Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

28 mai 2018 1 28 /05 /mai /2018 04:53

La vallée aux 7 cascades

Le Hérisson, torrent tumultueux :

Le torrent « le Hérisson » prend sa source au Saut Girard, né des eaux du lac de Bonlieu et du lac d’Ilay à une alltide de 780 mètres.

Sa longueur est de 20.5 kilomètres.

Il rejoint l'Ain à une altitude de 444 mètres.

Une découverte des cascades du Hérisson, au cours d’une randonnée de 3  heures environ  et 7.4 kilomètres  (allée et retour) va surprendre le visiteur par la magie de cette vallée unique.

 

Durant près de sept siècles, la vallée du Hérisson a également été un lieu de vie intense. L’homme s’y est installé afin d’utiliser la force motrice de l’eau ainsi que les richesses naturelles du secteur : chanvre, minerai de fer, céréales, bois…

Tout au long du sentier, des vestiges sont encore visibles : ils attestent de l’activité qui a perduré jusqu’à l’apparition de l’électricité à la fin du XIXème siècle.

Né à 805 mètres d'altitude, le Hérisson et son cours d'eau tumultueux commence son parcours de manière éblouissante. Il s'enfonce rapidement dans le plateau de Doucier en descendant de 255 mètres sur une distance de 3 kilomètres.

 

Rivière sacrée des celtes : son nom ne vient pas de la charmante bestiole pleine de piquants qui se met en boule dès qu'on la touche mais peut-être du celte ou du latin, de heria qui signifierait donc rivière sacrée. Autrefois, de nombreux moulins et martinets (forges avec marteaux-pilons actionnés par la force de l'eau) jalonnaient le cours du Hérisson.

 

Le circuit des sept cascades et la carte IGN

Le circuit des sept cascades et la carte IGN

Quelques unes des cascades

Quelques unes des cascades

La première cascade en partant du parking

La cascade de l'Eventail hauteur de chute : 65 mètres

La cascade de l'Eventail hauteur de chute : 65 mètres

Les cascades du Hérisson dans le Jura ***Les cascades du Hérisson dans le Jura ***Les cascades du Hérisson dans le Jura ***
Les cascades du Hérisson dans le Jura ***Les cascades du Hérisson dans le Jura ***
Les cascades du Hérisson dans le Jura ***

La descente des cascades par le GR 559 :

 

Les cascades du Hérisson dans le Jura ***Les cascades du Hérisson dans le Jura ***Les cascades du Hérisson dans le Jura ***
Les cascades du Hérisson dans le Jura ***Les cascades du Hérisson dans le Jura ***Les cascades du Hérisson dans le Jura ***
Les cascades du Hérisson dans le Jura ***Les cascades du Hérisson dans le Jura ***Les cascades du Hérisson dans le Jura ***
Les cascades du Hérisson dans le Jura ***
Les cascades du Hérisson dans le Jura ***Les cascades du Hérisson dans le Jura ***
Les cascades du Hérisson dans le Jura ***Les cascades du Hérisson dans le Jura ***Les cascades du Hérisson dans le Jura ***

Le Saut de la Forge :

Conscient de l’intérêt que représentait le cours du Hérisson, les moines cisterciens de Balerne

décidèrent au Moyen-Age de construire une forge hydraulique au Saut de la Forge baptisé à l'époque "Saut de la Boille", boille signifiant en Franche-Comté un récipient large et arrondi ressemblant beaucoup au bassin formé par la chute d'eau. C'est ainsi qu'en 1450, un "ferrier" de La Cluse-et-Mijoux dans le Doubs, Robin Patouillard est autorisé par les abbés à construire une écluse pour retenir l'eau, C'est une usine, la ferrière, constitué d'une roue permettant d'actionner la martinet, qui frappe le fer.

Le Moulin JeunetLe Moulin Jeunet

Le Moulin Jeunet

La cascade du Moulin Jeunet :

Avec sa chute de seulement 3 mètres, cette cascade du Moulin Jeunet n’est pas la plus

impressionnante de la randonnée mais vous y trouverez les vestiges d’un ancien moulin qui exploitait la force du ruisseau Hérisson au XVIIe siècle.

Histoire du moulin : au  XVème siècle, les seigneurs de Châteauneuf donnèrent de l'argent

aux villageois du Fransnois pour construire un moulin, nommé "Moulin du Frasnois", sur le Hérisson.

Ceux-ci l’exploitèrent pour leur usage personnel contre le paiement d'un impôt. Détruit durant la guerre entre 1635 et 1639, la communauté villageois, consciente de l’intérêt de ce moulin, mais ruinée par le conflit, donc incapable financièrement de le reconstruire, décida de le céder à Guillaume Grappe en 1663.

 Celui-ci, ainsi que le propriétaires successifs, rendirent cette entreprise florissante et prospère jusqu'en 1875, date de sa destruction. Pourtant, un an après, un marchand de vin de Lons-le-Saunier, rachète les ruines et le reconstruit.

C'est désormais un moulin neuf que Séraphin-François Jeunet rachète en 1882 et qui deviendra "le Moulin Jeunet" jusqu'en 1902.

Son nom est resté actuellement.

Anciennement appelé : le moulin du Frasnois : 1434, le moulin de la fromagerie : 1777, le moulin Grappe : 1848 et le Moulin Jeunet depuis 1882)

Le Saut Girard :
  • Le Saut Girard, 35 mètres: 3 accès : depuis le lieu-dit de la Fromagerie ou du parking aménagé du Saut Girard .Et depuis 2016 vue depuis le nouveau belvédère aménagé au-dessus de la cascade (accès handicapé).
  • En 1170, Thibert de Montmorot dispose d'une partie des biens du prieuré d'Ilay pour fonder la "chartreuse Notre-Dame de Bonlieu". Cette dotation est confirmée en 1172 par les seigneurs suzerains Gérard de Vienne et Guillaume, son fils, seigneurs de Mirebel. Gérard ou Girard donne à cette occasion la « chaume du saut » et la cascade du Hérisson appelée depuis Saut-Girard.

 

Le Gour bleu ?Le Gour bleu ?Le Gour bleu ?

Le Gour bleu ?

Le Gour Bleu : anciennement nommé : 1470 la foule Girard-Quintal, 1768 Le saut Quintal et depuis 1897 le Gour Bleu.

 

A noter : le circuit des cascades du Hérisson est assez glissant par temps humide

Les cascades du Hérisson dans le Jura ***
Les bons sites à voir sur cette région :   

http://www.cascades-du-herisson.fr/ :  Le site officiel

Pour ceux qui cherchent un gîte grand confort tout proche des cascades au lac de Chalain :  www.gitejura.com   

 http://www.jura-france.com/  magazine en ligne sur le Jura : Mégane Communication 33, rue de la République 39300 Champagnole

http://www.cdt-jura.fr/   Comité départemental du tourisme du Jura 

http://www.juralacs.com/   Office de Tourisme du Pays des Lacs 36, Grande Rue 39130 Clairvaux les Lacs (France)

La Maison des Cascades du Hérisson : http://www.cascades-du-herisson.fr/maison-des-cascades.htm

La Maison des Cascades Tél. : 03 84 25 77 36 Parking Payant (date et tarifs)

Un peu de documentation : Le Hérisson, torrent sacré
 
Origine du document : ArchéoJuraSithèque Lieu de conservation:ArchéoJuraSites
Type de document: article Cote de classement: J-1958-03125
Langue : français  Date:1958
Personnes physiques citées: Monnier D.
Année de production: 1958

Dans cette communication à la Société d’Emulation du Jura du 21 juin 1958, Louis Genevaux présente les sources de la rivière du Hérisson et montre qu'il est un torrent sacré celtique (“On” signifiant eau et “Héri” sacré). Transcription dactylographique de l'article paru en 1959 dans le “Tableau de l'activité de la Société de 1954 à 1958”. 

Partager cet article
Repost0

commentaires