Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

18 février 2019 1 18 /02 /février /2019 09:19
Une visite à la Brasserie Lipp 1880
Une visite à la Brasserie Lipp 1880

La Brasserie Lipp

C'est le 27 octobre1880, que Léonard Lipp et son épouse Pétronille ouvrent leur brasserie boulevard Saint-Germain. Alsacien d'origine, Léonard Lipp a fui sa terre natale, devenue allemande, et se consacre à la préparation de cervelas rémoulade  en entrée et de la choucroute en plat de résistance, le tout arrosé des meilleures bières. Sa convivialité et des prix modestes lui font connaître un franc succès. La germanophobie  lors de la Première guerre mondiale  l'oblige à prendre comme nouveau nom la "Brasserie des Bords" pendant quelques années.

En juillet 1920, le bougnat Marcellin Cazes reprend l'établissement, qui était déjà fréquenté par quelques poètes comme Verlaine et Apollinaire.  Il le fait décorer avec des céramiques murales de Léon Farguès. les plafonds peints de Charley Garry, les banquettes en moleskine marron. C'est en 1935 que Marcelin créera le prix Cazes, qui était originellement attribué chaque année à un auteur n'ayant jamais eu d'autre distinction littéraire, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui. En 1955, Marcelin passe le flambeau à son fils Roger Cazes.

Lien site Wikipédia Charley Garry : Charley Garry

Image et carte ancienne de la brasserieImage et carte ancienne de la brasserie

Image et carte ancienne de la brasserie

Détails de la Brasserie LippDétails de la Brasserie Lipp
Détails de la Brasserie LippDétails de la Brasserie Lipp

Détails de la Brasserie Lipp

Être vu et se faire voir

Paradis, purgatoire, enfer… C’est ainsi que les différents recoins de la chapelle mondaine qu’est Lipp ont été baptisés par ses snobs habitués. Pour mieux comprendre ce jargon : sachez que la banquette à droite à l’entrée n’est autre que le séjour céleste où l’on installe les chics privilégiés : Jean-Pierre Elkabbach, Belmondo, Vincent Lindon ou Kate Moss pour ne citer qu’eux… En revanche, être placé au premier étage relève pour certains de l’affront social. C’est là qu’on retrouve le plus souvent les touristes et les sales gosses…

Table non-officielle des députés entre deux sessions parlementaires ou quartier général des mannequins qui

comptent pendant la fashion-week couture… Oui, Lipp est un théâtre parisien, une salle à manger mondaine où les chics anonymes du quartier côtoient depuis toujours le gratin parisien, l’establishment politique, les oiseaux de nuits canaille, les journalistes influents, les figures littéraires, PDG, avocats médiatiques et stars hollywoodiennes. De Verlaine à Beigbeder, Françoise Sagan à Kate Moss, François Mitterrand à Emmanuel Macron sans oublier, Charlotte Gainsbourg, Chiara Mastroianni, Scarlett Johansson, Sophie Marceau, Sofia Coppola ou encore les nouvelles brindilles comme Lilli Rose Depp, Chiara Delevigne, Emilie Ratachovsky et tant d’autres: le bottin mondain n’y suffirait pas ! Tout le beau monde a ses habitudes chez Lipp…

Sources : "Gasttronomico"

Les dates clés de la brasserie LIPP

  • 1880 : Léonard et Pétronille Lipp quittent l’Alsace pour ouvrir leur première brasserie à Saint Germain des Prés.
  • 1920 : Marcellin Cazes reprend Lipp.
  • 1924 : Hemingway fréquente Lipp et y écrit des passages de “Paris est une fête”.
  • 1925 : Marcellin Cazes inaugure la salle du fond.
  • 1928 : A son arrivée en France après sa traversée de l’Atlantique, Charles Lindbergh exige de se rendre à Saint Germain des Prés. La brasserie passe la plus longue nuit de son histoire et sert 24h sans interruptions.
  • 1935 : Lancement du Prix Cazes, un événement littéraire et mondain destiné à récompenser un jeune écrivain prometteur.
  • 1944 : Lipp sort un menu maigre à base de carottes Vichy.
  • 1960 : Chloé organise son défilé Printemps-Été chez Lipp qui réunit tout le gotha de la mode.
  • 1965 : Mehdi Ben Barka se fait arrêter devant la porte de la Brasserie.
  • 1974 : Mitterrand apprenant la mort soudaine de Pompidou, part sans régler son addition. Au patron: il crie “Envoyez la note à l’Elysée. Il y sera élu 7 ans plus tard et continuera de s’attabler chez Lipp pendant toute sa présidence.
  • 2002 : Olivier Bertrand reprend la brasserie Lipp et exige du directeur Claude Guittard “ de ne surtout rien changer”.
  • 2010 : Lipp fête ses 130 ans.

Liste des Prix Cazes à la Brasserie Lipp

Sources site Wikipédia :

Une bibliographie de Marcelin Cazes : Edition la Jeune Parque 1966

de Marcelin Cazes, préface d'André Simon

 

 

 

 

Marcelin Cazes à la Brasserie Lipp

Description de l'ouvrage : Collection "Documents contemporains", Paris, janvier 1966, EDITION ORIGINALE, éd. LE JEUNE PARQUE, IN-12, broché, couverture illustrée en bordeaux, 199 pages, préface de André SALTON Toute l' histoire de ce fameux café de Paris, crée par Marcelin CAZES, originaire de LAGUIOLE et monté à Saint-Germain-des-Prés Librairie généraliste spécialisée en livres de gastronomie, nologie et tabagie, installée à 450m du futur institut international de gastronomie de Joël ROBUCHON à Montmorillon (86-Vienne).

 

Une visite à la Brasserie Lipp 1880

Brasserie Lipp,

Site officiel de la brasserie : https://www.brasserielipp.fr/

Adresse : 151, boulevard Saint-Germain 75006 Paris

Réservation : 01 45 48  53 91 Administration : 01 45 48 72 93 Télécopie : 01 45 44 33 20

 

Bonne visite !

***

Partager cet article
Repost0
19 décembre 2018 3 19 /12 /décembre /2018 20:25
Le passage du Havre

69, rue de Caumartin - 109, rue Saint-Lazare

75009 Paris

Le passage du Havre :

Historique du passage :

Ce passage est formé en 1845 sur les terrains appartenant aux sieurs Fouquel, Selles, Doux et Durand-Billion. Son ouverture au public est autorisée par une ordonnance de police en date du 7 septembre 1846.

Le centre commercial qui s'y trouve actuellement a été reconstruit à la fin des années 1990, Il dispose de 40 boutiques sur 2 niveaux.

Pour beaucoup de passionnés d'histoire, de trains et de jouets, le passage a été dénaturé et n'a pas retrouvé son charme d'autan des années 1960.

Longueur : 115 mètres,

Largeur : 3.65 mètres.


Le passage du Havre a remplacé l'ancien passage du chantier de Tivoli.

Le passage du Havre à Paris en décembre 2018Le passage du Havre à Paris en décembre 2018
Le passage du Havre à Paris en décembre 2018Le passage du Havre à Paris en décembre 2018
Le passage du Havre à Paris en décembre 2018
Le passage du Havre à Paris en décembre 2018Le passage du Havre à Paris en décembre 2018Le passage du Havre à Paris en décembre 2018

Le passage du Havre d'antan

Photographie de l'ancien passage du Havre, passage des jouets et des trains électriquesPhotographie de l'ancien passage du Havre, passage des jouets et des trains électriques

Photographie de l'ancien passage du Havre, passage des jouets et des trains électriques

 

Plan du passage du Havre

Accès : ce site est desservi par les stations de métro. "Havre-Caumartin" et "Saint-Lazare" 

Cette dernière lui étant par ailleurs reliée par un couloir permettant d'éviter la voirie.

Adresse :

69, rue de Caumartin et 109, rue Saint-Lazare

75009 Paris

Site officiel du passage du Havre : http://www.passageduhavre.com/

 

 

 
   

Documentation et lien  Wikipédia : le passage du Havre https://fr.wikipedia.org/wiki/Passage_du_Havre

 

Voir aussi articles du blog : Les passages et galeries de Paris, liste :

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Les_passages_et_galeries_de_Paris_liste_Passageways_and_galleries_of_Paris_list-4199168.html

Le passage du Grand Cerf et le quartier Montorgueil : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/11/le-passage-du-grand-cerf-et-le-quartier-montorgueil.html

Le passage du Grand Cerf à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Le_passage_du_Grand_Cerf_a_Paris-1302557.html

Le passage Bourg-l'Abbé ou du Bourg-l'Abbé : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-bourg-l-abbe-ou-passage-du-bourg-l-abbe-a-paris.html

La galerie de la Madeleine 7-2018 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/07/la-galerie-de-la-madeleine-a-paris.html

La galerie de la Madeleine à Paris 12-2018 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/12/la-galere-de-la-madeleine-a-paris.html

Le passage Vendôme à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-visite-au-passage-vendome-64465668.html

Le passage Jouffroy à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-jouffroy-a-paris.html

Le passage des Princes à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-des-princes-a-paris.html

Le passage Choiseul ou le passage de Choiseul à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-de-choiseul-ou-le-passage-choiseul-a-paris-2eme.html

Le passage Dauphine à Paris (rive gauche) : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/le-passage-dauphine.html

La Cour (ou le passage) du Commerce Saint-André : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/la-cour-du-commerce-saint-andre-a-paris.html

Le passage du Caire à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-du-caire-a-paris-iieme.html

Le Passage Puteaux à Paris VIIIème (1) 9-2016 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-puteaux-a-parix-viiieme.html

Le passage Puteaux à Paris (2) 7-2018 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/07/le-passage-puteaux-a-paris.html

Le passage Puteaux à Paris (3) 12-2018 : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/12/le-passage-puteaux-a-paris.html

La galerie Vivienne à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-la-galerie-vivienne-a-paris-113902009.html

La galerie Colbert à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/08/la-galerie-colbert-a-paris.html

Les arcades du Lido sur les Champs-Elysées : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/02/les-arcades-du-lido-a-paris-viiieme-visite-en-fevrier-2017.html

 

Bonne visite !

***

Partager cet article
Repost0
18 décembre 2018 2 18 /12 /décembre /2018 15:19
Le passage Puteaux à Paris

Un passage encore peu connu, situé entre la gare Saint-Lazare et la place de la Madeleine.

Adresse :

25, rue Pasquier et 31, rue de l'Arcade, 78008 Paris, quartier de la Madeleine, face à la rue Tronson-du-Coudray.

 
   
  Le passage Puteaux :

Ouvert en 1839, le passage Puteaux fut réalisé à proximité de la future gare Saint-Lazare qui devait être construite à hauteur de la rue Tronchet. Il est l’œuvre de Louis Puteaux (Voir Rue Puteaux dans le 17ème arrondissement qui y a construit plusieurs immeubles.

Le passage Puteaux joua de malchance puisqu'au lieu de se trouver dans une situation idéale, la gare fut en définitive édifiée plus au nord, dans le quartier de l'Europe. Ainsi ce passage de six travées, au charme certain, se trouva dès le départ déserté par les commerçants et les piétons.

C'est le passage le plus court de Paris (Longueur : 29 mètres sur 2.80 mètres de large). Son décor, d'origine, est simple mais soigné, avec des pilastres délimitant six travées. Sous la simple verrière à deux pentes, on distingue encore quelques moulures et chapiteaux écornés. Il abrite un bistrot-cave avec un coin terrasse.

Des travaux sont encore en cours sur la façade de la rue de l'Arcade (décembre 2018)

Voir lien : Rue Puteaux », 17e arrondissement

Lien : rue Tronson-du-Coudray Lien : 25, rue Pasquier Lien : 31, rue de l'Arcade

 

Le passage Puteaux à ParisLe passage Puteaux à ParisLe passage Puteaux à Paris

 

Le passage Puteaux à Paris

 

La façade du passage Puteaux rue Pasquier

La façade du passage Puteaux rue Pasquier

A voir tout proche du passage Puteaux : la Chapelle expiatoire

La Chapelle ExpiatoireLa Chapelle Expiatoire

La Chapelle Expiatoire

La Chapelle expiatoire :  Le roi de France Louis XVI et son épouse Marie-Antoinette, guillotinés lors de la Révolution, ont été enterrés au cimetière de la Madeleine.

Après le transfert de leur dépouille à la Basilique de Saint-Denis en 1815, Louis XVIII y fait construire la Chapelle expiatoire.

Entre la place de la Madeleine et le boulevard Haussmann, au centre du VIIIe arrondissement de Paris, il est un monument étrangement silencieux que les Parisiens contournent sans le voir, sans même s'arrêter sous les ombrages du square qui l'entoure. Trop de mélancolie se dégage de ce lieu funèbre: il s'agit là d'un cénotaphe dont l'entrée a pris la forme d'un tombeau antique. Mais ses murs épais cachent un cloître d'où jaillit la lumière et qui mène à une chapelle construite «à l'imitation d'une église sépulcrale de Rimini», disait Chateaubriand.

Cet ensemble architectural a été édifié à l'emplacement du cimetière de La Madeleine où furent inhumés Louis XVI et Marie-Antoinette ainsi que les autres guillotinés de la Terreur depuis le mois d'août 1792 jusqu'au mois de mars 1794. Dès son retour en France, Louis XVIII voulut faire exhumer les corps du couple royal afin qu'ils reposent à Saint-Denis. Mais le cimetière n'existait plus en tant que tel.

L' intérieur de la Chapelle expiatoire : photographie François Bouchon Le Figaro Magazine

 

Fermé en 1794, ...

Sources : "Le Figaro Culture", par Evelyne Levert, publié le 16 décembre 2018.

 

Bientôt un article du blog sur la chapelle expiatoire

 

La galerie de la Madeleine : place de la Madeleine

La gare Saint-Lazare :

Le passage du Havre :

 

Les Grands Magasins Les Galeries La Fayette et le Printemps Haussman :

 

Le grand hall du Printemps Haussman à l'époque de Noël

Le grand hall du Printemps Haussman à l'époque de Noël

Voir aussi articles du blog : Les passages et galeries de Paris, liste :

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Les_passages_et_galeries_de_Paris_liste_Passageways_and_galleries_of_Paris_list-4199168.html

Le passage du Grand Cerf et le quartier Montorgueil : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/11/le-passage-du-grand-cerf-et-le-quartier-montorgueil.html

Le passage du Grand Cerf à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Le_passage_du_Grand_Cerf_a_Paris-1302557.html

Le passage Bourg-l'Abbé ou du Bourd-l'Abbé : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-bourg-l-abbe-ou-passage-du-bourg-l-abbe-a-paris.html

Le passage Vendôme à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-visite-au-passage-vendome-64465668.html

Le passage Jouffroy à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-jouffroy-a-paris.html

Le passage des Princes à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-des-princes-a-paris.html

Le passage Choiseul ou le passage de Choiseul à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-de-choiseul-ou-le-passage-choiseul-a-paris-2eme.html

Le passage Dauphine à Paris (rive gauche) : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/le-passage-dauphine.html

La Cour (ou le passage) du Commerce Saint-André : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/la-cour-du-commerce-saint-andre-a-paris.html

Le passage du Caire à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-du-caire-a-paris-iieme.html

Le passage Puteaux à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-puteaux-a-parix-viiieme.html

La galerie Vivienne à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-la-galerie-vivienne-a-paris-113902009.html

La galerie Colbert à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/08/la-galerie-colbert-a-paris.html

Les arcades du Lido sur les Champs-Elysée : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/02/les-arcades-du-lido-a-paris-viiieme-visite-en-fevrier-2017.html

 

 

 

Bonne visite !

***

Partager cet article
Repost0
19 novembre 2018 1 19 /11 /novembre /2018 07:51

 

Un article encore en cours élaboration

45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles
45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles

Vernissage le vendredi 23 novembre 2018 à 19 heures

Entrée libre

La Graineterie 27, rue Gabriel Péri, 78800 Houilles

Tél. : 01 39 15 92 10

Vernissage de l'exposition le 23 novembre à 19 heures, quelques images :

45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles
45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles

Invités : Collectif pHoto25 de Houilles

45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles

 

Prix de la VillePrix de la Ville

Prix de la Ville

Le Prix de la Ville : "Tous les mômes ont une belle idée des Hommes" pastel de Patricia Gigueleroux
Le Prix de la Ville : "Tous les mômes ont une belle idée des Hommes" pastel de Patricia GiguelerouxLe Prix de la Ville : "Tous les mômes ont une belle idée des Hommes" pastel de Patricia Gigueleroux

Le Prix de la Ville : "Tous les mômes ont une belle idée des Hommes" pastel de Patricia Gigueleroux

Le collectif d'artistes de la ville de Houilles pHoto 25, invité du salon 2018

Les œuvres photographiques sont exposées au Grenier de la Graineterie Patrick et Ginette posent devant leurs oeuvres
Les œuvres photographiques sont exposées au Grenier de la Graineterie Patrick et Ginette posent devant leurs oeuvresLes œuvres photographiques sont exposées au Grenier de la Graineterie Patrick et Ginette posent devant leurs oeuvres

Les œuvres photographiques sont exposées au Grenier de la Graineterie Patrick et Ginette posent devant leurs oeuvres

45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles

 

45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles

Quelques images de l'exposition :

La Galerie et l'exposition sur la Première Guerre mondiale

 

45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles
L’œuvre de Valérie Domé : "Solitude", pastel sec

L’œuvre de Valérie Domé : "Solitude", pastel sec

"Le Wagon de L'Armistice" aquarelle et dessin à l'encre, Jean-Pierre Kosinski

45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles

L'exposition sur la Première Guerre Mondiale dans la salle d'entrée de la Graineterie

Les sculptures des artistes exposées sur le Quai

Les sculptures des artistesLes sculptures des artistes
Les sculptures des artistesLes sculptures des artistes

Les sculptures des artistes

L’œuvre magnifique de Bertille (sculpture de verre)

L’œuvre magique de Nadège (détail)

L’œuvre magique de Nadège (détail)

Nadège et son œuvre Mobilier d'artiste textile  "Perlimpinpin"

Les œuvres d’Étienne en vitrine de la Graineterie "Make love not war" sculpture en métal

Les œuvres d’Étienne en vitrine de la Graineterie "Make love not war" sculpture en métal

"Messengers" grès, cuisson raku, de Jade Frouin

 

Les œuvres de Laurence

Les œuvres de Laurence

Zaia, Tess

et Dos à dos

(en haut)

 

 

 

 

Œuvres de terre cuite de Laurence Goudeau

Le poisson blindé, sculpture sur bois, zinc de Gilles Grupe

Gilles et son œuvre "Le poisson blindé" sculpture bois et zinc

Eliane et ses portraits : "Couleurs" huile et "Ailleurs" pastel

Les œuvres des sculpteurs exposées cette année sur le Quai de la Graineterie, comme l'année passéeLes œuvres des sculpteurs exposées cette année sur le Quai de la Graineterie, comme l'année passéeLes œuvres des sculpteurs exposées cette année sur le Quai de la Graineterie, comme l'année passée
Les œuvres des sculpteurs exposées cette année sur le Quai de la Graineterie, comme l'année passée

Les œuvres des sculpteurs exposées cette année sur le Quai de la Graineterie, comme l'année passée

Les terres cuites de Laurence

Les terres cuites de Laurence

"Beauté originale" de Pierre Gilbert photographe Image numérique retraitée

Le photographe Pierre Gilbert photographié et ... retraité (numériquement, bien sûr)Le photographe Pierre Gilbert photographié et ... retraité (numériquement, bien sûr)Le photographe Pierre Gilbert photographié et ... retraité (numériquement, bien sûr)

Le photographe Pierre Gilbert photographié et ... retraité (numériquement, bien sûr)

Quelques peintures du Salon (en cours de rédaction)

45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles
45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles
45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles
Magnifique peinture d'une artiste
Magnifique peinture d'une artiste

Magnifique peinture d'une artiste

M. le Maire et une des artistes de l'exposition

Les œuvres de la verrière

45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles
"Promenade dans la neige" et "Paysage d'hiver", aquarelles d'Edith Eveno

"Promenade dans la neige" et "Paysage d'hiver", aquarelles d'Edith Eveno

Les aquarelles d'Edith

Les œuvres de Sabine

"Combien ? " peinture acrylique de Sophie

 

Quelques informations sur le collectif  pHoto 25 :

 

 

 

Ginette,            Philippe,                  Patrick,        et         Sophie

Le collectif d'Artistes pHoto 25 de Houilles
Le collectif d'Artistes pHoto 25 de Houilles
Le collectif d'Artistes pHoto 25 de Houilles
Le collectif d'Artistes pHoto 25 de Houilles
Le collectif d'Artistes pHoto 25 de Houilles
Le collectif d'Artistes pHoto 25 de Houilles

Le collectif d'Artistes pHoto 25 de Houilles

Prix du Public : Samedi  15 décembre à 18 heures

Venez nombreux !!

***

 

45ème Salon des artistes locaux à la Graineterie de Houilles

Prix du Public 2018

Prix du Public annoncé par Christophe Gout, maire adjoint chargé de la Culture à la ville de HouiillesPrix du Public annoncé par Christophe Gout, maire adjoint chargé de la Culture à la ville de HouiillesPrix du Public annoncé par Christophe Gout, maire adjoint chargé de la Culture à la ville de Houiilles

Prix du Public annoncé par Christophe Gout, maire adjoint chargé de la Culture à la ville de Houiilles

 

Laurence et ses terres cuites patinées

La remise des prix du Public le samedi 15 décembre à 18 heuresLa remise des prix du Public le samedi 15 décembre à 18 heuresLa remise des prix du Public le samedi 15 décembre à 18 heures
La remise des prix du Public le samedi 15 décembre à 18 heuresLa remise des prix du Public le samedi 15 décembre à 18 heures

La remise des prix du Public le samedi 15 décembre à 18 heures

Le Palmarès 2017 du  44ème  du Salon des artistes locaux :

Prix du public toutes catégories :
Renaud Delorme, Portrait de Kate , photographie,

Prix des enfants :
Pascal Angebaud, Identité numérique, miroirs,

2ème Prix du public - sculpture :
Jade Frouin, Spleen,

2ème Prix du public - œuvre picturale ex-aequo :
Lysiane Boisset, Évasion , acrylique,
Laure Lenoël, La femme et l'enfant

2ème Prix du public - photographie :
Benoît Chapon, La merveille,

Prix de la ville :
Véronique Le Calvez, HEAUME (série "Les Gardiens")

Sources : La Graineterie de Houillles : https://lagraineterie.ville-houilles.fr/Exposition-Biennale/Expositions/Le-mois-de-la-creation-locale2

 

La Graineterie :

Pôle culturel et centre d'art

27, rue Gabriel Péri, 78800 Houilles Coordonnées GPS N48.925420°E2.189052°

Tél. : 01 39 15 92 10 Courriel : pole.culturel@ville-houilles.fr

Site : lien http://lagraineterie.ville-houilles.fr

Voir aussi autres article du blog :

Le 42ème Salon de Houilles à la Graineterie, article : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2015/12/le-salon-des-artistes-locaux-a-la-graineterie-de-houilles.html

Le 43ème Salon de Houilles à la Graineterie, article : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/12/45eme-salon-de-houilles-a-la-graineterie.html

Le 44ème Salon de Houilles à la Graineterie, article : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/11/44eme-salon-des-artistes-locaux-de-houilles-a-la-graineterie.html

"D'un Instant à l'Eternité" : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/10/exposition-a-la-graineterie-de-houilles-d-un-instant-a-l-eternite.html

"Microscopie du Banc" : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/microcopie-du-banc-exposition-a-la-graineterie-de-houilles.html

 

Carnet de voyage aquarelles à Houilles : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-carnet-de-voyage-a-houilles-98401947.html

Les anciens bains-douches de Houilles : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-les-bains-douches-de-houilles-120961546.html

Article une visite de 2 artistes de Houilles : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/04/une-visite-de-2-atetiers-d-artistes-a-houilles.html

Dont l'atelier de Bertille : hurardbertille@gmail.com

Une visite de Houilles par la guide-conférencière Marianne Autain : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/06/une-visite-conference-a-houilles-son-histoire.html

Bonne visite et au samedi 15 décembre 2018 pour la remise du Prix de Public vers 18 heures !

 

Un peu d'exotisme : la place Victor Schoëlcher à Houilles, aquarelle décembre 2018

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2018 2 03 /07 /juillet /2018 06:01

 

Le passage Puteaux à Paris en travaux actuellement

L'entrée du passage côté rue de l'Arcade La verrière centraleL'entrée du passage côté rue de l'Arcade La verrière centrale

L'entrée du passage côté rue de l'Arcade La verrière centrale

L'entrée du passage Puteaux rue de l'ArcadeL'entrée du passage Puteaux rue de l'Arcade

L'entrée du passage Puteaux rue de l'Arcade

Cette voie privée , construite sur l'emplacement de l'ancien prieuré des Bénédictines de la Ville-l'Evêque ou de Notre-Dame de Grâce, est ouverte en 1839 par Louis Puteaux. Entrepreneur de son état, Louis Puteaux fut l'un des grands bâtisseurs du quartier des Batignolles.

Ce passage relie le 31, rue de l'arcade, nom donné en souvenir d'une arcade en voûte  construite en 1651 par Alexandre de Lespinasse , détruite en 1850, qui permettait aux religieuses Bénédictines de communiquer avec leurs jardins, au 18,rue Pasquier.

Il prit également le nom de passage Pasquier, puis en 1873 à nouveau celui de Puteaux, nom qu'il conservera désormais . 

 

Le passage Puteaux en direction de la rue des Arcades

 

Le passage Puteaux à ParisLe passage Puteaux à Paris
Le passage Puteaux à Paris

 

La Boutique des Vins dans le passage Puteaux

La Boutique des Vins dans le passage Puteaux

Le Passage Puteaux :

31, rue de l'Arcade et 18, rue Pasquier

face à la rue Tronson-du-Coudray.

Paris VIIIème arrondissement

 

Voir aussi autre article du blog, Le passage Puteaux à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-puteaux-a-parix-viiieme.html

Voir aussi articles du blog : Les passages et galeries de Paris, liste :

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Les_passages_et_galeries_de_Paris_liste_Passageways_and_galleries_of_Paris_list-4199168.html

Le passage du Grand Cerf et le quartier Montorgueil : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/11/le-passage-du-grand-cerf-et-le-quartier-montorgueil.html

Le passage du Grand Cerf à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Le_passage_du_Grand_Cerf_a_Paris-1302557.html

Le passage Bourg-l'Abbé ou du Bourd-l'Abbé : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-bourg-l-abbe-ou-passage-du-bourg-l-abbe-a-paris.html

Le passage Vendôme à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-visite-au-passage-vendome-64465668.html

Le passage Jouffroy à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-jouffroy-a-paris.html

Le passage des Princes à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-des-princes-a-paris.html

Le passage Choiseul ou le passage de Choiseul à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-de-choiseul-ou-le-passage-choiseul-a-paris-2eme.html

Le passage Dauphine à Paris (rive gauche) : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/le-passage-dauphine.html

La Cour (ou le passage) du Commerce Saint-André : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/la-cour-du-commerce-saint-andre-a-paris.html

Le passage du Caire à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-du-caire-a-paris-iieme.html

Le passage Puteaux à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-puteaux-a-parix-viiieme.html

La galerie Vivienne à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-la-galerie-vivienne-a-paris-113902009.html

La galerie Colbert à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/08/la-galerie-colbert-a-paris.html

Les arcades du Lido à Paris sur les Champs-Elysées : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/02/les-arcades-du-lido-a-paris-viiieme-visite-en-fevrier-2017.html

 

Bonne visite !

A voir, à deux pas du passage Puteaux : La chapelle expiatoire

Ou se trouve le passage Puteaux ?

 

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2018 1 02 /07 /juillet /2018 17:17
La galerie de la Madeleine à ParisLa galerie de la Madeleine à ParisLa galerie de la Madeleine à Paris

1845-1846

Les deux entrées de la galerie de la MadeleineLes deux entrées de la galerie de la Madeleine

Les deux entrées de la galerie de la Madeleine

 

La galerie de la Madeleine à ParisLa galerie de la Madeleine à Paris

Galerie de la Madeleine :

9, place de la Madeleine et 30, rue Boissy-d'Anglas 75008 Paris

Cette galerie se situe au n° 9 place de la Madeleine et débouche rue Boissy d'Anglas au n° 30 . Elle a été construite par l'architecte Charpentier en 1845 dans ce quartier déjà pourvu en boutiques de luxe . Elle est décorée avec une entrée monumentale coté place de la Madeleine encadrée par 2 grandes cariatides de Klagman .

Le célèbre restaurant Lucas Carton se trouve juste à coté et possède une entrée bar dans le passage .
Cette Galerie est décorée de boiseries autour des boutiques et d'une belle verrière divisée en panneaux sur des arcs boutant . Le sol est en carreaux de mosaïque noir sur fond blanc, qui ont la particularité de donner une impression de profondeur .

L'entrée du coté de la rue Boissy d'Anglas est en harmonie avec la boutique " Yves Delorme " en panneaux de bois peints avec des lettres d'or .

Des boutiques de produits de luxe sont ouvertes telles que , de vêtements, de maroquinerie, bijouterie ... Un café Traiteur chez Catherine " Blanc et Vert " possède une terrasse dans le passage .

Ce passage est accessible par la station de métro " Madeleine " lignes n° 8 , 12 et 14 .

La galerie de la Madeleine à ParisLa galerie de la Madeleine à Paris

La verrière de la galerie

Détail de la galerie avec le nom de l'architecte : Théodore Charpentier 1846

Origine du nom de la galerie de la Madeleine :

Le passage tire son nom de la proximité de l'église de la Madeleine.

 

voir image jointe

 

Historique

Elle a été commencée en 1840, terminée en 1845 et inaugurée en 1846, après l'agrandissement de la place de la Madeleine.Très bien conservée, elle abritait jusqu'à récemment de petits commerces et des artisans, mais accueille maintenant surtout des boutiques de luxe.

Architecture

Conçue par l'architecte Théodore Charpentier, elle a un aspect monumental, se démarquant des exemples antérieurs. La verrière, divisée en panneaux, s'appuie sur d'élégants arcs-boutants. Les deux façades sont très différentes: celle de la Madeleine présente deux belles cariatides encadrant le beau porche. Du côté de la rue Boissy-d'Anglas, l'immeuble 1700 vient se loger dans la galerie: le porche en arrondi s'incruste harmonieusement dans la belle façade double en bois sculpté, qui date de l'origine de la galerie.

Lien site Théodore Charpentier : Théodore Charpentier,

L'entrée du rue 30, rue Boissy-d'Anglas

Voir aussi articles du blog : Les passages et galeries de Paris, liste :

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Les_passages_et_galeries_de_Paris_liste_Passageways_and_galleries_of_Paris_list-4199168.html

Le passage du Grand Cerf et le quartier Montorgueil : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/11/le-passage-du-grand-cerf-et-le-quartier-montorgueil.html

Le passage du Grand Cerf à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Le_passage_du_Grand_Cerf_a_Paris-1302557.html

Le passage Bourg-l'Abbé ou du Bourd-l'Abbé : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-bourg-l-abbe-ou-passage-du-bourg-l-abbe-a-paris.html

Le passage Vendôme à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-visite-au-passage-vendome-64465668.html

Le passage Jouffroy à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-jouffroy-a-paris.html

Le passage des Princes à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-des-princes-a-paris.html

Le passage Choiseul ou le passage de Choiseul à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-de-choiseul-ou-le-passage-choiseul-a-paris-2eme.html

Le passage Dauphine à Paris (rive gauche) : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/le-passage-dauphine.html

La Cour (ou le passage) du Commerce Saint-André : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/la-cour-du-commerce-saint-andre-a-paris.html

Le passage du Caire à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-du-caire-a-paris-iieme.html

Le passage Puteaux à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-puteaux-a-parix-viiieme.html

La galerie Vivienne à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-la-galerie-vivienne-a-paris-113902009.html

La galerie Colbert à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/08/la-galerie-colbert-a-paris.html

Les arcades du Lido sur les Champs-Elysée : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/02/les-arcades-du-lido-a-paris-viiieme-visite-en-fevrier-2017.html

Personnalités connues : Jean Cocteau a habité dans l'immeuble du 9, place de la Madeleine, avec Jean Marais, au printemps 1938.

 

Documentation lien site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Galerie_de_la_Madeleine

Adresse : 9, place de la Madeleine et 30, rue Boissy-d'Anglas 75008 Paris

Cette galerie est accessible par la station de métro "Madeleine" lignes n° 8 , 12 et 14.

A  l'intérieur de la sortie de la ligne N°14, en hommage au métro de Moscou; ( A voir...)

 

Bonne visite !

Partager cet article
Repost0
20 juin 2018 3 20 /06 /juin /2018 13:25
La galerie Vivienne à Paris se refait une beauté actuellement

La Galerie Vivienne en travaux actuellement.

La première tranche des travaux est contestée au vue des nombreux signataires d'une pétition. Voir en PJ.

La galerie Vivienne à Paris se refait une beauté actuellementLa galerie Vivienne à Paris se refait une beauté actuellement

 

La galerie Vivienne à Paris se refait une beauté actuellementLa galerie Vivienne à Paris se refait une beauté actuellement

 

La Galerie, côté rue Vivienne restaurée :

La galerie Vivienne à Paris se refait une beauté actuellementLa galerie Vivienne à Paris se refait une beauté actuellementLa galerie Vivienne à Paris se refait une beauté actuellement
La galerie Vivienne à Paris se refait une beauté actuellement
La librairie Jousseaume 1823

45-46-47 Galerie Vivienne - 75002 Paris

 Tél. : 01 42 96 06 24

Il serait difficile d’évoquer l’histoire de cette libraire sans se plonger dans celle de la Galerie Vivienne. Il s’agit d’un passage couvert comme Paris en construisit tant au XIXème siècle.

Les parisiens découvraient l’ancêtre des grands magasins : des lieux couverts et donc à l’abri des intempéries mais aussi des bruits et des odeurs de la rue. Les architectes ont cherché là à transposer dans l’architecture néoclassique les dispositions des marchés arabes qui regroupent plusieurs catégories de commerçants et que la France découvre en suivant Napoléon au pied des pyramides. Chauffées et éclairées au gaz, ces galeries sont des lieux de choix pour une devanture prestigieuse : l’assurance d’y trouver du passage et donc des clients. La galerie Vivienne fut ouverte en 1823 par le président de la Chambre des notaires ; un dénommé Marchoux. Les travaux menés sous la direction de l’architecte François-Jean Delannoy laissent une belle place à des décors néo-classique : caducée de Mercure, ancres, cornes d’abondance ornent les murs. Des bottiers, des tailleurs, des merciers, des marchands d’estampes s’installent dans une galerie qui va connaître un succès considérable jusqu’à la fin du Second Empire.

La librairie Jousseaume est classée monument historique. Elle fut fondée en 1826, soit trois ans à peine après la construction de la galerie. Autant dire qu’elle fait partie des murs… Comment expliquer cette longévité ? Le choix, le charme, la pugnacité des générations de repreneurs successifs, et sans doute aussi le voisinage de la Bibliothèque nationale où courent les chercheurs et lecteurs du monde entier qui, en plus d’emprunter des livres, sont aussi des acheteurs.

A noter dans cette gelarie aux N° 45, 46 et 47 la librairie D.-F. Jousseaume, anciennement Petit-Siraux, fondée en 1826,  qui propose des ouvrages rares et d'occasion.

Une des plus vieilles librairies de Paris.

La galerie Vivienne à Paris se refait une beauté actuellement
La galerie Vivienne à Paris se refait une beauté actuellementLa galerie Vivienne à Paris se refait une beauté actuellement
Un artisan imprimeur à l'ancienne dans la Galerie VivienneUn artisan imprimeur à l'ancienne dans la Galerie Vivienne
Un artisan imprimeur à l'ancienne dans la Galerie VivienneUn artisan imprimeur à l'ancienne dans la Galerie Vivienne

Un artisan imprimeur à l'ancienne dans la Galerie Vivienne

L'Aparté et ses merveilles décoratives

photo mosaique facchina de la galerie vivienne

La mosaïque de la galerie Vivienne révolutionnaire de Facchina

Cette magnifique mosaïque a été réalisée par Giandomenico Facchina en 1880 donc quelques décennies après son ouverture.
Ce maître des mosaïques révolutionna la pose des mosaïques, en inventant la pose indirecte. Cette méthode permet de pré-fabriquer la mosaïque en atelier ce qui entraine une réduction très importante des coûts de production, elle fût utilisée dans les plus belles constructions de l’époque notamment le magnifique Opéra Garnier.

  Sources lien : http://photo mosaique facchina de la galerie vivienne La mosaïque de la galerie Vivienne révolutionnaire de Facchina Cette magnifique mosaïque a été réalisée par Giandomenico Facchina en 1880 donc quelques décennies après son ouverture. Ce maître des mosaïques révolutionna la pose des mosaïques, en inventant la pose indirecte. Cette méthode permet de pré-fabriquer la mosaïque en atelier ce qui entraine une réduction très importante des coûts de production, elle fût utilisée dans les plus belles constructions de l’époque notamment le magnifique Opéra Garnier.

L'entrée de la Galerie Vivienne rue ...Vivienne

L'entrée de la Galerie Vivienne rue ...Vivienne

Pétition adressée à Mme Audrey AZoulay, Ministre de la culture et de la communication, Institut de France, Association des architectes des bâtiments de France


Nul besoin d'être un architecte diplômé ou un spécialiste d'histoire de l'art pour constater que la célèbre Galerie Vivienne - située dans le cœur de Paris - connaît actuellement une restauration qui ne respecte absolument pas l'authenticité, l'identité et le charme de ce passage.

Cette rénovation est une véritable atteinte à l'architecture d'un lieu protégé et inscrit au patrimoine national depuis 1974. A l'atmosphère tamisée, aérée et épurée qui est propre aux passages parisiens, on nous proposera désormais une atmosphère froide et éblouissante, aux couleurs et aux matériaux bien plus proches du rococo allemand que de l'esthétique du XIXe siècle. 

L'installation regrettable d'une verrière blanche et transparente a été remarquée et ressentie par tous les visiteurs, les habitants et les commerçants. La qualité du verre n'est ni conforme à l'esthétique de l'époque, ni adaptée aux conditions de fréquentation du passage.

Les températures extrêmes enregistrées sous la serre ces derniers jours menacent par ailleurs son caractère apaisant, alors que la Galerie est un espace commerçant fréquenté par des centaines de visiteurs chaque jour. 

Nous devons nous unir pour préserver notre patrimoine culturel commun car nous méritons de pouvoir continuer à profiter de sa beauté authentique.

Appelons le Ministère de la Culture à trouver une solution à cette regrettable situation !

 

La galerie Vivienne est ouverte tous les jours de 8 h 30 à 20 h 30.

Métro : Bourse Liigne N°3

Lien site La Galerie Vivienne Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Galerie_Vivienne

La galerie Vivienne : lien https://www.parisenigmes.com/galerie-vivienne

 

Voir aussi articles du blog : Les passages et galeries de Paris, liste : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Les_passages_et_galeries_de_Paris_liste_Passageways_and_galleries_of_Paris_list-4199168.html

Le passage du Grand Cerf et le quartier Montorgueil : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/11/le-passage-du-grand-cerf-et-le-quartier-montorgueil.html

Le passage du Grand Cerf à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Le_passage_du_Grand_Cerf_a_Paris-1302557.html

Le passage Bourg-l'Abbé ou du Bourd-l'Abbé : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-bourg-l-abbe-ou-passage-du-bourg-l-abbe-a-paris.html

Le passage Vendôme à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-visite-au-passage-vendome-64465668.html

Le passage Jouffroy à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-jouffroy-a-paris.html

Le passage des Princes à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-des-princes-a-paris.html

Le passage Choiseul ou le passage de Choiseul à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-de-choiseul-ou-le-passage-choiseul-a-paris-2eme.html

Le passage Dauphine à Paris (rive gauche) : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/le-passage-dauphine.html

La Cour (ou le passage) du Commerce Saint-André : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/la-cour-du-commerce-saint-andre-a-paris.html

Le passage du Caire à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-du-caire-a-paris-iieme.html

Le passage Puteaux à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-puteaux-a-parix-viiieme.html

La galerie Vivienne à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-la-galerie-vivienne-a-paris-113902009.html

La galerie Colbert à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/08/la-galerie-colbert-a-paris.html

 

Bonne visite !

*******

Bibliographie sur la galerie Vivienne à Paris :

Passages Couverts Parisiens :
Paru le 23 janvier 2014. Les auteurs sont Jean-Claude Delorme et Anne-Marie Dubois.

Paris et ses passages couverts :
Paru le 6 septembre 2010.  L'auteur est Guy Lambert.

Partager cet article
Repost0
20 juin 2018 3 20 /06 /juin /2018 06:59
Le passage Verdeau à Paris

Le passage Verdeau se situe dans le prolongement du passage Jouffroy et est séparé par la rue de la Grange Batelière, nom d'une ancienne rivière qui elle-même avait prit le nom d'une ancienne ferme

 

Entrée du passage VerdeauEntrée du passage Verdeau

Entrée du passage Verdeau

 

Historique

 

Ce passage, construit en 1846, fait 75 mètres de long et 3,75 mètres de large. Il est ouvert la même année par la Société du Passage Jouffroy et porte le nom de l'un des actionnaires de cette société, créateur du principe de location, aux restaurants et hôtels meublés, de linge nécessaire à leur exploitation.
Il complète l’enfilade de passages formée par les passages Jouffroy et des Panoramas. Le passage rencontre toutefois moins de succès que ses voisins.
L’imprimerie Largeau s’installa dès l’ouverture dans l’allée centrale avant de déménager dans une coursive. Au numéro 25, se trouvait la Librairie Gabrie où seront éditées, en 1870, les Poésies d’Isidore Ducasse, plus connu sous le nom de Comte de Lautréamont.
Depuis une vingtaine d’années, la réouverture de la salle de ventes « Drouot » a relancé l’activité du passage où plusieurs antiquaires ont élu domicile. Il est désormais à nouveau fréquenté par des employés ou des chineurs.

Le passage Verdeau à Paris
Le passage VerdeauLe passage VerdeauLe passage Verdeau

Le passage Verdeau

Le passage Verdeau :

Le passage tient son nom de Monsieur Verdeau, l'un des promoteurs du passage et actionnaire de la Société du passage Jouffroy, par ailleurs inventeur du système de location de linge aux hôtels et meublés.

Établi en 1846 par la Société du passage Jouffroy, sous sa dénomination actuelle, le passage Verdeau se situe dans le prolongement des passages des Panoramas et Jouffroy.

Situé en retrait, le passage Verdeau a toujours souffert de la comparaison avec les passages qu'il prolonge et est longtemps resté déshérité. C’est pourtant l’un des plus clairs, possédant une haute verrière en arêtes de poisson et un dessin néoclassique épuré.

Cependant, l’ouverture de l'hôtel Drouot a attiré de nombreux antiquaires qui y ont élu domicile et le passage attire depuis de nombreux collectionneurs de livres anciens ou cartes postales anciennes. Un magasin de photo (au 14-16) se situe au même emplacement depuis1901.

 

Caractéristiques du passage :  Longueur 75 mètres Largeur 3.75 mètres

 

Le passage Verdeau à Paris

Voir aussi autres articles du blog sur les passages et galeries de Paris :

Les passages et galeries de Paris, liste : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Les_passages_et_galeries_de_Paris_liste_Passageways_and_galleries_of_Paris_list-4199168.html

Le passage du Grand Cerf et le quartier Montorgueil : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/11/le-passage-du-grand-cerf-et-le-quartier-montorgueil.html

Le passage du Grand Cerf à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Le_passage_du_Grand_Cerf_a_Paris-1302557.html

Le passage Bourg-l'Abbé ou du Bourd-l'Abbé : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-bourg-l-abbe-ou-passage-du-bourg-l-abbe-a-paris.html

Le passage Vendôme à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-visite-au-passage-vendome-64465668.html

Le passage Jouffroy à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-jouffroy-a-paris.html

Le passage des Princes à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-des-princes-a-paris.html

Le passage Choiseul ou le passage de Choiseul à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-de-choiseul-ou-le-passage-choiseul-a-paris-2eme.html

Le passage Dauphine à Paris (rive gauche) : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/le-passage-dauphine.html

La Cour (ou le passage) du Commerce Saint-André : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/la-cour-du-commerce-saint-andre-a-paris.html

Le passage du Caire à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-du-caire-a-paris-iieme.html

Le passage Puteaux à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-puteaux-a-parix-viiieme.html

La galerie Vivienne à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-la-galerie-vivienne-a-paris-113902009.html

La galerie Colbert à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/08/la-galerie-colbert-a-paris.html

 

 

Lien site Wikipédia :  https://fr.wikipedia.org/wiki/Passage_Verdeau

 

Adresse du passage Verdeau :

6, rue de la Grange-Batelière et
31, bis, rue du faubourg-Montmartre, 75009 Paris
Métros Richelieu-Drouot et Grands boulevards
Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 21h (Le week-end de 7h30 à 20h30)

 

Bonne visite !

*****

Partager cet article
Repost0
18 juin 2018 1 18 /06 /juin /2018 19:49
Le passage des Princes passage des JouetsLe passage des Princes passage des JouetsLe passage des Princes passage des Jouets

Le passage des Princes passage des Jouets

 

Le passage des Princes à ParisLe passage des Princes à ParisLe passage des Princes à Paris

Situation

Ce passage relie le 5, boulevard des Italiens, au nord-ouest, au 97, rue de Richelieu, à l'est. Il fut inauguré en 1860 sous le nom de « passage Mirès ».

Origine du nom

Il porte ce nom car il a été ouvert sur l'emplacement d'un ancien hôtel meublé, dit Hôtel des Princes.

 

Malgré les transformations de Paris opérées par le baron Haussmann, qui firent disparaître de nombreux passages, un arrêté du 3 septembre 1860 autorisa l'ouverture de ce passage. Il fut le dernier passage couvert édifié à Paris à l'époque d'Haussmann.

Le banquier Jules Mirès acheta le Grand Hôtel des Princes et de l’Europe, palace situé 97, rue de Richelieu, ainsi qu'une parcelle en vue de l'édification d'un passage constituant un raccourci pour les piétons. Il s'agissait d'une galerie au décor assez simple surmontée d'une verrière à double pente rythmée à chaque travée par de doubles arceaux métalliques formant des arabesques. Le passage fut inauguré en 1860, sous le nom de « passage Mirès », et fut apprécié à l'époque pour son allure de bon goût et son caractère spacieux.

Peu après l'ouverture du passage, la société Jules Mirès fit faillite, et dès 1866 le passage devint propriété de la Compagnie d'assurance sur la vie, devenue depuis les AGF. Entre 1879 et 1883 est ouvert à l'angle du passage, côté boulevard des Italiens, la galerie de La Vie moderne fondée par Georges Charpentier où exposèrent la plupart des impressionnistes.

Le passage fut détruit en 1985 pour une opération immobilière mais fut reconstruit à l'identique en 1995 par les architectes A. Georgel et A. Mrowiec. Néanmoins, l'angle ouvert qu'il formait d'origine a alors été redressé de façon à former un angle droit, ce qui a permis de mieux utiliser les locaux : commerces en rez-de-chaussée, bureaux du premier au quatrième étage, logements aux cinquième et sixième. Divers éléments du décor d'origine furent alors réemployés, comme une belle coupole des années 1930  en verre coloré décoré de roses, réinstallée sur la portion située à proximité du boulevard des Italiens ou la porche d'accès côté rue de Richelieu.

Ce petit passage contient de nos jours l'enseigne JouéClub répartie en sections dans l'ensemble des anciens magasins afin de préserver l'intégrité d'origine.

Le passage des Princes à ParisLe passage des Princes à Paris
Le passage des Princes à Paris

 Adresse du passage des Princes : 

(Quartier Vivienne)

  
 

5, boulevard des Italiens et

97, rue de Richelieu

Paris 75002

 

 

 

 

 

 

 

Documentation et lien Le passage des Princes site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Passage_des_Princes

Les passages couverts de Paris site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Passages_couverts_de_Paris

 

Voir aussi autres articles du blog sur les passages et galeries de Paris :

Les passages et galeries de Paris, liste : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Les_passages_et_galeries_de_Paris_liste_Passageways_and_galleries_of_Paris_list-4199168.html

Le passage du Grand Cerf et le quartier Montorgueil : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/11/le-passage-du-grand-cerf-et-le-quartier-montorgueil.html

Le passage du Grand Cerf à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Le_passage_du_Grand_Cerf_a_Paris-1302557.html

Le passage Bourg-l'Abbé : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-bourg-l-abbe-ou-passage-du-bourg-l-abbe-a-paris.html

Le passage Vendôme à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-visite-au-passage-vendome-64465668.html

Le passage Jouffroy à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-jouffroy-a-paris.html

Le passage Dauphine à Paris (rive gauche) : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/le-passage-dauphine.html

La Cour (ou le passage) du Commerce Saint-André : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/la-cour-du-commerce-saint-andre-a-paris.html

Le passage du Caire à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-du-caire-a-paris-iieme.html

Le passage Puteaux à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-puteaux-a-parix-viiieme.html

La galerie Vivienne à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-la-galerie-vivienne-a-paris-113902009.html

La galerie Colbert à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/08/la-galerie-colbert-a-paris.html

Bonnes visites !!

*****

Partager cet article
Repost0
18 juin 2018 1 18 /06 /juin /2018 07:54
Le passage Jouffroy à Paris

Construit par les architectes Romain de Bourges et François-Hippolyte des Tailleurs en 1847, à l’emplacement des jardins de l’hôtel d'Aguado (devenu la mairie du 9arrondissement !) et dans l’alignement du passage Verdeau (édifié la même année), le passage Jouffroy relie les Grands Boulevards et la rue de la Grange-Batelière, en passant sous la terrasse de l‘hôtel Ronceray datant de 1868 et où résida Rossini.
Il fut percé dans la continuité du passage des Panoramas, datant lui du début du XIXe, et forme ainsi la plus longue promenade couverte de Paris. Cet ensemble représente le témoignage d’une forme urbaine très parisienne, particulièrement en vogue lors de la première moitié du XIXe siècle.

 

Un peu plus long que son voisin le passage Verdeau, Il mesure 140 m de long et 4 m de large. Son tracé fait un double coude à angle droit, avec un petit escalier pour respecter la déclivité du terrain.

Le passage Jouffroy, construit entre 1845 et 1846, a été autorisé par ordonnance de Police et inauguré officiellement le 17 février 1847.

Depuis, les commerces se succèdent, tout en ayant à l’esprit que le passage appartient à notre patrimoine.

Le boulevard Montmartre vers le passage des Panoramas Dans le passage Jouffroy L'entrée du passage boulevard Montmartre

Le boulevard Montmartre vers le passage des Panoramas Dans le passage Jouffroy L'entrée du passage boulevard Montmartre

Le passage Jouffroy à Paris

On peut cependant voir encore la galerie Segas, curieuse boutique surplombée d'une enseigne en bois d’élan, où l’on trouve dans un décor particulier un grand choix de cannes, dont beaucoup sont des modèles de collection très rares.

Retour en arrière Images anciennesRetour en arrière Images anciennes
Retour en arrière Images anciennes

Retour en arrière Images anciennes

Détails du passage Jouffroy Les sorties du Musée GrévinDétails du passage Jouffroy Les sorties du Musée GrévinDétails du passage Jouffroy Les sorties du Musée Grévin
Détails du passage Jouffroy Les sorties du Musée GrévinDétails du passage Jouffroy Les sorties du Musée Grévin

Détails du passage Jouffroy Les sorties du Musée Grévin

L'Hôtel Chopin :

L'Hôtel Chopin montage images retraitées Pentax

L'Hôtel Chopin montage images retraitées Pentax

Intérieur de l'Hötel ChopinIntérieur de l'Hötel Chopin
Intérieur de l'Hötel ChopinIntérieur de l'Hötel Chopin

Intérieur de l'Hötel Chopin

Le passage Jouffroy à Paris
Le passage Jouffroy à Paris
La structure de la verrière du passage Jouffroy vue de l'Hôtel Chopin
La structure de la verrière du passage Jouffroy vue de l'Hôtel ChopinLa structure de la verrière du passage Jouffroy vue de l'Hôtel Chopin

La structure de la verrière du passage Jouffroy vue de l'Hôtel Chopin

 

Voir aussi autres articles du blog :

Site Wikipédia lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Passage_Jouffroy

 

Voir aussi autres articles du blog sur les passages et galeries de Paris :

Les passages et galeries de Paris, liste : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Les_passages_et_galeries_de_Paris_liste_Passageways_and_galleries_of_Paris_list-4199168.html

Le passage du Grand Cerf et le quartier Montorgueil : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/11/le-passage-du-grand-cerf-et-le-quartier-montorgueil.html

Le passage du Grand Cerf à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Le_passage_du_Grand_Cerf_a_Paris-1302557.html

Le passage Bourg-l'Abbé ou du Bourd-l'Abbé : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-bourg-l-abbe-ou-passage-du-bourg-l-abbe-a-paris.html

Le passage Vendôme à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-visite-au-passage-vendome-64465668.html

Le passage Jouffroy à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-jouffroy-a-paris.html

Le passage des Princes à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/06/le-passage-des-princes-a-paris.html

Le passage Choiseul ou le passage de Choiseul à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-de-choiseul-ou-le-passage-choiseul-a-paris-2eme.html

Le passage Dauphine à Paris (rive gauche) : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/le-passage-dauphine.html

La Cour (ou le passage) du Commerce Saint-André : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/la-cour-du-commerce-saint-andre-a-paris.html

Le passage du Caire à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-du-caire-a-paris-iieme.html

Le passage Puteaux à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/09/le-passage-puteaux-a-parix-viiieme.html

La galerie Vivienne à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-la-galerie-vivienne-a-paris-113902009.html

La galerie Colbert à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/08/la-galerie-colbert-a-paris.html

 

 

Adresses :

Le passage Jouffroy :

10, boulevard Montmartre et 9, rue de la Grange-Batelière 75009 Paris

(Quartier Faubourg-Montmartre) voir plan ci-joint Métro. : Grands Boulevards Ligne N°8

 

L'Hôtel Chopin, situé au beau milieu du passage Jouffroy

10, boulevard Montmartre et 46, passage Jouffroy 75009 Paris

Tél; : 01 47 70 58 10 Fax : 01 42 47 00 70

Courriel : info@hotelchopin.fr  Site lien direct : http://www.hotelchopin.fr

 

Voir aussi article blog : sur les traces de Frédéric Chopin à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/02/sur-les-traces-de-frederic-chopin-a-paris.html

Le quartier de la Nouvelle Athènes à Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2015/08/le-quartier-de-la-nouvelle-athenes-a-paris.html

 

 

Bonne visite !

******

 

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2018 7 28 /01 /janvier /2018 15:10
Camille Claudel à Paris Evénementiel Camille Claudel in Paris, her history

Camille Claudel à Paris Evénementiel Camille Claudel in Paris, her history

Mercredi 26 juillet 2017 : visite à Paris avec Sue, une chercheuse américaine de San Francisco, étudiante et spécialiste de l’œuvre de Camille Claudel.

Un compte-rendu tardif et un article terminé en janvier 2018. Il y aura des corrections en anglais, bien sûr, par ses soins.

Merci aussi aux corrections de Sarah en 2018.

Le quartier Montparnasse et l'arrivée de la famille Claudel à Paris The Montparnasse district and the arrival of the Claudel family in Paris

Le quartier Montparnasse et l'arrivée de la famille Claudel à Paris The Montparnasse district and the arrival of the Claudel family in Paris

Première étape  : départ du métropolitain Edgar Quinet, R.V. devant mon fournisseur de

peinture et de papier dessin et aquarelle "L'Artiste Peintre", 54, boulevard Edgar Quinet.

Rue Delambre, place Pablo Picasso. A voir sur cette place, la statue en bronze de Balzac.

Hist : en 1887, lors d’un premier voyage en Touraine à la recherche de références pour l’élaboration du Monument à Balzac, Camille Claudel et Rodin séjournent au château de l’Islette à Azay-le-Rideau. Pendant quatre étés consécutifs, Camille Claudel y retournera pendant quatre étés consécutifs. Elle y élabore son projet de buste de la petite-fille du propriétaire du château, "La Petite Châtelaine".

1887: Her trip to Touraine with Rodin in search of references for the monument to Balzac. They stay at Château de l’Islette in Azay-le-Rideau.
1890 – 1892: Camille Claudel spends summers at Château de l’Islette in Azay-le-Rideau, where she is joined by A. Rodin.

Rodin travaille en Touraine sur son projet de statue de Balzac, une commande de la société des écrivains. Son œuvre terminée fera scandale.

Rodin works in Touraine on his project for a statue of Balzac, an order from the writers' society. His finished work will cause a scandal;.

Rue de la Grande Chaumière :

Histoire : Sur le conseil de son ami Alfred Boucher, sculpteur reconnu, Louis-Prosper Claudel envoie sa famille à Paris pour que sa fille Camille puisse bénéficier d’un enseignement artistique.

Inscrite aux cours de l’Académie de la Grande Chaumière (l’École des Beaux-Arts était alors interdite aux femmes), Camille Claudel loue en 1882 un atelier rue Notre-Dame-des-Champs, qui accueille bientôt d’autres femmes sculpteurs, en particulier des Anglaises, parmi lesquelles Amy Singer, Emily Fawcett et Jessie Lipscomb. Alfred Boucher corrige de temps à autre le travail des demoiselles, mais lauréat du Prix du Salon, il doit partir pour l’Italie dès 1882 et cherche donc un remplaçant. Le soutien qu’il a apporté à Rodin quelques années plus tôt lors de l’affaire de l’Âge d’airain a créé une amitié sincère entre les deux artistes, et c’est tout naturellement que Boucher lui confie ses jeunes élèves. Les premières œuvres que Camille Claudel montre à Rodin lui font forte impression : le buste de la Vieille Hélène, au réalisme pathétique, et Paul à 13 ans, traité dans un style plus classicisant.

1882 : On the advice of his friend Alfred Boucher, an established sculptor, Louis-Prosper Claudel sent his family to Paris so that his daughter Camille might study art.

She attended classes at the Académie Colarossi, on the Rue de la Grande Chaumière (the École des Beaux-Arts did not admit women at this time) and, in 1882, rented a studio on Rue Notre-Dame des Champs, which she soon shared with other sculptresses. Among them were the artits Amy Singer, Emily Fawcett and Jessie Lipscomb. Boucher supervised their work on an occasional basis, but having won the Paris Salon prize, he was obliged to go to Italy in 1882 and thus looked for someone to replace him. The support that he had given

Rodin some years earlier during The Age of Bronze affair had forged a solid friendship with the two artists, and so Boucher naturally entrusted his young pupils to Rodin, who was impressed by the first works that Camille Claudel showed him. The dramatic realism apparent in the bust of Old Helen and the more conventional handling of Paul at Thirteen moved him deeply.

Rue Notre-Dame-des-Champs

111, rue N.-D.-des-Champs : en 1882, la mère de Camille et ses enfants emménage.

The aparterment of Camille and her family

117, rue N.-D.des Champs : Camille loue un atelier tout proche. Elle partage celui-ci avec d'autres artistes, notamment des amies anglaises qu'elle a dû rencontrer à l'académie Alfred Boucher, installé à Paris depuis 1868.

Camille Claudel and her girlfriends studio.

 

Camille Claudel and Jessie Lipscomb, 117 rue N.-D. des Champs, 1887

 

 

Boulevard du Montparnasse :

135 bis boulevard du Montparnasse : en 1881, la mère et ses enfants s'installent à Paris et

louent un appartement au quatrième étage.

135 bis boulevard du Montparnasse: in 1881, the mother and her three children moved to Paris and rented an apartment on the fourth floor.

 

A voir sur le circuit :

 

A voir, en passant dans le quartier :

La fontaine de l'Observatoire, le cloître de l'ancienne abbaye de Port-RoyalLa fontaine de l'Observatoire, le cloître de l'ancienne abbaye de Port-Royal

La fontaine de l'Observatoire, le cloître de l'ancienne abbaye de Port-Royal

Boulevard de Port Royal

Les jardins et les bâtiments du Val de Grâce à gauche.

The gardens and buildings of the Val de Grace on the left.

 

 

De la rue Notre-Dame-des-Champs au boulevard du Port-Royal

De la rue Notre-Dame-des-Champs au boulevard du Port-Royal

La famille Claudel au 31 boulevard du Port Royal au balcon The Claudel family at 31 Boulevard du Port Royal on the balcony

La famille Claudel au 31 boulevard du Port Royal au balcon The Claudel family at 31 Boulevard du Port Royal on the balcony

Le 31 boulevard du Port-Royal, la plaque de l'immeuble et l'étage d'habitation des ClaudelLe 31 boulevard du Port-Royal, la plaque de l'immeuble et l'étage d'habitation des ClaudelLe 31 boulevard du Port-Royal, la plaque de l'immeuble et l'étage d'habitation des Claudel

Le 31 boulevard du Port-Royal, la plaque de l'immeuble et l'étage d'habitation des Claudel

Sur les pas de Camille Claudel à Paris In the footsteps of Camille Claudel in Paris
31 boulevard du Port-Royal, the plaque of the building and the residential floor of the 
Claudel family.
du boulevard du Port-Royal à la rue de Turenne

du boulevard du Port-Royal à la rue de Turenne

Passage par le boulevard Auguste Blanqui, où au N° 113, Camille loue son atelier en 1888, et

Auguste Rodin loue la Clos Payen La Folie Neufbourg au N° 68 pour se rapprocher de Camille. Ce lieu connaîtra les amours de ce couple jusqu'en 1892.





Passage by Boulevard Auguste Blanqui, where at No. 113, Camille rented his studio in 1888, and

Auguste Rodin rents Clos Payen La Folie Neufbourg at No. 68 to get closer to Camille. 
This place will be the love-net of the couple until 1892.
Carte de visite de Camille, avec son adresse boulevard d'Italie, actuellement boulevard Auguste Blanqui

Carte de visite de Camille, avec son adresse boulevard d'Italie, actuellement boulevard Auguste Blanqui

L'avant-dernier atelier de Camille  situé dans le Marais, au 63 riue de Turenne 75004 Paris

L'avant-dernier atelier de Camille situé dans le Marais, au 63 riue de Turenne 75004 Paris

L'entrée du 63 rue de TurenneL'entrée du 63 rue de TurenneL'entrée du 63 rue de Turenne

L'entrée du 63 rue de Turenne

1998 : la rupture avec Rodin

 

"L'Age Mûr" : 1893 Bronze 1902

1902 :

Her masterpiece, The Age of Maturity, was exhibited in plaster in 1899, before being cast in bronze in 1902. The original work, commissioned by the French state in 1895, is believed to have been destroyed by the artist after the second casting in 1913.
The subject presents us with three naked figures, a young woman on her knees whose outstretched hands appear to have just released from their grip the hand of an older man, who is held in the arms of another, older woman, who appears to be compelling the man forward and away from the young woman. The title points to an allegory of ageing, in which the man, the protagonist of the piece, is leaving his youth and moving towards old age and death.
Sur les pas de Camille Claudel à Paris In the footsteps of Camille Claudel in Paris

Le dernier atelier de Camille Claudel quai de Bourbon (1899 à 1913)

The last artist studio 
of Camille Claudel 
quai de Bourbon (1899 to 1913)
Son atelier du quai Bourbon sera le dernier avant son internement par sa famille de 1913 à 1943. Elle ne créera plus rien durant es trente dernières années de sa vie.

"Il y a toujours quelque chose d'absent qui me tourmente" Camille Claudel.

Cammille Claudel's last studio and residence Quai Bourbon before le is sent to mental institution
by her family from 1913 to 1943. She will not create anything during 
the last thirty years of her life.


"There is always something missing that torments me" Camille Claudel.

 

Photographie du début du siècle de l'entrée quai de Bourbon

"L'Abandon" "Vertumne et Pomone" 1905 marbre et bronze L'artiste travaillant sur Vertumne et Pomone

"L'Abandon" "Vertumne et Pomone" 1905 marble and bronze The artist working on Vertumne and Pomone

Sources bibliographie :

(1) : Photographie de William Elborn. Crédit image ADAAGP, Paris 75012

Sur les pas de Camille Claudel à Paris In the footsteps of Camille Claudel in Paris
Le dernier atelier de Camille Claudel quai de Bourbon     The last Camille'studio quai de Bourbon

Le dernier atelier de Camille Claudel quai de Bourbon The last Camille'studio quai de Bourbon

de la rue de Turenne à l'avenue de la Bourdonnais

de la rue de Turenne à l'avenue de la Bourdonnais

From rue de Turenne to avenue de la Bourdonnais

En 1892, Camille déménage pour s'installer au 11, avenue de la Bourdonnais (actuellement

7ème arrondissement)

 

Séjour à l'Islette en septembre. Poses de Marguerite Boyer, 6 ans, pour une de ses futures œuvres majeures "La Petite Châtelaine" (1892 à 1896)

 
In 1892, Camille moved to 
11 avenue de la Bourdonnais 
(currently 7th arrondissement)

Visit to Islette in September. Poses of Marguerite 
Boyer, 
6 years old, for one of her future major works 
"La Petite Châtelaine"(1892-1896)

Les différentes versions de la "Petite Châtelaine" 1892 à 1896. (Terre, marbre et bronze)

The different versions of the "Little Châtelaine" 1892 to 1896.

 

 

"La Petite Châtelaine"     "The Little Chatelaine"

"La Petite Châtelaine" "The Little Chatelaine"

 

Bonne visite !

Enjoy your visit !

Pour plus d'information, voir autres articles du blog : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-camille-claudel-son-oeuvre-125356739.html

Camille Claudel par Auguste Rodin : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/03/camille-claudel-par-auguste-rodin.html

Merci à toutes les informations, les nombreux documents recueillies auprès de Reine-Marie Paris, sa petite-nièce et biographe.

Merci aussi aux aimables documentalistes du musée Rodin qui ont apporté toutes réponses à mes nombreuses interrogations.

Thanks to all the information, the many documents collected from Queen-Marie Paris, her niece 
and biographer.
Thank you also to the kind documentators of the Rodin museum who gave me all answers to 
my many questions.

 

 

Portrait de Camille Claudel par César en 1884 (Papier albuminé)

Portrait of Camille Claudel by Csar in 1884 (albumen paper)

 

Partager cet article
Repost0