Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

10 août 2019 6 10 /08 /août /2019 17:41
La fontaine de Mars à Paris VIIème arrondissement

La fontaine de Mars à Paris VIIème arrondissement

Cette belle fontaine fut édifiée entre 1806 et 1809, comme celle de la rue de Sèvres, par l'architecte François-Jean Bralle et le sculpteur Pierre-Nicolas Beauvallet, pour alimenter, à partir de la pompe à feu du Gros Caillou, un quartier encore villageois, entre l'esplanade des Invalides et celle du Champs de Mars.

La fontaine de Mars doit son nom au Champs de Mars voisin et à une effigie du dieu de la Guerre, qui se trouve sur l'une de ses faces, traitée à l'antique, c'est-à-dire nu et muni d'une épée, coiffé d'un casque, mais doté de favoris et d'une moustache comme un grognard de Napoléon. Devant lui se tient Hygie, déesse de la Santé, qui lui offre une coupe à boire.

Au bas du motif sculpté, on distingue un bouclier, sur lequel Mars s'appuie de la main droite et un coq.

Sur les autres faces sont sculptées de belles urnes en haut relief, elles-mêmes décorées de motifs en faible relief de scènes bachiques.

Au dessus de ce soubassement, le piédestal est décoré aux angles de huit animaux marins allégoriques et fabuleux.

La fontaine est inscrite au titre des monuments historiques en 1926.

 

Mars dieu de la Guerre et Igie déesse de la Santé déttails de la fontaineMars dieu de la Guerre et Igie déesse de la Santé déttails de la fontaineMars dieu de la Guerre et Igie déesse de la Santé déttails de la fontaine

Mars dieu de la Guerre et Igie déesse de la Santé déttails de la fontaine

La vasque de la fontaine côté rue Saint-Dominique

Détails de la fontaine de Mars

Détails de la fontaine de Mars

Détails d'un vase sculpté,  sources Les Fontaines de Paris

Détails des animaux marins ornant les coins de la fontaine de Mars

Détails des animaux marins ornant les coins de la fontaine de Mars

Documentation sources "Les Fontaines de Paris"

Documentation sources "Les Fontaines de Paris"

 

L'architecte et l'artiste concepteurs de la fontaine de Mars :

François-Jean Bralle (1750- 1831) Ingénieur

Après avoir fait ses humanités au collège Mazarin, François-Jean Bralle étudia la physique, les mathématiques, l'architecture, et la peinture et se spécialisa dans la mécanique et l'hydraulique.
Il fut appelé en 1767 à Amiens où il fut nommé, deux ans plus tard, inspecteur particulier des travaux du canal de la Somme. De retour à Paris en 1772, après la suspension des travaux du canal, il assuma plusieurs fonctions officielles (dont la direction de la machine de Marly et entra au service du compte d'Artois.

Promu ingénieur en chef des Ponts et Chaussée, il fut chargé des travaux hydrauliques de la ville de Paris.

À ce titre, il améliora la pompe de la Samaritaine, achemina l'eau de l'Ourcq jusqu'à la fontaine des Innocents et conçut plusieurs des quinze nouvelles fontaines prévues par le décret impérial du 2 mai 1806 (dont les fontaines du Palmier, de la rue Censier, du Fellah, de la pointe Saint-Eustache, de Mars et de Léda.

Pierre-Nicolas Beauvallet : (1750-1818), sculpteur, dessinateur et graveur.

La vocation de Pierre-Nicolas Beauvallet fut éveillée auprès d'Augustin Pajou  qui résidait chez son oncle. Après une formation chez ce maître, il fit le voyage d'Italie et, à son retour en France, exécuta un bas-relief qui lui valut, outre l’admiration de ses collègues, de nombreuses commandes. De 1784 à 1785, il exécute des bas-reliefs au château de Compiègne et se fait agréer par l'Académie royale en 1789, après avoir été grugé de ses commandes par son ancien maître Pajou.

Favorable aux idées de la Révolution, il exécute les bustes de plusieurs personnages liés à cet évènement, tels que Marat, Chalier, Mirabeau, La Fayette ou Bailly.

Le , il est nommé administrateur des travaux publics de la commune de Paris. Le , il est reçu au Club des Jacobins après y avoir remis un Buste de Guillaume Tell  réalisé à l’invitation de David  sur un projet de Collot d'Herbois.

Républicain passionné, il fut brièvement emprisonné après le 9 Thermidor an II . C’est lui qui avait fourni à Le Bas  le pistolet avec lequel il mit fin à ses jours et il n’échappa au massacre de l'hôtel de Ville  qu’en restant caché plusieurs jours dans les combles de l'édifice.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre-Nicolas_Beauvallet

Lien site Wikipédia Augustin Pajou :  http://Augustin Pajou

La fontaine de Mars :

Adresse :

129-131, rue Saint Dominique 75007 Paris.
En face du 112, rue de l'Exposition sur un petite place.

 

 

Lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontaine_de_Mars#/maplink/1

 

Le niveau de crue de la Seine en janvier 1910 est affiché sur la fontaine

 

 à l'aide d'une plaque.                  Voir image ci-jointe

 

Partager cet article
Repost0

commentaires