Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

1 février 2020 6 01 /02 /février /2020 16:37

 

à Cheval !

Une exposition à la bibliothèque municipale Emile Littré

du 1er au 29 février 2020

au Mesnil-le-Roi, 78600

 

 

Quelques images du vernissage, le 1er février 2020 à 11 heures

 

 

Quelques images de l'expositionQuelques images de l'exposition
Quelques images de l'expositionQuelques images de l'expositionQuelques images de l'exposition
Quelques images de l'expositionQuelques images de l'exposition

Quelques images de l'exposition

 

Bibliothèque municipale Emile Littré, Le Mesnil-le-Roi :

43, rue de la Marne 78600 – Le Mesnil-le-Roi.

Coordonnées gps : N48.9364°E2.1229° faire un copier-coller

Téléphone : 01.39.62.07.62 Courriel : bib.littre@wanadoo.fr

Horaires d'ouverture au public :

Mardi : 15h45 / 18h
Mercredi : 11h / 12h30 – 14h / 18h
Vendredi : 15h45 / 18h
Samedi : 10h / 17h

Sources horaires : bibliothèque municipale du Mesnil-le-Roi

 

Site bibliothèque Emile Littré au Mesnil-le-Roi, lien : https://bm-mesnil.cassioweb.com/

 

La porte du Mesnil à deux pas de l'ancienne orangerie

La bibliothèque municipale Emile Littré, ancienne orangerie du château disparu

D'autres articles récents du blog sur les expositions du Mesnil-le-Roi :

 

A la bibliothèque Emile Littré :

Les grandes figures du féminisme : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/02/exception-elles-les-grandes-figures-du-feminisme.html

Au Centre Georges Brassens :

Exposition Anim'eaux, anim'mots :  http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/09/une-exposition-anim-eaux-ani-mots-au-centre-georges-brassens-au-mesnil-le-roi.html

Biennale Couleur et Forme 2019 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/03/biennale-2019-couleur-forme-le-mesnil-le-roi.html

Biennale Couleur et Forme 2017 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/03/biennale-2017-couleur-forme-le-menil-le-roi.html

Les Ateliers du Mesnil 2019 et journée les peintres dans les rues : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/05/les-ateliers-du-mesnil-2019.html

Les Ateliers du Mesnil 2018 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/les-ateliers-du-midi-2018-au-mesil-le-roi.html

 

Carnet de voyage aquarelles et dessins au Mesnil-le-Roi : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/06/carnet-de-voyage-aquarelles-au-mesnil-le-roi.html

 

 

Non ce n'est pas le pont des Soupirs à Venise, mais la Porte du Mesnil, le 1er février 2020 (effet de reflets)

 

 

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2020 4 30 /01 /janvier /2020 10:08

 

 

Une visite au musée Bourdelle à Paris Une visite au musée Bourdelle à Paris

 

Une visite au musée Bourdelle à Paris Une visite au musée Bourdelle à Paris Une visite au musée Bourdelle à Paris
Une visite au musée Bourdelle à Paris
Une visite au musée Bourdelle à Paris Une visite au musée Bourdelle à Paris
Une visite au musée Bourdelle à Paris

 

 

L'atelier de Bourdelle :

les oeuvres de l'artiste dans l'atelier de Bourdelle

 

La fille et le femme de l'artiste

plâtres patinés

 

Moulages en plâttres et ses différenttes patines Atelier de l'artisteMoulages en plâttres et ses différenttes patines Atelier de l'artisteMoulages en plâttres et ses différenttes patines Atelier de l'artiste

Moulages en plâttres et ses différenttes patines Atelier de l'artiste

Le jardin de l'artiste :

 

 

Une visite au musée Bourdelle à Paris Une visite au musée Bourdelle à Paris Une visite au musée Bourdelle à Paris

 

 

L'étage d'exposition des œuvres de Bourdelle :

Une visite au musée Bourdelle à Paris
Une visite au musée Bourdelle à Paris Une visite au musée Bourdelle à Paris
Une visite au musée Bourdelle à Paris Une visite au musée Bourdelle à Paris
Une visite au musée Bourdelle à Paris Une visite au musée Bourdelle à Paris Une visite au musée Bourdelle à Paris

Le musée Bourdelle :

Le musée Bourdelle est situé au nᵒ 18 de la rue Antoine-Bourdelle dans le 15ᵉ arrondissement de Paris. Il est installé dans les appartements, ateliers et jardins où Antoine Bourdelle vécut et travailla dès 1885 à l'adresse de l'époque, nᵒ 16 impasse du Maine. Le lieu fut transformé en musée en 1949.
 
A noter, la structure en briques du musée Bourdelle rappelle les matériaux de la ville d'enfanc de l'artiste, Montauban

L'enfance d'Antoine Bourdelle (1861-1876)

Emile-Antoine Bourdelle naît à Montauban, le 30 octobre 1861.

Il est le fils unique d’Emilie Reille, fille de tisserand et d’Antoine Bourdelle, menuisier-ébéniste qui sculpte les meubles qu’il dessine. A l’école l’enfant manifeste de si vives dispositions pour le dessin que son maître, Monsieur Rousset, lui accorde toute liberté de les exprimer, « installé tout à part des classes, dans une sorte de vestibule ». (Bourdelle, Ecrits sur l’art et sur la vie).

A l’âge de 13 ans, Bourdelle entre dans la boutique paternelle comme apprenti. Le soir, il suit les cours de l’école de dessin de Montauban où il s’initie à la technique du modelage, d’après des copies de plâtres antiques. L’adresse du jeune ébéniste lui vaut bientôt la reconnaissance des amateurs montalbanais. En 1876 il obtient une bourse et le concours d’admission à L’École des beaux-arts de Toulouse.

Les débuts (1876-1897)

Les huit années d’études à Toulouse sont celles d’une solitude ardente, d’une fièvre de travail tempérée par la discipline de l’enseignement académique.

Reçu second au concours d’admission de l’École des beaux-arts de Paris en 1884, Bourdelle entre dans l’atelier d'Alexandre Falguière qu’il quitte deux ans plus tard : « J’en ai assez ! Je ne comprends rien à tous ces systèmes de prix, de concours ».

En 1885, il s’installe à demeure dans l’atelier du 16 impasse du Maine – le musée d’aujourd’hui. La même année, son plâtre "La Première victoire d'Annibal" est couronné au Salon des artistes français. Bourdelle se fait un nom mais doit gagner sa vie. En 1893 Rodin l’engage comme praticien. Bourdelle ne quittera l'atelier qu'en 1908.
Les deux hommes s’estiment, la collaboration s’avère décisive. En 1895 sa ville natale lui passe commande du Monument aux Morts, aux Combattants et Défenseurs du Tarn et Garonne de 1870-1871 : Bourdelle donne toute la mesure de son lyrisme.

Lien site La Première vistoire d'Annibal  : La Première victoire d’Hannibal

Lien site le Monument aux Morts aux Combattants et Défenseurs du Tarn-en-Garonne de 1871 -1871 : Monument aux Morts, aux Combattants et Défenseurs du Tarn-et-Garonne de 1870-1871

L'essor (1897-1908)

En 1900 Bourdelle exécute la décoration du théâtre du musée Grévin, à la demande du directeur Gabriel Thomas : des masques et un bas relief pour le dessus de scène – Les Nuées.

La même année, il fonde avec Rodin et le sculpteur Desbois une école à Montparnasse pour l’enseignement libre de la sculpture. Soucieux cependant de trouver sa voie propre, Bourdelle s’affranchit de la manière de Rodin.
Tête d’Apollon, commencée cette année là, manifeste une toute autre recherche : « j’échappai au plan accidentel pour chercher le plan permanent. » (Bourdelle, Ecrits sur l’art et sur la vie).
En 1905 le fondeur Hébrard lui ouvre sa galerie parisienne, rue Royale : la première exposition personnelle de l’artiste réunit 39 sculptures, 18 peintures, 21 dessins. La préface du catalogue est signée Élie Faure. Bourdelle expose aussi pour la première fois au Salon d’Automne – 15 œuvres dont le bronze de Pallas.
Il quitte l’atelier de Rodin en 1908.

La maturité (1908-1929)

En 1909 Bourdelle commence d’enseigner à l’Académie de la Grande Chaumière : Alberto Giacometti, Germaine Richier, Vieira da Silva, Otto Gutfreund compteront parmi ses élèves.

Exposé en 1910 au Salon de la société nationale des beaux-arts,"Héraklès archer" enthousiasme le public et la critique. Réclamé par les musées, ce chef d’œuvre est partout reproduit, jusque sur les cahiers d’écolier.

Gabriel Thomas sollicite le maître, cette fois sur le chantier du Théâtre des Champs-Elysées (1910-1913): tour à tour architecte, sculpteur et peintre, Bourdelle prouve à nouveau sa capacité « à tout concevoir en monument ».

La décennie 1919-1929 est celle des grandes commandes officielles : La Vierge à l’offrande (1919-1923) érigée en Alsace, La France (1925) devant le Grand Palais pour l’Exposition des Arts décoratifs. Le Monument au général Alvéar est inauguré à Buenos Aires en 1926, le Monument à Adam Mickiewicz à Paris, le 28 avril 1929.
Bourdelle meurt le 1er octobre.

Lien Héraklès archer :  Héraklès archer

 

Antoine Bourdelle et le monument à Montauban, vers 1900.

Photographie anonyme sources musée Bourdelle, Paris

 

Une visite au musée Bourdelle à Paris

 

Lien Wikipédia Musée Antoine Bourdelle : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_Bourdelle

 

 

Lien Antoine Bourdelle : https://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_Bourdelle

 

 

Portrait d'Antoine Bourdelle en 1925 Source agence de presse Meurisse

Voir aussi autres articles  du blog :

Une visite conférence au musée Bourdelle à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Visite_du_Musee_Bourdelle_-1985161.html

Un autre musée de la ville de Paris , le Petit Palais : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-un-palais-dedie-aux-beaux-arts-le-petit-palais-124185048.html

Une exposition au Petit Palais en janvier 2020, Yan Pei-Ming/Courbet Corps-à-corps : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2020/01/petit-palais-paris.html

Paris 1900 au Petit Palais : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-paris-1900-au-petit-palais-124368963.html

Le musée de la Vie Romantique dans le quartier de la Nouvelle Athènes à Paris IXème : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2015/08/le-quartier-de-la-nouvelle-athenes-a-paris.html

 

Bonne visite !

***

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2020 7 26 /01 /janvier /2020 07:01

L'Opéra Garnier et ses façades côté grands boulevards

Architecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des PrincesArchitecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des PrincesArchitecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des Princes
Architecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des PrincesArchitecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des PrincesArchitecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des Princes

 

Architecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des PrincesArchitecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des PrincesArchitecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des Princes

 

Architecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des PrincesArchitecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des Princes
Architecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des Princes

Un peu en dehors des grands boulevards : l'Opéra Comique, plus discret sur la place Boieldieu

La façade d'entrée de l'Opéra Comique, côté Place Boieldieu

La façade de l'Opéra Comique côté place BoieldieuLa façade de l'Opéra Comique côté place Boieldieu
La façade de l'Opéra Comique côté place BoieldieuLa façade de l'Opéra Comique côté place Boieldieu

La façade de l'Opéra Comique côté place Boieldieu

Le passage des Princes métro Richelieu Drouot

Le passage des Princes métro Richelieu Drouot

Le passage des Princes passage des jouetsLe passage des Princes passage des jouets
Le passage des Princes passage des jouets

Le passage des Princes passage des jouets

Les verrières et la coupole du passage des Princes

Un restaurant à conseiller près de l'Opéra Comique et des grands boulevards :

Les Noces de Jeannette :

14, rue Favart 75002 Paris

Tél. : 01 42 96 36 89

Courriel : paris@lesnocesdejeannette.com

Site internet  lien :  http://www.lesnocesdejeannette.com

Métro. : Richelieu Drouot

 

 

Un restaurant parisien centenaire :

Le restaurant Les Noces de Jeannette est un lieu chargé d’histoire. Son style et sa décoration gardent l’attrait et le charme du Paris du 19ème siècle et vous plongent dans la Belle Epoque des Grands Boulevards.

Un restaurant centenaire :
La première enseigne du restaurant fut Poccardi, célèbre restaurateur du début du siècle et institution parisienne. Poccardi fut à un moment le plus célèbre restaurant italien à Paris, offrant une cuisine appréciée et une excellente cave. Des documents d’époque font état d’un restaurant bondé, débordant sur le boulevard.

menu restaurant Poccardi à Paris
Vers 1910 un menu typique annonçait :
"hors-d'œuvre arrosés d’un mousseux Lacrima Crisiti rosé, minestrone accompagné de Chianti,
homard Fra Diavolo, linguine à la sauce rouge de palourde, pain de campagne épais et fromage parmesan râpé, mini-calzones, aubergine parmigiana , saucisse italienne grillée, veau Sorrentino.
Enfin, un sabayon et fromages avec quelques délicieux vin de dessert……"

L'établissement prit ensuite le nom « Les Noces de Jeannette », opéra comique de Victor Massé. Créée en 1853, cette opérette en un acte fut jouée des centaines de fois en lever de rideau à la salle Favart, de l'autre côté de la rue.

L’opérette Les Noces de Jeannette

operette Les Noces de Jeannette

L’opérette les Noces de Jeannette raconte l’histoire des noces de Jean et Jeannette. Le jour de ses noces avec Jeannette, Jean s’enfuit. L’air de la romance sur lequel Jeannette chante en raccommodant l’habit déchiré de Jean, « Cours mon aiguille dans la laine », est resté populaire.

 

 

Bonne visite !

***

 

Voir aussi  autres articles du blog :

L'Opéra Garnier : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-visite-du-palais-garnier-95369443.html

Le passage des Princes : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-des-princes-a-paris.html

 

**

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2020 1 20 /01 /janvier /2020 07:16

 

Depuis l'ouverture du blog en 2009 :

 

349065 visiteurs 573931 pages vues

en 2019 :

112 articles, 71500 visites, 93324 pages vues

dont les plus lus :

 

Articles les plus lus en janvier 2019 :

1 L'immeuble de la BNP Paribas : 146 visiteurs

http://Sur les traces de Frédéric Chopin à Parisde 2009 à 2020 : 659 articles

 

Top articles par Overblog :  sources : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/top

Le 60ème Salon des Beaux-Arts de Cormeilles-en-Parisis : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/04/60eme-salon-des-beaux-arts-de-cormeilles-en-parisis.html

La Cité internationale universitaire de Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/07/la-cite-internationale-universitaire-de-paris-ciup.html

Sur les traces de Frédéric Chopin à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/02/sur-les-traces-de-frederic-chopin-a-paris.html

Un séjour à Berlin en novembre : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/11/un-sejour-a-berlin-en-novembre.html

Une conférence à Houilles, son histoire, par Marianne :  http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/06/une-visite-conference-a-houilles-son-histoire.html

Le 61ème Salon des Beaux-Arts de Cormeilles-en-Parisis : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/04/61eme-salon-des-beaux-arts-de-cormeilles-en-parisis.html

Un séjour à Budapest en Hongrie : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/01/un-sejour-a-budapest.html

La 2ème biennale Photographie sculpture 2017 à Sartrouville : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/11/2eme-biennale-photographie-sculpture-2017-a-sartrouville.html

Une visite de Nanterre, cité de Geneviève et des Parisii : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2015/09/une-visite-de-nanterre-cite-de-genevieve-et-des-parisii.html

La Fête des Lumières de Lyon en 2016 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/12/les-lumieres-de-lyon-2016.html

Un séjour à Saint-Pétersbourg en Russie en mars : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/04/un-sejour-a-saint-petersbourg-en-mars.html

Une visite de Poissy, ville royale : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2015/08/une-visite-a-poissy-ville-royale.html

Le 18ème Salon des Beauxs-Arts de Sartrouville de l'association Contrastes : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/03/18eme-salon-des-arts-de-l-association-contrastes-a-sartrouville.html

Une nouvelle visite de Budapest en Hongrie en septembre 2017 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/09/une-nouvelle-visite-de-budapest-en-septembre-2017.html

Le 44ème Salon des artistes locaux à Houilles à la Graineterie : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/11/44eme-salon-des-artistes-locaux-de-houilles-a-la-graineterie.html

Le château de l'Islette en Touraine :  http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/08/le-chateau-de-l-islette-en-touraine.html

Un séjour en Sicile en juin : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/06/sejour-en-sicile-en-juin.html

Un séjour à Moscou en Russie en mars : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/03/un-segour-a-moscou-en-mars.html

Le circuit des cavaliers et des chevaux à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/01/le-circuit-des-cavaliers-et-des-chevaux-a-paris.html

Sur les traces d'Henri IV à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/04/sur-les-traces-d-henri-iv-a-paris.html

 

Saulieu, le musée Pompon et ses artistes animaliers : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/08/saulieu-le-musee-pompon-et-ses-autres-artistes.html

Un séjour à Bayeux, sa tapisserie et sa cathédrale : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/08/un-sejour-a-bayeux-sa-tapisserie-et-sa-cathedrale.html

Une visite au musée Camille Claudel à Nogent-sur-Seine dans l'Aube  : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/04/une-visie-au-musee-camille-claudel-a-nogent-sur-seine-dans-l-aube.html

 

 

L'article qui a pris le plus de temps en 2019 : un mois et demi  http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/12/carnet-de-voyage-aquarelles-dessin-en-jordanie-et-israel.html

 

 

 

 

 

 

 

 
Partager cet article
Repost0
18 janvier 2020 6 18 /01 /janvier /2020 14:17

 

 

Une visite hors du service des repas à ce restaurant situé boulevard du Montparnasse.

Les vitraux du restaurant

 

Restaurant Le Dôme Montparnasse 1898Restaurant Le Dôme Montparnasse 1898Restaurant Le Dôme Montparnasse 1898

Les vitraux du restaurant

La terrasse du restaurantt côté boulevard du MontparnasseLa terrasse du restaurantt côté boulevard du MontparnasseLa terrasse du restaurantt côté boulevard du Montparnasse

La terrasse du restaurantt côté boulevard du Montparnasse

 

 

La façade du restaurant Le Dôme boulevard du Montparnasse

Les faces extérieures des vitraux

 

L'établissement Le Café du Dôme a été fondé en 1898 par l'Auvergnat Paul Chambon.

Dès le début des année 1900, le Café du Dôme a été reconnu comme lieu de rassemblement intellectuel.

Connu comme le « café anglo-américain », c’est le premier café à Montparnasse.

« Source et diffuseur de ragots, il a fourni des échanges de messages et un marché informel de destinées artistiques et littéraires. » Fréquenté par les peintres, sculpteurs, écrivains, poètes, mannequins, amateurs d’art et marchands célèbres ou qui allaient bientôt le devenir, Le Dôme est devenu un point focal pour les artistes résidant sur la rive gauche de Paris. Il a fini par devenir le lieu de rassemblement de la colonie littéraire américaine. Avant la Première guerre mondiale, Le Dôme est le café le plus chic de Montparnasse ;  La Rotonde est moins en vue.

À l’époque, un artiste pauvre pouvait s’offrir une saucisse de Toulouse et une assiette de purée pour l’équivalent d’un euro. Aujourd’hui, c’est un restaurant à poissons haut de gamme, auquel le Guide Michelin  a donné dans le passé, une étoile, avec un confortable décor à l’ancienne. En 2017, le restaurant reçoit une « Assiette Michelin : une cuisine de qualité ». La critique gastronomique Patricia Wells a dit : « Je ne pouvais diner au Dôme qu’une fois par semaine, me régalant de plateaux d’huitres iodées et de leur incomparables sole meunière. »

Le Dôme est la propriété de Maxime Bras, dont le père l'a acheté en 1970. En 2015, le chiffre d'affaires s’élevait à 5 millions d'euros, avec une perte de 429 000 euros du fait de la baisse de la fréquentation, en partie liée aux attentats des 7 janvier et 13 novembre. En novembre 2016, l'établissement est mis en redressement judiciaire. Aucune fermeture n'est toutefois prévue.

Lien La Rotonde : La Rotonde

 

Une visite du 17 janvier 2020, mais pas de repas, trop cher pour ma bourse ...

 

Restaurant Le Dôme Montparnasse :

108, boulevard du Montparnasse 75014 Paris

Tél. : 01 43 35 25 81

Métro. Vavin ligne N°4

Lien restaurant Le Dôme Montparnasse : https://www.restaurant-ledome.com/

Lien site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_D%C3%B4me_(brasserie)

A voir aussi les façades et édifices de la rue Delambre

L'école primaire publique du 24 de la rue Delambre
L'école primaire publique du 24 de la rue DelambreL'école primaire publique du 24 de la rue DelambreL'école primaire publique du 24 de la rue Delambre

L'école primaire publique du 24 de la rue Delambre

La fontaine de l'espace ModiglianiLa fontaine de l'espace Modigliani

La fontaine de l'espace Modigliani

L'entrée de l'Espace Modiglani

L'Hotel Delambre dans la rue éponymeL'Hotel Delambre dans la rue éponymeL'Hotel Delambre dans la rue éponyme

L'Hotel Delambre dans la rue éponyme

Restaurant Le Dôme Montparnasse 1898

 

Partager cet article
Repost0
14 janvier 2020 2 14 /01 /janvier /2020 15:36

Un spectacle proposé par la mairie de Sartrouville

avec la troupe KMC Animation "Salut les tubes"

et l'Ecole Municipale des Arts de la ville

le samedi 11 janvier à 14 h

Les élèves de l'E.M.A. de Sartrouville

Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville

 

Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville

 

Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de SartrouvilleSpectacle de Danse avec les Stars au théâtre de SartrouvilleSpectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville

 

 

Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville

Lien YouTube Les percussionnistes de la soirée  : https://www.youtube.com/watch?v=WTAO997ISiU

Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de SartrouvilleSpectacle de Danse avec les Stars au théâtre de SartrouvilleSpectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville

 

Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de SartrouvilleSpectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville
Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de SartrouvilleSpectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville

 

Spectacle de Danse avec les Stars au théâtre de Sartrouville

 

 

Bravo aux artistes et une grande admiration pour la qualité du spectacle offert par l'Ecole de danse de l'EM.A.

Ecole Municipale des Arts de Sartrouville

 

Voir aussi autres spectacles de danse à Sartrouville du blog :

Spectacle de danse à Sartrouville en janvier 2018 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/01/spectacle-de-danse-au-theatre-de-sartrouville.html

Festival International d'arts chorégraphique au Théâtre Gérard Philippe à Sartrouville :

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/01/festival-international-d-arts-choregraphiques-au-theatre-gerard-philippe-a-sartrouville-yvelines.html

 

Voir aussi Tournois de danse sportive à Maisons-Laffitte :

30ème Tournoi International de Danse Sportive à Maisons-Laffitte :

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-30eme-tournoi-international-de-danse-sportive-123176835.html

32ème Tournoi International de Danse Sportive à Maisons-Laffitte :

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/03/32eme-tournoi-international-de-danse-sportive-de-maisons-laffitte.html

***

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2020 1 13 /01 /janvier /2020 10:04

 

Exposition du 25 septembre 2019 au 20 janvier 2020

 

 

Au Louvre-Lens

région

Pas-de-Calais région Hauts-de-France

 

La suite de l'article Louvre-Lens, la Galerie du temps

Le Louvre-Lens le soir

Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation

 

"Reytan, la chute de la Pologne" par Jan Matejko Huile sur toile 1893
"Reytan, la chute de la Pologne" par Jan Matejko Huile sur toile 1893"Reytan, la chute de la Pologne" par Jan Matejko Huile sur toile 1893"Reytan, la chute de la Pologne" par Jan Matejko Huile sur toile 1893

"Reytan, la chute de la Pologne" par Jan Matejko Huile sur toile 1893

 

Le dernier roi de la République des Deux Nations :

Stanislas Auguste Poniatowski (1732-1798) est couronné roi de Pologne en 1764. Sa relation amoureuse dès ses jeunes années avec la future impératrice de Russie, Catherine II, lui permet d'avoir des appuis pour son élection au trône de Pologne. Pourtant, c'est une politique en faveur d'un renforcement de son royaume face à l'empire russe que mène Poniatowski. Ses efforts n'aboutissent pas et il est le dernier roi de Pologne, forcé d'abdiquer en 1795 à la suite du dernier partage.

Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation

 

Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une NationLe Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une NationLe Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation

 

Sigismond 1er : fait partie des derniers rois de la dynastie jagellone (1386-1572). Fils de Casimir IV, il est élu roi en 1506 et règne jusqu'à sa mort en 1548. Ces années sont marquées par ses tentatives d'assoir un pouvoir absolu et de réduire les privilèges de la noblesse, à l'image de certains souverains européens. Sans y parvenir, son règne correspond toutefois à une période de prospérité économique et culturelle qui favorise l'épanouissement de la Renaissance en Pologne.

 

La deuxième épouse du roi Sigismond 1er, Bona Sforza est une noble italienne, fille du duc de Milan. Elle confirme la tendance absolutiste de son époux qui tente d'instaurer une dynastie (Sigismond II est couronné de son vivant) provoquant l'hostilité de la noblesse. Mais l'histoire retient d'elle son opposition au mariage de son fils de son fils avec une noble lituanienne, Barbara Radziwill. Celle-ci décède peu après les noces et on soupçonne alors Bona d'avoir empoisonné la jeune mariée. De nombreux artistes s'inspirent de cet évènement comme le peintre Josef Simmler ou l'écrivain Alojzy Felinski qui écrit une pièce de théâtre sur le sujet en 1811. Comme Sigismond 1er, la reine joue un rôle dans la diffusion de la culture de la Renaissance italienne en Pologne : artistes et architectes de la péninsule sont invités au royaume. Enfin, Bona avait introduit des recettes et des légumes inconnus en Pologne et aurait popularisé l'usage de la fourchette.

Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation

 

 

Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une NationLe Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une NationLe Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation

 

Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une NationLe Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une NationLe Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation

 

Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une NationLe Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation

 

Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une NationLe Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une NationLe Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation

 

 

 

Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une NationLe Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une NationLe Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une NationLe Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une NationLe Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation

 

 

Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation

 

Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation

La Pologne, un grand pays au XVIème siècle :

La république des Deux Nations ou République de Pologne-Lituanie est une république de la noblesse fondée en 1569. Elle est gouvernée par un parlement (appelé Diète ou Selm) composé du roi, des sénateurs choisis par le roi et la noblesse dont les membres siègent en personne ou se font représenter par des députés. Le reste de la population, artisans, paysans, bourgeois, n'a quasiment pas d'existence politique. La noblesse a toujours œuvré pour éviter un pouvoir monarchique absolu et pour une limitation des droits des paysans. Quelques soient leurs richesses, les nobles détiennent le pouvoir législatif et le pouvoir exécutif en élisant le roi. L'élection du souverain, le droit de former une rébellion contre le roi qui violerait leurs libertés, le droit de veto qui bloque toute décision prise à la majorité sont quelques-unes des prérogatives de la noblesse rassemblés sous l'expression "Liberté dorée".

Jeune Pologne : Mloda Polska

Mloda Polska ou Jeune Pologne est un mouvement artistique actif entre les années 1890 et 1914. Rejet des valeurs bourgeoises et de la société moderne, foi dans la décadence ou la mélancolie font partie des idées défendues par les artistes adeptes de ce mouvement. Il doit son nom au manifeste de l'écrivain Artur Gorski publié en 1898 dans la revue "Vie" (Zycie) basée à Cracovie. Julian Falat, Jacek Malczewski, Wojciech Weiss, de nombreux peintres du Louvre-Lens font partie de la Jeune Pologne qui touche également compositeurs, poètes et écrivains tels que Karol Szymanowski ou Kazimierz Prezerwa-Tetmajer. A la fois peintre et dramaturge, Stanislaw Wyspianski s'est rendu célèbre avec la pièce de théâtre "Les Noces".

Son tableau d'un paysage de Cracovie, "Le parc des Planty à l'aube", illustre son travail pictural.

 

 

Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation
Le Louvre de Lens Exposition Pologne, peindre l'âme d'une Nation

 

Adresse du Louvre-Lens :

99, rue Paul Bert 62200 Lens

Tél. : 03 21 18 62 62

Le musée est ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10 à 18 heures

La Galerie du temps et les Pavillons de Verre sont gratuits et libres d'accès,

La Galerie d'expositions temporaires est ouverte au tarif de 10 € ou 5 €  pour les tarifs réduits.

  • Homère : du 27 mars au 22 juillet 2019
  • Pologne : du 25 septembre 2019 au 20 janvier2020,
  • Noir : mars à juillet 2020
  • Les Louvre de Picasso : de septembre 2020 à janvier 2021.
Partager cet article
Repost0
12 janvier 2020 7 12 /01 /janvier /2020 13:12

 

La Galerie du Temps

Pavillon de verre

Une visite du Louvre de Lens, dans le Pas-de-Calais :

 

Le Louvre de Lens

 

En haut et au centre  : Athlète tenant un disque, copie romaine d'un "Discophore" de bronze.

vers 130-150 apr. J.-C.

Le Louvre de Lens
La galerie du Temps et ses oeuvres Cliquez sur l'image pour l'ouvrirLa galerie du Temps et ses oeuvres Cliquez sur l'image pour l'ouvrir

La galerie du Temps et ses oeuvres Cliquez sur l'image pour l'ouvrir

Le Louvre de Lens
Le Louvre de LensLe Louvre de Lens
Le Louvre de Lens

 

Les références de l'art européen envers les modèles grec et romain de l'Antiquité constituent une des lignes

directrices de la Galerie du temps. Ainsi en est-il de cette réplique de bronze d'une statue conservée au musée du Louvre qui figure la déesse de la chasse Diane, équivalente romaine de l'Artémis grecque. Accompagnée d'un cerf, la sœur jumelle d'Apollon est saisie dans un mouvement de marche rapide. L'attitude de la déesse est extrêmement dynamique et la composition audacieuse permet une multiplicité de points de vue pour le spectateur. C'est en partie au regard de cette diversité d'angles de vue que de tels modèles antiques furent choisis pour orner les jardins de l'époque moderne.

 

 

 

"Diane, déesse romaine de la chasse, accompagnée d'une biche", bronze vers 1700-1800

Oeuvre attribuée à Léocharès  (vers 360-320 avant J.-C.)

Le Louvre de LensLe Louvre de LensLe Louvre de Lens
Documentation Musée du Louvre de LensDocumentation Musée du Louvre de Lens

Documentation Musée du Louvre de Lens

 

Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps
Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps
Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps
Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps
Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps
Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps
Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps
Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps
Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps
Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps
Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps
Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps
Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps
Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps
Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps
Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps

Les collection du musée Louvre-Lens et sa Galerie du temps

La table de Teschen, dite Table de Breteuil

Johann Christian Neuber

Bois, bronze doré, pierres fines et porcelaine de Meissen

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les peintre et architecte du Roi Louis XIV

Portrait du compositeur Luigi Cherubini béni par la Muse de la poésie lyrique Erato (1840 - 1842)

Huile sur toile 137 x 125 cm de Jean-Auguste-Dominique Ingres et Henri Lehmann

Ce portrait allégorique du compositeur Luigi Cherubini est exécuté par son ami Ingres à Rome vers 1840 avec l'aide de son élève Henri Lehmann à qui est attribué la figure d'Erato. Les traits tirés et la douloureuse mélancolie du visage du compositeur côtoient  la grâce et l'étrange sourire du visage évanescent de la muse pour créer un hommage rendu par Ingres à son ami. Le peintre modèle la toile à son retour à Paris en 1842 : la redingote du modèle est remplacée par un manteau noir et son fauteuil disparait, entrainant l'allongement de la tunique de la muse.

"La déesse romaine Minerve en armes" Huile sur bois de Fra Bartoloméo vers 1490

 

Cette représentation de la déesse Minerve illustre avec éclat le rôle déterminant joué par les modèles de l'Antiquité gréco-romaine dans la définition de la notion de Renaissance. Homologue romaine de la déesse Athéna, Minerve jouit d'une grande popularité durant cette période, de nombreux artistes s'emparant de son image originelle pour en renouveler l'iconographie. Déesse de la sagesse et de la vertu, Minerve est aussi une divinité de la guerre. C'est cet aspect que retient Fra Bartolomeo pour donner à voir une déesse en arme d'un grand raffinement, comme l'atteste la préciosité de son armure et de son casque finement décoré. De l'Antiquité, la déesse conserve ses armes et sa posture : tout à fait caractéristique des sculptures antiques, le "contrapposto" dans lequel elle est figurée nous la montre délicatement hanchée, la jambe droite soutenant tout le poids du corps, tandis que la gauche est au repos. La déesse en armes, vivement colorée, est représentée dans une niche architecturée dont les pilastres sont ornés de motifs appelés "grotesques", eux-aussi empruntées à l'art sculptural antique. Le pied de Minerve dépasse de cette niche, comme si la déesse s'apprêtait à en sortir, renforçant ainsi l'effet de vraisemblance illusionniste de la composition.

Documentatiion sources le Louvre de Lens

Documentatiion sources le Louvre de Lens

La Galerie du temps, au cœur du projet de Louvre-Lens accueille plus de 200 œuvres issues de la collection du musée du Louvre de Paris. La présentation innovante permet au visiteur de découvrir d'un seul coup d’œil l'ensemble des objets présentés dans un ordre chronologique et rassemblés suivant leur provenance.

 

Documentation sources Louvre-Lens images RMN-Grand Palais - musée du Louvre Paris

Visite du Louvre-Lens le 27 décembre 2019

 

 

Adresse du Louvre-Lens :

99, rue Paul Bert 62200 Lens

Tél. : 03 21 18 62 62

Le musée est ouvert tous les jours, sauf le mardi, de 10 à 18 heures

La Galerie du temps et les Pavillons de Verre sont gratuits et libres d'accès,

La Galerie d'expositions temporaires est ouverte au tarif de 10 € ou 5 €  pour les tarifs réduits.

  • Homère : du 27 mars au 22 juillet 2019
  • Pologne : du 25 septembre 2019 au 20 janvier2020,
  • Noir : mars à juillet 2020
  • Les Louvre de Picasso : de septembre 2020 à janvier 2021

Voir aussi autres articles du blog dans les Hauts-de-France Pas-de-Calais :

 

Une visite d'Arras, dans le Pas-de-Calais en décembre 2019 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/12/une-visite-d-arras-pas-de-calais-en-decembre-2019.html

Arras et son architecture : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2020/01/arras-et-son-architecture.html

Bientôt un article sur l'exposition de la Pologne et ses artistes au musée Louvre-Lens

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2020 5 10 /01 /janvier /2020 18:26

 

Exposition Yan Pei-Ming/ Courbet
Corps-à-corps

du 12 octobre 2019 au 19 janvier 2020

La grande salle de l'exposition Yan Pei-Ming Gustave Courbet

 

Petit Palais Paris Exposition Yan Pei-Ming Courbet Corps-à-corps

 

Les peintures de l'artiste Yan Pei-Ming

 

 

 

 

 

 

"La femme aux gants" dite "La Parisienne" Charles Giron  1883

 

La riche collection du XIIXème siècle a bénéficié de donations capitales de la fille du sculpteur Jean-Baptiste Carpeaux (1938), de la sœur de Gustave Courbet (1906), du peintre Félix Ziem (1905), complété par l'achat du fonds Jules Dalou (1906) et le don du fonds d'atelier du sculpteur Jean Carriès (1904).

Le musée a depuis bénéficié des libéralités du grand marchand Ambroise Voilard comportant de nombreuses œuvres de Cézanne, Bonnard, Denis, Maillol, Renoir, Vuillard) et plus récemment du legs de la collection icônes de Roger Cabal.

Les acquisitions visent à compléter ces fonds plus particulièrement pour la période 1900 qui est plus en accord avec l'architecture du musée.

Petit Palais Paris Exposition Yan Pei-Ming Courbet Corps-à-corps
Petit Palais Paris Exposition Yan Pei-Ming Courbet Corps-à-corps
Petit Palais Paris Exposition Yan Pei-Ming Courbet Corps-à-corps
Petit Palais Paris Exposition Yan Pei-Ming Courbet Corps-à-corps
Petit Palais Paris Exposition Yan Pei-Ming Courbet Corps-à-corps

Gustave Courbet Les Demoiselles des bords de la Seine (été)

Petit Palais Paris Exposition Yan Pei-Ming Courbet Corps-à-corps
Petit Palais Paris Exposition Yan Pei-Ming Courbet Corps-à-corpsPetit Palais Paris Exposition Yan Pei-Ming Courbet Corps-à-corps
Petit Palais Paris Exposition Yan Pei-Ming Courbet Corps-à-corpsPetit Palais Paris Exposition Yan Pei-Ming Courbet Corps-à-corps

Les œuvres de Courbet et Yan Pei-Ming

 

 

Le Petit Palais,

Musée des Beaux-Arts de la ville de Paris

La magestueuse entrée du musée et ses sculptures d'entréeLa magestueuse entrée du musée et ses sculptures d'entréeLa magestueuse entrée du musée et ses sculptures d'entrée

La magestueuse entrée du musée et ses sculptures d'entrée

La cour intérieure d'entrée du Petit Palais

La cour intérieure du Petit Palais

La cour intérieure du Petit Palais

 

La grande galerie de gauche  du Petit Palais :

L'extrémité de la galerie Nord

 

La documentation du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la ville Paris
La documentation du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la ville Paris
La documentation du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la ville Paris
La documentation du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la ville Paris
La documentation du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la ville Paris
La documentation du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la ville Paris
La documentation du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la ville Paris
La documentation du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la ville Paris
La documentation du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la ville Paris
La documentation du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la ville Paris
La documentation du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la ville Paris

La documentation du Petit Palais, musée des Beaux-Arts de la ville Paris

Petit Palais Paris Exposition Yan Pei-Ming Courbet Corps-à-corps
Petit Palais Paris Exposition Yan Pei-Ming Courbet Corps-à-corps
Petit Palais Paris Exposition Yan Pei-Ming Courbet Corps-à-corps
Petit Palais Paris Exposition Yan Pei-Ming Courbet Corps-à-corps

Voir aussi autre article du blog L'exposition Vincenzo Gemito au Petit Palais : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2020/01/vincenzo-gemito-au-petit-palais.html

Autre article du blog : Le Petit Palais dédié aux Beaux-Arts  http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-un-palais-dedie-aux-beaux-arts-le-petit-palais-124185048.html

 

Bonne visite  !

***

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2020 3 08 /01 /janvier /2020 11:32

L'entrée principale du Petit Palais et sa grille monumentale

 Une exposition d'un sculpteur italien trop peu connu : Vincenzo Gemito

Quelques images de cette magnifique exposition actuelle.

Le Petit Palais Exposition : Vincenzo Gemito

"Petit pêcheur"ou "pêcheur napolitain"

 

 

 

Gemito dessinateur :

 

 

 

Vincenzo Gemito

peintre

et dessinateur

Chronologie de l'artiste Vincenzo Gemito :

1852 - 1929

Sources exposition du Petit Palais 2019-2020

Vincenzo Gemito au Petit Palais
Vincenzo Gemito au Petit Palais

Vincenzo Gemito : artiste sculpteur, dessinateur et orfèvre italien (1852 - 1929)

Génito, "né" en italien qui deviendra Gémito, suite à une faute d'orthographe sur un registre.

Artiste prodige

Gemito naît à Naples semble-t-il dans la famille d'un bûcheron tombé dans la misère. Le lendemain de

sa naissance, sa mère l'abandonne autour de l'orphelinat de l'Annonciation où il est recueilli et où on lui donne le nom de Genito (ce qui signifie né), transformé peu après par une faute d'orthographe sur les registres en Gemito. Il est adopté à la fin du mois par un jeune ménage qui venait de perdre un bébé. Le mari meurt quelque temps plus tard, et la mère adoptive, Giuseppina, se remarie avec un maçon (Francesco Jadiciccio) et le jeune garçon est encouragé ainsi pendant toute son éducation à se servir de ses mains. Il devient apprenti à l'atelier du peintre et sculpteur académique Emanuele Caggiano avant ses dix ans, puis rapidement travaille à l'atelier du sculpteur Stanislao Lista  faisant preuve d'une grande dextérité et d'une  où il se lie d'une amitié à vie avec Antonio Mancini. Il fréquente aussi les cours du soir de l'Académie Domenico Maggiore.

 

Autoportrait de Vincenzo Gemito en 1886

 

Lien site Wikipédia Emanuele Caggiano : Emanuele Caggiano

Lien site Wikipédiia : Stanislao Lista Stanislao Lista

Lien site Antonio Mancini : Antonio Mancini

 

 
"Portrait du peintre Vincenzo Petrocelli 1869

Il réalise la fameuse pièce, le Joueur de cartes (Il giocatore di carti) voir image jointe à gauche, à seulement seize ans. Elle est fort

remarquée lorsqu'elle est exposée à la Promotrice de Naples, à tel point que le roi Victor Emmanuel II  l'achète pour être exposée de manière permanente au musée de Capodimonte.

En 1871, il gagne le premier prix du concours des beaux-arts de Naples, ce qui lui donne le droit d'une bourse pour étudier  à Rome, grâce à son œuvre "Joseph vendu par ses frères" (qui est remarquée par Domenico Morelli) et à la sculpture de Brutus. En 1873, il fait la connaissance de Mathilde Duffaud, docile et soumise, qui devient son modèle dans son atelier de Capodimonte, sur la colline du Mojarello. Il réalise plusieurs bustes et portraits:, Domenico Morelli, Verdi, Guido Marsavi, fils du préfet et mécène Diomede Marsavi, etc.

Il devient apprenti à l'atelier du peintre et sculpteur académique Emanuele Caggiano  avant ses dix ans, puis rapidement travaille à l'atelier du sculpteur Stanillao Lista, faisant preuve d'une grande dextérité et d'une inventivité toujours renouvelée. Il entre à l'âge de douze ans à l'école de l'institut des beaux-arts où il se lie d'une amitié à vie avec Antonio Mancini. Il fréquente aussi les cours du soir de l'Académie Domenico Maggiore.

Musée de Capodimonte : musée de Capodimonte

Lien site Wikipédia Francesco Paolo Michetti: Francesco Paolo Michetti

Lien Domenico Morelli : Domenico Morelli

Lien Antonio Mancini : Antonio Mancini

Lien site Wikipédia ;: https://fr.wikipedia.org/wiki/Vincenzo_Gemito

Gemito à Paris 1877 :

En 1877, Gemito s'installe à Paris où il tisse des liens étroits avec l'artiste académique Meissonnier, porté

aux nues par les officiels de lIIIème République naissante. Il fait venir Mancini et Mathilde Duffaud. Gemito expose dans divers salons, ainsi qu'à l'exposition universelle de 1878, Il fait le portrait en argent de Boldini qui résidait à Paris et du baryton Jean-Baptiste Faure . Il rencontre un grand succès en présentant au Salon le Petit pêcheur napolitain qu'il a mis plusieurs années à perfectionner. Gemito est désormais un sculpteur célèbre. Il expose une sculpture représentant Federico de Madrazo, ce qui lui vaut une médaille de troisième classe au Salon. L'année suivante, il expose au Salon une statuette de bronze figurant Meissonier et gagne une médaille de deuxième classe.

Retour à Naples 1881 :

Il retourne à Naples en 1880, où il travaille à son fameux Vendeur d'eau. En avril 1881, Mathilde Duffaud meurt de façon précoce. Gemito s'installe quelque temps à Capri où il épouse l'année suivante Anna Cutolo (dite Nannina) qui devient son inspiratrice et lui donne une fille en 1885, Giuseppina.

Lien Wikipédia Exposition universelle de 1878 : exposition universelle de 1878

Lien Wikipédia Federico de Madrazo : Federico de Madrazo

Lien Wikipédia Jean-Baptiste Faure : baryton Jean-Baptiste Faure

Vincenzo Gemito au Petit Palais
La technique de la fonte du bronze et sa suiteLa technique de la fonte du bronze et sa suiteLa technique de la fonte du bronze et sa suite

La technique de la fonte du bronze et sa suite

Le Petit Palais et son magnifique écrin artistiqueLe Petit Palais et son magnifique écrin artistique

Le Petit Palais et son magnifique écrin artistique

"Vincenzo Gemito, le sculpteur de l'âme napolitaine"

Exposition temporaire

du 15 octobre 2019 au 26 janvier 2020

Musée de la ville de Paris, collection permanente gratuite sauf expositions

Petit Palais, avenue Winston Churchill

75008 Paris

 

Bonne visite !

***

 

Voir aussi autres articles du blog :

 

Article  Le Petit Palais une exposition Yan Pei-Minh et Courbet Corps-à-Corps : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2020/01/petit-palais-paris.html

Un palais dédié aux Beaux-Arts Le Petit Palais : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-un-palais-dedie-aux-beaux-arts-le-petit-palais-124185048.html

 

 

Toparticles du blog : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/top

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2020 3 08 /01 /janvier /2020 09:32

Le passage du Grand Cerf à Paris

Partager cet article
Repost0