Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

12 décembre 2013 4 12 /12 /décembre /2013 08:05

 

Montmartre est un ancien village annexé en 1860 à la ville de Paris.

En 1800, la population était composée de 1800 âmes, pour s'accroître à 36450 eo 1856.

Historiquement, l'ancien territoire  de la commune de Montmartre comprenait la partie ouest du 18ème et la partie nord du 9ème arrondissement actuellement, ce qui fut le territoire de l'Abbaye des Dames de Montmartre durant 7 siècles.

La Butte Montmartre s'élève à 131 mètres, ce qui en fait la colline la plus haute de Paris, Belleville culminant à 128 mètres.(c)

IMGP1638-Sacre-Coeur-de-Montmartre.jpg

La basilique du Sacré-Coeur de Montmartre, silhouette cararctéristique de la ville de Paris. On aperçoit sa structure depuis la banlieue parisienne, et cela en fait un repère facile.

      La place des Abbesses, lieu stratégique d'arrivée par le métropolitain Abbesses, édicule d'Hector Guimard transféré en 1973-74 de la station Hôtel de Ville (1)

IMGP9459 Sortie AbbessesMétropolitain Abbesses 23.10.2013 montage

Fontaine-Wallace-Abbesses-1.jpgLe-mur-des-Je-t-aime-Abbesses.jpg

Eglise-Saint-Jean-de-Montmartre.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'arrivée à la place des Abbesses par le métro. du même nom, est impressionnante, car il s'agit de la station la plus profonde de Paris

En effet, le bas de la butte est loin d'être au niveau de la Seine, et il vous faudra "escalader" un bon nombre de marches, avant de voir le jour, et d'admirer la magnifique verrière dessinée par l'architecte d'art Hector Guimard.

La place des Abbesses est riche en édifices : édicule à verrière, fontaine Wallace, le Mur des "Je t'aime", l'église Saint-Jean de Montmartre.

Eglise-St-Jean-de-Montmartre-19-r.jpg

Montmartre-23-octobre-2013-montage-St-Jean-de-Montmartre.jpg

L'église Saint-Jean-de-Montmartre est le premier édifice religieux construit en béton armé en 1904, sur les plans de l'architecte novateur Anatole de Baudot (1834-1915). L'extérieur comporte une structure en briques, ce qui fait de cette église une originalité à Paris. Les motifs décoratifs de l'église sont d'inspiration art nouveau, ce qui n'est pas étonnant vu l'époque de construction de cet édifice (1894-1904).

Toutes les rues tranversant la place des Abbesses sont pittoresques, mais peut-être est-il surprenant d'emprunter la rue Yvon Le Tac, au sud-est de la place, qui va conduire le promeneur au Martyrium.

IMGP1520-plaque-martyrium-Yvon-le-Tac.jpg

Cette ancienne chapelle serait, selon la légende, le lieu où le premier évêque de Paris Denys, devenu par la suite Saint-Denis, aurait été martyrisé avec Saint-Rustique et Saint-Eleuthère, et décapité au IIIème siècle. Il aurait rejoint Saint-Denis, la tête entre les mains. Sa sépulture donnera ainsi naissance à la basilique royale, puis cathédrale de Saint-Denis.

 

La place Charles-Dullin, ancienne voie de la commune de Montmartre, est déjà présente sur les plans cadastraux de 1825. Elle est alors nommé place du Théâtre en raison de la présence du théâtre de Montmartre. Elle devient place Dancourt, puis place Charles-Dullin en 1957, en hommage au metteur en scène, acteur de théâtre, et directeur.

IMGP9231 Théâtre de l'Atelier place Charles Dullin

Cette charmante place arborée est un écrin au Théâtre de l'Atelier, ancien théâtre de Montmartre, inauguré le 23 novembre 1822, et rebaptisé sous son nom actuel en 1922 par son directeur Charles Dullin.

 

Le film "Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain", comédie romantique de Jean-Pierre Jeunet (2001) a fait connaitre à son public un autre visage secret et attachant du quartier de Montmartre, loin des sentiers battus du Moulin Rouge et de la Place du Tertre. Il a atteint un record de spectateurs en France et dans le monde (plus de 32 millions d'après les sources Unifrance, dont 8.5 millions en France et 3.2 millions en Allemagne).

Randonnee-a-Montmartre-5-decembre-2013-montage-Amelie-r.jpg

      Le quartier de Montmartre popularisé par le film, des endroits moins connus :

IMGP1601-Le-cinema-Studio-28.jpgCafé des 2 Moulins A Poulainro

 

 

 

 

 

Le cinéma "Studio 27" et le "Café des 2 Moulins" lieux cultes d'Amélie

 

 

      Une autre personnalité très connue de Montmartre : Dalida

Randonnee-visite-a-Montmartre-5-decembre-2013-au-depart.jpg

      Le buste, place Dalida, la maison, rue d'Orchamps, où elle se suicidera, la sépulture de Yolanda Cristina Gigliotti (1933-1997) de son nom d'artiste Dalila, puis Dalida. Elle fut mannequin, élue miss Egypte 1954, et fut la première chanteuse a ouvrir son fan-club.

Montmartre et ses peintres : le nombre d'artistes peintres ou sculpteurs ayant vécu dans le quartier est considérable. Il est possible d'en citer quelques-uns, mais la liste ne pourra jamais être exhaustive.

IMGP2071-Place-du-Tertre.jpgIMGP9295-Le-Bateau-Lavoir.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Bateau-Lavoir : lieu mythique des peintres, depuis 1904, mais aussi cité d'artistes, de lettres, de théâtre, et de marchands d'art.

Un incendie le détruit en mai 1970. Il ne reste que la façade. Il est conplêtement reconstruit en 1978 pour abriter des artistes étrangers.

        Parmi les nombreuses personnes ayant fréquenté ce lieu mythique, on peut citer : Amedeo Modigliani, Henri Matisse, Georges Braque, Fernand Léger, André Derain, Raoul Dufy, Maurice Utrillo, Jean Metzinguer, Louis Marcoussis, Guillaume Apollinaire, Edmond-Marie Poullain, Alfred Jarry, Jean Cocteau, Raymond Radiquet, Gertrude Stein, Charles Dullin, Harry Baur, Ambroise Vollard, Daniel-Henry Kahnweiler, Berthe Weill, Jacques-Gaston-Emile Vaillant, Robert Tatin, Maurice Denis, Kess van Dongen, Endre Rozsda, Ksenia Milicevic, Pierre Mac Orlan, Marie Laurencin, Pablo Picasso, Gen Paul, Otto Freundlich.

Avant de se nommer Bateau Lavoir, cette maison avait comme nom la Maison du Trappeur. L'origine de son nom provient probablement du batiment dont la disposition intérieure faisait penser à une coursive d'un paquebot, et la maison n'étant équipée que d'un poste d'eau, une ironie attribuée à Max Jacob.

Le Bateau-Lavoir perd cependant de son animation à partir de la Première Guerre Mondiale, au profit du quartier de Montparnasse, et de La Ruche (2)son équivalent de la rive gauche.

 

IMGP2059 Montmartre La Maison RoseIMGP9338 Le Lapin Agile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                  La Maison Rose de Maurice Utrillo                                          Le Lapin Agile

La Maison Rose, actuel restaurant, fut croqué et peinte par Maurice Utrillo une dizaine de fois (La petite maison rose, connue dans le monde entier). C'est certainement cela qui a souvé cet édifice.

Le cabaret Le Lapin Agile situé au 22 de la rue des Saules, établi dans la seconde moitié du XIXe siècle, racheté par Aristide Bruant en 1913, fut l'un des lieux de rencontre privilégiés de la bohème artistique du début du XXe siècle, de Max Jacob à Pablo Picasso en passant par Roland Dorgelès, Francis Carco, Blaise Cendrae ou Pierre Mac Orlan.

Ce cabaret eut comme nom "Le rendez-vous des voleurs", et "Le cabaret des Assasins" en 1869, avant de devenir le Lapin Agile (le lapin à Gill, caricaturiste de l'époque, qui créa l'enseigne décorée d'un lapin)

Georges Brassens y chanta pour la première fois. Picasso paya son repas avec l'un de ses Arlequins.

Une oeuvre de l'âne du cabaret Lolo, "Coucher de Soleil sur l'Adriatique" peinte avec un pinceau attaché à sa queue, fut acheté par un collectionneur au Salon des Indépendants, une blague du peintre Boranali. Ce tableau eut beaucoup de succès, avant que la supercherie ne soit dévoilée au grand jour.

Boronali_-_Coucher_de_Soleil_sur_lAdriatique.jpg

 

      Les vignes de Montmartre :

Fêtes des vendanges 2013

La fête des vendanges à Montmartre eut lieu cette année du 9 au 13 octobre 2013. L'affiche est réalisée par l'artiste Miss.Tic, née à Montmartre.

 

Petit circuit proposé : au départ du Métro Abbesses au métro Anvers, 5 heures de visite environ     

 

Plan-Montmartre-N-et-Bl.jpg

Bonne visite !

 

Sources : Wikipédia (café des 2 moulins et peinture de l'âne Lolo) Photographies : Jean-Pierre Kosinski

(c) les collines de Paris : rive droite Montmartre 131 mètres, Belleville 128 mètres, Mesnilmontant 108 mètres, Les Buttes-Chaumont 103 mètres, Passy 71 mètres, Chaillot 67 mètres, rive gauche Montmarnasse 66 mètres, Buttes-aux-Cailles 63 mètres, Montagne-Sainte-Genneviève 61 mètres.

Montmartre : lien Montmartre

Historique Montmartre : lien Historique Montmartre

Musée de Montmartre : lien Musée de Montmartre

(1) Voir Métropolitain Abbesses (1) Circuit Hector Guimard, Paris 16ème, métros parisiens

Dalida et sa vie "Il venait d'avoir dix-huit ans"  : lien You Tube

(2) Voir article sur La Ruche :  Visite de la Ruche et du 15ème sud

Retour à l'auteur du blog :  L'auteur du blog

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article

commentaires