Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

9 octobre 2016 7 09 /10 /octobre /2016 05:17
Les arcades ou l'aqueduc de Buc, Yvelines
Les arcades ou l'aqueduc de Buc, Yvelines

Quelques visites aux arcades de Buc en octobre 2016 :

L'accès au début de l'arcade sud, par un sentier pétionnier difficile

L'accès au début de l'arcade sud, par un sentier pétionnier difficile

Historique de l'aqueduc :

 

L'aqueduc de Buc fut commandé par Louvois, surintendant des Bâtiments, des Arts et Manufactures, depuis la mort de Colbert en 1683, et dessiné par Jules Hardouin-Mansart et mis en œuvre par l'ingénieur Thomas Gobert. Il fut édifié par les soldats du Régiment royal de Normandie à partir de 1684, en remplacement d'un siphon hydraulique de fonte inadapté, aux fins de recueillir l'eau des étangs de Saclay et de l'amener du plateau de Saclay vers le bois des Gonards à l'extrémité est de la forêt de Versailles, en franchissant la vallée de la Bièvre qui coule en contrebas. La construction a été réalisée en pierre meulière, avec chaînages et bandeaux d'arcades en pierre de taille.

L'aqueduc fut mis en service le 13 juin 1686. Il sera utilisé jusqu'en 1950.

L'aqueduc, de la décharge au sud (exclue) jusqu'à la forêt au nord, fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques  par arrêté du 22 septembre 19523.

Thomas Gobert, son ingénieur disait en 1682 :

 

« On pourrait faire un Acqueduc de massonnerie, qui ne seroit sujet à aucun entretien, sans besoin de fer, cuivre ny plomb, plus solide et à durer autant que le monde, dont la magnificence marqueroît à la postérité, autant qu'aucun autre esdifice la grandeur du Règne du Roy. »

 

Ce texte a été inscrit sur la plaque commémorative du tricentenaire de l'inauguration de l'aqueduc.

Les panneaux situés sur le passage du GRLes panneaux situés sur le passage du GRLes panneaux situés sur le passage du GR

Les panneaux situés sur le passage du GR

Caractéristiques de l'aqueduc de Buc : l'ouvrage a une longueur de 580 mètres et une hauteur totale de 24 mètres.

Il est composé de deux rangées de 19 arcades superposées, de 21 mètres de hauteur. Les piles des arcades inférieures sont espacées de 9 mètres. Elles ont une épaisseur de 4 mètres et des fondations de 24 mètres.

Au sommet, l'aqueduc mesure 1 mètre de large et profond de 1,91 mètre et est recouvert de lourdes dalles de pierre.

Une petite maison de fontainier est accolée à l'ouvrage. Elle est abandonée depuis longtemps.

Les accès à la partie supérieure de l'ancien aqueduc sont condamnés.

Plan hydraulique du château de Versailles et détail de l'ancien aqueduc actuel par le GR 11 longeant la Bièvre
Plan hydraulique du château de Versailles et détail de l'ancien aqueduc actuel par le GR 11 longeant la Bièvre

Plan hydraulique du château de Versailles et détail de l'ancien aqueduc actuel par le GR 11 longeant la Bièvre

Pour pallier la carence en eau des fontaines de Versailles, le roi ordonne initialement qu'on élabore une « machine » du type de celle de Marly, qui pomperait la Bièvre. Mais l'expérience est un échec, il décide alors la construction d'un grand pont qui enjambe la Bièvre.

La Machine de Marly :

La ville de Versailles est alimentée en eaux potables par l’eau de la Seine que lui apporte la machine de Marly, restaurée en 1800, par les soins et aux frais de l'’empereur Napoléon III.
Mais telle n'était pas dans l’origine la destination de la machine de Marly. Louis XIV avait fait construire ce volumineux système de pompe « qui buvait l’'eau de la Seine, » comme on l'’a dit, dans le seul but d'apporter aux bassins de Marly et de Versailles les masses d'’eaux qui étaient nécessaires aux jeux hydrauliques, cascades et effets aquatiques semés avec profusion dans cette résidence royale. Au XVII siècle, sous le grand roi, on songeait peu aux besoins du public en eaux potables. Tandis que des masses d’eaux inondaient les parcs et les jardins de Versailles et de Marly, la ville proprement dite devait se contenter des eaux blanchâtres et impures de quelques étangs dans lesquels on avait rassemblé les eaux d'’infiltration des coteaux environnants. Ce n'’est que dans notre siècle que la machine de Marly, dûment restaurée, a été consacrée à fournir l'’eau de la Seine, tout à la fois à la ville de Versailles, pour son alimentation, et aux jardins des parcs de Versailles et de Marly, pour leur embellissement. Il n'est pas sans intérêt de connaître toute cette histoire.

Voir l'article La machine de Marly : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/01/la-machine-de-marly-a-bougival-yvelines.html

 

Sources et bibliographie :

 

Site Wikipédia lien : L'aqueduc de Buc https://fr.wikipedia.org/wiki/Aqueduc_de_Buc

L'aqueduc de Buc par la mairie des Loges-en-Josas : http://www.mairieleslogesenjosas.fr/aqueduc_de_buc.aspx

Les archives départementales, lien : http://laurentour7.canalblog.com/archives/2011/04/02/20796915.html

Voir aussi un article sur la Bièvre : Un article du blog : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-promenade-le-long-de-la-bievre-et-petite-histoire-de-cette-riviere-124989762.html

Un article récent sur une randonnée dans la vallée et au bord de la Bièvre, le 2 octobre 2016 : http://lesrandonneursovillois.over-blog.com/2016/10/la-vallee-de-la-bievre-au-depart-de-jouy-en-josas.html

Articles le blog des Randonneurs Ovillois :

Une grande randonnée dans la haute vallée de la Bièvre : http://lesrandonneursovillois.over-blog.com/article-la-haute-vallee-de-la-bievre-par-le-gr11-dimanche-2-novembre-2014-124929995.html

Une petite randonnée dans la basse vallée de la Bièvre : http://lesrandonneursovillois.over-blog.com/article-la-basse-vallee-de-la-bievre-par-le-gr-11-et-le-grp-125023185.html

La Bièvre, rivière vivante : http://www.bievre.org/histoire/histoire.htm

 

Adresse :
Aqueduc de Buc
Route de Jouy
78530, Buc

 

Bonne visite !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Patrimoine des Yvelines
commenter cet article

commentaires