Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

1 novembre 2019 5 01 /11 /novembre /2019 20:37

 

 

Les gargouilles de l'église Saint-Pierre de CaenLes gargouilles de l'église Saint-Pierre de CaenLes gargouilles de l'église Saint-Pierre de Caen

Dénommée successivement Saint-Pierre de Darnetal, Saint-Pierre-sous-Caen, Saint-Pierre-du-Châtel, Saint-Pierre-en-Rive, cette église, souvent appelée à tort par les touristes « la cathédrale », était le plus grand édifice religieux de Bourg-le-Roi ; un soin particulier fut donc apporté à son développement. C’est dans cette église que se déroulaient les principales cérémonies publiques. Par exemple, quand Henri IV abjure la religion protestante,  mettant ainsi fin aux guerres de religion, c’est dans l’église Saint-Pierre qu'est chanté le Te Deum en présence des représentants civils et religieux de toute la cité.

Elle est fermée par décret du représentant du peuple Laplanche le 20 novembre 1793, mais sert néanmoins de Temple de la Raison  puis de l'Etre suprême  de 1793 à 1795. Elle est rendue au culte catholique le 4 juin 1795.

Lien Temple de la Raison : Temple de la Raison Lien l'Etre suprême : l’Être suprême

 

Les gargouilles de l'église Saint-Pierre de Caen
Les gargouilles de l'église Saint-Pierre de Caen

 

 

Le quartier environnant de l'église Saint-Pierre de Caen

Une visite du 29 octobre 2019

L'église Saint-Pierre de Caen, est une des principales églises de Caen, souvent prise pour une cathédrale vu sa

taille.

D'architecture gothique et Renaissance datant du XVIème siècle, avec des arcs boutants et brisés puis en plein cintre. Une avancée au fond de l'église derrière la nef est répartie sur piliers, chapelle peu profonde qui rappelle un peu la nef assez basse avec des voûtes simples.

 

 

Lien site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Saint-Pierre_de_Caen

 Adresse de l'église Saint-Pierre : Place Saint-Pierre, 14000 Caen

Tél. :  02 31 86 13 11

 
Bonne visite !!
***
Partager cet article
Repost0
1 novembre 2019 5 01 /11 /novembre /2019 08:53

 

      Villa La Sapinière 1899                                                                       Maison ou Villa La Bluette 1899

La suite des édifices Art Nouveau du Calvados, relativement rares

Maison la Bluette ou villa la Bluette :

L'édifice a été construit par l'architecte Hector Guimard en 1899 pour un avocat parisien, Prosper Grivelllé.

. Le garage pourvu d'une chambre est ajouté vers 1925.

La maison est, avec un autre édifice, « la seule maison rescapée de la première période de construction de Guimard »

L'édifice est classé et inscrit partiellement au titre des monuments historiques par un arrêté du 15 décembre 2005.

La villa est construite en pierre calcaire et galets, et pan de bois, dans le style Art Nouveau , très peu représenté dans le département du Calvados. Les boiseries sont peintes en bleu.

La villa de Guimard appartient à la vague de villas de villégiature créées sur le bords de la côte de Lion-sur-Mer à Hermanville-sur-Mer.

 

 

Détails de la valla côté merDétails de la valla côté mer
Détails de la valla côté mer

Détails de la valla côté mer

La maison ou la villa "la Bluette" et sa vue côté mer

Les villas Hector Guimard d'Hermanville-sur-Mer CalvadosLes villas Hector Guimard d'Hermanville-sur-Mer Calvados
Les villas Hector Guimard d'Hermanville-sur-Mer Calvados

 

 

Cartes postales des villas de villégiature d'Hermanville-sur-Mer et de Lion-sur-Mer. La maison "La Bluette" en premier plan.

La villa est située 272, rue du Pré-de-l'Isle à Hermanville-sur-Mer, digue de la Brèche, 14880.

Lien Wikipédia Hermanville-sur-Mer : Hermanville-sur-Mer

Lien Wikipédia Maison la Bluette ou Villa la Bluette : https://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_la_Bluette

Localisation : https://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_la_Bluette#/maplink/1

Où se situe la villa la Bluette à Hermanville ?

L'émission  "Des racines & des Ailes" du 6 mai 2020 a permit aux spectateurs de visiter exceptionnellement cette villa privée dont les portes ne sont pas ouvertes au Public.

Je me permets donc d’insérer quelques images de cette émission afin de découvrir la beauté de cette villa art nouveau, une œuvre magnifique de l'architecte Hector Guimard.

Image sources "Des Racines & des Ailes" le 6 mai 2020 "Ma Normandie au Printemps"

Villa "La Bluette" images sources "Des Racines et des Ailes" le 6 mai 2020 sur Lla 5Villa "La Bluette" images sources "Des Racines et des Ailes" le 6 mai 2020 sur Lla 5
Villa "La Bluette" images sources "Des Racines et des Ailes" le 6 mai 2020 sur Lla 5Villa "La Bluette" images sources "Des Racines et des Ailes" le 6 mai 2020 sur Lla 5Villa "La Bluette" images sources "Des Racines et des Ailes" le 6 mai 2020 sur Lla 5

Villa "La Bluette" images sources "Des Racines et des Ailes" le 6 mai 2020 sur Lla 5

Visite de l'intérieur de la villa "La Bluette"par l'architecte des Bâtiments de France

 

Les villas Hector Guimard d'Hermanville-sur-Mer Calvados
Les villas Hector Guimard d'Hermanville-sur-Mer Calvados
Les villas Hector Guimard d'Hermanville-sur-Mer Calvados
Les villas Hector Guimard d'Hermanville-sur-Mer Calvados
Les villas Hector Guimard d'Hermanville-sur-Mer Calvados
Les villas Hector Guimard d'Hermanville-sur-Mer Calvados
Les villas Hector Guimard d'Hermanville-sur-Mer Calvados
Les villas Hector Guimard d'Hermanville-sur-Mer Calvados
Les villas Hector Guimard d'Hermanville-sur-Mer Calvados
Les villas Hector Guimard d'Hermanville-sur-Mer Calvados
Les villas Hector Guimard d'Hermanville-sur-Mer Calvados
Les villas Hector Guimard d'Hermanville-sur-Mer Calvados

Détail de la cheminée typique style Guimard

 

Détail d'une poignée de fenêtre typique Guimard

Détail d'une poignée de fenêtre typique Guimard

Vue sur la mer depuis la villa "La Bluette"

 

Villa "La Bluette" de l"architecte Hector Guimard

Merci à l'équipe des Racines & des Ailes de nous avoir fait découvrir ces merveilles de l'art nouveau français !

Villa "La Sapinière"

La villa "La Sapinière" en octobre 2019

Détails de la villa "La Sapinière"Détails de la villa "La Sapinière"Détails de la villa "La Sapinière"

Détails de la villa "La Sapinière"

La villa "La Sapinière" est un bâtiment situé à Hermanville-sur-Mer dans le département du Calvados qui a été construit par l'architecte Art Nouveau Hector Guimard  en 1899. Il s'agit du seul exemple connu d'ouvrage collectif construit pour la villégiature par cet architecte.

Les façades et les toitures de l'immeuble, ainsi que l'assiette des sols de la parcelle font l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques depuis le 21 décembre 2015.

L'immeuble est situé à l'angle de deux rues : au no 567, rue du Pré-de-l'Isle et no 160, rue des Ombrages.

La rue du Pré-de-l'Isle est un ancien chemin parallèle à la mer (l'avenue Henri-Gravier ayant été tracée plus tard). Depuis l'immeuble, il est possible de rejoindre le front de mer, distant d'environ 75 mètres, par une venelle, l'allée Armand Fichot.

 

La façade rue du Pré-de-l'Isle où il ne reste plus qu'une boutique actuellement

La boutique de Coiffure "Un Isntant pour soi" de Nicolas à gauche

Détail de la façade côté rue Près-de-l'IsleDétail de la façade côté rue Près-de-l'IsleDétail de la façade côté rue Près-de-l'Isle

Détail de la façade côté rue Près-de-l'Isle

La boutique de Coiffure de Nicolas

Coiffure mixte, barbier "Un instant pour Soi"

Nicolas, coiffeur et barbier

561, rue du Pré-de-l'Isle 14880 Hermanville-sur-Mer

Tél. : 02 31 97 20 91 Fermé le dimanche et le lundi

La façade coté rue des Ombrages

La façade de la cour intérieure de la villaLa façade de la cour intérieure de la villaLa façade de la cour intérieure de la villa

La façade de la cour intérieure de la villa

 

Carte anciennes du début du début du siècle dernier

L'urbanisation du front de mer - repères historiques :
(Sources mairie d'Hermanville-sur-Mer et son site internet)
 
 
L'urbanisation du front de mer - repères historiques
1844 Vente des dunes et des marais, propriétés du Comte de Blocqueville, à M. Dubos banquier à Rouen.
1859 Parution du décret préfectoral fixant les limites de la mer aux terrains achetés par les premiers propriétaires.
1866 Construction des premières villas sont sur la dune.
1896 Vente des premiers lais de mer (zone comprise entre le rivage fixé aux plus hautes mers et la limite des propriétés privées côté terre) entre la Grande Brèche et Lion-sur-Mer par les Domaines de lʼEtat.
1913 Création de lʼassociation syndicale libre par les propriétaires.
 
 
L'urbanisation du front de mer - repères historiques
1927 Vente des lais de mer situés entre la Grande Brèche et Colleville-sur-Orne.
Création de lʼassociation syndicale des propriétaires dʼHermanville-sur-Mer-Isaville (ASPHI)
1944 Constat de dégâts importants sur la promenade assise sur les lais de mer suite aux opérations du débarquement et de nombreuses tempêtes successives.
1952 Lancement dʼune étude effectuée à la demande du Président de lʼassociation syndicale libre concluant à la nécessité de construire une digue afin de respecter lʼarticle 32 du cahier des charges de lʼacte de vente des lais de mer.
1953 Parution de lʼarrêté préfectoral portant sur la constitution dʼune association dont lʼobjet sera « …lʼexécution et lʼentretien de travaux de défense contre la mer ».
1954 Création de lʼassociation syndicale autorisée dʼHermanville-sur-Mer pour la défense contre la mer.
 
 
L'urbanisation du front de mer - repères historiques
1965 Inauguration de la première et de la deuxième tranche de la digue.
Première modification des statuts.
 
 
 
 
Lien office de Tourisme d'Hermanville-sur-Mer via la mairie : https://www.hermanvillesurmer.fr/Syndicat-d-Initiative_r48.html
 
 

1968 Deuxième modification des statuts avec notamment lʼarticle 4 qui précise que lʼassociation assure la protection de la plage et lʼentretien des voies.
1995 Lancement dʼune étude, dans le cadre dʼun contrat dʼobjectifs, afin de réaliser des travaux dʼaménagement de la Brèche et des voies adjacentes.
1996 Dissolution de lʼASPHI et modification des statuts de lʼassociation syndicale autorisée.
1997 Lancement dʼune étude de classement du front de mer dans une zone de protection de patrimoine architectural
urbain et paysager (ZPPAUD).
2009 Création dʼune zone de protection du front de mer dans le cadre de la Loi littoral et du Plan Local dʼUrbanisme (P.L.U.).

Où se situe Hermanville-sur-Mer dans le département du Calvados !

En fait près de Ouistreham et aux portes de Lion-sur-Mer

Où se situe la Sapinière à Hermanville ?

Adresse de la villa "La Sapinière" :

567, rue du Pré-de-l'Isle et no 160, rue des Ombrages.

Hermanville-sur-Mer, Calvados

Visite du mardi 29 octobre 2019

Merci à Nicolas le coiffeur pour son chaleureux accueil !

 

Bonne visite !!!

Voir aussi autre article sur l'Art Nouveau dans le Calvados, La pharmacie Gorges  : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/10/l-art-nouveau-en-calvados.html

Autres articles sur l'Art Nouveau en France :

Voir aussi un ancien article du blog concernant la façade de l'immeuble "Les Arums" : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2015/04/l-immeuble-art-nouveau-les-arums-a-paris.html

Lien articles de circuits Art Nouveau à Paris :

Un des chefs-d’œuvre de l'art nouveau parisien.

Voir aussi circuit Hector Guimard à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Circuit_Hector_Guimard_Paris_16eme_metros_parisiens-6010355.html

Voir aussi le circuit Jules Lavirotte à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/02/le-circuit-jules-lavirotte-a-paris.html

L'immeuble art nouveau "Les Chardons" à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-l-immeuble-les-chardons-a-passy-116210735.html

Les façades des immeubles Jules Lavirotte à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-les-fa-ades-jules-lavirotte-a-paris-115755311.html

Lien site Wikipédia : L'immeuble les Arums Paris  https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Immeuble_Les_Arums,_Paris_001.jpg

Adresse de l'immeuble : 33, rue du Champs de Mars 75007 Paris

 

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2019 7 27 /10 /octobre /2019 18:40

 

Une visite au château de Saint-Germain-en-Laye en octobre Une visite au château de Saint-Germain-en-Laye en octobre Une visite au château de Saint-Germain-en-Laye en octobre

Les voûtes de l'escalier d'honneur composées d'une ossature de pierre enfermant des remplissage de briques

Le personnage peint aux retombées des ogives de l'escalier d'honneur

Une visite au château de Saint-Germain-en-Laye en octobre Une visite au château de Saint-Germain-en-Laye en octobre

Le musée de l'Archéologie nationale et ses salles

"La Dame à la capuche" ou" la Dame de Brassempouy" -23.000 ans avant J.-C.

Vénus paléolithique, d'artiste inconnu

Lien site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Dame_de_Brassempouy

Vercingétorix, sculpture en bronze par Frémiet

La cour du château de Saint-Germain-en-Laye

La cour du château de Saint-Germain-en-Laye

La cour et l'entrée de la Chapelle royaleLa cour et l'entrée de la Chapelle royale

La cour et l'entrée de la Chapelle royale

L'histoire du château de Saint-Germain-en-Laye et du Musée d'Archéologie Nationale Plan Sources Musée
L'histoire du château de Saint-Germain-en-Laye et du Musée d'Archéologie Nationale Plan Sources Musée

L'histoire du château de Saint-Germain-en-Laye et du Musée d'Archéologie Nationale Plan Sources Musée

Autre article du blog sur le château de Saint-Germain-en-Laye :

Sur les toits du château de Saint-Germain-en-Laye : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/08/sur-les-toits-du-chateau-de-saint-germain-en-laye.htm

Château de Saint-Germain-en-Laye - Musée d'Archéologie Nationale

Domaine National de Saint-Germain-en-Laye

Place Charles de Gaulle 78100 Saint-Germain-en-Laye

Tél. : 01 39 10 13 00  Lien site : http://www.musee-archeologienationale.fr

Partager cet article
Repost0
11 octobre 2019 5 11 /10 /octobre /2019 15:08

 

Le départ des fruits et légumes du cœur de Paris le 28 février 1969

de Raymond Mason

Une œuvre étonnante et contemporaine dans une église gothique et début renaissance

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le départ des fruits et légumes... à Saint-EustacheLe départ des fruits et légumes... à Saint-EustacheLe départ des fruits et légumes... à Saint-Eustache

Evocation des Anciennes Halles par l'artiste anglais Raymond Mason (né en 1922). L’œuvre est exposée dans la Chapelle des Pélerins d'Emmaüs. (voir plan de l'église ci-dessous)

L'artiste :

Raymond Mason est né en 1922 à Birmingham, d'un père écossais et d'une mère anglaise. En 1933, il

s'engage dans la Royal Navy  il en sera réformé en 1941. En 1937 il est reçu premier à l'École d'art de Birmingham. Il s'inscrit aux cours du Royal College of Art à Londres. C'est en 1944 qu'il bifurque vers la sculpture. Mason rencontre alors Henry Moore . Il entre à L'École des Beaux-arts de Paris  et s'installe à Paris en 1946 grâce à une bourse que lui octroie l'État français.

Profondément allergique aux rites sévères du bizutage en vigueur à l'époque aux Beaux-Arts, il n'y remet plus les pieds. Ses professeurs viennent voir ses travaux dans son petit atelier qu'il partage avec les peintres Jacques Lanzmann et Serge Rezvani. En 1948, c'est la rencontre avec Alberto Giacomentti  et le début d'une longue amitié entre les deux hommes. Après avoir hésité, il opte définitivement pour l'art figuratif'.

Image : Raymond Mason en 1995 devant Le Départ des fruits et légumes du cœur de Paris le 28 février 1969

Mason est un peintre sculpteur.

Lien Wikipédia  Raymond Mason : https://fr.wikipedia.org/wiki/Raymond_Mason

Lien Henry Moore : Henry Moore

Lien Beaux-Arts de Paris : Beaux-Arts de Paris

Lien site Jacques Lanzmann : Jacques Lanzmann Lien site Serge Rezvani : Serge Rezvani

Alberto Giacometti : Alberto Giacometti

"J'ai essayé avec la présente sculpture de reconstituer, au mieux de mes moyens, cette vision éclatante. Mon oeuvre sera de toute évidence un pauvre substitut de mon émotion devant l'étalage superbe. J'espère au moins qu'elle parlera assez clairement au spectateur qui lit son titre : le départ des fruits et légumes du coeur de Paris pour annoncer cet autre départ, non moins définitif, de ces hommes et ces femmes symbolisées dans mon cortège et dont j'ai parlé plus haut. Un moment de silence. C'est l'homme du Moyen Âge qui s'en va. La "petite légume" de notre espèce ; il sortait de terre et prenait une forme n'importe comment. Mais c'était un homme naturel et il poussait toujours. Nous ne verrons plus pareille tête. Nous ne verrons plus jamais son pareil.

Et puis il y a l'église, une des plus remarquables qui soit, seul témoin des siècles maintenant révolus. Témoin ? Acteur elle-même, et sans doute l'acteur principal. De toute sa hauteur, elle tirait sur ces mille activités et marchandises, leur conférant une étendu grandiose, la dimension essentielle et spirituelle - cela ressenti, serait-ce sourdement, par chaque membre d'une congrégation confuse et grouillante à ses pieds.

Si vous ne me croyez pas, il reste encore une marchande de fruits et légumes adossée contre le mur de la pointe Saint-Eustache. demandez-lui si elle aurait souhaité s'appuyer sur autre chose que ces grosses pierres pendant toutes ses années de nuits froides. Aux Halles nous étions beaucoup plus près de Notre-Dame de Paris que du Ventre de Paris."

Où se situe la chapelle des Pèlerins d'Emmaüs dans l'église Saint-Eustache ?

D'autres œuvres de l'artiste :

 

 

 

"La Foule" est une œuvre du sculpteur britannique Raymond Mason.

Créée entre 1963 et 1967, elle est achetée par le fonds national d’art contemporain en 1969, et installée en 2000 dans le Jardin des Tuileries.L’œuvre prend la forme d’une sculpture en bronze.

Eglise Saint-Eutache lien Wikipédia :  https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_Saint-Eustache_de_Paris

Adresse : 2 Impasse Saint-Eustache, 75001 Paris

L'église Saint-Eustache remplace la cathédrale Notre-Dame de Paris durant ses travaux pour les cérémonies officielles.

 

Cartes postales anciennes de l'église Saint-Eustache à Paris Cartes postales anciennes de l'église Saint-Eustache à Paris
Cartes postales anciennes de l'église Saint-Eustache à Paris Cartes postales anciennes de l'église Saint-Eustache à Paris

Cartes postales anciennes de l'église Saint-Eustache à Paris

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2019 7 22 /09 /septembre /2019 17:27

 

Une visite réalisée durant les Journées Européennes du Patrimoine à Paris :

L'institut de France et sa façade côté Seine

Créé par la loi du 25 octobre 1795 sur l’organisation de l’instruction publique, l’Institut de France est placé depuis le 1er janvier 2018 sous la responsabilité du chancelier Xavier Darcos.



Au sein du Palais de l'Institut de France, 23 quai de Conti, travaillent cinq académies :

  • l'académie française (fondée en 1635)
  • l'Académie des inscriptions et belles lettres (fondée en 1663)
  • l'Académie des sciences (fondée en 1666)
  • l'Académie des beaux arts (créée en 1816 par la réunion de l’Académie de peinture et de sculpture, fondée en 1648, de l’Académie de musique, fondée en 1669 et de l’Académie d’architecture, fondée en 1671)
  • l'Académie des sciences morales et politiques  (fondée en 1795, supprimée en 1803 et rétablie en 1832)

 



Dans une approche pluridisciplinaire de la connaissance, l'Institut national des sciences et des arts était initialement destiné :

  1. à perfectionner les sciences et les arts par des recherches non interrompues, par la publication des découvertes, par la correspondance avec les sociétés savantes et étrangères ;
  2. à suivre les travaux scientifiques et littéraires ayant pour objet l’utilité générale.

Il était également prévu que l’Institut national des sciences et des arts distribuât chaque année des prix et des récompenses "aux inventions et découvertes utiles, aux succès distingués dans les arts, aux belles actions et à la pratique des vertus domestiques et sociales".

Aujourd’hui, parallèlement à ces missions génitrices, l’Institut de France gère le millier de dons, legs et fondations dont il est dépositaire.

 

L’Institut est une chose qui est propre à la France. Plusieurs pays ont des académies qui peuvent rivaliser avec les nôtres pour l’illustration des personnes qui les composent et l’importance de leurs travaux. La France, seule, a un Institut où tous les efforts de l’esprit humain sont comme liés en un faisceau, où le poète, le philosophe, l’historien, le critique, le mathématicien, le physicien, l’astronome, le naturaliste, l’économiste, le juriste, le sculpteur, le peintre, le musicien peuvent s’appeler confrères.

Ernest Renan (1867)

Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019

Jules Mazarin

Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019

 

Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019

La bibliothèque Mazarine

Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019
Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019

 

Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019
Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019
Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019
Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019

 

La salle des séances rougesLa salle des séances rougesLa salle des séances rouges

La salle des séances rouges

 

L'habit des académiciens

L'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres :

 

 

Le fonds Louis Robert de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres
Le fonds Louis Robert de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

Le fonds Louis Robert de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

La documentation de l'Institut de France

Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019
Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019
Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019
Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019
Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019
Le Palais de l'Institut de France visite du 21 septembre 2019
Histoire du bâtiment :
 

En 1661, dans son testament et grâce à sa grande fortune, le cardinal Mazarin  demande la fondation sous Louis XIV, d'un collège devant recevoir soixante gentilshommes des quatre nations réunies à l'obédience royale par les traités de Wesphalie  en 1648 et le traité des Pyrénées en 1659, qui sont : l'Artois, l'Alsace, Pignerol et le Roussillon (avec la Cerdagne). Colbert (4) charge alors Louis Le Vau (1) de dresser les plans du collège au niveau de la cour carrée du Louvre, de l'autre côté de la Seine. Les travaux de construction s'étalèrent entre 1662 et 1688. L'inscription sur la façade « JUL. MAZARIN S.R.E. CARD BASILICAM ET GYMNAS F.C.A M.D.C.LXI » signifie « Jules Mazarin (2), cardinal de la sainte église romaine catholique, a ordonné de construire cette église et ce collège en 1661 ». En 1796, le bâtiment accueille l'une des trois écoles centrales de Paris, sous le nom d’«Ecole centrale des Quatre-Nations" (3) . L’École est fermée en 1802, et en 1805, à la demande de Napoléon 1erl'Institut de France, initialement installé au Louvre, s'installe dans le collège Antoine Vaudoyer (6) transforme la chapelle en salle pour les séances des académies.

Au XIXe siècle dans la deuxième cour une aile est ajoutée, reliant les deux pavillons existants. Elle est inaugurée en 1846 et prendra le nom de l'architecte qui l'a conçue Hippolyte Le Bas (5).  Elle abrite deux salles des séances de travail, utilisées pour les séances ordinaires des Académies. Le bâtiment est classé monument historique depuis 1862.

Dans le cadre d'un projet de construction d'un auditorium, l'Institut national de recherches préventives,  (Inrap) (è) est intervenu de septembre à décembre 2015 : ses fouilles ont mis au jour un tronçon de l'enceinte de Philippe Auguste comprenant le mur de courtine, une tour et un fossé, ce dernier datant du règne de Charles V.

 

(1) Lien site Louis Le Vau : Louis Le Vau

(2) Lien Jules Mazarin :

(3) Ecole centrale des Quatre-Nations : École centrale des Quatre-Nations

(4)Lien site Colbert : Colbert

(5) Lien site Hyppolyte Le Bas : Hippolyte Le Bas

(6) Lien Antoine Vaudoyer : Antoine Vaudoyer

(7) Lien site Institut national de recherches archéologiques : Institut national de recherches archéologiques préventives

 

Ce site est desservi par les stations de métro Pont-Neuf, Louvre-Rivoli et Odéon.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_de_France

Lien site L'académie française : l’Académie française

Lien site L'académie des inscriptions et belles lettres : l’Académie des inscriptions et belles-lettres

Lien académie des Sciences : l’Académie des sciences

Lien académie des beaux-arts : l’Académie des beaux-arts

Lien académie des sciences morales et politiques : l’Académie des sciences morales et politiques

 

 

Institut de France :

23, quai de Conti 75006 Paris

Ce site est desservi par les stations de métro Pont-Neuf, Louvre-Rivoli et Odéon.

Tél. : 01 44 41 44 41 Site Institut de France :

Lien site Wikipédia  Institut de France : https://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_de_France

Lien site Institut national de recherches archéologiques préventives : l'Institut national de recherches archéologiques préventives

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2019 7 22 /09 /septembre /2019 08:06

Une visite durant les Journées Européennes du Patrimoine : le samedi 21 septembre 2019

(1)

La cour d'honneur

 

Plan des locaux ouvert des Beaux-Arts de paris le 21 septembre 2019

Plan des locaux ouvert des Beaux-Arts de paris le 21 septembre 2019

(2)

La chapelle des Petits Augustins

L'église des Petits Augustins compte près de 400 moulages du Moyen-Age et de la Renaissance :

 

La chapelle des Petits-Augustins, élevées au début du XVIIème sièclle pour le couvent éponymeLa chapelle des Petits-Augustins, élevées au début du XVIIème sièclle pour le couvent éponymeLa chapelle des Petits-Augustins, élevées au début du XVIIème sièclle pour le couvent éponyme
La chapelle des Petits-Augustins, élevées au début du XVIIème sièclle pour le couvent éponymeLa chapelle des Petits-Augustins, élevées au début du XVIIème sièclle pour le couvent éponyme

La chapelle des Petits-Augustins, élevées au début du XVIIème sièclle pour le couvent éponyme

 

La verrière de la cour vitrée de la galerie des beaux-Arts de ParisLa verrière de la cour vitrée de la galerie des beaux-Arts de Paris
La verrière de la cour vitrée de la galerie des beaux-Arts de Paris

La verrière de la cour vitrée de la galerie des beaux-Arts de Paris

La bibliothèque de la galerie droite (5) sur le plan

Les Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de Paris

(6)

L'amphithéâtre d'honneur :

Les Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de Paris

(3)

La cour du Murier et sa fontaine :

La cour du Mûrier :

Dans l'ancien cloître du couvent, Alexandre Lenoir avait planté un mûrier de Chine qui a transmis son nom à cette cour ombragée. Duban reconstruisit le cloître dès 1836 en le transformant en atrium antique bordé d'arcade et orné d'une fontaine. Sous le Second Empire,, il compléta son décor par des peintures dans le goût pompéien et des moulages des frises du Parthénon, qui courent à mi-hauteur sur trois côtés.

Les Beaux-Arts de Paris

 

Les Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de Paris

Documentation sources "Découvrir les Beaux-Arts de Paris"

Les Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de Paris

 

Bonne visite le dimanche 22 septembre !!

***

Partager cet article
Repost0
14 septembre 2019 6 14 /09 /septembre /2019 05:40

L'Hôtel Mezzara à l'émission des Racines & des Ailes

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2019 2 10 /09 /septembre /2019 06:50

Voici quelques images sur les deux temples bouddhiques du quartier asiatique des Olympiades, Paris XIIIème

Les temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissement
Les temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissementLes temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissementLes temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissement

Autel du culte de Bouddha
37, rue du Disque, Paris 13ème

Les temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissement
Les temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissementLes temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissementLes temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissement
Les temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissement
Les temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissementLes temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissementLes temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissement

 

Les temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissementLes temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissementLes temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissement

 

Les temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissementLes temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissementLes temples bouddhiques de Paris XIIIème arrondissement

 

Les arhats de Temple bouddhisteLes arhats de Temple bouddhiste
Les arhats de Temple bouddhisteLes arhats de Temple bouddhisteLes arhats de Temple bouddhiste

Les arhats de Temple bouddhiste

Histoire du temple et des Teochew :

Le temple de l’Amicale des Teochew est situé dans le Chinatown parisien et plus précisément dans la cité des Olympiades. Ce temple bouddhiste a été créé en 1986 par une association (L’Amicale des Teochew) qui a pour objectif de favoriser l’insertion sociale de ses adhérents et de faire connaitre leur identité culturelle.

Qui sont les Teochew ?

Ce sont les Chinois originaires de la province de Guangdong et qui sont arrivés en France dans les années 70.

 

Documentation du Temple Bouddhiste de l'Amicale des Taochew (Taoïstes)
Documentation du Temple Bouddhiste de l'Amicale des Taochew (Taoïstes)
Documentation du Temple Bouddhiste de l'Amicale des Taochew (Taoïstes)

Documentation du Temple Bouddhiste de l'Amicale des Taochew (Taoïstes)

Un petit rappel : pour respecter les cérémonies, pas de visite durant les offices religieux.

Le quartier des Olympiades à Paris XIIIèmeLe quartier des Olympiades à Paris XIIIème

Le quartier des Olympiades à Paris XIIIème

La fontaine Wallace rouge de l'avenue d'Ivry

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/une-visite-du-quartier-asiatique-a-paris.htmlVoir aussi un article du blog sur les fontaines Wallace colorées de Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-a-la-recherche-des-fontaines-wallace-colorees-de-paris-120783772.html

Voir aussi autre article du blog Une visite du quartier asiatique de Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/une-visite-du-quartier-asiatique-a-paris.html

Voir aussi un article sur le street art à Paris XIIIème arrondissement : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/09/le-street-art-dans-le-13eme-arrondissement-de-paris.html

Voir aussi une visite dans le quartier asiatique de Paris  : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/une-visite-du-quartier-asiatique-a-paris.html

Le défilé du nouvel an chinois et vietnamien à Paris février 2013 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-defile-du-nouvel-an-chinois-et-vietnamien-a-paris-115490997.html

 

 

Bonne visite !

***

Partager cet article
Repost0
25 août 2019 7 25 /08 /août /2019 05:26

Voici un petit article sur les répliques du château de Maisons-Laffitte dans la ville éponyme :

Le château de Maisons-Laffitte et ses façades sud est, en bas et nord-est, en haut
Le château de Maisons-Laffitte et ses façades sud est, en bas et nord-est, en haut

Le château de Maisons-Laffitte et ses façades sud est, en bas et nord-est, en haut

Le château de Maisons-Laffitte :

Commandé par René de Longueil, parlementaire parisien, le château de Maisons, édifié par François Mansart, accueille en 1651 le jeune roi Louis XIV.

On peut admirer sa façade classique et ses riches intérieurs d'origine, dont un cabinet aux miroirs marqueté de bois exotiques, des décors peints et sculptés d'une beauté exceptionnelle.

Trois siècles d'histoire se racontent à Maisons :

Le comte d'Artois acquiert le château en 1777. François Bélanger réaménage une partie des appartements témoignant d'un moment d'excellence dans les arts décoratifs néoclassiques.

Le château présente également du mobilier qui évoquent ses propriétaires successifs : le maréchal Lannes et le banquier Jacques Laffitte, ainsi qu'un dépôt exceptionnel d'une commande de Louis XVIII.

Ancienne gravure du château de Maisons.

Plan de Maisons-Laffitte et son château, son parc

Localisation du château de Maisons et son entrée : N48.9473°E2.1537°

La maquette du château de Maisons-Laffitte

Le château Baxian-Laffitte en Chine

Hôtel de luxe situé à 30 kilomètres au nord de Pékin

Les répliques du château de Maisons-Laffitte

 

Le château Baxian-Laffitte situé à 30 km au Nord de Pékin

On peut apercevoir les colonnades inspirées de la place du Vatican à Rome refermant les espaces intérieurs.

Le château Baxian-Laffitte, un hôtel chinois de luxe :

D'abord, le château a retrouvé ses deux dépendances, qui n'existent plus sur l'original dessiné par Mansart. Ensuite, son imposante cour d'honneur est refermée par la reproduction des colonnades... de la place Saint-Pierre du Vatican. Amusante coïncidence : le promoteur a réuni dans une même composition les oeuvres de deux architectes, François Mansart et le Bernin, concurrents à leur époque.

La place Saint-Pierre du Vatican est reproduite dans la cour...

 

Le château de Franconville-sous-Bois à Saint-Martin du Tertre, Val-d'Oise :

Le château de Franconville-sous-Bois à Saint-Martin du Tertre
Le château de Franconville-sous-Bois à Saint-Martin du Tertre

Le château de Franconville-sous-Bois à Saint-Martin du Tertre

Détails du château de Franconville-sous-BoisDétails du château de Franconville-sous-BoisDétails du château de Franconville-sous-Bois

Détails du château de Franconville-sous-Bois

Le château de Franconville-sous-Bois à Saint-Martin-du-Tertre, Val-d'Oise :

Lien site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Franconville

Lien gps : N49.1065°E2.3344° Altitude =167 mètres

Le parc du château sources Wikipédia et carte IGN 1/25.000, détails, orientée N
Le parc du château sources Wikipédia et carte IGN 1/25.000, détails, orientée N

Le parc du château sources Wikipédia et carte IGN 1/25.000, détails, orientée N

Le château de Maisons et ses représentations :

 

Vues d'époque de château de Maisons Sources : ville de Maisons-Laffitte

Le château de Laversine à Saint-Maximin, dans l'Oise, en Picardie Au dessus le chateau de Maisons face Nord est
Le château de Laversine à Saint-Maximin, dans l'Oise, en Picardie Au dessus le chateau de Maisons face Nord est

Le château de Laversine à Saint-Maximin, dans l'Oise, en Picardie Au dessus le chateau de Maisons face Nord est

Historique du Château des Hayes, dit de Laversine à Saint-Maximin (Oise).

Le château actuel a été construit pour Gustave de Rotschild par Alfred-Philibert Aldrophe (1834 -1895), architecte de la Ville de Paris.

Sous la Renaissance, le Château de Laversine appartenait au Comte Vasco de Souza, héritier d’une riche lignée portugaise. Ce dernier était l’un des compagnons de François 1er, qui vint au moins deux fois par an à Laversine.

Le château aurait été financé par François 1er, qui aurait fait inscrire à la porte d’entrée une phrase au sens (à peine) caché « Tout à la fin Suze » : les Suze en seront propriétaire jusqu’en 1578. Le domaine est ensuite vendu au Châtelet de Paris.

Le château se dégrade au fil des siècles, et Louis Joseph de Bourbon en décide la démolition le 25 mai 1782.

En 1852, le duc d’Aumale, contraint à l’exil, met en vente le domaine.

Le 25 janvier 1874, le Baron Gustave de Rothschild achète le domaine. A cette époque, Gustave, fils de James de Rothschild (président des Chemins de fer du Nord) était administrateur des Chemins de fer du Nord

 
  • Collège d'enseignement professionnel, puis lycée d'enseignement professionnel et enfin lycée professionnel, il est depuis les lois de décentralisation, propriété du Conseil Régional de Picardie  et abrite le LP « Donation de Rothschild »

Plan du château et son parc, ci-dessous, sources Géoportail

 

Château de Laversine : adresse  1, rue des Hameau des Hayes 60740 Saint-Maximin

Coordonnées gps du château de Laversine : N49.2351°E2.4521°

Château de Maisons-Laffitte :

2, avenue Carnot, 78600 Maisons-Laffitte

Tél. : 01 39 62 01 49

Accès transports en commun : RER A ou ligne L au départ de la gare de Saint-Lazare

Ouvertures :

 . du 16 mai au 15 septembre : 10 à 12 H 30 et 14 à 18 H,

 . du 16 septembre au 15 mai : 10 à 12 H 30 et 14 à 17 H,

Fermé le mardi, le 1er janvier, le 1er mai, le 1er et le 11 novembre, le 25 décembre.

Coordonnées gps : N48.9473°E2.1537°

 

Un article sur les petits frères du château de Maisons-Laffitte gites les Petites Ecuries : https://www.gites-lespetitesecuries.fr/2017/10/19/les-petits-fr%C3%A8res-du-ch%C3%A2teau-de-maisons-laffitte/?fbclid=IwAR2N_xqYss_jF7fdWZT2H9Zrul66DHblW-42qrQI3ZZi2ERDEKnlxXwIFZk

Les liens du blog :

Les grilles du château de Maisons-Laffitte : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/08/les-grilles-du-chateau-de-maisons-laffitte-yvelines.html

Quelques détails du château de Maisons-Laffitte : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-quelques-details-du-chateau-de-maisons-laffitte-108491077.html

 

Le château de Maisons-Laffitte sources Château de Maisons-Laffitte :

Sources de la documentation : Centre des Monuments Nationaux
Sources de la documentation : Centre des Monuments Nationaux

Sources de la documentation : Centre des Monuments Nationaux

Partager cet article
Repost0
19 août 2019 1 19 /08 /août /2019 08:20

Une visite du Château du Marais, de son musée Talleyrand et de son parc, le 15 août 2019.

Le Château du Marais vu du miroir d'eau

Le Château du Marais vu du miroir d'eau

Le Château :

C'est dans ce château que que se créèrent des idylles : Châteaubriand et Pauline de Beaumont, Talleyrand et Madame de Staël

 

Le Marais, Le plus beau Château Louis XVI d'Ile de France : un chef d’œuvre d'architecture à 40 km de Paris.

La visite du musée :

Le musée Talleyrand :

Le salon consacré aux intrigues nouées au château du Marais au temps de Madame de la Briche.

Cette présentation fait surtout une place au souvenir de Talleyrand : buste du prince par Bosio, buste de Mirabeau par Houdon. portrait de Louis XVIII  et de Charles X par Gérard.

 

 

Le Château du Marais et son miroir d'eau dans l'Essonne
Le Château du Marais et son miroir d'eau dans l'EssonneLe Château du Marais et son miroir d'eau dans l'Essonne
Le Château du Marais et son miroir d'eau dans l'EssonneLe Château du Marais et son miroir d'eau dans l'Essonne

 

Salle Gaston Palewski (1901-1984) , anciennes écuries du château

 

Le Château du Marais et son miroir d'eau dans l'Essonne
Le Château du Marais et son miroir d'eau dans l'Essonne
Le Château du Marais et son miroir d'eau dans l'Essonne

 

Les cachots de l'époque médiévaleLes cachots de l'époque médiévale

Les cachots de l'époque médiévale

L'ancien donjon du château fort

Une balade autour du miroir d'eau du château du Marais :

Le tour du miroir d'eau
Le tour du miroir d'eauLe tour du miroir d'eau
Le tour du miroir d'eauLe tour du miroir d'eauLe tour du miroir d'eau

Le tour du miroir d'eau

Le Parc :

Le parc, qui avait été transformé à l'anglaise au début du XIXème, a été recréé par Achille Duchêne  entre 1903 et 1906 pour Boniface de Castellane. La grande pièce d’eau, élargissement d'un ancien canal, est alimentée par la Rémarde. À l'est, Achille Duchêne a dessiné des parterres à la française sur une plate-forme entourée de fossés en eau.

De nos jours, on peut visiter ce château de la fin du XVIIIème siècle, qui conserve entre autres un rare mobilier Louis XVI estampillé d'origine, ses jardins à la française le musée Talleyrand et l'orangerie.

Lien site Wikipédia Achille Duchêne : Achille Duchêne

Lien site Wikipédia Tallleyrand de son vrai nom Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord : Talleyrand

L'entrée du château et son parc, ses arbres remarquablesL'entrée du château et son parc, ses arbres remarquablesL'entrée du château et son parc, ses arbres remarquables

L'entrée du château et son parc, ses arbres remarquables

Les arbres, le long du miroir d'eau

Le Château du Marais et son miroir d'eau dans l'Essonne
Le Château du Marais et son miroir d'eau dans l'Essonne

Vue aérienne du château , sources château du Marais

Lien site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_du_Marais

Lien site officiel : http://chateaudumarais.com/

Adresse : 21, Rue du Marais, 91530 Le Val-Saint-Germain

Coordonnées gps : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_du_Marais#/maplink/1

Lien coordonnées gps : 48° 34′ 24″ nord, 2° 06′ 08″ est

Téléphone :  01 64 58 91 33

Tél. : 01 64 58 91 60 / 01 64 58 91 33 – Fax: 01 64 58 91 70
 

Où se situe le château du Marais dans l'Essonne ?

Localisation du site dans la région de Dourdan

 

 

 

Bonne visite !!

***

 

Voir aussi les autres articles du blog des châteaux de l'Hurepoix :

Le château de Courson et son parc : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/08/le-chateau-de-courson-et-son-parc.html

Le château de Dourdan : une visite du centre historique de Dourdan http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2019/08/une-visite-au-centre-historique-de-doudan.html

 

Partager cet article
Repost0
17 août 2019 6 17 /08 /août /2019 16:02

Une visite du parc du château de Courson, le 15 août 2019

Le château de Courson et son parc
Le château de CoursonLe château de CoursonLe château de Courson

Le château de Courson

Le parc du château de Courson

Plan du parc du château

Plan du parc du château

 

 

Le château de Courson et son parcLe château de Courson et son parc
Le château de Courson et son parc
Le château de Courson et son parcLe château de Courson et son parcLe château de Courson et son parc

 

Une fabrique du parc  : la maisons des enfants

Le château de Courson et son parcLe château de Courson et son parc
Le château de Courson et son parc

 

Le château de Courson et son parcLe château de Courson et son parcLe château de Courson et son parc

L'intérieur du château Sources : château de Courson En bas vue aérienne du château

 

Un peu d'histoire :

À l'origine maison de la famille Lamoignon, le château s'est transmis par héritage depuis le XVIIIème siècle. Son parc historique a été dessiné dans le style formel par un élève de Le Nôtre au XVIIIe siècle.

Lors du XIXème siècle, les jardins  ont été redessiné et une nouvelle fois vers 1860  par les frères Denis et Eugène Bühler. Le château est classé au titre des monuments historiques en 1944 (façades, toitures, installation hydraulique) et inscrit en 1992 (parc, allée perspective, façades et toitures des communs, chapelle)

Lien famille Lamoignon : Lamoignon

Lien site Louis-Martin Berthault :  Louis-Martin Berthault

Lien Les frères Denis et Eugène Bülher : Denis et Eugène Bühler

 

Documentation Domaine du château de Courson
Documentation Domaine du château de Courson

Documentation Domaine du château de Courson

Documentation du Domaine du château de Courson
Documentation du Domaine du château de Courson

Documentation du Domaine du château de Courson

Lien site Wikipédia : château de Courson  https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Courson

Propriétaire actuels : Famille Nervaux-Loys

 

Adresse du domaine de Courson :

91680 Courson-Monteloup

Contact : Marinne Morlet Courriel : domaine-de-courson@orange.fr  Site : http://www.domaine-de-courson.fr

Site perso. : https://www.revedechateaux.com/fr/chateau-de-courson-252032282/show

Où se situe le château de Courson dans l'Essonne ?

 

Bonne visite !!

***

Partager cet article
Repost0