Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 07:23
Promenade le long de la Bièvre et petite histoire de cette rivière

 

La haute vallée de la Bièvre :

 

IMGP6011-Plan-circuit-Vallee-de-la-Bievre.jpg

La Bièvre, de sa source jusqu'à la Seine à Paris par les chemins de grandes randonnées

(GR11 et le GRP)

Cette rivière mythique, longue de 33 kilomètres environ, prend sa source à Guyancourt et le fond marécageux du vallon constitue depuis toujours la source diffuse de la Bièvre.

Une partie de son flux est rejeté à la Seine près du pont d'Austerlitz.

La Bièvre traverse 15 communes, 5 départements;  La rivière est couverte sur 11 kilomètres à partir d'Antony et complètement à Paris, mais des projets de découverte sont en travaux ou en cours. Nous allons pouvoir étudier ces projets.

 

IMGP6342 La Bièvre à sa source Lavoir de Bouviers r

La Bièvre a sa source. lavoir de Bouviers, carte postale du début du siècle dernier

 

--.JPG

A noter l'orthographe de Guyancourt dans l'histoire, ainsi que le nom de la rivière qui pris le nom de rivière des Gobelins.

(carte de Cassini)

 

IMGP6341-La-Bievre-en-1745-carte.jpg

      Carte historique des parcelles le long de la Bièvre

IMGP6396-Lac-du-Moulin-a-Renard.jpgIMGP6414-Regulation-des-etangs-de-la-Geneste.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les lacs réservoirs de la Bièvre : l'étang du Moulin à Renard et l'étang de la Geneste

IMGP6449-Haute-vallee-de-la-Bievre.jpg

 

IMGP6462-La-Bievre-a-Buc.jpgIMGP6423-Haute-vallee-de-la-Bievre.jpg

 

 

IMGP6442-Haute-vallee-de-la-Bievre.jpg

La haute vallée de la Bièvre entre les Loges-en-Josas et Bièvres

Le SIAVB gère 18 kilomètres de rivière ainsi que plusieurs influents, le ru Saint-Marc, la Sygrie, le ru de Vaulallan, le ru de Rungis, le ru des Glaises. Le territoire géré par le SIAVB s'étend sur 120 km2. Il comprend,l'entretion des bassins de retenues (650.000 m3), les espaces verts (50 hectares), les sentiers piétonniers. Lorsque la Bièvre n'est plus visible et canalisée, la gestion de cette rivière est reprise par le SIAAP.

 

 

La basse vallée de la Bièvre :

 

IMGP7698-Verrieres-le-Buisson.jpgIMGP7701-Bassin-de-retenue-de-la-Bievre.jpg

 

 

 

 

 

 

Randonnee-du-16-novembre-2014-la-basse-vallee-de-la-Biev.jpg

      Le parc Georges Heller, riche en faune à Antony l'étang du Soleil, le château Saran et la nymphe

 

La-basse-vallee-de-la-Bievre-Pont-du-chemin-de-fer-a-Ant.jpg

Le pont du chemin de fer à Antony au début du siècle dernier (cartes postales anciennes)

Randonnee-du-16-novembre-2014-la-basse-vallee-de-copie-1.jpg

Le square Marc-Sangnier, situé au dessus de la Bièvre vive et la Bière morte

C'est à cet endroit que la Bièvre morte recevait le ru de Rungis, son dernier et le plus important affluent de la rivière

IMGP7742 Basse vallée de la Bièvre rIMGP7746 Basse vallée de la Bièvre

 

Aqueduc et Bièvre

Pour enjamber la vallée de la Bièvre, l'homme a dû construire ces formidables infrastructures afin d'alimenter Versailles ou Paris en eau, à différentes époques où la Seine devenait impropre à l'hygiène et à sa consommation

IMGP6456-Les-arcades-de-Buc.jpg

L'aqueduc de Buc

L'aqueduc de Buc fut construit par les soldats de Louis XIV.

Le roi souhaitait ainsi conduire les eaux du Plateau de Saclay à Versailles afin d'alimenter les fontaines du Parc.

 

 

IMGP7859-aqueduc-d-Arcueil-Cachan.jpggravure_aqc_2-Aqueduc-Medicis.jpg

 

L'aqueduc d'Arcueil-Cachan

En fait, trois aqueducs en un : gallo-romain au IIème siècle, Médicis au XVIIème siècle, puis aqueduc de la Vanne dû à Eugène Belgrand en 1874.

Historique : jusqu'au Second Empire, l'alimentation de Paris en eau potable ne suit pas par rapport à l'augmentation de la population. l'eau de la Seine, distribuée par les porteurs d'eau et celle des puits, est fortement contaminée. La pollution permanente cause des fréquentes maladies, qui occasionnent plus de 18.000 morts à Paris en 1832.

Le préfet Haussmann et Eugène Belgrand mettent en oeuvre en 1856 le réseau d'alimentation en eau encore en service de nos jours. L'aqueduc de la Dhuys, long de 131 kilomètres, et celui de la Vanne arrivant jusquau réservoir Paris sud de Montsouris (un des 5 réservoirs de la capitale) sont construits. De plus, il réalisera le réseau d'égouts capable d'assurer l'assainement de la capitale, et participera à l'établissement des cèlèbres fontaines Wallace dont les premières furent mises en place en 1872. (1)

 

IMGP7815-aqueduc-de-la-Vanne.jpg

L'aqueduc de la Vanne, alimentant Paris jusqu'aux réservoirs  sud de Montsouris, Paris 13ème, un des 5 réservoirs alimentant la capitale.

IMGP8189-Reservoirs-de-Montsouris-23.11.2014.jpg

 

Randonnee-du-16-novembre-2014-la-basse-vallee-de-copie-2.jpg

Bords de Bièvre, aérienne ou souterraine    

 

 

 

La Bièvre à Paris, avant et après sa canalisation en 1912, rue de la Fontaine à Mulard, Paris 13ème       

La Bièvre avant et après en 1904 actuelle rue Fontaine à

P1060843-ro-Image-Jean-Noel.jpg

Elle n'est plus actuellement que symbolique à l'aide de ses marqueurs

 

Petit historique de la Bièvre à Paris et son déclin :

A l'ouest la Bièvre mortePlan bievre ParisA l'est la Bièvre vive

Au moyen-age, la Bièvre est utilisée pour arroser les jardins et comme force hydraulique. pour augmenter la puissance de l'eau, des canaux d'agréments et des moulins sont construits; on en comptera près de 130 sur les bord de la rivière.

o En 1150, le bras de Bièvre alimentant la Seine au niveau du quai de la Tournelle est dérivé.

Au XVIème siècle, des activités artisanales, tapisseries des Gobelins à Paris, toiles à Arcueil, draperies s'installemnt sur les bords de la Bièvre. En 1673, un arrêté royal fait quitter Paris ces activités qui s'installent hors de la capitale.

Au XIXème siècle,  après le révolution industrielle, les besoins en eau s'intensifient. Différents projets sont envisagés pour augmenter son débit : redressement de son cours, curetage, suppression des canaux de dérivation. L'exploitation de plus en plus intensive transforme le cours d'eau en cloaque nauséabond.

Vers 1835, des moulins sont détruits, des barrages régulateurs sont réalisés et des puits artésiens sont ouverts pour alimenter la Bièvre par des eaux souterraines, notamment pendant les étiages vers 1855.

Début du XIXème siècle, la Bièvre commence à être couverte en raison des odeurs nauséabondes et des pollutions visuelles qu'elle provoque.

1826 -1830, les bords de la rivière sont bétonnés à Paris afin d'éviter les infiltrations des eaux polluées dans les sols et la nappe.

A partir de 1844, la couverture de la Bièvre commence à Paris.

1868-1878, les travaux d'assainissement s'étendent en banlieue parisienne; un collecteur Bièvre est posé entre Cachan et Gentilly.

1880, le conseil municipal de Paris adopte un programme d'assainissement de Paris avec le tout à l'égout à Paris.

1940 la station d'épurartion d'Achères est crée pour répondre au développement de l'urbanisation de la capitale.

Le SIAAP, créé en 1970, qui gére  la transport les eaux usées de 9 millions de parisiens, les eaux pluviales de la région parisienne et des rejets industriels, vont reprendre l'exploitation du transport de la rivière en sous-sol.

Il gère 440 kilomètres de canalisations, 900.000 m3 de capacité de stockage des eaux pluviales, transportechaque jour 2,5 millions de m3 issues des usages domestiques et industriels. Il traite ses eaux grâce à 5 sites (bientôt 6) avant de les rejeter dans la Seine.   

1945, le SIAVB est créé, avec d'importantes missions : l'entretien de la rivière et ses affluents, la lutte contre les inondations, le transport vers la station d'épuration de Valenton des eaux uséees des communes de la vallée, la préservation et la mise en valeur de la Bièvre sur le plan économique et paysager, la mise en conformité des rejets autres que domestiques.

1956, la Bièvre est intégralement couverte sur l'ensemble du territoire jusqu'à Antony.

Fin du XXème siècle; malgré la couverture, de nombreuses crues posent problème, du fait du bétonnage des sols en banlieue.

o  2000, la Communauté d'Agglomération de Val de Bièvre se dote de la compétence "valorisation de la Bièvre".

o 2003, la CAVB lance l'élaboration d'un schéma directeur de valorisation de la Bièvre et de définir un programme d'action pour la réouverture de la Bièvre en cohérence avec les projets des communes, notamment avec le réseau d'espaces verts.

Deux tronçons sont ou vont être remis à l'air libre sous maitrise d'ouvrage du Conseil Général :

 - le long de l'avenue Flouquet à l'Haï-les-Roses,

 - dans le parc département du Coteau à Arcueil-Gentilly.

 

Projets études sur la capitale :

La-Bievre-projets-des-parcs-et-squares-de-Paris-r.jpg

Etudes 2003 de remise à l'air de la Bièvre au square René Le Gall, au Jardin des Plantes et le muséum et au parc Kellermann

 

Etudes artistiques à l'aquarelle

 

IMGP7631 Aquarelle novembre 2014 La BièvreLa haute vallee de la Bievre 2014

 

 

IMGP7887-Haute-vallee-de-la-Bievre-aquarelle-novembre-201.jpg

                  aquarelles novembre 2014, la haute vallée de la Bièvre

IMGP8115-Haute-vallee-de-la-Bievre-2-novembre-2014-r.jpg IMGP8768-aquarelle-Haute-vallee-de-la-Bievre-r.jpg

 

Promenade le long de la Bièvre et petite histoire de cette rivièrePromenade le long de la Bièvre et petite histoire de cette rivière
Promenade le long de la Bièvre et petite histoire de cette rivièrePromenade le long de la Bièvre et petite histoire de cette rivière
Promenade le long de la Bièvre et petite histoire de cette rivièrePromenade le long de la Bièvre et petite histoire de cette rivière

 

Sources: Topoguide "La vallée de la Bièvre... à pied" circuit des GR et GRP

Bibliographie : Livres sur la Bièvre  Publications sur la Bièvre

Lien : La Bièvre à Paris

Lien articles blog des randonneurs ovillois : La haute vallée de la Bièvre et La basse vallée de la Bièvre

Lien Wikipédia : Aqueduc de Buc

(1) fontaines Richard Wallace : Fontaines Wallace

A la recherche des fontaines Wallace colorées de Paris

Lien Wikipédia : Aqueduc d'Arcueil et de Cachan

Etude la Bièvre à Paris : La Bièvre à redécouvrir à Paris étude APUR

SMBVB : Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Bièvre Moulin de la Bièvre
73, avenue Larroumès 94240 L’HAY LES ROSES Tél : 01 49 73 38 71
Email : smbvb@orange.fr 

SIAAP : Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne 

2 rue Jules César, 75589 Paris Cedex 12 Tél. : 01 44 75 44 75 ou 01 44 75 44 83 

Site : www.siaap.fr      

SIAAP Traitement des eaux usées de la région parisienne Les usines Gestion des eaux

Article SIAAP : plus de rejet dans la Bièvre Publication carnet de Bièvre

SIAAP  : Dossiers de Presse

SIAVB : Dossier Bièvre

Contrat de bassin pour la réouverture de la Bièvre 2010-2015 : Lien contrat partenaires Bièvre

Photographie Bièvre morte à Paris : Jean-Noël. merci à lui.    

Sources: Topoguide "La vallée de la Bièvre... à pied" circuit des GR et GRP

Bibliographie : Livres sur la Bièvre  Publications sur la Bièvre

Voir aussi article blog Les arcades de Buc : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/les-arcades-ou-l-aqueduc-de-buc-yvelines.html

Le 23ème Festival de la BD de Buc : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/10/le-23eme-festival-de-la-b-d-a-buc-dans-les-yvelines.html

Bonne visite !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article

commentaires