Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

24 février 2020 1 24 /02 /février /2020 22:00

Une des trois sorties de Métropolitain à Paris équipées d'une verrière, les autres ayant été détruites au début ou au milieu du XXème siècle.

il est possible de voir actuellement  à Paris les 3 stations suivantes :

 . Porte Dauphine,

 . Abbesses et

 . Châtelet.

L'entrée sous forme d'édicule est située sur la Ligne n°1 ( Vincennes -Neuilly ) Place Sainte-Opportune, elle dessert  les lignes 4, 7 et 11, près du forum des halles et de la Fontaine des Innocents. Elle a été reconstruite en 2000 suivant un modèle qui avait disparu des rues de Paris, formé d'une verrière en V et aux côtés ouvert.

 

Cet édicule de modèle B ouvert de formes arrondies. La verrière est à double pente inversée et est soutenue par trois piliers: deux à l'avant, et un au centre de la trémie à l'arrière). L'aspect général de cet édicule (en particulier par sa verrière) lui valut le surnom de libellule.

Il existe non loin de là une autre entrée de style Hector Guimard classique

Quelques images de l'édicule.

L'édicule du métropolitain Châtelet  d'Hector Guimard à ParisL'édicule du métropolitain Châtelet  d'Hector Guimard à Paris
L'édicule du métropolitain Châtelet  d'Hector Guimard à ParisL'édicule du métropolitain Châtelet  d'Hector Guimard à ParisL'édicule du métropolitain Châtelet  d'Hector Guimard à Paris

Détails de l'ensemble :

 

 

L'édicule du métropolitain Châtelet  d'Hector Guimard à ParisL'édicule du métropolitain Châtelet  d'Hector Guimard à ParisL'édicule du métropolitain Châtelet  d'Hector Guimard à Paris
L'édicule du métropolitain Châtelet  d'Hector Guimard à ParisL'édicule du métropolitain Châtelet  d'Hector Guimard à Paris

"Châtelet" est une station des lignes 1, 4, 7, 11 et 14 du métropolitain de Paris, située à cheval sur les 1er et 4ème arrondissement de Paris

Avec la station "République" elle est une des deux stations du réseau à être desservie par cinq lignes de métro. Du fait de sa position au cœur de Paris, elle constitue le centre névralgique du métro parisien.

Lien site métropolitain Châtelet Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2telet_(m%C3%A9tro_de_Paris)

Plan des infrastructures du métropolitain "Châtelet" à Paris

L'autre sortie de métropolitain Châtelet côté Rivoli. Cette dernière n'est pas équipée d'une verrière de protection.

Visite du 24 février 2020.

Voir aussi un autre article du blog sur le métropolitain Châtelet : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/02/l-edicule-de-metropolitain-chatelet-d-hector-guimard.html

Article Le circuit Hector Guimard à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Circuit_Hector_Guimard_Paris_16eme_metros_parisiens-6010355.html

Article Le métropolitain Porte Dauphine à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-metropolitain-porte-dauphine-et-son-edicule-art-nouveau-48559984.html

Article la station de métro. Abbessses et les profondeurs de sa station de métro. : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/02/le-metropolitain-abbesses-son-edicule-et-les-profondeurs-de-sa-station.html

Article le quartier de Montmartre et la station de métro Abbesses : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-une-promenade-et-un-circuit-dans-la-quartier-de-montmartre-121558884.html

Sources documentation et images : site Wikipédia et l'art nouveau.com.

Voir aussi autre site parfaitement documenté : http://lartnouveau.com/artistes/guimard/metro/metro_chatelet_rivoli.htm

 

Bonne visite !

Partager cet article
Repost0
24 février 2020 1 24 /02 /février /2020 14:03
Une visite de Málaga en Andalousie

Quelques images de notre visite à Málaga en février 2020

Calle Marquès de Larios et ses décoration de Noël

Calle Marquès de Larios et ses décoration de Noël

La quartier de la cathédrale de Málaga

Une visite de Málaga en AndalousieUne visite de Málaga en Andalousie
Une visite de Málaga en AndalousieUne visite de Málaga en Andalousie

La cathédrale de Málaga

 

Une visite de Málaga en Andalousie

 

 

 

Street art à Malaga près de l'Office de Tourisme

Street art près des halles

Le Musée Picasso :

Une visite de Málaga en AndalousieUne visite de Málaga en Andalousie
Une visite de Málaga en Andalousie

La sculpture, consacrée à Pablo Ruiz Picasso, peintre de Malaga mondialement cornu, a été rêalisée en bronze par Francisco López Hernández, et représente l’artiste assis sur un banc de marbre, avec un cahier et un crayon. Inaugurée le 5 décembre 2008, l’œuvre se trouve à la Place de la Merced, face à la maison natale de Picasso (siége de la Fondation du même nom). La proportion de la figure est légèrement supérieure à la stature réelle de Picasso.

Une visite de Málaga en Andalousie

Où se situe la ville et le port de Malaga ?

Sources carte Ayuntamiento de Malaga

Pablo Picasso et ses oeuvres
Pablo Picasso et ses oeuvresPablo Picasso et ses oeuvres

Pablo Picasso et ses oeuvres

 

La maison natale de Pablo Picasso et son patioLa maison natale de Pablo Picasso et son patio
La maison natale de Pablo Picasso et son patioLa maison natale de Pablo Picasso et son patioLa maison natale de Pablo Picasso et son patio

La maison natale de Pablo Picasso et son patio

Les fontaines de Málaga :

 

La fontaine face à l'entrée de la cathédrale

Málaga vue des hauteurs de la ville

Malaga, son bord de mer et ses arênes vus des hauteur de la ciité
Malaga, son bord de mer et ses arênes vus des hauteur de la ciitéMalaga, son bord de mer et ses arênes vus des hauteur de la ciitéMalaga, son bord de mer et ses arênes vus des hauteur de la ciité

Malaga, son bord de mer et ses arênes vus des hauteur de la ciité

Un sympathique bar à vin datant de 1840 :

 

 

Antigua Casa de Guardia Vinos de Malaga Fundada en 1840Antigua Casa de Guardia Vinos de Malaga Fundada en 1840Antigua Casa de Guardia Vinos de Malaga Fundada en 1840

Antigua Casa de Guardia Vinos de Malaga Fundada en 1840

Les populaire halles Atarazanas de la ville

Le marché couvert Atarazanas construit sur les bases d'un ancien chantier naval arsenal nasari

Une visite de Málaga en Andalousie

Malaga, ses ruelles et ses boutiques colorées

Le passage Chinitas de Malaga

Ancien passage Alvarez, propriétaire et promoteur de ce lieu.

Le nom actuel de ce passage vient d'un acteur dramaturge nommé Chinitas

Il est situé à l'est de la place de la Constitution,  au centre animé de la ville et à l'ouest de la calle Fresca.

Pasaje de Chinitas -  las Bolas CalientesPasaje de Chinitas -  las Bolas CalientesPasaje de Chinitas -  las Bolas Calientes

Pasaje de Chinitas - las Bolas Calientes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Où se situe le passage de Chinitas ? las Bolias Calientes

 

Blason de Málaga

Malaga, en espagnol Málaga, est une ville espagnole, capitale de la province de Malaga  faisant partie de la Communauté autonome d'Andalousie  Malaga est située à l'extrémité ouest de la mer Méditerranée et dans le sud de la péninsule Ibérique , à environ 100 kilomètres à l'est du détroit de Gibraltar.

Située au centre d'une baie entourée de chaînes de montagnes, la ville dispose d'un territoire municipal de 394,9 km2[. On y trouve deux rivières, le Guadalhorse et le Guadalmedina.

Avec 568 202 habitants selon le recensement de 2012, Malaga est la sixième plus grande ville d'Espagne, la deuxième de l'Andalousie et la 46e en Europe. En comptant sa zone urbaine et sa périphérie, la ville accueille quasiment un million d'habitants.

Malaga fut fondée par les Phéniciens  au VIIIe siècle av. J.-C., ce qui en fait l'une des plus anciennes villes d'Europe. Au XIXe siècle, la ville a connu une activité notable sur les plans industriel et révolutionnaire  qui en a fait la première ville industrielle d'Espagne, et lui a valu les titres « Toujours intrépide » et « La première dans le danger de la liberté ». La ville a subi la première étape des épisodes les plus sanglants de la guerre civile espagnole et l'explosion du tourisme dans les années 1970.

Aujourd'hui, Malaga est un important centre économique et culturel, et un nœud de communication important sur la côte méditerranéenne.

 

 

Notre hôtel :

Hotel Don Curro

Sancha de Lara,9 29015 Malaga, Espana

Tél. : 952 22 72 00 Reservas : 952 22 72 07

Courriel : reservas@hoteldoncurro.com

Quellques images de notre hôtelQuellques images de notre hôtelQuellques images de notre hôtel

Quellques images de notre hôtel

Notre circuit

Carnet de voyage aquarelles en cours, le 30ème après la Jordanie et Israël

 

Circuit Arts et Vie du 15 au 22 février 2020

Séjour à Malaga les 15 et 22 février

Merci à notre accompagnatrice Géraldine et notre guide locale Trinidad

 

Bonne visite !

***

Trinidad, notre guide conférencière de Malaga

Trinidad, notre guide conférencière de Malaga

Carnet de voyage à Malaga Calle Marquès de Larios, le quartier du château Les marchés couverts de lla villeCarnet de voyage à Malaga Calle Marquès de Larios, le quartier du château Les marchés couverts de lla ville
Carnet de voyage à Malaga Calle Marquès de Larios, le quartier du château Les marchés couverts de lla villeCarnet de voyage à Malaga Calle Marquès de Larios, le quartier du château Les marchés couverts de lla ville
Carnet de voyage à Malaga Calle Marquès de Larios, le quartier du château Les marchés couverts de lla villeCarnet de voyage à Malaga Calle Marquès de Larios, le quartier du château Les marchés couverts de lla ville

Carnet de voyage à Malaga Calle Marquès de Larios, le quartier du château Les marchés couverts de lla ville

La cathédrale Notre-Dame de l'Incarnation - Catedral Nuestra Señora de la Encarnacion

L'Alcazaba de Malaga

Carnet de voyage : Pablo Picasso place de la Merced

La sculpture, consacrée à Pablo Ruiz Picasso, peintre de Malaga mondialement cornu, a été réalisée en bronze par Francisco López Hernández, et représente l’artiste assis sur un banc de marbre, avec un cahier et un crayon. Inaugurée le 5 dêcembte 2008, l’œuvre se trouve à la Place de la Merced, face à la maison natale de Picasso (siège de la Fondation du mème nom). La proportion de la figure est légèrement supérieure à la stature réelle de Picasso.

Le Musée Picasso

La sculpture de Pablo Picasso place de la Merced

Le passage Chinitas situé près de la place de la Constitution

Le passage Chinitas situé près de la place de la Constitution

La bar à vin datant de 1840 au centre de Malaga

Partager cet article
Repost0
9 février 2020 7 09 /02 /février /2020 22:20

 

La galerie des portraits du musée : quelques images

Un article en cours de rédaction

 

Le musée Lambinet à Versailles : cent portraits du XVIIIIème siècle

Historique du Musée :

Le musée Lambinet est un ancien hôtel particulier que Joseph-Barnabé Porchon, entrepreneur des bâtiments du roi Louis XV, fait construire sur l’emplacement de l’ancien étang de Clagny. Racheté par Victor Lambinet en 1852, il est légué à la ville en 1929 pour y installer les collections municipales d'objets d'art.
Celles-ci proviennent de la Bibliothèque municipale, ancien ministère des Affaires étrangères et de la Marine de Louis XV et Louis XVI, où elles portaient le nom de musée Jean Houdon. Cette ancienne demeure présente des collections mettant en valeur les Beaux-arts, les arts décoratifs, à travers la reconstitution d'un appartement du XVIIIème siècle, ainsi que l'histoire de la ville de Versailles.

Le musée comporte 35 salles, dont certaines ont conservé leurs lambris d'époque.

Les collections du musée Lambinet se répartissent en trois départements : Histoire de France, Histoire de la ville et pièces liées à la Révolution française, la reconstitution d'un appartement du XVIIIe siècle et le département des Beaux-arts.

Le musée Lambinet à Versailles : cent portraits du XVIIIIème siècleLe musée Lambinet à Versailles : cent portraits du XVIIIIème siècle
Le musée Lambinet à Versailles : cent portraits du XVIIIIème siècle

Les portraits de la peintre d'Elisabeth Vigée-Lebrun :

 

 

Marie-Antoinette par

Elisabeth Louise Vigée le Brun

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Louis Hercule Timoléon, duc de Cossé par Elisabeth Louise Vigée le Brun  Huile sur toile

 

Le roi Louis XVI en grand habit royal  par le peintre Antoine-François Callet Huile sur toile
Le roi Louis XVI en grand habit royal  par le peintre Antoine-François Callet Huile sur toile

Le roi Louis XVI en grand habit royal par le peintre Antoine-François Callet Huile sur toile

Lien du CPDHS, Conservatoire du Portrait du Dix-Huitième Siècle, enregistré à Paris au registre national des Marques par M. Jean-Jacques Petit, Paris 5ème arrondissement.

Le musée Lambinet à Versailles : cent portraits du XVIIIIème siècle

Portrait du roi Louis XV par J.-M. Van Loo

 

 

Le musée Lambinet à Versailles : cent portraits du XVIIIIème siècleLe musée Lambinet à Versailles : cent portraits du XVIIIIème siècle

Le palais et ses œuvres exposées :

 

 

 

Les salons du musée et leurs collections inombrables de meubles d'époqueLes salons du musée et leurs collections inombrables de meubles d'époque
Les salons du musée et leurs collections inombrables de meubles d'époqueLes salons du musée et leurs collections inombrables de meubles d'époque

Les salons du musée et leurs collections inombrables de meubles d'époque

 

 

Le musée Lambinet à Versailles : cent portraits du XVIIIIème siècle
Le musée Lambinet à Versailles : cent portraits du XVIIIIème siècleLe musée Lambinet à Versailles : cent portraits du XVIIIIème siècle
Le musée Lambinet à Versailles : cent portraits du XVIIIIème siècle
Le musée Lambinet à Versailles : cent portraits du XVIIIIème siècle
Le musée Lambinet à Versailles : cent portraits du XVIIIIème siècle
Cent portraits pour un siècle

De la cour à la ville sous les règnes de Louis XV et Louis XVI

EXPOSITION DU 6 NOVEMBRE 2019 AU 1er MARS 2020 :

Parce qu’il est riche de près de cinquante portraits peints et dessinés et qu’il est largement consacré à l’art de vivre au XVIIIe siècle, le musée Lambinet était le lieu idéal pour accueillir Cent portraits pour un siècle. De la cour à la ville sous les règnes de Louis XV et Louis XVI. Cette exposition rassemble une sélection d’œuvres issues de l’exceptionnelle collection privée réunie par le « Conservatoire du portrait du XVIIIe siècle » (CPDHS).

Depuis plus de trente ans, le conservatoire du portrait du XVIIIe siècle s’efforce de réunir les effigies des contemporains de Louis XV et de Louis XVI. C’est une quête permanente afin d’identifier les modèles dont les noms ne sont pas toujours conservés ou dont les identités se révèlent erronées.
L’attrait marqué pour la famille royale a permis année après année de réunir pratiquement tous les visages des proches de Louis XV et de Louis XVI. Les noms des plus grands artistes, tels Louis-Michel Van Loo, Joseph-Siffrède Duplessis ou Elisabeth Vigée Le Brun, côtoient ceux de maîtres beaucoup moins célèbres, à l’exemple du Chevalier de Lorge ou d’Adelaïde Hubert. C’est là l’une des caractéristiques de cette galerie de portraits, car jamais l’artiste n’y a été privilégié par rapport au modèle.

Assurément, le XVIIIe siècle fut le siècle du portrait. Chacun désira avoir sa propre image afin de témoigner de son assise sociale, de sa réussite ou bien des sentiments qu’il développait pour le destinataire de l’effigie. C’est pourquoi le genre fut pratiqué par de si nombreux artistes.
Spécialistes, amateurs et grand public trouveront dans l’exposition et dans l’ouvrage qui l’accompagne une occasion unique de partir à la rencontre de ces cent personnages représentatifs de la cour de Louis XV et de Louis XVI, ainsi que de la vie d’une ville qui lui était alors étroitement associée.

 

L'hôtel  est l'œuvre de l'architecte Élie Blanchard.

Lien musée Lambinet à Versailles Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_Lambinet

Lien musée Lambinet  ville de Versailles : https://www.versailles.fr/culture/etablissements/musee-lambinet/

 

Adresse et coordonnées du Musée Lambinet  :


54, Boulevard de la reine
78000 Versailles

Lien plan Versailles et le musée Lambinet : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_Lambinet#/maplink/0
Téléphone: 01 30 97 28 75
Courriel : musee.lambinet@remove-this.versailles.fr

Page Facebook :  Musee Lambinet

Page Facebook Culture Versailles : Culture Versailles

 

 

Voir aussi autres articles du blog :

Louise-Elisabeth Vigée Le Brun au Grand Palais à Paris en 2015 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2015/12/louise-elisabeth-vigee-le-brun-au-grand-palais-a-paris.html

Lien article du blog Versailles et son parc : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/album-1959432.html

Lien la chapelle royale de Versailles : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/07/la-chapelle-royale-de-versailles.html

 

Bonne visite !

***

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2020 7 26 /01 /janvier /2020 07:01

L'Opéra Garnier et ses façades côté grands boulevards

Architecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des PrincesArchitecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des PrincesArchitecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des Princes
Architecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des PrincesArchitecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des PrincesArchitecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des Princes

 

Architecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des PrincesArchitecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des PrincesArchitecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des Princes

 

Architecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des PrincesArchitecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des Princes
Architecture des Grands Boulevards de l'Opéra Garnier au passage des Princes

Un peu en dehors des grands boulevards : l'Opéra Comique, plus discret sur la place Boieldieu

La façade d'entrée de l'Opéra Comique, côté Place Boieldieu

La façade de l'Opéra Comique côté place BoieldieuLa façade de l'Opéra Comique côté place Boieldieu
La façade de l'Opéra Comique côté place BoieldieuLa façade de l'Opéra Comique côté place Boieldieu

La façade de l'Opéra Comique côté place Boieldieu

Le passage des Princes métro Richelieu Drouot

Le passage des Princes métro Richelieu Drouot

Le passage des Princes passage des jouetsLe passage des Princes passage des jouets
Le passage des Princes passage des jouets

Le passage des Princes passage des jouets

Les verrières et la coupole du passage des Princes

Un restaurant à conseiller près de l'Opéra Comique et des grands boulevards :

Les Noces de Jeannette :

14, rue Favart 75002 Paris

Tél. : 01 42 96 36 89

Courriel : paris@lesnocesdejeannette.com

Site internet  lien :  http://www.lesnocesdejeannette.com

Métro. : Richelieu Drouot

 

 

Un restaurant parisien centenaire :

Le restaurant Les Noces de Jeannette est un lieu chargé d’histoire. Son style et sa décoration gardent l’attrait et le charme du Paris du 19ème siècle et vous plongent dans la Belle Epoque des Grands Boulevards.

Un restaurant centenaire :
La première enseigne du restaurant fut Poccardi, célèbre restaurateur du début du siècle et institution parisienne. Poccardi fut à un moment le plus célèbre restaurant italien à Paris, offrant une cuisine appréciée et une excellente cave. Des documents d’époque font état d’un restaurant bondé, débordant sur le boulevard.

menu restaurant Poccardi à Paris
Vers 1910 un menu typique annonçait :
"hors-d'œuvre arrosés d’un mousseux Lacrima Crisiti rosé, minestrone accompagné de Chianti,
homard Fra Diavolo, linguine à la sauce rouge de palourde, pain de campagne épais et fromage parmesan râpé, mini-calzones, aubergine parmigiana , saucisse italienne grillée, veau Sorrentino.
Enfin, un sabayon et fromages avec quelques délicieux vin de dessert……"

L'établissement prit ensuite le nom « Les Noces de Jeannette », opéra comique de Victor Massé. Créée en 1853, cette opérette en un acte fut jouée des centaines de fois en lever de rideau à la salle Favart, de l'autre côté de la rue.

L’opérette Les Noces de Jeannette

operette Les Noces de Jeannette

L’opérette les Noces de Jeannette raconte l’histoire des noces de Jean et Jeannette. Le jour de ses noces avec Jeannette, Jean s’enfuit. L’air de la romance sur lequel Jeannette chante en raccommodant l’habit déchiré de Jean, « Cours mon aiguille dans la laine », est resté populaire.

 

 

Bonne visite !

***

 

Voir aussi  autres articles du blog :

L'Opéra Garnier : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-visite-du-palais-garnier-95369443.html

Le passage des Princes : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-des-princes-a-paris.html

 

**

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2020 3 08 /01 /janvier /2020 09:32

Le passage du Grand Cerf à Paris

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2020 7 05 /01 /janvier /2020 07:19

 

Arras et son patrimoine architectural

***

La suite de notre séjour dans le Pas-de Calais en décembre 2019

 

La ville d'Arras fut bombardée par l'artillerie allemande durant le début de la Première guerre mondiale, détruite à 80 % et reconstruite, soit à l'identique au centre ville (les deux places principales, entre autres), soit dans le style à la mode après-guerre, l'art déco.

Le patrimoine militaire est représenté par un bel exemple d'architecture militaire, la Citadelle Vauban, située à l'ouest du centre historique de la ville.

Le style art déco à la mode après la première Guerre mondialeLe style art déco à la mode après la première Guerre mondialeLe style art déco à la mode après la première Guerre mondiale

Le style art déco à la mode après la première Guerre mondiale

 

La place du Maréchal Foch, face à la gare d'Arras :

Le monuments aux Morts de style art déco

 

Le style baroque flamand, visible sur la Grand'place et la Place des Héros, reconstruit après les destructions de la première Guerre mondiale.

Arras et son architectureArras et son architectureArras et son architecture
La Maison des Luppars une des plus vieilles maison d'Arras, actuellemnt hôtel sur la grand'placeLa Maison des Luppars une des plus vieilles maison d'Arras, actuellemnt hôtel sur la grand'place
La Maison des Luppars une des plus vieilles maison d'Arras, actuellemnt hôtel sur la grand'place

La Maison des Luppars une des plus vieilles maison d'Arras, actuellemnt hôtel sur la grand'place

 

La grand'place d'Arras, le soirLa grand'place d'Arras, le soir
La grand'place d'Arras, le soirLa grand'place d'Arras, le soir

La grand'place d'Arras, le soir

L'hôtel de ville et son beffroi

La salle des fêtes de l'hôtel de Ville

 

Les peintures style art déco de l'hôtel de ville, sources guide de l' Office de Tourisme

Le lion et la couronne de Charles-Quint au sommet du beffroi d'Arras

Un hôtel particulier magnifique :

en cours de recherche

 

L'ancienne abbaye bénédictine Saint-Vaast :

L'abbaye Saint-Vaast est à l'origine de la cité médiévale d'Arras.

 

Vue générale aérienne de l'ancienne abbaye et la cathédrale Saint-Vasst

Vue générale aérienne de l'ancienne abbaye et la cathédrale Saint-Vasst

Les façades de l'ancienne abbaye Saint-Vaast, actuellement Musée des Beaux-Arts et MédiathèqueLes façades de l'ancienne abbaye Saint-Vaast, actuellement Musée des Beaux-Arts et Médiathèque
Les façades de l'ancienne abbaye Saint-Vaast, actuellement Musée des Beaux-Arts et MédiathèqueLes façades de l'ancienne abbaye Saint-Vaast, actuellement Musée des Beaux-Arts et Médiathèque

Les façades de l'ancienne abbaye Saint-Vaast, actuellement Musée des Beaux-Arts et Médiathèque

Le Musée des Beaux-Arts d'ArrasLe Musée des Beaux-Arts d'Arras

Le Musée des Beaux-Arts d'Arras

Les grandes œuvres de la galerie du Musée des Beaux-Arts d'Arras

dépôts du Musée du Louvre après la première Guerre Mondiale

 

 

La cathédrale d'Arras :

vue de la cathédrale du beffroi (à gauche) et la cathédrale après la première Guerre mondiale

 

L'église Saint-Jean-Baptiste :

 

 

La fontaine du Pont-de-Cité ou fontaine de Neptune

 

La fontaine du Pont-de-Cité ou fontaine de Neptune est une fontaine située à Arras place Pont-de-Cité , à l'angle des rues du 29-juillet et Saint-Aubert.

La fontaine de Neptune fut appelée « Terrée-de-Cité » car elle fut percée à l'emplacement des anciens remparts de la Cité.

Érigée en 1864-1865 place du Pont-de-Cité, elle est l'œuvre de François-Constant-Auguste Bourgois, né à Arras le 29 brumaire an X (20 novembre 1801).

Elle est inscrite aux monuments historiques depuis 1988

LienWikipédia fontaine du Pont-de-Cité ou fontaine de Neptune d'Arras : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_du_Pont-de-Cit%C3%A9

Lien Wikipédia François Constant Auguste Bourgois  : François Constant Auguste Bourgois

 

 

 

Détails de la fontaine de Neptune ou fontaine du Pont de CitéDétails de la fontaine de Neptune ou fontaine du Pont de CitéDétails de la fontaine de Neptune ou fontaine du Pont de Cité

Détails de la fontaine de Neptune ou fontaine du Pont de Cité

Où se situe la fontaine du Pont-de-Cité ou fontaine de Neptune ?

Le quartier de la Préfecture :

L'église Sain-Nicolas-en-Cité

 

L'Hôtel du Département et la Préfecture :

 

 

 

 

L'architecture militaire : le Mémorial et le cimetière britannique du Faubourg d'Amiens

 

Le cimetière militaire britannique du faubourg d'Amiens et mémorial d'Arras abrite 2652 tombes de soldats du Commonwealth, ainsi que quelques tombes de prisonniers de guerre allemands. Le mur d'enceinte, mémorial, porte les noms de 35.928 combattants britanniques, néo-zélandais et sud-africains tombés dans le secteur d'Arras et dont les corps n'ont pas été retrouvés. Un mémorial est également consacré au Royal Flying Corps, les forces aériennes britanniques disparues sur le front ouest pendant la Grande Guerre.

La citadelle Vauban :

 

 

La Citadelle Vauban : construite entre 1668 et 1672, cette citadelle est un bel exemple d'architecture militaire du XVIIème siècle .

Autour de la place d'armes, des casernes, l'arsenal et la chapelle de style baroque viennent compléter l'ensemble.

Les fortifications de Vauban d'Arras et onze autres sites sont inscrits au patrimoine mondial de L'UNESCO depuis le 7 juillet 2008.

La chapelle Saint-Louis

La chapelle baroque Saint-Louis située sur la place d'armes de la citadelle

 

Les détails extérieurs de la chapelleLes détails extérieurs de la chapelleLes détails extérieurs de la chapelle

Les détails extérieurs de la chapelle

Les détail intérieurs de la chapelleLes détail intérieurs de la chapelle
Les détail intérieurs de la chapelleLes détail intérieurs de la chapelle

Les détail intérieurs de la chapelle

 

La Chapelle Saint-Louis de la citadelle d'Arras :

Petit joyau bordant la Place d’Armes de la Citadelle, la Chapelle Saint-Louis est l’édifice religieux le plus ancien d’Arras.

Elle est classée au titre des Monuments historiques depuis 1920.

Où se situe la citadelle Vauban à Arras ?

Où se situe la citadelle Vauban à Arras ?

Bonnes visite !

***

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/topPour info. la citadine gratuite qui parcourt le centre et l'ouest de la ville : son circuit joint

 

Le plan de la ville avec les circuits navette (surlignées en jaune et en vert) départ la poste d'Arras

Le plan de la ville avec les circuits navette (surlignées en jaune et en vert) départ la poste d'Arras

Documentation de la cathédrale d'Arras :

Sources : cathédrale d'Arras

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2020 6 04 /01 /janvier /2020 08:12

La suite d'articles sur un séjour à Arras, chef-lieu du Pas de Calais

 

Les carrières d'Arras :

les boves et la Carrière Wellington

1 - Les boves d'Arras :

Les boves d’Arras furent creusées dès le 9e siècle pour construire les édifices religieux et le premier rempart de la ville. Dès le 12e siècle, avec le développement du marché, d’autres sites d’extraction sont privilégiés.

Les boves deviennent alors des caves de stockage pour les marchands.

La ville d'Arras possède " niveaux de carrières : -4, -8 et -12 mètres.

Arras visite des boves et de la Carrière Wellington en décembreArras visite des boves et de la Carrière Wellington en décembreArras visite des boves et de la Carrière Wellington en décembre

 

Merci à Romain, notre guide des boves

Les carrières sont utilisées et creusées vers l'est par les soldats du Commonwealth avant l’assaut de la célèbre Bataille d’Arras, le 9 avril 1917. Ils façonnent ce réseau en reliant entres elles ces caves et galeries disparates. 24 000 soldats y séjournent, soit l’équivalent de la population arrageoise ! Des photos et des cartes témoignent de cette bataille parmi les plus meurtrières de la guerre 14/18. Durant la Seconde Guerre mondiale, ce sont les Arrageois qui y trouvent refuge lors des bombardements.

Une visite étonnante, à prolonger par celle de la Carrière Wellington.

Quelques détails des boves d'ArrasQuelques détails des boves d'Arras
Quelques détails des boves d'ArrasQuelques détails des boves d'ArrasQuelques détails des boves d'Arras

Quelques détails des boves d'Arras

Photographies d'époque exposéees dans les bovesPhotographies d'époque exposéees dans les boves

Photographies d'époque exposéees dans les boves

 

2 - La Carrière Wellington

La Carrière Wellington, mémorial de la bataille d'Arras.

A 20 mètres sous les pavés d'Arras, une découverte de la Carrières Wellington, un lieu chargé de mémoire et d'émotion. Lieu stratégique et lieu de vie, la carrière baptisée Wellington par les sapeurs néo-zélandais préserve le souvenir de ces milliers de soldats cantonnés sous terre à quelques mètres de la ligne de front, avant de s'élancer sur le champ de bataille, le 9 avril 1917 à 5 H 30 du matin, pour surprendre et attaquer  par surprise les positions allemandes.

La remontée à la surface sans les pas des soldats vous amènera à vivre le choc de la bataille, à travers la projection d'un film

 

 

Phase préliminaire

Le plan britannique fut mûrement préparé pendant trois mois, tirant les leçons des batailles de la Somme et de Verdun, l'année précédente. Plutôt que d'attaquer sur un large front, tout le poids de l'artillerie serait concentré sur un secteur relativement étroit de quarante kilomètres. Le plan prévoyait des bombardements pendant une semaine environ sur toute la ligne, avec des tirs beaucoup plus prolongés et intenses à Vimy pour affaiblir ses solides défense]. Au cours de l'assaut, les troupes progresseraient en formation ouverte, en avançant par bonds afin de leur laisser le temps de consolider leur poste et de se regrouper. Avant de commencer à agir, il fallait une importante préparation en grande partie novatrice.

Mines et tunnels
 
Sortie des tunnels alliés à la Carrière Wellington.

À partir d', les Royal Engineers avaient travaillé sous terre pour construire des tunnels pour les troupes. La région d'Arras est calcaire et donc facilement excavée; sous Arras même se trouvait un vaste réseau (appelé les Boves) de grottes, de carrières souterraines, de galeries et de tunnels d'égouts. Les ingénieurs ont conçu un plan pour ajouter de nouveaux tunnels à ce réseau afin que les troupes puissent arriver au champ de bataille en secret et en toute sécurité. L'ampleur de ces travaux fut énorme. Dans un seul secteur, quatre compagnies (de 500 hommes chacune) ont travaillé sans relâche pendant 18 heures d'affilée durant deux mois.

Finalement elles ont construit 20 kilomètres de tunnels classés en subways, réservés aux troupes à pieds mais dotés de rails pour des chariots de manutention poussés à la main destinés à amener les munitions sur la ligne de front et en ramener les blessés, et en railways, un système de métro léger Juste avant l'assaut, le système de tunnel était devenu assez grand pour abriter 24 000 hommes ; il était doté de l'éclairage électrique fourni par sa propre petite centrale, de cuisines, de latrines et d'un centre médical entièrement équipé avec un bloc opératoire. Le plus gros du travail a été fait par les Néo-Zélandais, dont les Maori et les habitants des îles du sud-est du Pacifique du bataillon de pionniers de Nouvelle-2élande  et les Banrams  des villes minières du Nord de l'Angleterre.

On a aussi construit des tunnels d'assaut, s'arrêtant à quelques mètres seulement des lignes allemandes, prêts à être brutalement ouverts par des explosifs au jour J. En plus de cela, on avait placé des mines traditionnelles juste sous la ligne de front, prêtes à exploser immédiatement avant l'assaut. Beaucoup n'ont jamais été activées de peur qu'elles n'abîment trop les terrains sus-jacents. Dans l'intervalle, les sapeurs allemands poursuivaient activement leurs propres opérations souterraines, recherchant des tunnels alliés pour les attaquer ou y poser des camouflets. Rien que parmi les Néo-Zélandais, il y a eu 41 morts et 151 blessés de ce fait.

La plupart des tunnels et des tranchées sont actuellement interdits au public pour des raisons de sécurité. Une portion de 250 mètres du Métro Grange à Vimy est ouverte au public de mai à novembre et le tunnel Wellington a ouvert ses portes au public sous le nom de « carrière Wellington » en .

Merci à notre charmante guide du jour !

 

Lien Royal Engineers : Royal Engineers

Lien Moaris : Maoris

Lien camouflets : camouflets

Lien Nantams : Bantams

Arras visite des boves et de la Carrière Wellington en décembreArras visite des boves et de la Carrière Wellington en décembre
Arras visite des boves et de la Carrière Wellington en décembreArras visite des boves et de la Carrière Wellington en décembre

Les adresses et coordonnées des carrières d'Arras :

 

Entrée des Boves par l'Office de Tourisme d'Arras

Hôtel de Ville, place des Héros

Tél. : 03 21 51 26 95 Courriel : contact@arraspaysdartois.com

Site lien : http://www.arraspaysdartois.com

Coordonnées GPS : N50.2912°E2.77738 Faire un copier coller

 

La Carrière Wellington

Rue Arthur Delétoile, Arras

Tél. : 03 21 51 26 95 Courriel : contact@arraspaysdartois.com

Site lien : http://www.carrierewellington.com

Coordonnées GPS : N50.280695°E2.782433° Faire un copier coller

Documentations de l'Office du Tourisme d'Arras : Les boves (présentation des visites) et la Carrière Wellington, Mémorial de la bataille d'Arras (affiche)

 

Bonnes visites

***

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2020 4 02 /01 /janvier /2020 21:30

Un petit aperçu de ce magnifique musée gratuit d'Arras et ses œuvres très variées

Arras et le musée des Beaux-Arts

La façade de l'entrée du musée

La plus grande ancienne abbaye bénédictine du XVIIIème siècle en France

 

Arras et le musée des Beaux-ArtsArras et le musée des Beaux-ArtsArras et le musée des Beaux-Arts

 

 

 

Arras et le musée des Beaux-ArtsArras et le musée des Beaux-ArtsArras et le musée des Beaux-Arts

 

Arras et le musée des Beaux-ArtsArras et le musée des Beaux-Arts
Arras et le musée des Beaux-ArtsArras et le musée des Beaux-Arts

 

 

 

Ci-dessous :

L'entrée de Louis XI dans Paris

 

 

 

La mort du Maréchal Lannes

Plan des trois niveaux du musée Cliquez sur l'image pour l'ouvrirPlan des trois niveaux du musée Cliquez sur l'image pour l'ouvrir

Plan des trois niveaux du musée Cliquez sur l'image pour l'ouvrir

 

 

L'ancienne abbaye Saint-Vaast :

 

L'abbaye Saint-Vaast était un monastère bénédictin  fondé en 667sur la colline de La Madeleine près d'Arras,

où le futur Saint-Vaast avait coutume de se retirer. C'est autour d'elle que grandit le village sur les rives du Crinchon. L’abbaye Saint-Vaast fonda l'un des trois premiers collèges de l'université de Douai en 1619. Après que les bâtiments eurent été confisqués et désacralisés à la Révolution, l'immense église abbatiale du XVIIIe siècle est devenue en 1804 la nouvelle cathédrale Notre-Dame et Saint-Vaast d'Arras  en remplacement de l'ancienne cathédrale gothique Notre-Dame-en-Cité de l'ouest de la ville qui fut détruite, et depuis 1825 les vastes bâtiments conventuels de l’abbaye abritent le musée des Beaux-Art d'Arras.

 

Sources : site Wikipédia

 

Le lion d'Arras :

 

 

Le lion d'or qui le domine le beffroi, installé sous le roi Louis XIV  (d'où le soleil dans la main du lion), haut de deux mètres, est la réplique de l'original exposé au Musée des Beaux-Arts d'Arras qui a subi les bombardements durant la Première Guerre mondiale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Merci aux personnes de l’accueil du musée, et en particulier à Jean-Claude, responsable d'exploitation du Musée.

 

Lien abbaye Saint-Vaast à Arras : https://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_Saint-Vaast

Lien Musée des Beaux-Arts d'Arras : Musée des beaux-arts d'Arras

Voir aussi autre article du blog : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/12/une-visite-d-arras-pas-de-calais-en-decembre-2019.html

 

A suite d'autres articles, dont la cathédrale Saint-Vaast bientôt.

 

 

Bonne visite !

***

Partager cet article
Repost0
31 décembre 2019 2 31 /12 /décembre /2019 09:25

 

 

Un séjour du 25 au 29 décembre 2019 à Arras et Lens :

 

1) Arras :

Le quartier de la gare d'Arras

Les places centrales de la ville :

 

La place des Héros

La place des Héros

L'Hôtel de ville, le beffroi, place des Héros

Place des Héros le soir, le 25 décembre

 

La Place des Héros vue du beffroiLa Place des Héros vue du beffroi

La Place des Héros vue du beffroi

La grand'place d'Arras

Une visite d'Arras, Pas-de-Calais, en décembre 2019

La grand'place, un soir de marché de Noél

 

 

 

Une visite d'Arras, Pas-de-Calais, en décembre 2019Une visite d'Arras, Pas-de-Calais, en décembre 2019Une visite d'Arras, Pas-de-Calais, en décembre 2019
Une visite d'Arras, Pas-de-Calais, en décembre 2019

 

La plus ancienne maison de la grand'place et de la ville :

"La maison des Luppars"

 

 

 

 

 

 

 

Détails de la Maison des Trois LupparsDétails de la Maison des Trois LupparsDétails de la Maison des Trois Luppars

Détails de la Maison des Trois Luppars

La Maison des Trois Luppars (1467)

L'hôtel des Trois Luppars (léopards) est installé dans la plus ancienne maison d'Arras, construite en 1467, de

style gothique en briques flamand. Sa façade, tout en briques pour les étages, sur des arcades en ogives de grès au rez-de-chaussée, est la seule de la ville dont le pignon n'est pas de style baroque flamand, c'est un pignon à gradins dit parfois aussi «à pas de moineaux ». L'édifice servit de base à l'alignement des maisons et de leurs galeries, et sa structure à trois niveaux suggéra le patron unique des autres maisons des places d'Arras.

La façade de l'hôtel est classée au titre des monuments historiques par arrêté du

La place des Héros et le beffroi d'Arras :

C'est dans un décor unique et presque théâtrale que la capitale de l'Artois, Arras la discrète, se laisse découvrir. Les places d'Arras, joyaux de l'architecture flamande : la grand'place et la place des héros avec leur hôtel de ville dominé par le beffroi.

La place des héros vue du beffroi

 

 

 

 

Une visite d'Arras, Pas-de-Calais, en décembre 2019
Une visite d'Arras, Pas-de-Calais, en décembre 2019Une visite d'Arras, Pas-de-Calais, en décembre 2019Une visite d'Arras, Pas-de-Calais, en décembre 2019
Une visite d'Arras, Pas-de-Calais, en décembre 2019

La salle des fêtes de l'hôtel de ville

Les géants de la ville d'Arras :

 

La ville d'Arras fut détruite à 80 % pendant la première Guerre Mondiale, pilonnée par l'artillerie allemande

Les bâtiments du centre ville, les places principales furent reconstruites à l'identique, contrairement de de  nombreux immeubles reconstruits après la guerre en style art déco à la mode dans les années 1920 - 1930.

L'hôtel de ville et le beffroi d'Arras après la première Guerre Mondiale

L'hôtel de ville et le beffroi d'Arras après la première Guerre Mondiale

Les festivités d'Arras "L'embrasement" du beffroi en septembre vues de la Place des Héros

 

Où se situent les places d'Arras ? Cliquez sur les images afin de les agrandirOù se situent les places d'Arras ? Cliquez sur les images afin de les agrandir

Où se situent les places d'Arras ? Cliquez sur les images afin de les agrandir

Lien site Wikipédia Arras : https://fr.wikipedia.org/wiki/Arras

Le blason de la ville d'Arras

Sources "La Voix du Nord" dernière image de l'article : https://www.lavoixdunord.fr/211087/article/2017-08-31/le-spectaculaire-embrasement-du-beffroi-c-est-ce-samedi-22-heures

 

Sur les pas des Enfants d'Arras :

Les enfants d'Arras Sources OT. Arras et Maison de Robespierre
Les enfants d'Arras Sources OT. Arras et Maison de Robespierre

Les enfants d'Arras Sources OT. Arras et Maison de Robespierre

Bonne visite !

***

Notre hôtel : "Première classe" Arras

Parc des Rosati, rue du Véllodrome,

62223 Saint-Laurent-Blangy

Tél : 08 92 23 48 14

1 km de la gare d'Arras, à 10 minutes des places centrales d'Arras

Merci au personnel de cet hôtel pour leur gentillesse,  la qualité et la propreté des installations.
 
Partager cet article
Repost0
20 décembre 2019 5 20 /12 /décembre /2019 09:08

 

Degas à l'Opéra

au Musée d'Orsay

du 1er octobre 2019 au 19 janvier 2019

Le musée d'Orsay vu du Pont Royal

Quelques images de cette magnifique exposition :

 

Exposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à ParisExposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à Paris
Exposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à ParisExposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à Paris
Exposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à Paris

La maquette de l'Opéra Garnier

Exposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à ParisExposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à Paris
Exposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à ParisExposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à Paris
Exposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à ParisExposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à ParisExposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à Paris
Exposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à ParisExposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à Paris

 

Exposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à ParisExposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à Paris
Exposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à ParisExposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à Paris
Exposition Edgar Degas à l'Opéra Musée d'Orsay à Paris

 

 

 

 

"La Classe de danse" vers 1873      Ttois danseuses (jupes bleues, corsages rouges vers 1903

Huile sur toile et pastel sur papier

Le 5ème étage du Musée d'Orsay et une de ses pendules

Le 5ème étage du Musée d'Orsay et une de ses pendules

La façade du Musée d'Orsay côté Seine
La façade du Musée d'Orsay côté Seine

La façade du Musée d'Orsay côté Seine

A deux pas du Musée d'Orsay :

La mouette rieuse des Tuileries

Le Marché de Noël des Tuileries - Jusqu'au 5 janvier 2020

L'ancienne gare d'Orsay :

Située en bord de Seine, dans le 7ème arrondissement de Paris, sur l'actuel quai Anatole-France  qui précédemment était la partie est du quai d'Orsay, la gare du quai d'Orsay (puis gare d'Orsay), construite par Victor Laloux de 1898 à 1900, est située à environ 600 mètres à l'est du Palais Bourbon, à proximité de nombreux ministères.

La gare, ancien terminus de la Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans, a pour vocation originelle d'accueillir les visiteurs de l'exposition universelle de Paris 1900, et les délégations étrangères qui se rendent à Paris. Elle permet ainsi de prolonger jusqu'au cœur de Paris les lignes de la Compagnie d'Orléans, qui souffraient de la position excentrée de la gare de Paris-Austerlitz.

La nouvelle gare se doit donc de représenter le savoir-faire français sans porter atteinte aux quais de la Seine proche, au « bon goût » et à l'Académisme triomphant de l'époque. Sa conception fut alors confiée à l’architecte et premier grand Prix de Rome, Victor Laloux, créateur de la gare de Tours, qui construit cet édifice en employant une ample et audacieuse verrière à structure métallique qu’il masque à l'aide d'un parement de pierre richement orné. Trois statues monumentales représentent les trois principales destinations desservies par la Compagnie d'Orléans : Bordeaux, Toulouse et Nantes ; elles sont l'œuvre respectivement de Jean-Baptiste Hugues, Laurent Marquestre et Jean-Antoine Injalbert. L'extrémité ouest du bâtiment est occupée par l'hôtel Terminus de 370 chambres, dont la façade cache le pignon métallique du grand hall des machines.

Lien Wikipédia Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans : Compagnie du chemin de fer de Paris à Orléans

Lien Wikipédia Exposition universelle de Paris en 1900 : exposition universelle de Paris (1900)

Lien Wikipédia Victor Laloux : Victor Laloux

 

 

Le bâtiment actuel et au début du siècle dernier

 

 

Bonne visite !

***

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2019 4 12 /12 /décembre /2019 07:29
Le passage du Grand Cerf en décembre 2019

Le passage du Grand Cerf à revêtu son habit de lumière pour les fêtes de fin d'année.

Une visite du 11 décembre 2019 dans ce magnifique passage situé au centre de Paris, situé dans le quartier Montorgueil, près des stations de métro. RER A et B Châtelet-Les-Halles

 

Le passage du Grand Cerf en décembre 2019
Le passage du Grand Cerf en décembre 2019

L'entrée du passage du Grand Cerf rue Dussoubs

 

Bienvenue au nouveau Market Center Fortis immo

3, passage du Grand Cerf 75002 Paris

Le passage du Grand Cerf en décembre 2019Le passage du Grand Cerf en décembre 2019
Le passage du Grand Cerf en décembre 2019Le passage du Grand Cerf en décembre 2019

Le sapin de Noël de Fortisimmo

 

Le quartier Montorgueil et ses boutiques décoréesLe quartier Montorgueil et ses boutiques décorées
Le quartier Montorgueil et ses boutiques décoréesLe quartier Montorgueil et ses boutiques décorées

Le quartier Montorgueil et ses boutiques décorées

La rue Montorgueil, rue piétonnière commerçante.

Partager cet article
Repost0