage du Grand Cerf à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Le_passage_du_Grand_Cerf_a_Paris-1302557.html

Le passage Bourg-l'Abbé ou du Bourd-l'Abbé : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-bourg-l-abbe-ou-passage-du-bourg-l-abbe-a-paris.html

Le passage Vendôme à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-visite-au-passage-vendome-64465668.html

Le passage Jouffroy à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-jouffroy-a-paris.html

Le passage des Princes à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-des-princes-a-paris.html

Le passage Choiseul ou le passage de Choiseul à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-de-choiseul-ou-le-passage-choiseul-a-paris-2eme.html

Le passage Dauphine à Paris (rive gauche) : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/le-passage-dauphine.html

La Cour (ou le passage) du Commerce Saint-André : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/la-cour-du-commerce-saint-andre-a-paris.html

Le passage du Caire à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-du-caire-a-paris-iieme.html

Le passage Puteaux à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-puteaux-a-parix-viiieme.html

La galerie Vivienne à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-la-galerie-vivienne-a-paris-113902009.html

La galerie Colbert à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/08/la-galerie-colbert-a-paris.html

Les arcades du Lido à Paris sur les Champs-Elysées : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/02/les-arcades-du-lido-a-paris-viiieme-visite-en-fevrier-2017.html

 

Bonne visite !

A voir, à deux pas du passage Puteaux : La chapelle expiatoire

Ou se trouve le passage Puteaux ?

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2018 1 02 /07 /juillet /2018 17:17
La galerie de la Madeleine à ParisLa galerie de la Madeleine à ParisLa galerie de la Madeleine à Paris

1845-1846

Les deux entrées de la galerie de la MadeleineLes deux entrées de la galerie de la Madeleine

Les deux entrées de la galerie de la Madeleine

 

La galerie de la Madeleine à ParisLa galerie de la Madeleine à Paris

Galerie de la Madeleine :

9, place de la Madeleine et 30, rue Boissy-d'Anglas 75008 Paris

Cette galerie se situe au n° 9 place de la Madeleine et débouche rue Boissy d'Anglas au n° 30 . Elle a été construite par l'architecte Charpentier en 1845 dans ce quartier déjà pourvu en boutiques de luxe . Elle est décorée avec une entrée monumentale coté place de la Madeleine encadrée par 2 grandes cariatides de Klagman .

Le célèbre restaurant Lucas Carton se trouve juste à coté et possède une entrée bar dans le passage .
Cette Galerie est décorée de boiseries autour des boutiques et d'une belle verrière divisée en panneaux sur des arcs boutant . Le sol est en carreaux de mosaïque noir sur fond blanc, qui ont la particularité de donner une impression de profondeur .

L'entrée du coté de la rue Boissy d'Anglas est en harmonie avec la boutique " Yves Delorme " en panneaux de bois peints avec des lettres d'or .

Des boutiques de produits de luxe sont ouvertes telles que , de vêtements, de maroquinerie, bijouterie ... Un café Traiteur chez Catherine " Blanc et Vert " possède une terrasse dans le passage .

Ce passage est accessible par la station de métro " Madeleine " lignes n° 8 , 12 et 14 .

La galerie de la Madeleine à ParisLa galerie de la Madeleine à Paris

La verrière de la galerie

Détail de la galerie avec le nom de l'architecte : Théodore Charpentier 1846

Origine du nom de la galerie de la Madeleine :

Le passage tire son nom de la proximité de l'église de la Madeleine.

 

voir image jointe

 

Historique

Elle a été commencée en 1840, terminée en 1845 et inaugurée en 1846, après l'agrandissement de la place de la Madeleine.Très bien conservée, elle abritait jusqu'à récemment de petits commerces et des artisans, mais accueille maintenant surtout des boutiques de luxe.

Architecture

Conçue par l'architecte Théodore Charpentier, elle a un aspect monumental, se démarquant des exemples antérieurs. La verrière, divisée en panneaux, s'appuie sur d'élégants arcs-boutants. Les deux façades sont très différentes: celle de la Madeleine présente deux belles cariatides encadrant le beau porche. Du côté de la rue Boissy-d'Anglas, l'immeuble 1700 vient se loger dans la galerie: le porche en arrondi s'incruste harmonieusement dans la belle façade double en bois sculpté, qui date de l'origine de la galerie.

Lien site Théodore Charpentier : Théodore Charpentier,

L'entrée du rue 30, rue Boissy-d'Anglas

Voir aussi articles du blog : Les passages et galeries de Paris, liste :

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Les_passages_et_galeries_de_Paris_liste_Passageways_and_galleries_of_Paris_list-4199168.html

Le passage du Grand Cerf et le quartier Montorgueil : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/11/le-passage-du-grand-cerf-et-le-quartier-montorgueil.html

Le passage du Grand Cerf à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Le_passage_du_Grand_Cerf_a_Paris-1302557.html

Le passage Bourg-l'Abbé ou du Bourd-l'Abbé : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-bourg-l-abbe-ou-passage-du-bourg-l-abbe-a-paris.html

Le passage Vendôme à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-visite-au-passage-vendome-64465668.html

Le passage Jouffroy à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-jouffroy-a-paris.html

Le passage des Princes à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-des-princes-a-paris.html

Le passage Choiseul ou le passage de Choiseul à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-de-choiseul-ou-le-passage-choiseul-a-paris-2eme.html

Le passage Dauphine à Paris (rive gauche) : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/le-passage-dauphine.html

La Cour (ou le passage) du Commerce Saint-André : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/la-cour-du-commerce-saint-andre-a-paris.html

Le passage du Caire à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-du-caire-a-paris-iieme.html

Le passage Puteaux à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-puteaux-a-parix-viiieme.html

La galerie Vivienne à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-la-galerie-vivienne-a-paris-113902009.html

La galerie Colbert à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/08/la-galerie-colbert-a-paris.html

Les arcades du Lido sur les Champs-Elysée : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/02/les-arcades-du-lido-a-paris-viiieme-visite-en-fevrier-2017.html

Personnalités connues : Jean Cocteau a habité dans l'immeuble du 9, place de la Madeleine, avec Jean Marais, au printemps 1938.

 

Documentation lien site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Galerie_de_la_Madeleine

Adresse : 9, place de la Madeleine et 30, rue Boissy-d'Anglas 75008 Paris

Cette galerie est accessible par la station de métro "Madeleine" lignes n° 8 , 12 et 14.

A  l'intérieur de la sortie de la ligne N°14, en hommage au métro de Moscou; ( A voir...)

 

Bonne visite !

Partager cet article
Repost0
30 juin 2018 6 30 /06 /juin /2018 13:04
Le parc de Chamarande dans l'Essonne

Chamarande ou les1001 vies d'un domaine :

Témoin précieux des domaines de plaisance ayant échappé à la destruction, le Domaine de Chamarande est avant tout la manifestation de l’ascension sociale de ses propriétaires successifs de François Miron, sous Henri IV jusqu'à Auguste Mione dans les années 1960.

Modeste demeure en 1654, de château de style brique et pierre, élevé au rang de comté, devient avec son parc l'un des plus vastes domaines de la région au XVIIIème siècle.

Malmené et parfois abandonné au cours des XIXème et XXème siècles, il renait grâce à Auguste Mione, puis grâce au  Conseil départemental de l'Essonne, qui y créent un lieu philanthropique où se joue la rencontre entre "l'hier et d’aujourd’hui".

Le parc de Chamarande dans l'Essonne
Le parc de Chamarande dans l'Essonne
Le parc de Chamarande dans l'EssonneLe parc de Chamarande dans l'Essonne
Le parc de Chamarande dans l'Essonne

 

 

Les œuvres de Philippe Pasqua "Allegoria"
Les œuvres de Philippe Pasqua "Allegoria"Les œuvres de Philippe Pasqua "Allegoria"

Les œuvres de Philippe Pasqua "Allegoria"

Le parc de Chamarande dans l'Essonne
Le parc de Chamarande dans l'Essonne
Le parc de Chamarande dans l'EssonneLe parc de Chamarande dans l'Essonne
Le parc de Chamarande dans l'EssonneLe parc de Chamarande dans l'EssonneLe parc de Chamarande dans l'Essonne
Le parc de Chamarande dans l'EssonneLe parc de Chamarande dans l'EssonneLe parc de Chamarande dans l'Essonne
Le parc de Chamarande dans l'EssonneLe parc de Chamarande dans l'Essonne
Montage "Who should be scared ?" Qui devrait avoir peur ? Sculpture en inox 2016 de Philippe Pasqua

Montage "Who should be scared ?" Qui devrait avoir peur ? Sculpture en inox 2016 de Philippe Pasqua

Exposition des œuvres de Phillippe Pasqua, du 31 mai au 30 décembre 2018

Une trentaine d’œuvres exposées au domaine de Chamarande

"Sans Titre" de Philippe Pasqua 2018 collection

"Sans Titre" de Philippe Pasqua 2018 collection

 

Le parc de Chamarande dans l'EssonneLe parc de Chamarande dans l'Essonne
Le circuit dans le parc de Chamarande Cliquez sur l'image pour l'ouvrirLe circuit dans le parc de Chamarande Cliquez sur l'image pour l'ouvrirLe circuit dans le parc de Chamarande Cliquez sur l'image pour l'ouvrir

Le circuit dans le parc de Chamarande Cliquez sur l'image pour l'ouvrir

Une proposition de randonnée de Lardy au parc de Chamarande (départ gare de Lardy, retour gare de Chamarande)

Les différentes étapes de la randonnée Lardy-Chamarande En bas le détail du chemin de Compostelle emprunté
Les différentes étapes de la randonnée Lardy-Chamarande En bas le détail du chemin de Compostelle emprunté
Les différentes étapes de la randonnée Lardy-Chamarande En bas le détail du chemin de Compostelle emprunté
Les différentes étapes de la randonnée Lardy-Chamarande En bas le détail du chemin de Compostelle emprunté
Les différentes étapes de la randonnée Lardy-Chamarande En bas le détail du chemin de Compostelle emprunté
Les différentes étapes de la randonnée Lardy-Chamarande En bas le détail du chemin de Compostelle emprunté

Les différentes étapes de la randonnée Lardy-Chamarande En bas le détail du chemin de Compostelle emprunté

 

Visite du 24 juin 2018

Domaine départemental de Chamarande :

Tél. : 01 60 82 52 01 - 01 60 82 26 57

Courriel : chamarande@essonne.fr

Lien : http://chamarande.essonne.fr

Lien site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Chamarande

Voir aussi autres articles : http://lesrandonneursovillois.over-blog.com/article-randonnee-lardy-parc-de-chamarande-108946216.html

De la gare de Lardy au parc de Chamarande : http://lesrandonneursovillois.over-blog.com/2018/06/de-la-gare-de-lardy-au-parc-de-chamarande-essonne.html

 

Bonne visite !

 

*****

Partager cet article
Repost0
30 juin 2018 6 30 /06 /juin /2018 07:46
Vues des salles du restaurant, 25 et 26 juin 2018

Vues des salles du restaurant, 25 et 26 juin 2018

Les salles du restaurantLes salles du restaurant

Les salles du restaurant

Un des nombreux vitraux d'une des salles de restaurant

Le Refuge du P'tit Fischer à Argentan, Orne

 

La salle de la grande peinture murale et ses détailsLa salle de la grande peinture murale et ses détails
La salle de la grande peinture murale et ses détailsLa salle de la grande peinture murale et ses détails

La salle de la grande peinture murale et ses détails

Les nombreux vitraux et leurs détails

Les nombreux vitraux et leurs détails

L'hôtel-restaurant "Le Refuge du P'tit Fischer" vu de la  place des Trois Croix

Le Refuge du P'tit Fisher : un excellent rapport qualité/prix

Adresse : 1, place des Trois Croix 61200 Argentan

Tél. : 02 33 67 05 43

Restaurant :

Formule du midi à 10 € à volonté (12€ le soir, le week-end et jours fériés)
• Buffet d'entrées + buffet chaud + dessert

Partager cet article
Repost0
28 juin 2018 4 28 /06 /juin /2018 06:01
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne

Verneuil-sur-Avre

Un nom trompeur pour une eau convoitée :

Attention au piège ! Ce n'est pas l'Avre qui coule à Verneuil, mais bien l'Iton !

Lors de la fondation de la ville, Henri 1er Beaucler fit détourner cette rivière pour alimenter la

nouvelle ville en eau. Dès le Moyen-Âge, les canaux de l'Iton traversant la ville eurent une importance vitale pour les habitants de Verneuil. Plus d'une dizaine de moulins à eau furent construits au cœur même de la cité ou aux abords des remparts, tandis que tanneurs, teinturiers, mais aussi drapiers ou encore bouchers s'installèrent le long de ces cours d'eau pour les besoins de leurs activités, parfois regroupés en quartiers spécialisés.

Plusieurs moulins, entrepôts et séchoirs témoignent encore aujourd'hui de cette économie hydraulique.

 

 

 

 

 

Depuis 2017, la commune est nommée d’ailleurs Verneuil d'Havre et d'Iton

Les circuits historiques de Verneuil

Les circuits historiques de Verneuil

Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'OrneLe circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'OrneLe circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne

L'Iton parcourant la ville

Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'OrneLe circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'OrneLe circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Cette maison se trouve sur la rue Notre-Dame

Cette maison se trouve sur la rue Notre-Dame

Boulangerie à l'ancienneBoulangerie à l'ancienneBoulangerie à l'ancienne

Boulangerie à l'ancienne

Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'OrneLe circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'OrneLe circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'OrneLe circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'OrneLe circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'OrneLe circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'OrneLe circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne

L'église de la Madeleine :

Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne

Vlaminck en pays de Verneuil

Le futur musée monographique au monde dédié à Maurice Vlaminck :

à l'abbaye Saint-Nicolas à Verneuil-sur-Avre

Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne

Les fortifications et la Tour Grise :

La maison à tourelle datant de la seconde moitié du XVème siècle

La maison à tourelle datant de la seconde moitié du XVème siècle

La Tour GriseLa Tour GriseLa Tour Grise
La Tour Grise

La Tour Grise

https://montjoye.net/bataille-de-verneuilEn 1204, Philippe Auguste fit ériger la Tour Grise, destinée autant à moderniser les défenses de la ville, qu'à tenir en respect une population jugée peu sûr par le souverain.

La tour grise, monument rescapé de la fameuse bataille de Verneuil

Lien : Montjoye et la bataille de Verneuil : https://montjoye.net/bataille-de-verneuil

L'église Notre-Dame :

 

La nef et le chœur de l'église, bâtis en grison, remontent en partie au XIIème siècle.

Le transept et les collatéraux furent élevés au début du XVIème siècle en calcaire et en grès.

La façade ouest de l'église Notre-Dame fut érigée au XVIIème siècle. Le clocher actuel, avec son pigeonnier et sa flèche en ardoises, remplaça l'ancienne tour-lanterne détruite par la foudre au début du XVIIème siècle.

 

A la fin du XIXème siècle, l'abbé Dubois, curé de la paroisse, entreprit de

gros travaux pour son église.

C'est de cette période que datent les chapelles en grison entourant le chœur.

L'édifice renferme notamment deux statues en bois du XIIIème siècle, ainsi qu'une riche collection de statues du XVIème siècle. Celles-ci sont, pour la plupart les œuvres d'un atelier local d'imagiers, sculpteurs expérimentés.

 

 

L'église Notre-Dame

L'église Notre-Dame

Documentation de l'Office de Tourisme de Verneuil-sur-Avre :

Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
Le circuit des maisons à pans de bois de Verneuil-sur-Avre, dans l'Orne
L'église Notre-Dame Images retraitées PentaxL'église Notre-Dame Images retraitées PentaxL'église Notre-Dame Images retraitées Pentax

L'église Notre-Dame Images retraitées Pentax

Le circuit des Fossés :

Longueur : 4 kilomètres Durée 1 h 15.

Les fossés médiévaux entourent encore la ville actuelle. Les entrées dans l'ancienne cité correspondent pour la plupart aux portes fortifiées, disparues au XVIIIème siècle. Depuis l'Office de Tourisme, longer la place pour tourner à droite pour rejoindre la passerelle de la Fausse Porte.(A).

Carte ancienne Cassini Carte IGN avec les sentiers Vue aérienne actuelle de Verneuil
Carte ancienne Cassini Carte IGN avec les sentiers Vue aérienne actuelle de Verneuil
Carte ancienne Cassini Carte IGN avec les sentiers Vue aérienne actuelle de Verneuil

Carte ancienne Cassini Carte IGN avec les sentiers Vue aérienne actuelle de Verneuil

Le circuit des Fossés le tracé et sa légende plus bas

Le circuit des Fossés le tracé et sa légende plus bas

  1. Le circuit des Fossés
  2.  
  3. A la Fausse Porte                                    H Porte de Mortagne
  4. B Porte de Tillières                                   I Croix Hosannière
  5. C Maison romane                                     J Ruines du Fort du Goulet
  6. D Parc André Faugère                             K Porte de Bourth
  7. E Lavoir de la Fontaine du Chêne            L Hôtel particulier (XVIIIème siècle)
  8. F Le Petit Versailles                                  M Maisons à pans de bois
  9. G La Gueule d'Enfer                                 N Ecole Saint-Pierre
  10.                                                                  O Ruines du moulin de Jean Bertin
  11.                                                                  P Porte de Breteuil
  12.  

« C’est en 1120 qu’Henri Ier Beauclerc, Duc de Normandie et roi d’Angleterre, fait construire sur la rive gauche de l’Avre une ville ceinturée de remparts, ainsi qu’un château : Verneuil était née. La ville deviendra française au début du 13e siècle avec Philippe Auguste, puis de nouveau anglaise en 1417 avec le début de la guerre de cent ans. C’est grâce au meunier Jean Bertin, qu’en 1449, les Français purent reprendre la ville. En 1620, Louis XIII ordonna la destruction du château, les remparts furent détruits au milieu du 18e siècle. »

L'Avre alimentant Paris !!

 

L'Avre (80,4 kilomètres de long) passe à proximité de la ville de Verneuil (au sud de la RN12). Depuis 1893, huit de ses sources situées à Rueil-la-Gadelière et Verneuil-sur-Avre sont captées pour alimenter en eau potable, grâce à un aqueduc, les 8e, 9e, 16e et 17e arrondissements de Paris à partir du réservoir de Saint-Cloud.

 

Le nom « Avre », abra en latin - d'origine gauloise - signifie « cours d'eau », « rivière ». Charles-le-Chauve, dans un diplôme de l'année 842 et Guillaume de Jumièges, au XIe siècle le nomment fluvius Arvae. Benoît Le Trouvère, dans sa chronique sur les ducs de Normandie lui donne le même nom, « Avre » en français. On trouve encore en 1203 et en 1209 Ervia et enfin Avre en 1505.

Sur certaines cartes anciennes, on peut lire Aure car les graphies v et u ont longtemps été similaires.

Lien rivière Avre : L'Avre

Lien l'Aqueduc de l'Avre : https://fr.wikipedia.org/wiki/Aqueduc_de_l%27Avre

Lien Wikipédia In english : https://en.wikipedia.org/wiki/Verneuil-sur-Avre

Lien Site Wikipédia Verneuil d'Avre et d'Iton 2017: https://fr.wikipedia.org/wiki/Verneuil_d%27Avre_et_d%27Iton

 

Armes actuelles de la ville de Verneuil-sur-Avre : « Parti, au 1 : d'or, au lion de gueule, au chef d'azur à trois fleurs de lys d'or ; au 2 : d'azur à la fleur de lys d'or. »

 

Office de Tourisme de Verneuil-sur-Avre :

129, place de la Madeleine 27130 Verneuil d'Avre et d'Iton

(La forme Verneuil d'Avre et d'Iton a été instaurée depuis 2017)

Tél. : 02 32 32 17 17 f normandie.sud.tourisme

Site lien : http://www.nomandie-sud-tourisme.fr

 

Voir aussi autre article du blog Normandie Le Haras du Pin dans l'Orne : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-haras-du-pin-dans-l-orne.html

 

Bonne visite !

****

Partager cet article
Repost0
27 juin 2018 3 27 /06 /juin /2018 18:52

 

Le Haras du Pin, 27 juin 2018

Le Haras du Pin, 27 juin 2018

Situation et plan du Haras du Pin en NormandieSituation et plan du Haras du Pin en Normandie
Situation et plan du Haras du Pin en Normandie

Situation et plan du Haras du Pin en Normandie

La commune est aux confins de la Plaine d'Argentan, du pays d'Auge, du pays d'Ouche et de la campagne d'Alençon. La commune est enclavée dans la commune nouvelle de Gouffern en Auge. Son bourg est à 14 km à l'est d'Argentan et à 19 km au nord de Sées..

Le Haras du Pin dans l'Orne "Le Versailles du Cheval"Le Haras du Pin dans l'Orne "Le Versailles du Cheval"
Le Haras du Pin dans l'Orne "Le Versailles du Cheval"Le Haras du Pin dans l'Orne "Le Versailles du Cheval"Le Haras du Pin dans l'Orne "Le Versailles du Cheval"

 

Historique :

En 1655, Colbert crée, sous Louis XIV, l’administration des Haras royaux afin de pallier la pénurie de chevaux à laquelle doit faire face le royaume tout en améliorant les races équines françaises. En effet l'armée manque cruellement de chevaux et le Royaume est obligé de les importer de l'étranger. Dès la création de l'administration, des étalons royaux sont sélectionnés et répartis en région et ils sont les seuls à pouvoir reproduire. À partir de 1668, l'armée manquant toujours de chevaux, les étalons privés sont autorisés à reproduire après avoir été approuvés par l'État.

Le site fut choisi en 1714 afin d'y bâtir le premier Haras royal. La qualité de ses pâturages et les facilités d'approvisionnement en eau faisaient du Buisson d'Exmes l'endroit parfait. Le domaine est acheté à Louis de Béchameil de Nointel (1), conseiller du roi, à la suite d'un échange avec d'autres terres en Picardie. Le 2 avril 1715, le transfert de l’ancien haras royal de Saint-Léger vers le Buisson d'Exmes était ordonné.

Le Domaine du Pin compte aujourd'hui plus de 1 000 hectares. Les premières écuries sont construites à partir de 1715 et les premiers étalons arrivent en 1717. Le style architectural correspond à celui de l'école de Versailles. C'est Pierre Le Mousseux qui réalise les travaux sur des plans de Robert de Cotte,premier architecte du Roi successeur de Jules Hardoin-Mansart. Les bâtiments actuels (écuries et château) furent construits sous le règne de Louis XV, entre 1715 et 1730. L’écrivain Jean de La Varende l’avait surnommé le « Versailles du cheval ».

Les terrasses du château sont réalisées dans la tradition des jardins à la française.

Le 27 janvier 1790, la suppression et la destruction du Haras est votée. Cependant, il y échappe de peu puisque l'Assemblée Nationale décide, in-extremis, d'y installer un "dépôt des meilleurs étalons du royaume". Les fonctions des Haras ne seront toutefois rétablies que sous l'Empire, en 1810. L'École des Haras est fondée en 1840 et une loi organique du 29 mai 1874 impose d'en être diplômé pour prétendre à la fonction d'officier des Haras.

Le haras fut occupé par les Prussiens en1871, puis par les Allemands entre juin1940 et juin 1941. Il se retrouve ensuite au cœur du site de la bataille de Normandie, proche de Falaise, sans avoir subir aucun dommage.

 

(1) Il s'agit du fils de Louis Béchameil de Nointel (1630-1703) rendu célèbre par la sauce béchamel qui porte son nom

Lien : haras royal de Saint–Léger  Lien : Pierre Le Mousseux

Lien : Robert de Cotte Lien : Jean de La Varende

Lien : Buisson d’Exme Lien : La  bataille de Normandie

La mairie et ses environsLa mairie et ses environs
La mairie et ses environs
La mairie et ses environsLa mairie et ses environsLa mairie et ses environs

La mairie et ses environs

 

Le nom de la localité est attesté sous la forme Pinus en 1373. Le toponyme Le Pin est lié à l'évocation ou la présence de pins, terme déjà en usage en ancien français issu du latin pinus.

Le gentilé est Pinois.

Le Haras du Pin dans l'Orne "Le Versailles du Cheval"
Le Haras du Pin dans l'Orne "Le Versailles du Cheval"
Le Haras du Pin dans l'Orne "Le Versailles du Cheval"
Le Haras du Pin dans l'Orne "Le Versailles du Cheval"
Le Haras du Pin dans l'Orne "Le Versailles du Cheval"
Cartes postales anciennesCartes postales anciennes

Cartes postales anciennes

 

Vue aérienne du Haras du Pin

Vue aérienne du Haras du Pin

Une manifestation au Haras du Pin

Spectacle équestre familial Les Rênes Magiques

Bibliographie :
  • . Gérard Guillotel, Les Haras nationaux, 3 tomes, Lavauzelle,1985
  • . Le Haras national du Pin, Versailles du cheval, collectif, coll. « Itinéraires », éditions du Patrimoine-Monum, 2006
  • . Olivier-Raoul-Hugues Chebrou de Lespinats, Histoire des haras sous le Premier Empire, Mémoire et documents, 2005, préface Gérard Guillotel
  •  . Olivier-Raoul-Hugues Chebrou de Lespinats, Hommes de Chevaux sous le Premier Empire, All-Square Publications,2009.
Vue aérienne et carte IGN du Haras du PinVue aérienne et carte IGN du Haras du Pin

Vue aérienne et carte IGN du Haras du Pin

 

Coordonnées GPS : N48.7392°E0.146757° (Faire un copier-coller sur Google)

 

Lien Wikipédia Le Pin-au-Haras : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Pin-au-Haras

Lien Le Haras-du-Pin : https://fr.wikipedia.org/wiki/Haras_national_du_Pin

Documentation : Haras national du Pin 61310 Le Pin au Haras

Le Haras du Pin :

61310 Le Pin au Haras

Tél. : 02 33 36 68 68 Courriel : info@harasnationaldupin.fr

Site : http://www.haras-national-du-pin.com

Établissement public administratif

 

Bonne visite !!

****

Partager cet article
Repost0