Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

28 avril 2022 4 28 /04 /avril /2022 15:25

Le monument Jean de la Fontaine à Paris XVIème

Le monument Jean de la Fontaine aux jardins du Ranelagh à Paris
Le monument Jean de la Fontaine aux jardins du Ranelagh à ParisLe monument Jean de la Fontaine aux jardins du Ranelagh à ParisLe monument Jean de la Fontaine aux jardins du Ranelagh à Paris
Le monument Jean de la Fontaine aux jardins du Ranelagh à Paris

 

Le monument Jean de la Fontaine aux jardins du Ranelagh à Paris

Le Corbeau et le Renard ! Voici un grand souvenir de nos passages à l’école primaire !  La Fontaine ! Les visiteurs du jardin du Ranelagh peuvent voir de leurs propres yeux ce début de fable avec cette belle statue. Ce monument se concentre sur une statue en bronze de Jean de La Fontaine, avec à ses pieds les fameux corbeau et renard.

Les Jardins du Ranelagh :

Créé en 1860, il doit son nom au politicien d'origine irlandaise Lord Ranelagh. Il s'agit d'un parc à l'anglaise qui se trouve à proximité du Musée Marmotan et de la porte de la Muette. Il est traversé par plusieurs allées, des statues représentant "Caïn" par Caillé, "Méditation" par Noël, "Pêcheur ramenant la tête d'Orphée dans ses filets" par Longepied, "La vision du poète" un haut relief par Bareau et le monument en hommage à "Jean de la Fontaine" de Corréia représentant Jean de la Fontaine et en contre bas un corbeau et un renard de la fable "Le renard et le corbeau". En plus, vous trouverez un kiosque à musique, des aires de jeux et un théâtre de Guignol. Ce parc reste ouvert 24/24h et vous pourrez pour stationner le long des allées (payant). Vous pouvez également venir en bus, bus 32, arrêt "Ranelagh".

 

 

La  première statue : Notre histoire remonte à la fin du XIXe siècle. En effet, un

habitant du XVIe arrondissement, Teste, proposa de faire édifier une statue dédiée à La Fontaine. Il arrive à convaincre un comité, comportant le maire de l’arrondissement, Henri Marmottan.

Cette année là, en 1884, le sculpteur Dumilâtre propose lors d’une salon un statue en pâtre représentant le fabuliste. Pour la transformer en bronze, on tente alors une souscription… qui sera loin de suffire. L’Etat vient alors à la rescousse. Ainsi, on charge Thiéabaut de la réalisation de la scupture, qui sera enfin inaugurée en 1891. Comme de très nombreuses pièces en bronze, elle est fondue pendant la Seconde guerre mondiale, en 1942.

La nouvelle statue :

Rapidement, après la fin de la guerre, on commence a évoquer à la remplacer. Une statue de Bouchard est même évoquée. Cependant, le projet traîne en raison de l’opposition des Beaux Arts. S’en suivent de nombreux pourparlers… et le temps passe. Il faut attendre 1972 pour que la Mairie de Paris commence de nouveau à s’intéresser au sujet. Ne trouvant pas le plâtre de Dumiliatre, un autre buste est proposé. Ce sera le sculpteur Correïa qui sera retenu pour le projet. La nouvelle statue fut enfin inaugurée en 1984.

Adresse : Avenue du Ranelagh, Avenue Indres

Métro. : La Muette RER : Boulainvilliers Bus N°32 Rond-Point des Champs-Elysées, direction Porte d'Auteuil

 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2022 6 05 /03 /mars /2022 10:31

Ivan Abramovitch Morozov  par Valentin Sérov  1910 tempera sur carton  63 x 77 cm

Moscou galerie Trétiakov

Visite de la Collection Morozov Icônes de l'art moderne, à la Fondation Louis Vuitton, Paris Bois de Boulogne, XVIème arrondissement :

 

L'entrée de la collection Morozov

Portraits de famille :

 

Arséni Morozov 1874-1908, benjamin des MorozovArséni Morozov 1874-1908, benjamin des Morozov
Arséni Morozov 1874-1908, benjamin des Morozov

Arséni Morozov 1874-1908, benjamin des Morozov

Les galeries de peintres français

:                                                                                                                                                                                                                                  Auguste Renoir 

                                  Auguste Renoir "Dans le jardin. Sous la tonnelle du jardin de la Galette", 1875,

huile sur toile 81 x 65 cm, Moscou, Musée Pouchkine

                   Edgar Degas "La Chanteuse en vert", vers 1884, pastel sur papier Vergé bleu clair, 60.3 x 46.4 cm, New-York, The Métropolitain, Museum of Art  Oeuvre non exposée, malheureusement.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 

 

La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation VuittonLa collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation VuittonLa collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation VuittonLa collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton

Pablo Picasso "Les deux Saltimbanques" 1901

huile sur toile, 73 x 60 cm, Musée Pouchkine, Moscou

La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
Les oeuvres de incent Van Gogh
Les oeuvres de incent Van Gogh

Les oeuvres de incent Van Gogh

Paul Gauguin, Café à Arles

Le nu à l'exposition Morozov :

 

Camille Claudel  et Auguste Rodin à la collection Morozov

 

 

 

2 œuvres de Camille Claudel : L'Abandon et L'Implorante

La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton

Pierre Bonnard à l'exposition :

 

La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton

Le Baiser d'Auguste Rodin

La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton

 

Maurice Denis à l'exposition :

 

La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton

Les sculptures dans la salle Maurice Denis :

 

La famille Morozov :

Chronologie de la famille Morozov et portrait de famille de Mikhail A. Morozov
Chronologie de la famille Morozov et portrait de famille de Mikhail A. Morozov
Chronologie de la famille Morozov et portrait de famille de Mikhail A. Morozov

Chronologie de la famille Morozov et portrait de famille de Mikhail A. Morozov

Documentation de la collection :

 

La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton

Le bâtiment

 

 

Quelques chiffres de l'édifice de la Fondation Louis Vuitton :

 . 11 galeries d'exposition,

 . 11.000 m2 de surfaces développées,

 . Longueur : 154 mètres,

 . Hauteur : 46 mètres,

 . Nombre de voiles de verre : 12,

 . Surface de voiles : 13.500 m2,

 . Constituant des voiles : 3.600 panneaux de voiles,

 . Nombre de panneaux de Ductal : 19.000,

 . Masse d'acier : 15.000 tonnes,

 . Masse de béton : 11.000 tonnes, soit 45.000 m3.

 

La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton
La collection Morosov Icones de l'art moderne à la Fondation Vuitton

Sources iconographiques : photographies Jean-Pierre K et Connaissances des arts hors-série La Collection Morozov, Icônes de l'Art moderne, Fondatiion Louis Vuitton Guide Pratique

Fondation Louis Vuitton :

8, avenue du Mahatma Gandhi

75116 Paris - Bois de Boulogne

Ouverture de l'exposition :  10 à 20 heures du lundi ou jeudi, 10 à 23 heures le vendredi, 9 à 21 heures les samedi et dimanche et tous les jours pendant les vacances scolaires, 23 heures le vendredi, fermé le 25 décembre 2021.

Tél. : 01 40 69 96 00

Site Fondation Louis Vuitton : http://www.fondationlouisvuitton.fr

Transport : métro. ligne N° 1 station Les Sablons. Navette Charles de Gaulle sortie N° 2, avenue de Friedland. Bus ligne N°73 La Garenne-Colombes-Charlebourg.

Voir aussi autres articles à la collection Louis Vuitton :

La collection Chtchoukine à la Fondation Louis Vuitton : https://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/01/une-visite-a-la-fondation-louis-vuitton-en-janvier.html

La collection Courtault, le parti de l'impressionniste à la Fondation Louis Vuitton : https://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/06/la-collection-courtauld-le-parti-de-l-impressionnisme-a-la-fondation-louis-vuitton.html

 

 

Bonne visite !

Partager cet article
Repost0
14 février 2022 1 14 /02 /février /2022 21:23

Juliana Chakravorty, Loubna Le Merrer, Michelle Ries-Brebel

du 5 au 13 février 2022

 

L'exposition : ses artistes

Photographie de Loubna Le Merrer : Dream

Les oeuvres de JulianaLes oeuvres de Juliana
Les oeuvres de JulianaLes oeuvres de JulianaLes oeuvres de Juliana

Les oeuvres de Juliana

Michelle et ses oeuvres

Michelle et ses oeuvres

Biennnale des Mansonniens Partir à la Vieille église de Maisons-Laffitte
Les émaux sur cuivre de MichelleLes émaux sur cuivre de Michelle
Les émaux sur cuivre de MichelleLes émaux sur cuivre de Michelle

Les émaux sur cuivre de Michelle

Asit et Juliana à l'entrée de l'exposition

Les œuvres de l'exposition de la vieille église
Les œuvres de l'exposition de la vieille égliseLes œuvres de l'exposition de la vieille église

Les œuvres de l'exposition de la vieille église

 

L'église Saint-Nicolas de Maisons, dite vielle église.

C’est la première église du petit village de Maisons-sur-Seine, dédiée à Saint-Nicolas,

patron des mariniers. En partie détruite au cours de la guerre de Cent Ans, elle est reconstruite au 15e siècle. Elle fut désaffectée en 1896 et devint une salle polyvalente en 1988.

 

 

 

 

La vieille fontaine de Maisons :

La fontaine pyramidale fut construite en 1779 par Bellanger, architecte du comte d’Artois. Elle distribuait l’eau du puits artésien de très bonne qualité.

La Vieille église de Maisons-Laffitte :

23, rue de la Vieille église

78600 Maisons-Laffitte

 

Le château de Maisons-Laffitte :

 

Biennnale des Mansonniens Partir à la Vieille église de Maisons-LaffitteBiennnale des Mansonniens Partir à la Vieille église de Maisons-Laffitte
Biennnale des Mansonniens Partir à la Vieille église de Maisons-Laffitte

L'église américaine :

 

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2022 4 27 /01 /janvier /2022 07:55

Album en cours de rédaction

Au moins, la crise sanitaire profite au graphisme !

L'Amiral, Olivier de Kersauson aquarelle bleue Winsor & Newton

L'Amiral, Olivier de Kersauson aquarelle bleue Winsor & Newton

 

Joan Baez aquarelles et encres
Joan Baez aquarelles et encres
Joan Baez aquarelles et encres

Joan Baez aquarelles et encres

Aquarelle bleue Winsor & Newton tendance verte et bleu de Prusse, 3 couleurs primaires

Jean-Jacques Golmann, aquarelle bleue Winson et Newton tendance verte

Vanessa Paradis, aquarelle

Hugues Aufray, aquarelle

Quelques portraits réalisés en 2020-21-22Quelques portraits réalisés en 2020-21-22

La chanteuse Françoise Hardy

Renaud encre de Chine et feutres noirs
Renaud encre de Chine et feutres noirs

Renaud encre de Chine et feutres noirs

Marine Delterme, Annelise Hesme et Camille LouMarine Delterme, Annelise Hesme et Camille Lou
Marine Delterme, Annelise Hesme et Camille Lou

Marine Delterme, Annelise Hesme et Camille Lou

 

Quelques portraits réalisés en 2020-21-22Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22Quelques portraits réalisés en 2020-21-22Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22Quelques portraits réalisés en 2020-21-22Quelques portraits réalisés en 2020-21-22

Jenni Jana, modèle 

 

Jacques Dutronc aquarelle et encre bleue

Jacques Dutronc aquarelle et encre bleue

Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Emmanuelle BéartEmmanuelle Béart
Emmanuelle BéartEmmanuelle Béart

Emmanuelle Béart

Georges Brassens, aquarelle bleue Wiinson et Newton

Quelques portraits réalisés en 2020-21-22Quelques portraits réalisés en 2020-21-22

 

Quelques portraits réalisés en 2020-21-22Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22

 

 

 

Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22

Calo encre et feutre noirs

Candice Parise, chanteuse officielle des Sapeurs-pompiers de Paris

Candice Parise, chanteuse officielle des Sapeurs-pompiers de Paris

Pierre Richard aquarelle  2 couleurs complémentaires

 

Laurent Voulzy encre sépia

Laurent Voulzy encre sépia

Marianne Autain conférencière de Houilles-Carrières-sur-Seine

Quelques portraits réalisés en 2020-21-22Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22Quelques portraits réalisés en 2020-21-22

Purdey

Johanna Lumley

"Chapeau melon et bottes de cuir"

Romy Schneider portrait crayon et feutre noir

Charlotte Valandrey, encre bleue turquoise

Charlotte Valandrey, encre bleue turquoise

Daniel, mon pote pour toujours

Serge Régiani aquarelles monocouleursSerge Régiani aquarelles monocouleurs

Serge Régiani aquarelles monocouleurs

Quelques portraits réalisés en 2020-21-22Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Dominique Sanda encre

Dominique Sanda encre

Coluche, aquarelle

Juliette Gréco, encre noire

Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22

Robert Korkas, photographe, Photoclub de Maisons-Laffitte

encre bleu violette

 

Portraits de l'amazone Danièle Rosadoni (Lila)

 

 

 

Figures historiques, aquarelles

Camiille Claudel à vingt ans et Auguste Rodin aquarelles et encreCamiille Claudel à vingt ans et Auguste Rodin aquarelles et encreCamiille Claudel à vingt ans et Auguste Rodin aquarelles et encre
Camiille Claudel à vingt ans et Auguste Rodin aquarelles et encreCamiille Claudel à vingt ans et Auguste Rodin aquarelles et encreCamiille Claudel à vingt ans et Auguste Rodin aquarelles et encre

Camiille Claudel à vingt ans et Auguste Rodin aquarelles et encre

D'après le film "Camille Claudel" avec Isabelle Adjani, Ariana et DepardieuD'après le film "Camille Claudel" avec Isabelle Adjani, Ariana et Depardieu

D'après le film "Camille Claudel" avec Isabelle Adjani, Ariana et Depardieu

Isabelle Adjani aquarelles et encres

Isabelle Adjani

Isabelle Adjani, portrait juillet 2002 encre noire et crayon

Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Quelques portraits réalisés en 2020-21-22
Jean-Pierre Pernaud encre bleue

Jean-Pierre Pernaud encre bleue

Pierrot, encre

Cet article comporte 112 portraits d'artistes ou de personnalités artistiques et diverses. Il sera complété régulièrement par la suite. M à J le 8 septembre 2022.

A bientôt pour d'autres recherches sur mes anciens fichiers  !

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2021 1 06 /12 /décembre /2021 07:44

La fresque Madeleine d'André Contensaux à Maisons-Laffitte

 

L'avancée de la fresque en fin novembre 2021

 

Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-LaffitteMadeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-LaffitteMadeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-LaffitteMadeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte

Qui était Madeleine Boulenc de Crèvecoeur 1609- 1636 des fois écrit Boullenc sur certain manuscrits

Elle était l'épouse de René de Longueil (surintendant des finances,

Le , René de Longueil épouse Madeleine Boulenc de Crèvecœur (1609-1636) fille d'un riche magistrat de la Chambre des comptes, Guillaume Boulenc de Crèvecœur. Ils ont cinq enfants, mais Madeleine de Longueuil meurt prématurément à 27 ans, le  ; son mari, très affecté par sa disparition, ne se remariera pas.

René de Longueil (1596-1677), marquis de Maisons, dit « le président de Maisons », est un magistrat français, et un ministre des finances du XVIIème, Il fit construire par François Mansart le château de Maisons (Maisons-Laffitte) dont il était seigneur, et fut suspecté de malversations.

Il fut nommé gouverneur des châteaux de Saint-Germain-en-Laye, de Versailles et d'Evreux.

Un projet prévu trois ans auparavant, retardé par la crise sanitaire,

Un cahier des charges  et une maquette conclus entre la mairie de Maisons-Laffitte le promoteur et le constructeur,,

14 couleurs calibrées,

1 mois de travail avec 3 personnes

Une superficie de 100 mêtres-carrés de fresque sur le mur de soutien des locaux du commissariat de Police de' Maisons-Laffitte (2016-17).

L'équipe des artistes : André Contensaux, Gérôme Darparens et Philippe Héry

 

La fresque en décembre

Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-LaffitteMadeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-LaffitteMadeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte

La maquette d'André :

*

 

Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte

 

Quelques photographies du vernissage de la rue et du groupe d'immeubles. (Sources FB Frédéric Hasman, maire adjoint de la ville)

Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-LaffitteMadeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-LaffitteMadeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte

Un peu d'historique de la rue et son groupe d'immeuble.

Une voie nouvelle
 
Après le prolongement de la rue de Lorraine, la rue Madeleine Boullenc de Crèvecoeur est la deuxième voie qui créée à Maisons-Laffitte.
Cette voie publique devait être destinée à une opération d'’aménagement, d’'où l'’élaboration d’une convention dite Projet Urbain Partenarial (PUP) qui définit la prise en charge financière des équipements publics entre la Ville et l’'aménageur.
Il a fallu plus de 7 ans, de 2015 à 2022, pour réaliser cet ensemble de 53 logements.
Une opération d’'aménagement
Cependant, une route n'a de finalité, de valorisation, que par sa destination.
Sa destination, c'’est une opération d’aménagement, soit in fine 112 logements : 74 en accession, 38 sociaux.
 
- la voie a été estimée à 894 795 euros TTC.
Les travaux sont réalisés par la Ville et financés à hauteur de 80 % par l’'aménageur promoteur du Hameau de Longueil.
Reste à la charge de la Ville 178 859 euros (20 %)
Afin d'éviter éviter que le commissariat ne s’écroule - L'’Etat a construit sur un mur qui ne lui appartenait pas -, acquérir le plan coupé  du 10-12 rue du Fossé.
 
- en juillet 2017, dépôt des permis de construire
- 18 décembre 2017 : approbation de la convention PUP, Ville-Hameau de Longueil, par le Conseil municipal
- 12 janvier 2018 : signature de la convention PUP
-  5 février 2018 : délivrance des permis de construire
- 7 décembre 2018 : démarrage des travaux,
- novembre 2021 : éclairage public de la voie,
- 12 février 2022 : inauguration

Une fresque réalisée dans l'église Saint-Jacques à Lavit de Lomagne

Les photographes durant les travaux

 

Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte
Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte

Les expositions et réalisations de l'artiste André Contensaux :

Madeleine une fresque d'André Contensaux à Maisons-Laffitte

Une fresque avec les 102 élèves de l'école Jean-Jaurès du Mesnil-le-Roi, Yvelines,

Une fresque au Musée de Beyrout, Liban :

 

 

Les fresques d'André à Maisons-Laffitte
Les fresques d'André à Maisons-Laffitte
Les fresques d'André à Maisons-Laffitte

Les fresques d'André à Maisons-Laffitte

 

André Conrensaux a été l'invité d'Honneur du 19ème Salon des Arts de l'association Contrastes à Sartrouville

Voir aussi autres articles sur le street art :  https://www.telerama.fr/sortir/balade-street-art-a-vitry-sur-seine,-petit-paradis-meconnu-de-lart-urbain,n6073242.php

Liens Galerie itinerrance :  beaucoup de liens, en voici quelques-uns

http://@galerie_itinerrance

Facebook : @boulevard Paris 13 Facebook Paris 13 Facebbok @galerie_itinérance Facebook @mairiedu13

Lien vidéo Boulevard Paris 13 par galerie itinerrance : facebook https://www.facebook.com/galerieitinerrance/videos/2398635730202471/

Le blog de MissTic : http://missticinparis.com/morceaux-choisis/

Les édition de l'artiste MissTic : http://missticinparis.com/livres/

Articles du blog sur le street art et les fresques :

Article du blog sur le street art à Vitry-sur-Seine : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/01/vitry-sur-seine-capitale-du-street-art-ivry-sur-seine-et-paris-xiiieme.html

Le street art à Vitry-sur-Seine, Val-de-Marne en septembre 2019  http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/09/le-street-art-a-vitry-sur-seine-ens-eptembre-2019.html

Au delà du street art : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-au-dela-du-street-art-114609318.html

De l'art de la rue à la philathélie MissTic : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-de-l-art-de-la-rue-a-l-art-philathelique-69446539.html

Le mur peint des Canuts à Lyon : : http://ver-blog.net/2015/11/le-mur-peint-des-canuts-a-lyon.html

Circuit des fresques de Levallois-Perret, Hauts-de-Seine : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-les-fresques-de-levallois-116417055.html

Fan club de MissTic par Henri Kaufman : https://henrikaufman.typepad.com/misstic_fanclub/

L'artiste C215 et le circuit des illustres autour du Panthéon : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/09/l-artiste-c215-et-le-circuit-des-illustres-pres-du-pantheon-a-paris.html

Festival de L'Art Sacré à Autun en juillet 2019 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/08/zodiaque-une-exposition-a-l-eveche-d-autun.html

 

Encore quelques jours et la fresque de Maisons-Laffitte sera terminée...

 

Bonne visite !

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2021 1 04 /10 /octobre /2021 07:40

 

 18 septembre au 3 octobre.

Une série de photographies de l'Arc de Triomphe emballé signé Christo et Jeanne-Claude le 4 octobre 2021, avant le démontage par les cordistes, ce jour.

L'habillage de l'Arc de Triomphe par Christo.

L’artiste rêvait de voir son œuvre, mais il est décédé le 31 mai 2020

L'Arc de Triomphe emballé par Christo et Jeanne-Claude à Paris en octobre 2021L'Arc de Triomphe emballé par Christo et Jeanne-Claude à Paris en octobre 2021
L'Arc de Triomphe emballé par Christo et Jeanne-Claude à Paris en octobre 2021L'Arc de Triomphe emballé par Christo et Jeanne-Claude à Paris en octobre 2021L'Arc de Triomphe emballé par Christo et Jeanne-Claude à Paris en octobre 2021
L'Arc de Triomphe emballé par Christo et Jeanne-Claude à Paris en octobre 2021L'Arc de Triomphe emballé par Christo et Jeanne-Claude à Paris en octobre 2021

 

L'Arc de Triomphe emballé par Christo et Jeanne-Claude à Paris en octobre 2021

Quelques chiffres :

  • 25.000 m2 de polypropylène gris bleu,
  • 3.000 mètres de cordes en polypropylène rouge,
  • 95 cordistes,
  • 312 tonnes de structure en acier,
  • budget de 14 M€,
  • 800.000 visiteurs au moins,
  • Un projet lancé en 1961.

La cérémonie de ravivage de la Flamme du soldat inconnu maintenue durant les travaux et la durée d'exposition de l'arc emballé.

Durant toute la durée du projet, la cérémonie quotidienne de ravivage de la Flamme du soldat inconnu est maintenue. "Ça a été un des défis de cette mise en place", explique Bruno Cordeau. Tous les jours, même pendant la mise en place, les travaux se sont arrêtés pour respecter "la solennité du moment".

 

Présentation générale des deux artistes signataires :


L’Arc de Triomphe, Wrapped, Paris, 1961-2021 de Christo et Jeanne-Claude,
sera visible du samedi 18 septembre au dimanche 3 octobre 2021. Selon le
vœu de Christo, il est réalisé par son équipe, en partenariat avec le Centre des
monuments nationaux (CMN), et avec le soutien du Centre Pompidou et de la
Ville de Paris.
L’Arc de Triomphe est empaqueté dans 25.000m² de tissu recyclable en
polypropylène argent bleuté et ceinturé avec 3.000m de corde recyclable en
polypropylène rouge. Le projet est entièrement autofinancé grâce à la vente
d’œuvres originales de Christo : collages et dessins préparatoires, maquettes,
œuvres des années cinquante-soixante et lithographies. Comme tous les projets
de Christo et Jeanne-Claude, il ne bénéficie d’aucun autre financement public ou
privé.
Afin de permettre aux visiteurs de profiter en toute sécurité et en toute proxi-
mité de L’Arc de Triomphe, Wrapped, Paris, 1961-2021, la place de l’Etoile sera
réservée aux piétons durant les trois week-ends de sa présentation au public.
Cette piétonisation exceptionnelle de la place Charles-de-Gaulle est organisée
en coordination avec la Ville de Paris et la Préfecture de Police afin de garantir
la sécurité de la manifestation et l’attractivité du site pendant les week-ends.
Pendant toute la durée du projet, y compris les périodes de montage (jusqu’au
17 septembre 2021) et de démontage (du 4 octobre au 10 novembre 2021)
de L’Arc de Triomphe, Wrapped, Paris, 1961-2021, les espaces intérieurs et la
terrasse panoramique du monument, gérés par le CMN, resteront ouverts au
public.
Afin de préserver l’intégrité du monument, classé au titre des Monuments histo-
riques, toutes les opérations menées pour le montage et le démontage de l’Arc
de Triomphe empaqueté ont été soumises au contrôle scientifique et technique
des services du ministère de la Culture.
Enfin, la Flamme de la Nation devant la tombe du Soldat Inconnu, sous l’Arc de
Triomphe, continue à brûler, tandis que les cérémonies quotidiennes du ravi-
vage de la Flamme et les hommages au Soldat Inconnu sont maintenues dans la
solennité requise.

Christo et Jeanne-Claude

 

 

 

L'Arc de Triomphe emballé par Christo et Jeanne-Claude à Paris en octobre 2021
L'Arc de Triomphe emballé par Christo et Jeanne-Claude à Paris en octobre 2021L'Arc de Triomphe emballé par Christo et Jeanne-Claude à Paris en octobre 2021
L'Arc de Triomphe emballé par Christo et Jeanne-Claude à Paris en octobre 2021

Sites et liens :

Lien exposition temporaire de l'Arc : http://www.paris-arc-de-triomphe.fr/Actualites/L-Arc-de-triomphe-Wrapped-Paris-1961-2021

 

En savoir un peu plus sur les artistes : https://fr.wikipedia.org/wiki/Christo_et_Jeanne-Claude

Christo et Jeanne-Claude, est le nom d'artiste sous lequel est identifiée l'œuvre commune de Christo

Vladimiroff Javacheff, né le13 juin 1935 à Gabrovo en Bulgarie et décédé le 31 mai 2020 (à 84 ans) à New-York, et de Jeanne-Claude Denat de Guillebon, née (le même jour) le13 juin 1935 à Casablanca au Maroc à l'âge  74 ans à New York.

 

 

Ce couple d'artistes contemporains s'est rendu célèbre à la fois par le gigantisme de ses réalisations et par leur caractère éphémère.

Sources photographie jointe : Par Peabody Awards — The Gates, CC BY 2.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=90843894

Voir aussi un autre article du blog sur les sculptures de l'Arc de Triomphe  de la place de l'Etoile à Paris : https://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-les-sculptures-de-l-arc-de-triomphe-115417831.html

 

 

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2021 4 30 /09 /septembre /2021 15:50

 

Une exposition qui a lieu du 28 septembre 2021 au 16 janvier 2022

***

 

Enfin le cinéma exposition au Musée d'OrsayEnfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay

 

Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'OrsayEnfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay

 

 

Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'OrsayEnfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay

 

Enfin le cinéma exposition au Musée d'OrsayEnfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'OrsayEnfin le cinéma exposition au Musée d'OrsayEnfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'OrsayEnfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay

 

Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'OrsayEnfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'OrsayEnfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay

 

 

Enfin le cinéma exposition au Musée d'OrsayEnfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay

Le Mouvement :

 

 

Enfin le cinéma exposition au Musée d'OrsayEnfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay

 

Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay

 

"Enfin le cinéma" au Musée d'Orsay :

documentation de musée

Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Enfin le cinéma exposition au Musée d'Orsay
Partager cet article
Repost0
28 juin 2021 1 28 /06 /juin /2021 19:38

 

Le Musée Pierre Merlier, sculpteur sur bois et peintre :

 

Qui est Pierre Merlier ?

Pierre Merlier est né en Bourgogne le 14 octobre 1931.

A l'âge de 15 ans, il entre dans l'atelier du sculpteur auxerrois François Brochet (1) qui lui enseigne la taille

directe.

Dès 1954, il expose à Paris et très tôt, il est reconnu par ses pairs, il reçoit de nombreux prix : en 1956 le prix de la Jeune Sculpture, en 1961, la Bourse de la Vocation.

Ses premières sculptures sont taillées aux ciseaux et râpes à bois dans des poutres de chêne. Puis, il sculptera le tilleul, l'orme, le cerisier à l'aide d'outils plus perforants : tronçonneuse, ponceuse. Sans relâche, il réalise une "forêt humaine" de personnages mêlant provocation, caricature humour et émotion.

Il expose en France et à l'étranger : expositions particulières et collectives, salons internationaux.

Certaines de ses œuvres ornent de grandes villes françaises. D'autres œuvres sont conservées dans des musées, collections particulières ou fondations à travers le monde.

On peut estimer à plus de 600 le nombre de ses œuvres, mais toutes ne sont pas encore répertoriées...

Pierre Merlier décède à Auxerre le 25 juillet 2017 à l'âge de 86 ans.

 

(1) Lien site Wikipédia François Brochet : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Brochet

Il est particulièrement connu pour trois sculptures ornant les rues d'Auxerre : le Monument à Cadet Rousselle, le Monument à Restif de la Bretonne et le Monument à Marie Noël (1977)

La salle d'exposition située à gauche en arrivant sur le site

Une des salles d'exposition au nombre de 3 à Ecollives.

Une œuvre de terre cuite dans le jardin de l'artiste

Le musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'YonneLe musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'Yonne
Le musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'YonneLe musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'YonneLe musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'Yonne

 

Autoportrait de l'artiste

 

 

les outils de l'artiste

 

Le musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'YonneLe musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'Yonne
Le musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'Yonne
Le musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'YonneLe musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'YonneLe musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'Yonne

 

 

 

Le musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'Yonne

 

Le musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'Yonne
Le musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'Yonne
Le musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'Yonne

 

 

 

Le musée et l'artiste :

Au bord du Canal du Nivernais, le musée présente une partie de l'œuvre de l'artiste. Il fit naître du bois des

cohortes de personnages polychromes, extravagants, aux figures hiératiques. Il portait sur le monde un regard ironique, sardonique qu'il faisait passer dans l’expressionnisme implacable de ses œuvres.

Le musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'Yonne
Le musée Pierre Merlier à Ecolives-Sainte-Camille dans l'Yonne

 

Merci à Madame Merlier pour sa visite commentée passionnante !

et à Bernadette et Alain pour nous avoir fait connaitre ce musée étonnant

Partager cet article
Repost0
9 avril 2021 5 09 /04 /avril /2021 07:31

Une exposition gratuite à Paris jusqu'au mois de juin 2021

Jusqu’au 9 juin, les vingt statues monumentales  en bronze du Chat de l'artiste belge Philippe Geluck trônent le long de l’avenue des Champs-Elysées entre le Rond-Point et la place du même nom.

Le point de départ d’une tournée monumentale aux airs d’entreprise marketing, destinée à financer le futur musée du Chat à Bruxelles.

Le Dieu du Stade

Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-ElyséesLe chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées
Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées
Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées
Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-ElyséesLe chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées

 

Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-ElyséesLe chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées
Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées
Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-ElyséesLe chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées

 

 

Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-ElyséesLe chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées
Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées

Jusqu’au 9 juin, vingt statues en bronze trônent le long de l’avenue. Le point de départ d’une tournée monumentale aux airs d’entreprise marketing, destinée à financer le futur musée du Chat à Bruxelles. Un poil mégalo ?

Mais quels sont donc les desseins du Chat ? Pourquoi s’est-il ainsi pétrifié en vingt statues

de bronze, alignées le long des Champs-Élysées, ici en Chat golfeur, là en Chaltérophile, plus loin encore en Chat écrasant une voiture (et non l’inverse, une fois n’est pas coutume) ? Est-ce une façon d’entrer dans l’Histoire, avec un gros « h » ? Est-ce une histoire de gros sous ? Ou une histoire de gros tout court — à cet endroit même, en 1992, l’artiste colombien Fernando Botero avait bien exposé les siens, de gros, alors pourquoi pas les gros matous de Geluck ? Ou bien est-ce juste histoire de raconter des petites histoires pour nous séduire, nous intriguer, nous faire sourire ?

La vérité se situe sans doute au milieu de tout cela. Pour ce qui est des gros sous, l’intention de Philippe Geluck, auteur, concepteur et maître d’ouvrage de ce pharaonique projet, est clairement assumée depuis le départ : il s’agit de générer les fonds nécessaires pour boucler le budget de son futur « musée du Chat », qui doit voir le jour en 2024, en plein centre de la capitale belge, à deux entrechats du Palais royal. La région de Bruxelles-Capitale a déjà mis la patte au porte-monnaie pour le gros du chantier, un bâtiment neuf de sept étages et 4 000 mètres carrés, à hauteur de 10 millions d’euros. Restait à trouver 4,5 millions pour les aménagements intérieurs (électricité, ascenseurs, scénographies, chauffage…) A suivre ...

 

 

 

Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées
Le juste retour des choses : une voiture écrasée par un chat
Le juste retour des choses : une voiture écrasée par un chatLe juste retour des choses : une voiture écrasée par un chatLe juste retour des choses : une voiture écrasée par un chat
Le juste retour des choses : une voiture écrasée par un chatLe juste retour des choses : une voiture écrasée par un chat

Le juste retour des choses : une voiture écrasée par un chat

Singin'in the rain

Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-ElyséesLe chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées
Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-ElyséesLe chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées
Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-ElyséesLe chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées
Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées
Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-ElyséesLe chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-ElyséesLe chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées

 

Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées
Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées
Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées
Le chat de Philippe Geluck déambule sur les Champs-Elysées

Un article, entre autres, sur l'exposition : https://www.livreshebdo.fr/article/le-chat-de-philippe-geluck-sexpose-sur-les-champs-elyseesv

 

Bonne visite !

 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2020 1 21 /09 /septembre /2020 07:20

 

la façade du château de Maisons coté parc

Jean Lannes ( 1769-1809)

L'artiste street art C215 au château de Maisons-LaffitteL'artiste street art C215 au château de Maisons-Laffitte

Epopées

mansonniennes

"Peindre des portraits dans la rue peut conduire jusque dans un château, et non des moindres, celui de Maisons-Laffitte, dont l'architecte n'est autre que François Mansart, qui fut l'un de mes sujets d'études, alors qu'étudiant au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance, je parcourais les traités d'architecture.

C'est donc avec une émotion particulière que j'ai accueilli le projet Epopées mansonniennes, qui retrace à partir d'une sélection de portraits peintes sur du mobilier urbain, les principales figures qui ont marqué l'histoire du château et de la ville".

Christian Guémy alias C215

Pour sa 7ème édition, Totalement DésARçonnés, manifestation annuelle d'art contemporain organisée par le Centre des monuments nationaux, en partenariat avec la ville de Maisons-Laffitte, acceuille Christian Guémy, alias C215, artiste emblématique de l'art urbain connu pour réaliser des portraits au pochoir colorés qui touchent par leur humanité.

Passionné d'histoire, C215 nous invite à une découverte des hommes et des femmes qui ont marqué l'histoire de Maisons-Laffitte et du château de Maisons, chef d’œuvre de François Mansart, à travers une série de portraits à retrouver dans un parcours qui nous conduit de la gare au château eu passant par le parc.

Jacques Laffitte (1767-1844)

D'origine modeste, Jacques Laffitte incarne la réussite sociale et financière. Banquier, entrepreneur et

homme politique, il devient gouverneur de la Banque de France lorsqu'il achète le domaine de Maisons en 1818 à la duchesse de Montebello.

Il réalise des percées dans le parc du château, comme le"Cercle de la gloire" célébrant l'épopée impériale et dessinées d'après l'étoile de la Légion d'honneur. voir plan joint

Il participe activement à l'arrivée au pouvoir de Louis-Philippe, mais se retrouve ruiné par ce nouveau régime.

Il lotit alors le parc en 1834, créant la Colonie Laffitte, vaste projet immobilier destiné à le renflouer.

Il inaugure l'arrivée du chemin de fer de la commune en 1843.

La ville de Maisons-sur-Seine prendra son nom en 1882 pour devenir Maisons-Laffitte.

L'artiste street art C215 au château de Maisons-LaffitteL'artiste street art C215 au château de Maisons-Laffitte
L'escalier d'honneur, réalisé grâce à la technique de la stéréotomie encore peu répandue en France dans les années 1640, constitue l'une des pièces maitresses du décor du château. Pour accentuer l’aspect grandiose de cet escalier, François Mansard l’a couvert d’une coupole surmontée d’un lanternon. Alors que le premier niveau est dépouillé de tout ornement, le palier d'honneur, desservant les appartements du roi et de la reine, se trouve doté d’un décor très riche, réalisé par Jacques Sarazin et son atelier

L'escalier d'Honneur du château

Putti décorant le palier du grand escalier

L'artiste street art C215 au château de Maisons-Laffitte

 

 

Voltaire (1694-1788) :

Philosophe, Voltaire utilise sa plume pour défendre l'égalité et la lliberté de consciencede l'Homme, idée qui conduiront les esprits vers la révolution.

Tout jeune écrivain, il est souvent reçu au château de Maisons, chez son ami Jean-René de Longueil. Il écrit quelques pages de ses futures publications, en fait la lecture aux hommes de lettres dont Longueil s'est s'entourer, partageant le même intérêt pour les cercles littéraires et les sciences. Contractant la variole lors d'un séjour en 1723, il manque de mourir par deux fois : de cette maladie et d'un incendie embrasant sa chambre peu de temps après son départ.

La chambre à l'Italienne ou la chambre du Roi :

Le Roi Louis XIV

 

 

Quelques détails de la chambre du maréchal LannesQuelques détails de la chambre du maréchal Lannes
Quelques détails de la chambre du maréchal Lannes

Quelques détails de la chambre du maréchal Lannes

Jean Lannes (1769-1809) :

Proche compagnon d'arme de Napoléon Bonaparte, il participe à toutes ses batailles.

En 1804, distingué maréchal, il achète le domaine de Maisons, conforme à son rang.

Il rénove et met au goût du jour une partie du château et fait tracer de nouvelles allées dans le parc. En propriétaire avisé, il développe un élevage de 900 moutons Mérinos destinés à la revente ainsi qu'une ferme de rapport pour permettre d'autofinancer les travaux entrepris.

Fait duc de Montebello en 1808, il décède l'année suivante.

L'artiste street art C215 au château de Maisons-Laffitte

 

L'artiste street art C215 au château de Maisons-Laffitte

 

L'artiste C215 :

Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte
Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte

Sources vidéo Château de Maisons-Laffitte

 

L'artiste street art C215 au château de Maisons-LaffitteL'artiste street art C215 au château de Maisons-Laffitte
L'artiste street art C215 au château de Maisons-LaffitteL'artiste street art C215 au château de Maisons-Laffitte

René de Longueil

René de Longueil (1596-1677) :

Homme ambitieux et fortuné, René de Longueil mène une carrière brillante, cumulant les plus hautes fonctions : Président du Parlement de Paris, Capitaine des chasses royales, Surintendant des finances.

Il doit une partie de sa fortune à sa femme Madeleine Boulenc de Crèvecoueur, de 13 ans sa cadette, qu'il épouse en l'église de Maisons. Ils font construire par François Mansart un nouveau château pour recevoir la Cour et organiser des fêtes. Mais Madeleine ne verra pas cette oeuvre achevée : elle décède avant la fin des travaux. Longueil y installera ses collections de livres, de porcelaines rares et même d'orangers !

Le château de Maisons et sa façade côté parc

A suivre bientôt le circuit C215 au centre ville et dans le parc

 

Documentation Centre des monuments nationaux :

L'artiste street art C215 au château de Maisons-Laffitte
L'artiste street art C215 au château de Maisons-Laffitte

Articles du blog sur le street art et les fresques :

Circuit de l'artiste du street art C215 dans le parc de Maisons-Laffitte : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2020/09/circuit-du-street-art-c215-dans-le-parc-de-maisons-laffitte.html

L'artiste du street art C215 au centre ville de Maisons-Laffitte  : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2020/09/l-artiste-du-street-art-c215-au-centre-ville-de-maisons-laffitte.html

L'artiste du street art C215 au château de Maisons-Laffitte : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2020/09/l-artiste-street-art-c215-au-chateau-de-maisons-laffitte.html

Article du blog sur le street art à Vitry-sur-Seine : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/01/vitry-sur-seine-capitale-du-street-art-ivry-sur-seine-et-paris-xiiieme.html

Le street art à Vitry-sur-Seine, Val-de-Marne en septembre 2019  http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/09/le-street-art-a-vitry-sur-seine-ens-eptembre-2019.html

Au delà du street art : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-au-dela-du-street-art-114609318.html

Le street art à Lens en décembre 2019 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/12/le-street-art-a-lens-pas-de-calais.html

Le street art à Orsay, Essonne : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/09/le-street-art-a-orsay.html

De l'art de la rue à la philatélie MissTic : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-de-l-art-de-la-rue-a-l-art-philathelique-69446539.html

Le mur peint des Canuts à Lyon : : http://ver-blog.net/2015/11/le-mur-peint-des-canuts-a-lyon.html

Circuit des fresques de Levallois-Perret, Hauts-de-Seine : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-les-fresques-de-levallois-116417055.html

Fan club de MissTic par Henri Kaufman : https://henrikaufman.typepad.com/misstic_fanclub/

L'artiste C215 et le circuit des illustres autour du Panthéon : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/09/l-artiste-c215-et-le-circuit-des-illustres-pres-du-pantheon-a-paris.html

Festival de L'Art Sacré à Autun en juillet 2019 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/08/zodiaque-une-exposition-a-l-eveche-d-autun.html

Articles du blog des Randonneurs Ovillois sur le street art : Le street art de la place d'Italie au centre de Vitry-sur-Seine  http://lesrandonneursovillois.over-blog.com/2020/02/le-street-art-de-la-place-d-italie-au-centre-de-vitry-sur-seine.html

Paris Ivry et Vitry-sur-Seine capitale de l'art dans la rue : http://lesrandonneursovillois.over-blog.com/2015/12/paris-ivry-et-vitry-sur-seine-capitale-de-l-art-dans-la-rue.html

Une visite street-art à Montmartre avec Leslie : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2020/06/visite-street-art-a-montmartre-avec-leslie.html

Une visite sur le street art à Menilmontant : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2020/07/le-street-art-a-menilmontant-paris-20eme.html

Partager cet article
Repost0
5 juin 2020 5 05 /06 /juin /2020 16:54
La place de la Nation :

 

La place prend le nom actuel de « place de la Nation » à l’occasion de la fête nationale du , sous la Troisième République.

 

"Le Triomphe de la République" du sculpteur Jules Dalou

situé au milieu du square central de la place de la Nation.

 

Le monument central "Le Triomphe de la République" est un groupe monumental en bronze commandé en 1879 par la ville de Paris au sculpteur Jules Dalou.

La fonte de cette œuvre monumentale fut confiée à Thiébaut frères (Victor Thiébaut)  (1)

Il a fait l’objet de deux inaugurations : en 1889 pour le centenaire de la Révolution française dans une version en plâtre peint, puis en 1899 pour sa version définitive en bronze. La République au sommet d'un char tiré par deux lions, est encadrée par diverses figures allégoriques : le Génie de la Liberté qui guide le char, le Travail symbolisé par un forgeron qui pousse le char, aidé par l'allégorie de la Justice, enfin l'Abondance qui clôt le cortège en semant des fruits symboles de prospérité. Des enfants accompagnent ou assistent les figures principales.

La statue centrale préservée est tournée vers la place de la Bastille, créant ainsi un axe républicain fréquemment utilisé pour des manifestations populaires.

Lien site Wikipédia "Le Triomphe de la République" de Jules Dalou : Le Triomphe de la République

Lien site Wikipédia "La République" : République

Lien site Wikipédia du sculpteur Jules Dalou : Jules Dalou

Détails du "Triomphe de la République" de Jules DalouDétails du "Triomphe de la République" de Jules Dalou
Détails du "Triomphe de la République" de Jules DalouDétails du "Triomphe de la République" de Jules DalouDétails du "Triomphe de la République" de Jules Dalou

Détails du "Triomphe de la République" de Jules Dalou

Détails du bronze monumental du centre de la place de la Nation

 

L'architecture des immeubles et des boutiques de la place de la Nation

 

Quelques détails des façades de la place de lla nationQuelques détails des façades de la place de lla nationQuelques détails des façades de la place de lla nation
Quelques détails des façades de la place de lla nationQuelques détails des façades de la place de lla nation

Quelques détails des façades de la place de lla nation

 

Les entourages Hector Guimard de la place de la Nation :

 

La place de la Nation à Paris XI et XIIèmeLa place de la Nation à Paris XI et XIIème
La place de la Nation à Paris XI et XIIème
La place de la Nation à Paris XI et XIIèmeLa place de la Nation à Paris XI et XIIèmeLa place de la Nation à Paris XI et XIIème

 

La place de la Nation à Paris XI et XIIèmeLa place de la Nation à Paris XI et XIIèmeLa place de la Nation à Paris XI et XIIème

Le kiosque :

 

Street art sur la place

Street art sur la place

Les colonnes de Ledoux :

 

 

 

 

 

 

En 1787, Claude-Nicolas Ledoux fait ériger deux colonnes pour encadrer la barrière d'octroi (mur des Fermiers généraux)  et l'entrée du cours de Vincennes  Elles n'étaient pas encore surmontées des statues de Philippe-Auguste et Saint-Louis qui ne sont ajoutées qu'en 1845.

Lien site Claude-Nicolas Ledoux :  Claude-Nicolas Ledoux

Les projets de l'époqueLes projets de l'époque

Les projets de l'époque

Carte postale ancienne de la place

Carte postale ancienne de la place

(1) La Fonderie d'art Victor Thiébaut :

Les débuts

En 1787, Charles Cyprien Thiébaut prend la direction de l’entreprise où il travaille et s’installe rue du Faubourg-Saint-Denis. Il produit alors des cylindres de cuivre et accessoirement quelques objets d’art.

La fonderie d’art

C’est sous la direction de Victor Thiebaut que démarra véritablement l’activité de fondeur avec la création, en 1851, d’une fonderie spécifiquement destinée à la fonte de bronzes d’art. Celle-ci commença par produire des fontes brutes, confiées à Barbedienne ou à d’autres fondeurs pour la finition.

Par la suite, Victor Thiebaut obtint des contrats d’édition avec différents sculpteurs renommés :  David d’Angers (La Liberté et 548 médaillons, proposés par la suite à la clientèle entre 7,50 et 30 francs), Carpeaux (Le Pêcheur à la coquille), Diéboit (La France rémunératrice), Falguière (Le Vainqueur au combat de coqs), Carrier-Belleuse (Le Baiser d’une mère) Paul Dubois, Moulin, Ottin, Cumberworth, et Pradier.

La maison produisit également des vases, des coupes et des accessoires pour cheminées. En 1864, Thiebaut racheta les contrats de la fonderie Eck et Durand lorsque celle-ci cessa ses activités.

La maison réalisa également quelques fontes monumentales comme le Saint Michel terrassant le Dragon par Duret pour la fontaine Saint Michel à Paris et le Napoléon Ier par Dumont pour la colonne Vendôme.

Devenu progressivement aveugle, Victor Thiébaut confia en 1870 son activité à ses trois fils Victor (1849-1908), Jules (1854-1898), et Henri qui était également sculpteur (1855-1899). Après avoir fabriqué des armes pendant la guerre, l’entreprise déménagea en 1877 au 32 de la rue de Villiers puis ouvrit un magasin au numéro 32 de l’Avenue de l’Opéra.

Les oeuvres monumentales

Durant cette période l’entreprise participa à de très nombreuses expositions et réalisa nombre de pièces monumentales remarquables : Gloria Victis par Mercié, le monument dédié à la Défense de Paris par Barrias, la statue d’Alexandre Dumas Père par Gustave Doré et, par le même artiste, le vase colossal de la Vigne (aujourd’hui au musée de San Francisco), la statue d’Etienne Marcel par Idrac  pour l’hôtel de Ville, la statue de la République par Morice, celle de Charlemagne par les frères Marquet, et la réduction de la statue de Liberté par Bartholdi pour le pont de Grenelle.

Resté seul après la mort de ses deux frères, Victor Thiebaut junior réalisa également la fonte de la statue du Triomphe de la République par Dalou qui orne la place de la Nation. Il céda ensuite une partie de son entreprise à Fumière et Gavignot qui ajoutèrent leur marque à la sienne. En 1898, Rodin signa avec cette entreprise les contrats d’édition de son Saint Jean Baptiste et de sa Jeunesse triomphante, en plusieurs dimensions.

La fin

En 1901, Victor Thiebaut se retira de la société après l’avoir vendue à Gasne. En 1926, la société cessa toute activité après être passée entre plusieurs mains, Malasset, Fulda puis Fumière, ce dernier s’étant réservé le droit de continuer à utiliser la marque « Thiebaut frères ».

Lien site Wikipédia Place de la Nation : https://fr.wikipedia.org/wiki/Place_de_la_Nation

Vu ce vendredi 5 juin vers 11 H, place de la Nation devant le "Triomphe de la République :

 

 

Partager cet article
Repost0