Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

22 avril 2022 5 22 /04 /avril /2022 06:14

L'entrée du musée de style baroque

 

 

Situé dans l'un des grands bâtiments du style baroque de Madrid, l'ancien hospice de Saint Fernando devient musée d’histoire de Madrid en 2007, expose une des plus importantes expositions sur l’évolution historique de Madrid et offre une vision globale des arts, de l’industrie, du quotidien et des coutumes de ses habitants depuis 1561, date à laquelle la ville fut élue Capitale d’Espagne, jusqu’à nos jours.

À l’issue d’une longue rénovation, du bâtiment mais aussi de la collection qu’il accueille, qui s’acheva fin 2014, le musée de l'histoire expose aujourd'hui plus de 60 000 objets en tout genre liés à Madrid : des collections de peintures, des estampes, de la cartographie, des maquettes, des dessins, des photographies, des cartes postales, des sculptures, des porcelaines, de l’orfèvrerie, des éventails, des meubles, des armes, des pièces de monnaie ou encore des médailles.

Parmi ces nombreuses pièces, on remarque la Maquette de Madrid de León Gil de Palacio, réalisée en 1830, l’Allégorie de la Ville de Madrid de Francisco de Goya, la Vierge avec San Fernando de Luca Giordano, la collection de Porcelaine du Buen Retiro, la collection de cartographie historique, l’ensemble de la maison Mesonero Romanos, les objets de l’atelier de l’artiste Gutiérrez Solana ou la collection de photographies historiques.

L’hospice de San Fernando est une œuvre de Pedro Ribera, qui est également l’auteur de la Caserne de Conde Duque et du Pont de Toledo.

La porte de style baroque :

 

Le portail d'entrée du muséeLe portail d'entrée du musée

Le portail d'entrée du musée

L'intérieur du musée
L'intérieur du musée

L'intérieur du musée

Adresse : Calle de Fuen carral, 78
28004 Madrid Quartier de Chueca
Téléphone :(+34) 91 701 18 63
Partager cet article
Repost0
11 avril 2022 1 11 /04 /avril /2022 15:05

Voici quelques vues des fontaines de Madrid en mars avril 2022

La fontaine de NeptuneFuente de Neptuno :

Dans la deuxième moitié du xviiie siècle, le roi Charles III entreprend une série de réformes, parmi lesquelles figure la modernisation de la capitale pour la mettre au niveau des autres grandes villes européennes telles que Saint-Pétersbourg ou Paris. Ce plan inclut la création de monuments emblématiques, tels que les fontaines de Neptune et de Cybèle ou la porte d'Alcalá.

Les deux fontaines sont conçues dans le cadre de l'embellissement du Paseo del Prado selon un programme artistique inspiré de la mythologie gréco-romaine.

Le projet de la fontaine, basé sur des ébauches en bois réalisées par Miguel Ximénez, est dessiné en 1777 par l'architecte Ventura Rodríguez, également auteur de la fontaine de Cybèle. Le dessin original de l'œuvre est conservé au Musée municipal de Madrid depuis 1926.

Réalisée en marbre blanc provenant de Montesclaros1, l'œuvre sculpturale est commandée à Juan Pascual de Mena (es), qui l'a commence en 1782. Mais il meurt deux ans plus tard, n'ayant achevé que la figure de Neptune, par ailleurs réalisée en s'éloignant de l'idée de Ventura Rodríguez pour se rapprocher de l'Hercule Farnèse2. Les autres sculptures du monument sont réalisées par José Arias, disciple de Mena, ainsi que par José Rodríguez, Pablo de la Cerda et José Guerra.

Achevée en 1786, la fontaine est alors édifiée sur le cours des Récollets, au niveau de la rue Saint-Jérôme.

La fontaine de Cybeles Plaza de CibelesLa fontaine de Cybeles Plaza de Cibeles

La fontaine de Cybeles Plaza de Cibeles

 
La fontaine de Cibèles :
  • lacibeles1_1401965562.48.jpg
  • lacibeles2_1401965602.863.jpg
Description

La fontaine de Cibeles, construite en 1782, est l'un des emblèmes de la ville. Elle se tient au centre de la place du même nom, entourée par les bâtiments du Palacio de Buenavista (quartier général de l'Armée), du Palacio de Linares ( abritant la Casa de América), du Palacio de Comunicaciones (auparavant siège de la Poste et aujourd'hui la Mairie de Madrid) et de la Banque d’Espagne.

La fontaine représente la déesse romaine Cybèle, symbole de la terre, de l'agriculture et de la fertilité, siégeant sur un char tiré par deux lions, représentant les personnages mythologiques Hippomène et Atalante. La déesse et les lions ont été sculptés dans le marbre et le reste dans la pierre. La sculpture de la déesse est l'œuvre de Francisco Gutiérrez. Les deux lions ont été sculptés par le Français Roberto Michel.

La fontaine n'était pas seulement un monument artistique, mais fut d’une grande utilité  pour les madrilènes dès ses débuts. Elle possédait deux conduites d'eau qui ont fonctionné jusqu'en 1862. L'une approvisionnait les porteurs d'eau officiels qui livraient  de l'eau aux maisons, et l'autre approvisionnait le grand public. Les chevaux s’abreuvaient dans le bassin.

 

Les autres fontaine de Madrid :

 

Les fontaines de Madrid  en mars 2022Les fontaines de Madrid  en mars 2022
Les fontaines de Madrid  en mars 2022Les fontaines de Madrid  en mars 2022

 

Les fontaines de Madrid  en mars 2022
Les fontaines de Madrid  en mars 2022
Les fontaines de Madrid  en mars 2022
En bas, la fontaine de la gare de Madrid
En bas, la fontaine de la gare de Madrid

En bas, la fontaine de la gare de Madrid

Les fontaines de Madrid  en mars 2022
Quelques autres fontaines de la ville de Madrid
Quelques autres fontaines de la ville de MadridQuelques autres fontaines de la ville de MadridQuelques autres fontaines de la ville de Madrid
Quelques autres fontaines de la ville de MadridQuelques autres fontaines de la ville de MadridQuelques autres fontaines de la ville de Madrid

Quelques autres fontaines de la ville de Madrid

Une des fontaines du parc Retiro

La fontaine du jardin botanique royal

La fontaine du jardin botanique royal

 

Partager cet article
Repost0