Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

26 août 2021 4 26 /08 /août /2021 19:45

 

Quelques images de la fontaine des Innocents le 25 août 2021

 

La fontaine des Innocents à ParisLa fontaine des Innocents à Paris

 

 

La fontaine des Innocents à ParisLa fontaine des Innocents à Paris

 

 

Voir aussi autre article du blog sur la fontaine des Innocents : https://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/07/la-fontaine-des-innocents.html

 

 

La fontaine des Innocents (1549), d'abord appelée fontaine des Nymphes, est une fontaine située à Paris 1er sur l'actuelle place Joachim du Bellay dans le quartier des Halles. De style Renaissance, elle a connu diverses modifications et a été déplacée à deux occasions. Elle est classée monument historique depuis 1862.

Ce site est desservi par les stations de métro Les Halles et Châtelet.

 

Les fontaines de Paris liste : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Les_fontaines_de_Paris_liste_List_of_Paris_fountains-3395058.html

 

Partager cet article
Repost0
26 août 2021 4 26 /08 /août /2021 07:28

Une visite à la fontaine des Innocents, place Joachim du Bellay, Paris 75001 près des Halles

La fontaine n'est malheureusement pas en eaux le 25 août 2021

La fontaine des Innocents à Paris La fontaine des Innocents à Paris
La fontaine des Innocents à Paris La fontaine des Innocents à Paris
La fontaine des Innocents à Paris
La fontaine des Innocents à Paris
Partager cet article
Repost0
22 mars 2021 1 22 /03 /mars /2021 09:55

Voici quelques images de la fontaine Médicis située dans les jardin du Luxembourg à Paris;

Elle est actuellement en restauration et il faudra encore attendre quelques mois pour la voir terminée.

Le fontaine Médicis en restauration en mars 2021

 

La fontaine Médicis et sa restauration en 2020-2021

 

La fontaine Médicis et sa restauration en 2020-2021
La fontaine Médicis et sa restauration en 2020-2021La fontaine Médicis et sa restauration en 2020-2021La fontaine Médicis et sa restauration en 2020-2021

 

 

La fontaine Médicis et sa restauration en 2020-2021

Le bassin de la fontaine en travaux

La fontaine Médicis et sa restauration en 2020-2021
A bientôt de voir cette fontaine restaurée !
Partager cet article
Repost0
8 janvier 2021 5 08 /01 /janvier /2021 08:11

Une visite à la place Saint-Sulpice et sa fontaine en eaux le 2 janvier 2020

Quelques images de cette fontaine majestueuse implantée au milieu de la place Saint-Sulpice et de l'église éponyme.

 

La fontaine Saint-Sulpice à Paris VIème
La fontaine Saint-Sulpice à Paris VIèmeLa fontaine Saint-Sulpice à Paris VIème
La fontaine Saint-Sulpice à Paris VIème

La fontaine Saint-Sulpice, est située place Saint-Sulpice, devant le parvis de l'église qui lui donne son nom, dans le VIème arrondissement de Paris.

Elle est parfois appelée fontaine des orateurs sacrés et est aussi malicieusement appelée fontaine des quatre point(s) cardinaux car elle est ornée de quatre statues d'évêques catholiques, de célèbres prédicateurs de l'époque de Louis XIV, mais qui n'ont jamais été nommés cardinaux[2]. Or les faces de la fontaine sont à peu près alignées sur les points cardinaux.

Lien place Saint-Sulpice :  place Saint-Sulpice

Construction de la fontaine :

La fontaine est érigée de1843 à 1848 par l'architecte Louis Visconti (1791–1853) et l'entrepreneur Antoine Vivenel (1799-1862), elle occupe le centre de la place qui, à l'origine, selon les plans de Giovanni Niccolo Servandoni, devait répondre à un projet urbanistique qui ne sera pas mené à terme. À une extrémité de la place, se trouvait la fontaine de la Paix et des Arts, édifiée en 1807, qui dut être déplacée en 1824 à cause de ce projet.

Lien Louis Visconti : Louis Visconti

Lien Wikipédia La fontaine de la Paix et des Arts : fontaine de la Paix

Lien Wikipédia Antoine Vivenel : Antoine Vivenel

Giovanni Niccolo Servandoni : Giovanni Niccolo Servandoni

Les statues des quatre évêques :

La fontaine Saint-Sulpice à Paris VIème

La fontaine Saint-Sulpice :

Place Saint-Sulpice, 76, rue Bonaparte 75006 Paris

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_Saint-Sulpice#/maplink/1

 

 

Voir aussi autre article sur la fontaine de la Paix et des Arts à proximité : https://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2021/01/la-fontaine-de-la-paix-a-paris-vieme.html

L'église Saint-Sulpice :

La fontaine et l'église Saint-Sulpice

 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2021 3 06 /01 /janvier /2021 07:08

La fontaine de la Paix et des Arts à Paris

Un article sur la fontaine de la Paix ou fontaine de la Paix et des Arts suite à une visite du 2 janvier 2021.

La fontaine de la Paix, ou fontaine de la Paix et des Arts, est une fontaine située dans la promenade de l'allée du Séminaire-Jean-Jacques-Olier  qui longe la rue Bonaparte dans le VIème arrondissement de Paris, non loin de la place Saint-Sulpice et sa fontaine.

 

Elle fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques depuis le 6 février 1926.

 

La fontaine de la Paix et des Arts à Paris VIèmeLa fontaine de la Paix et des Arts à Paris VIème
La fontaine de la Paix et des Arts à Paris VIème

Historique :

Une fontaine déplacée plusieurs fois

Cette fontaine fait partie des 15 fontaines qui devaient être mises en service dans Paris après l'achèvement du canal de l'Ourcq.

L'architecte Destournelles l'avait conçue pour être édifiée sur la place du Châtelet à la demande de Napoléon 1er pour commémorer le traité de Paix d'Amiens (1), mais en 1807, il fut décidé de la construire en périphérie de la place Saint-Sulpice. Elle n'y resta que jusqu'en 1824, année où elle fut reléguée dans le marché Saint-Germain, l'imposante fontaine Saint-Sulpice (voir photographie jointe du 2 janvier 2021)

devant occuper le centre de la place. En 1935, elle est à nouveau déplacée pour occuper son emplacement actuel, dans l'allée du Séminaire, jardin ouvert et arboré qui descend en terrasse jusqu'à la rue de Vaugirard du côté impair de la rue Bonaparte. Cette allée venait d'être créée par la destruction des bâtiments de la Communauté des Filles de l'Instruction Chrétienne.

Le sculpteur de la fontaine de style néo classique est Jean-Joseph Espercieux (Marseille 1757 - Paris 1840) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Joseph_Espercieux, ainsi que les sculpteurs Caraffe, Voinier, et Marqois

Les quatre sculptures de la fontaine représentent la Paix , la Sciences et les Arts, l'Agriculture et le Commerce.

 

 

 

(1) lien traité de paix d'Amiens : traité de paix d'Amiens

(2) lien place Saint-Sulpice : place Saint-Sulpice

(3) lien fontaine Saint-Sulpice : fontaine Saint-Sulpice

(4) rue de Vaugirard : rue de Vaugirard

Sources documentation La fontaine de la Paix : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_de_la_Paix

La fontaine de la Paix de des Arts est une fontaine dans un style néo-classique, très proche de la fontaine de Mars qui date de la même époque. Un massif carré surmonté de frontons triangulaires est placé au centre d'un bassin carré. Les quatre faces sont décorées de bas-reliefs allégoriques du sculpteur Jean-Joseph Espercieux qui représentent l'Agriculture, le Commerce, la Science et les Arts et la Paix. Sur deux faces opposées, une vasque en forme de coquille de bénitier recueille l'eau provenant d'un orifice avant qu'elle ne s'écoule dans le bassin général entourant la fontaine.

Lien Wikipédia fontaine de Mars : fontaine de Mars

Lien Wikipédia Jean-Joseph Espercieux :  Jean-Joseph Espercieux

Bibliographie :

  • Marie-Hélène Levadé (photogr. Hughes Marcouyeau), Les Fontaines de Paris : L'eau pour le plaisir, Paris et Bruxelles, Éditions Chapitre Douze, , 592 p. (ISBN 978-2-915345-05-6).
  • Dominique Massounie (dir.), Pauline Prévost-Marcilhacy (dir.) et Daniel Rabreau (dir.), Paris et ses fontaines : De la Renaissance à nos jours, Paris, Délégation à l'action artistique de la ville de Paris, coll. « Paris et son patrimoine », , 318 p. (ISBN 2-905-118-80-6).

Restauration de la Fontaine de la Paix et des Arts : Sources Culture et Patrimoine

Le projet :CampagneBudget Participatif 2016

Résultat du voteProjet lauréat avec 195 votes  : 490.000 €
Coût
 

La fontaine de la Paix au marché Saint-Germain en 1900

Sources lartnouveau.com

 

Où se situe la fontaine de la paix et des Arts ?

Allée du Séminaire Jean-Jacques Olier

                                Coordonnées gps

A voir à deux pas de cette fontaine : la fontaine Saint-Sulpice.

 

La fontaine Saint-SulpiceLa fontaine Saint-SulpiceLa fontaine Saint-Sulpice

La fontaine Saint-Sulpice

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2019 7 22 /09 /septembre /2019 08:06

Une visite durant les Journées Européennes du Patrimoine : le samedi 21 septembre 2019

(1)

La cour d'honneur

 

Plan des locaux ouvert des Beaux-Arts de paris le 21 septembre 2019

Plan des locaux ouvert des Beaux-Arts de paris le 21 septembre 2019

(2)

La chapelle des Petits Augustins

L'église des Petits Augustins compte près de 400 moulages du Moyen-Age et de la Renaissance :

 

La chapelle des Petits-Augustins, élevées au début du XVIIème sièclle pour le couvent éponymeLa chapelle des Petits-Augustins, élevées au début du XVIIème sièclle pour le couvent éponymeLa chapelle des Petits-Augustins, élevées au début du XVIIème sièclle pour le couvent éponyme
La chapelle des Petits-Augustins, élevées au début du XVIIème sièclle pour le couvent éponymeLa chapelle des Petits-Augustins, élevées au début du XVIIème sièclle pour le couvent éponyme

La chapelle des Petits-Augustins, élevées au début du XVIIème sièclle pour le couvent éponyme

 

La verrière de la cour vitrée de la galerie des beaux-Arts de ParisLa verrière de la cour vitrée de la galerie des beaux-Arts de Paris
La verrière de la cour vitrée de la galerie des beaux-Arts de Paris

La verrière de la cour vitrée de la galerie des beaux-Arts de Paris

La bibliothèque de la galerie droite (5) sur le plan

Les Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de Paris

(6)

L'amphithéâtre d'honneur :

Les Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de Paris

(3)

La cour du Murier et sa fontaine :

La cour du Mûrier :

Dans l'ancien cloître du couvent, Alexandre Lenoir avait planté un mûrier de Chine qui a transmis son nom à cette cour ombragée. Duban reconstruisit le cloître dès 1836 en le transformant en atrium antique bordé d'arcade et orné d'une fontaine. Sous le Second Empire,, il compléta son décor par des peintures dans le goût pompéien et des moulages des frises du Parthénon, qui courent à mi-hauteur sur trois côtés.

Les Beaux-Arts de Paris

 

Les Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de ParisLes Beaux-Arts de Paris

Documentation sources "Découvrir les Beaux-Arts de Paris"

Les Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de Paris
Les Beaux-Arts de Paris

 

Bonne visite le dimanche 22 septembre !!

***

Partager cet article
Repost0
10 août 2019 6 10 /08 /août /2019 17:41
La fontaine de Mars à Paris VIIème arrondissement

La fontaine de Mars à Paris VIIème arrondissement

Cette belle fontaine fut édifiée entre 1806 et 1809, comme celle de la rue de Sèvres, par l'architecte François-Jean Bralle et le sculpteur Pierre-Nicolas Beauvallet, pour alimenter, à partir de la pompe à feu du Gros Caillou, un quartier encore villageois, entre l'esplanade des Invalides et celle du Champs de Mars.

La fontaine de Mars doit son nom au Champs de Mars voisin et à une effigie du dieu de la Guerre, qui se trouve sur l'une de ses faces, traitée à l'antique, c'est-à-dire nu et muni d'une épée, coiffé d'un casque, mais doté de favoris et d'une moustache comme un grognard de Napoléon. Devant lui se tient Hygie, déesse de la Santé, qui lui offre une coupe à boire.

Au bas du motif sculpté, on distingue un bouclier, sur lequel Mars s'appuie de la main droite et un coq.

Sur les autres faces sont sculptées de belles urnes en haut relief, elles-mêmes décorées de motifs en faible relief de scènes bachiques.

Au dessus de ce soubassement, le piédestal est décoré aux angles de huit animaux marins allégoriques et fabuleux.

La fontaine est inscrite au titre des monuments historiques en 1926.

 

Mars dieu de la Guerre et Igie déesse de la Santé déttails de la fontaineMars dieu de la Guerre et Igie déesse de la Santé déttails de la fontaineMars dieu de la Guerre et Igie déesse de la Santé déttails de la fontaine

Mars dieu de la Guerre et Igie déesse de la Santé déttails de la fontaine

La vasque de la fontaine côté rue Saint-Dominique

Détails de la fontaine de Mars

Détails de la fontaine de Mars

Détails d'un vase sculpté,  sources Les Fontaines de Paris

Détails des animaux marins ornant les coins de la fontaine de Mars

Détails des animaux marins ornant les coins de la fontaine de Mars

Documentation sources "Les Fontaines de Paris"

Documentation sources "Les Fontaines de Paris"

 

L'architecte et l'artiste concepteurs de la fontaine de Mars :

François-Jean Bralle (1750- 1831) Ingénieur

Après avoir fait ses humanités au collège Mazarin, François-Jean Bralle étudia la physique, les mathématiques, l'architecture, et la peinture et se spécialisa dans la mécanique et l'hydraulique.
Il fut appelé en 1767 à Amiens où il fut nommé, deux ans plus tard, inspecteur particulier des travaux du canal de la Somme. De retour à Paris en 1772, après la suspension des travaux du canal, il assuma plusieurs fonctions officielles (dont la direction de la machine de Marly et entra au service du compte d'Artois.

Promu ingénieur en chef des Ponts et Chaussée, il fut chargé des travaux hydrauliques de la ville de Paris.

À ce titre, il améliora la pompe de la Samaritaine, achemina l'eau de l'Ourcq jusqu'à la fontaine des Innocents et conçut plusieurs des quinze nouvelles fontaines prévues par le décret impérial du 2 mai 1806 (dont les fontaines du Palmier, de la rue Censier, du Fellah, de la pointe Saint-Eustache, de Mars et de Léda.

Pierre-Nicolas Beauvallet : (1750-1818), sculpteur, dessinateur et graveur.

La vocation de Pierre-Nicolas Beauvallet fut éveillée auprès d'Augustin Pajou  qui résidait chez son oncle. Après une formation chez ce maître, il fit le voyage d'Italie et, à son retour en France, exécuta un bas-relief qui lui valut, outre l’admiration de ses collègues, de nombreuses commandes. De 1784 à 1785, il exécute des bas-reliefs au château de Compiègne et se fait agréer par l'Académie royale en 1789, après avoir été grugé de ses commandes par son ancien maître Pajou.

Favorable aux idées de la Révolution, il exécute les bustes de plusieurs personnages liés à cet évènement, tels que Marat, Chalier, Mirabeau, La Fayette ou Bailly.

Le , il est nommé administrateur des travaux publics de la commune de Paris. Le , il est reçu au Club des Jacobins après y avoir remis un Buste de Guillaume Tell  réalisé à l’invitation de David  sur un projet de Collot d'Herbois.

Républicain passionné, il fut brièvement emprisonné après le 9 Thermidor an II . C’est lui qui avait fourni à Le Bas  le pistolet avec lequel il mit fin à ses jours et il n’échappa au massacre de l'hôtel de Ville  qu’en restant caché plusieurs jours dans les combles de l'édifice.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre-Nicolas_Beauvallet

Lien site Wikipédia Augustin Pajou :  http://Augustin Pajou

La fontaine de Mars :

Adresse :

129-131, rue Saint Dominique 75007 Paris.
En face du 112, rue de l'Exposition sur un petite place.

 

 

Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_de_Mars#/maplink/1

 

Le niveau de crue de la Seine en janvier 1910 est affiché sur la fontaine

 

 à l'aide d'une plaque.                  Voir image ci-jointe

 

Partager cet article
Repost0
11 mars 2019 1 11 /03 /mars /2019 20:17

La fontaine "Miroir d'eau, la Seine et ses affluents" du Grand Palais

Lien article du blog  : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/11/la-fontaine-miroir-d-eau-la-seine-et-ses-affluents.html

La fontaine Miroir d'eau, la Seine et ses affluents du Grand Palais menacée

La fontaine de Raoul Larche près du Grand Palais devrait être remplacée par un banal miroir d’eau lors des grands travaux à venir. En plus de la suppression d’une belle œuvre d’art, juste pour faire moderne, on note d’après le visuel du projet que les espaces verts seront totalement supprimés et que le sol sera imperméabilisé pour laisser place à ce qui semble être une fois de plus du béton.

Comme d’habitude, exactement tout ce qu’il ne faut pas faire !

La fontaine, appelée «La Seine et ses Affluents», représente dix cours d'eau: le fleuve parisien, mais aussi l'Aube, le Loing, l'Essonne, l'Yonne, l'Armançon, la Cure, l'Oise, la Marne et le Petit Morin. Le projet avait été proposé pour la place du Carrousel et présenté au Salon des artistes français en 1910. François-Raoul Larche est décédé en 1912 avant d'avoir pu la terminer et elle a été achevée par le sculpteur Jean-Marie Mengue

Lien François-Raoul Larche :  http://François-Raoul Larche

Une magnifique fontaine art nouveau menacée :

Le Figaro 31 juillet 2018 :

"La sculpture, qui se situe devant l'une des entrées des Galeries nationales, devrait être remplacée par un «miroir d'eau» moderne. Le projet, supervisé par la Réunion des musées nationaux, est décrié.

En 2024, les jeux Olympiques les poseront leurs valises à Paris pour la première fois depuis un siècle. Le Grand Palais, monument emblématique des Champs-Élysées et des rives de la Seine, va accueillir les épreuves d'escrime et de taekwondo. Dans ce cadre, la mairie de Paris et la Réunion des musées nationaux-Grand Palais ont entrepris de  rénover intégralement l'édifice.

Au cours de ce réaménagement, la fontaine signée Raoul Larche, située dans le square Jean-Perrin, à l'entrée des Galeries nationales, devrait être remplacée par un «miroir d'eau» contemporain."

Pour la sauvegarde de la fontaine Raoul Larche au Grand Palais

Non à ce remplacement !

J'ai signé la pétition qui approche les 5.000 signatures

Jean-Pierre.

Sources lien Wikipédia : la  fontaine Miroir d'Eau, la Seine et ses affluents  : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_Miroir_d%27eau,_la_Seine_et_ses_affluents

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 22:03
La fontaine Saint-Michel en janvier 2019

Une visite à la fontaine Saint-Michel en janvier 2019

La fontaine Saint-Michel en janvier 2019
La fontaine Saint-Michel en janvier 2019

 

La fontaine Saint-Michel construite en 1860 par l'architecte Gabriel Davioud comprend un groupe en bronze sculpté par Francisque Duret  (1804-1865), inspiré du tableau de Raphaël au Musée du Louvre, représentant Saint-Michel terrassant le démon.

Les deux dragons ont été sculptés par Henri-Alfred Jacquemart.

Saint-Michel terrassant le démon par Raphaël (1483-1520)

Le Grand Saint Michel par Raffaello Sanzio

 

Lien site Wikipédia : Gabriel Davioud : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gabriel_Davioud

Lien site Wikipédia Francisque Duret  : https://fr.wikipedia.org/wiki/Francisque_Duret

Lien site Wikipédia : Henri-Alfred Jacquemart :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri-Alfred_Jacquemart

 

La fontaine Saint-Michel en janvier 2019La fontaine Saint-Michel en janvier 2019
La fontaine Saint-Michel en janvier 2019

 

Cartes anciennes de la fontaine Saint-MichelCartes anciennes de la fontaine Saint-Michel
Cartes anciennes de la fontaine Saint-MichelCartes anciennes de la fontaine Saint-Michel

Cartes anciennes de la fontaine Saint-Michel

Près de la place Saint-Michel :

La Sortie de métropolitain place Saint-Michel

La Sortie de métropolitain place Saint-Michel

La deuxième sortie de métropolitain Hector GuimardLa deuxième sortie de métropolitain Hector GuimardLa deuxième sortie de métropolitain Hector Guimard
La deuxième sortie de métropolitain Hector GuimardLa deuxième sortie de métropolitain Hector Guimard

La deuxième sortie de métropolitain Hector Guimard

La mosaïque à l'intérieur du métropolitain Saint-Michel Mosaïque de Claude MaréchalLa mosaïque à l'intérieur du métropolitain Saint-Michel Mosaïque de Claude MaréchalLa mosaïque à l'intérieur du métropolitain Saint-Michel Mosaïque de Claude Maréchal
La mosaïque à l'intérieur du métropolitain Saint-Michel Mosaïque de Claude MaréchalLa mosaïque à l'intérieur du métropolitain Saint-Michel Mosaïque de Claude Maréchal

La mosaïque à l'intérieur du métropolitain Saint-Michel Mosaïque de Claude Maréchal

Mosaïque de Claude Maréchal dans le métro Saint-Michel-Notre-Dame.

Lien mosaïque de Claude Maréchal : http://www.claude-marechal.com/ceramique-saint-michel-metro-rer-marechal/

Voir historique de la fontaine dans l'ancien article du blog : la fontaine Saint-Michel http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/05/la-fontaine-saint-michel-a-paris.html

Lien fonderie d'art Thiébaut Frères : fonderie d'art Thiébaut Frères

Lien liste Les fontaines de Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Les_fontaines_de_Paris_liste_List_of_Paris_fountains-3395058.html

 

Bonne visite !

***

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2019 6 05 /01 /janvier /2019 21:14
La fontaine Médicis au jardin du Luxembourg

 

La plus romantique des fontaines :

La fontaine Médicis… On y vient aujourd’hui pour lire à l’ombre, rêver ou s’embrasser à l’abri des regards, mais nos plus illustres ancêtres tels Victor Hugo, Frédéric Chopin ou Alfred de Musset y trouvaient l’inspiration.

Située à l’extrémité Est du jardin du Luxembourg, la Fontaine Médicis, son bassin et ses drapés de lierre sont l’un des endroits les plus romantiques de Paris !

Autrefois appelée la grotte du Luxembourg, la fontaine Médicis est commandée en 1630 à l’ingénieur fontainier florentin Thomas Francine par Marie de Médicis, alors veuve d’Henri IV.

Lassée des intrigues du palais du Louvre et nostalgique de son Italie natale, l’ancienne reine de France et de Navarre souhaite retrouver l’atmosphère des nymphées et fontaines présentes dans les jardins de Boboli à Florence.

La fontaine Médicis et quelques détails
La fontaine Médicis et quelques détailsLa fontaine Médicis et quelques détailsLa fontaine Médicis et quelques détails

La fontaine Médicis et quelques détails

D'abord appelée « grotte du Luxembourg », elle a connu plusieurs modifications et, au XIXe siècle, est même déplacée d'une trentaine de mètres dans le jardin à la suite du percement de la rue de Médicis, effectué dans le cadre des travaux d'urbanisme du préfet Haussmann à Paris.

Ce qui n'était alors qu'un portique de style italien devient une fontaine.

Auguste Otttin y ajoute un groupe de trois personnages mythologiques intitulé "Polyphème surprenant Galatée dans les bras d'Acis".

 

 

 

Polyphème, cyclope légendaire, est amoureux de Galatée (1), jeune et belle déesse marine. Accroupi sur un rocher, une peau de bête sur le dos, il observe Galatée dans les bras d'Acis (2). Tous deux sont langoureusement allongés au bord de l'eau. (ci-dessous)

Le contraste est saisissant entre la masse énorme et sombre du cyclope et la blancheur du duo des deux jeunes gens. De plus, la forme même du bassin procure l'illusion que le plan d'eau est incliné.

Lors du déplacement et de la reconstruction du monument en 1862, la fontaine de Léda (3), autrefois située à l'angle des rues du Regard et de Vaugirard,

supprimée par le percement de la rue de Rennes, a été remontée contre la face arrière de la fontaine.

 

 

Lien site Wikipédia  Auguste Ottin : Auguste Ottin

(1) Lien site Wikipédia Galatée : Galatée

(2) Lien site Wikipédia Acis : Acis

(3) Lien site Wikipédia La fontaine de Léda : fontaine de Léda

 

 

 

Détails de la fontaine

Dian et Pan Dian et Pan

Dian et Pan

De cette scène assistent, de chaque côté de cette scène centrale, le dieu Pan et la déesse chasseresse Diane. Les statues ou groupe de statues réalisées par Auguste Ottin sont placés dans une loge en cul de four de la fontaine.

Lien site Wikipédia dieu Pan : Pan

Lien site Wikipédia déesse Diane : Diane

La fontaine Médicis en automne
La fontaine Médicis en automne

La fontaine Médicis en automne

Les peintures représentant Galatée et AcisLes peintures représentant Galatée et Acis
Les peintures représentant Galatée et AcisLes peintures représentant Galatée et Acis

Les peintures représentant Galatée et Acis

Les gravures représentant la fontaine Médicis La grotttte du Luxembourg Le nymphée de WidevilleLes gravures représentant la fontaine Médicis La grotttte du Luxembourg Le nymphée de WidevilleLes gravures représentant la fontaine Médicis La grotttte du Luxembourg Le nymphée de Wideville

Les gravures représentant la fontaine Médicis La grotttte du Luxembourg Le nymphée de Wideville

La grotte du Luxembourg au XVIIème siècle

 

Documentation et sources Lien Wikipédia : La fontaine Médicis https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_M%C3%A9dicis

Lien Wikipédia Tommaso Francine : https://fr.wikipedia.org/wiki/Tommaso_Francini

Fontaine Médicis,

Jardin du Luxembourg, rue de Médicis (voir plan ci-dessus)

Station RER B Luxembourg

Bus : 21/27/38/82/84/85/89 arrêt Luxembourg
GPS
Latitude : 48.848015°
Longitude : 2.337310°
 
Voir aussi article blog Une visite de la fontaine Médicis : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Visite_la_fontaine_Medicis-1309036.html

 

Bonne visite !!

***

Partager cet article
Repost0
11 novembre 2018 7 11 /11 /novembre /2018 09:17
La fontaine de l'Estrapade à Paris
La fontaine de l'Estrapade à Paris
Les vasques de la fontaine de l'EstrapadeLes vasques de la fontaine de l'EstrapadeLes vasques de la fontaine de l'Estrapade

Les vasques de la fontaine de l'Estrapade

La place de l'Estrapade :

Cette place était située à l'extérieur du fossé d'enceinte de Philippe Auguste supprimé dans la première moitié du XVIe siècle, entre la porte Saint-Jacques à l'angle de la rue Saint-Jacques et de la rue Soufflot et la porte Bordet à l'angle des actuelles rues Descartes et Thouin.

On y a appliqué supplice de l'estrapade le jusqu'en 1687, lorsque la place fut rénovée, peu après la destruction de la porte Saint-Jacques. On déplaça alors l'instrument au marché aux chevaux. Il est possible qu'elle ait été le lieu d'exécutions publiques de protestants pendant les violences religieuses du XVIe siècle, car l'estrapade était populaire contre les huguenots. L'estrapade qui était également le supplice infligé aux soldats déserteurs fut aboli par Louis XVI en 1776..

 

Cette place était située à l'extérieur du fossé du mur d'enceinte de Philippe Auguste supprimé dans la première moitié du XVIe siècle, entre la porte Saint-Jacques à l'angle de la rue Saint-Jacques et de la rue Soufflot et la porte Bordet à l'angle des actuelles rues Descartes et Thouin.

On y a appliqué le supplice de l'Estrapade jusqu'en 1687, lorsque la place fut rénovée, peu après la destruction de la porte Saint-Jacques. On déplaça alors l'instrument au marché aux chevaux. Il est possible qu'elle ait été le lieu d'exécutions publiques de protestants pendant les violences religieuses du XVIe siècle, car l'estrapade était populaire contre les huguenots. L'estrapade qui était également le supplice infligé aux soldats déserteurs fut aboli par Louis XVI en 1776.

 

L'estrapade est une méthode de torture où le bourreau attache les bras de la victime à des cordes, le plus souvent dans le dos, puis la hisse jusqu'à la suspendre et la laisse tomber brusquement, mais sans laisser le corps toucher terre. Cela provoque une dislocation des épaules accompagnée d'une intense douleur. Des poids sont parfois fixés aux pieds de la victime pour intensifier la traction.

Cette méthode de torture fut largement utilisée par l'Inquisition.

Plusieurs variantes existent (bras dans le dos, corde attachée à un seul poignet, etc.). Une variante utilisée par les marins est le «supplice de la cale » où le condamné est précipité dans l'eau depuis une vergue du navire.

À Paris,ce supplice est infligé place de l'Estrapade aux soldats déserteurs et à des protestants lors de leur persécution. Il fut aboli par Louis XVI en 1776.

 

Lien site : porte Saint-Jacques

Lien : porte Bordet

Lien : mur d'enceinte de Philippe Auguste 

Lien : marché aux chevaux

Lien : supplice de l'estrapade

  • Au no 1, la Maison Moreau, du nom du maître d'œuvre de la construction, Sylvain Moreau. L'architecte de cet immeuble de 1775-1776 est François Soufflot, dit le Romain, qui y habita. François Soufflot est le cousin de Jacques Germain Soufflot, architecte de l'église Saint-Geneviève, actuel Panthéon. Le sculpteur David d'Angers y habitait lors de la réalisation du fronton du Panthéon en 1837.
  • Le milieu de la place est occupé par une fontaine et un espace planté d'arbres.
  • Sous la Révolution et le Premier Empire, il y avait, au no 15, la Caserne de l'Estrapade qui fut détruite lors du réaménagement de la place.

La caserne de l'Estrapade lien site Wikipédia : caserne de l'Estrapade
 

Détail de la fontaine de l'Estrapade

La place de l'estrapadeLa place de l'estrapade

La place de l'estrapade

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Où se situe la place de l'Estrapade ?

Marcelin Berthelot par l'Artiste C215 place de l'Estrapade 5, rue Clotaire 75005Marcelin Berthelot par l'Artiste C215 place de l'Estrapade 5, rue Clotaire 75005Marcelin Berthelot par l'Artiste C215 place de l'Estrapade 5, rue Clotaire 75005

Marcelin Berthelot par l'Artiste C215 place de l'Estrapade 5, rue Clotaire 75005

La fontaine de l'Estrapade :

Adresse : Place de l'Estrapade, début : rue de l'Estrapade, rue Lhomon, Fin : rue des Fossés-Saint-Jacques.

Anciens noms de la place  Carrefour de Braque, place Neuve-de-Fourcy.

 

Voir aussi autre article les fontaines de Paris et leur liste : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Les_fontaines_de_Paris_liste_List_of_Paris_fountains-3395058.html

Lien : Visite des fontaines de la Concorde 

Lien : Visite : la fontaine de la Victoire

Lien : Visite : la fontaine de l'Observatoire

Lien : Visite : la fontaine Médicis

Lien vers diaporama d'images : Fontaines de Paris

Lien vers :Dessins et aquarelles de fontaines

Un site détaillé et bien fait sur les fontaines de Paris : Paris fontaines

Retour à l’accueil : L'auteur du blog

Top articles blog Jean-Pierre : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/top

 

Bonne visite !!

***

Partager cet article
Repost0