Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

29 avril 2022 5 29 /04 /avril /2022 07:04

Une visite de la fontaine de Neptune à Madrid en avril 2022

 

Historique de la fontaine de Neptune : Le projet de la fontaine, basé sur des ébauches en bois réalisées par Miguel Ximénez, est dessiné en 1777 par l'architecte Ventura Rodríguez, également auteur de la fontaine de Cybèle. Le dessin original de l'œuvre est conservé au Musée municipal de Madrid depuis 1926. Réalisée en marbre blanc provenant de Montesclaros, l'œuvre sculpturale est commandée à Juan Pascual de Mena (es), qui l'a commence en 1782. Mais il meurt deux ans plus tard, n'ayant achevé que la figure de Neptune, par ailleurs réalisée en s'éloignant de l'idée de Ventura Rodríguez pour se rapprocher de l'Hercule Farnèse. Les autres sculptures du monument sont réalisées par José Arias, disciple de Mena, ainsi que par José Rodríguez, Pablo de la Cerda et José Guerra. Achevée en 1786, la fontaine est alors édifiée sur le cours des Récollets, au niveau de la rue Saint-Jérôme.

La fontaine de Neptune Fuente de Neptuno Madrid
La fontaine de Neptune Fuente de Neptuno MadridLa fontaine de Neptune Fuente de Neptuno Madrid

 

La fontaine de Neptune Fuente de Neptuno MadridLa fontaine de Neptune Fuente de Neptuno MadridLa fontaine de Neptune Fuente de Neptuno Madrid

Défilé de beaux costumes ce jour du 4 avril 2022

 

Des costumes d(origine La GaliceDes costumes d(origine La Galice
Des costumes d(origine La GaliceDes costumes d(origine La Galice
Des costumes d(origine La GaliceDes costumes d(origine La GaliceDes costumes d(origine La Galice

Des costumes d(origine La Galice

 

La fontaine de Neptune Fuente de Neptuno Madrid

La fuenta de Neptuno :

La fuente de Neptuno es una fuente de estilo neoclásico que ocupa el centro de la glorieta a la que popularmente da nombre, dentro de la Plaza de Cánovas del Castillo, en la ciudad española de Madrid. Esta fuente monumental fue propuesta en 1777 y su construcción, empezada en 1782, finalizó en 1786. En su origen estuvo situada en la bajada de la carrera de San Jerónimo, mirando a la fuente de Cibeles, pero fue trasladada al centro de la citada plaza en 1898. Forma parte de los 5 grandes grupos escultóricos diseñados para el Salón del Prado por Ventura Rodríguez, junto con la Cibeles, la Fuente de Apolo, las Cuatro Fuentes y la fuente de la Alcachofa. La fuente se alza sobre un gran pilón circular en cuyo centro se encuentra la figura de Neptuno, dios del mar, una de las doce divinidades del Olimpo, es hijo de Saturno y Rea, y hermano de Júpiter. Se presenta con una culebra enroscada en la mano derecha y el tridente en la izquierda, erguido sobre un carro formado por una concha tirada por dos caballos marinos con cola de pez (hipocampos).a​ Alrededor del carro nadan focas y delfines que arrojan chorros de agua a gran altura. El dios de las aguas pudo ser símbolo de la Marina que Carlos III reformó para hacerla más competitiva y reforzar el nexo con las colonias.La hambruna que se vivió en Madrid durante la Guerra Civil, mezclada con el humor castizo provocó sucesos como que se le colocara a Neptuno un cartel colgando de su cuello que decía ‘Dadme de comer o quitadme el tenedor’.​ En 2012, durante una manifestación sindical, las aguas de la fuente fueron teñidas de rojo.​ Desde 1991 los hinchas del club de fútbol Atlético de Madrid se reúnen en su glorieta para celebrar sus títulos y victorias, momento en el que abandonaron la vecina Fuente de Cibeles que hasta entonces habían utilizado a tales efectos.56

Liens Sources Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_de_Neptune_(Madrid)

Lien sources : Wikipédia espagnol Fuente de Neptuno https://es.wikipedia.org/wiki/Fuente_de_Neptuno_(Madrid)

 

Partager cet article
Repost0
20 avril 2022 3 20 /04 /avril /2022 20:53

 

 

Le Palais Royal de Madrid Palacio Real de MadridLe Palais Royal de Madrid Palacio Real de Madrid
Le Palais Royal de Madrid Palacio Real de MadridLe Palais Royal de Madrid Palacio Real de Madrid

 

 

Le Palais Royal de Madrid Palacio Real de Madrid
Le Palais Royal de Madrid Palacio Real de Madrid
Le Palais Royal de Madrid Palacio Real de MadridLe Palais Royal de Madrid Palacio Real de MadridLe Palais Royal de Madrid Palacio Real de Madrid
Le Palais Royal de Madrid Palacio Real de Madrid

Le plus grand palais royal d'Europe :

Le palais royal de Madrid (Palacio Real de Madrid) est la résidence officielle du roi d'Espagne.

Les rois actuels ne résident pas en son sein, mais plutôt au palais de la Zarzuela. Le palais royal est utilisé pour des fonctions protocolaires.

Avec une superficie de 135 000 m2 et 3 418 pièces (en surface, presque deux fois plus que le palais de Buckingham ou le château de Versailles), c'est le plus grand palais royal d'Europe occidentale et l'un des plus grands au monde. Il abrite un patrimoine historique et artistique précieux, mettant en lumière l'ensemble des instruments de musique connus sous le nom des Stradivarius palatins, et des collections les plus importantes d'autres disciplines telles que la peinture, la sculpture et la tapisserie d'ameublement. Les grands salons de réception et les collections artistiques sont ouvertes aux visiteurs tant qu'il n'y a pas d'actes officiels.

Il est également connu sous le nom de palais d'Orient (Palacio de Oriente), bien qu'il soit situé dans la partie la plus occidentale de Madrid, en raison de son emplacement sur la place de l'Orient (Plaza de Oriente) elle-même étant situé à l'est du palais. Le Théâtre royal ayant un axe direct avec le palais.

Le Palais Royal de Madrid Palacio Real de MadridLe Palais Royal de Madrid Palacio Real de Madrid
Le Palais Royal de Madrid Palacio Real de Madrid
Le Palais Royal de Madrid Palacio Real de MadridLe Palais Royal de Madrid Palacio Real de Madrid

Le septième monument le plus visité d'Espagne :

Le palais fut construit par ordre du roi Philippe V, sur le site laissé par l'Alcázar royal, détruit

presque entièrement par le feu en 1734. Les fondations de l'ancienne forteresse et certaines de ses structures furent utilisées pour la construction du nouveau palais. L'épisode de l'incendie a servi à justifier le remplacement de l'ancien bâtiment par un palais selon le goût de l'époque. Sa construction commença en 1738, avec l'architecte Filippo Juvarra, qui proposait un plus grand palais mais dans un lieu différent. Juvara mourant, le projet fut confié à son disciple Juan Bautista Sacchetti, qui était tenu d'adapter les plans Juvara sur le site de l'ancien Alcázar. D'autres architectes espagnols distingués participèrent et furent formés, tels que Ventura Rodríguez à qui on doit la configuration de la Chapelle Royale. Francesco Sabatini fut responsable de l'achèvement du bâtiment, ainsi que des travaux secondaires de réforme, d'expansion et de décoration. Charles III fut le premier monarque à habiter le palais sans interruption.

Le dernier monarque qui vécut dans le palais fut Alphonse XIII, bien que Manuel Azaña, président

de la Seconde République espagnole, vécut également en son sein, occupant les pièces qu'avaient occupé la reine Marie-Christine et étant, par conséquent, le dernier chef d'État à le faire. Pendant cette période, il fut connu comme le palais national (Palacio Nacional). Il y a toujours une pièce, à côté de la chapelle royale, connue comme étant le « bureau d'Azaña ». L'intérieur du palais se distingue par sa richesse artistique, tant en ce qui concerne l'utilisation de toutes sortes de matériaux de qualité dans sa construction comme la décoration de ses pièces avec des illustrations de toutes sortes, y compris

des peintures d'artistes de l'importance du Caravage, Velázquez, Francisco de Goya et des fresques de Corrado Giaquinto, Giovanni Battista Tiepolo et Anton Raphaël Mengs. D'autres collections remarquables qui sont conservées dans le bâtiment sont celles de l'Armurerie royale, de la porcelaine, de l'horlogerie, du mobilier et de l'argenterie.

Actuellement, Patrimonio Nacional, organisme autonome placé sous la tutelle du ministère de la Présidence espagnole, gère les biens publics placés au service de la Couronne d'Espagne, y compris le palais royal.

En 2016, le palais royal a accueilli plus de 1,4 million de visiteurs, soit le septième monument le plus visité d'Espagne.

 

Bonne visite !

 

 

Partager cet article
Repost0