Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

28 août 2021 6 28 /08 /août /2021 05:49

 

Le duc de Normandie Guillaume-le-Conquérant choisi Dives-sur-Mer pour rassembler son immense flotte avant son embarquement pour l'Angleterre.

En 1066, l'estuaire de la Dives est beaucoup plus large et dispose d'un port d'échouage sur des rives. Guillaume choisit ce lieu pour rassembler ses troupes.

La flotte, composée de 15.000 hommes, dont 8.000 guerriers et  de 1.000 embarcations, part de Dives à la conquête de l'Angleterre.

Nora le bateau de Guillaume

La flotte fera escale à Saint-Valéry avant de rejoindre l'Angleterre.

Pour info., à la fin du XIIXème siècle, la Dives aménagée est encore navigable sur une vingtaine de kilomètres à l'intérieur des terres

Le village d'Art Guillaume-le-Conquérant : ancien relais de poste de la fin du XVème siècle, il est réaménagé en auberge à la fin du XIXème siècle. Son propriétaire orna les bâtiments de sculptures sur bois et fit installer dans les cours des statues, vases et bustes des XVII et XVIIIIème siècles.

 

Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-ConquérantDives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant
Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-ConquérantDives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-ConquérantDives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant
Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-ConquérantDives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant

L'office de Tourisme de Dives-sur-Mer :

Situé dans la cour Louis XIV du village d'art, l'Office de Tourisme est

richement décoré. Des vitraux du XIVème siècle, représentant huit anges musiciens offert par l'évêque de Lisieux à l'église Notre-Dame de Dives, y sont exposés. Par ailleurs, une fresque inspirée de la tapisserie de Bayeux, peinte au XIXème, retrace l'épopée de Guillaume-le-Conquérant et en particulier les scènes qui se sont déroulés dans l'estuaire de la Dives ; l’abattage des arbres pour la construction de navires, le chargement des bateaux et l'embarquement.

 

 

Ancien relais de poste, puis auberge, ce village a séduit de nombreuses personnalités, dont Henri IV, Marie de Médicis, Madame de Sévigné et Louis XIII y ont séjourné.

A la fin du XVIIIIème siècle, Léon le Rémois, propriétaire de l'auberge, fait orner les cours de statues en pierre des XVII et XVIIIIème siècles, de sculptture sur bois et de nombreux éléments de décoration.

Les bas-reliefs de la cour principale sont inspirés par des chapiteaux romans de l'abbaye de Saint-Georges de Boscherville.

Le petit circuit historique de Dives-sur-Mer :

 

A voir dans ce circuit le manoir de Bois-Hibout ou Lieutenance :

Ce bâtiment à l'architecture surprenante a été construit au XVIIème siècle par Leduc de la Falaise, un valet de chambre anobli par le roi Louis XIV. L'un de ses propriétaires, le Sieur de Bois-Hibout, donna son nom au manoir.

Le Manoir est restauré en 1920 et classé en 1927.

 

Les halles médiévales :

500 d'histoire :

Les halles de Dives-sur-Mer, aux dimensions de 50 x 12 mètres, sont

constituées d'un vaisseau principal et de deux bas-côtés symétriquement disposés. Les 66 piliers en chêne sont posés sur des dés en pierre. La partie la plus ancienne date du début du XVème siècle. Les halles témoignent de l'activité importante d'un marché qui remonte au XIème siècle. Les côtés des Halles ont été fermés plus récemment. Les Halles accueillent un marché très réputé le samedi matin et de nombreuses manifestations toute l'année. En hommage au duc Guillaume, les piliers des halles arborent les blasons de ses plus proches barons reproduits à initiative de la ville.

Les halles de Dives et sa charpenteLes halles de Dives et sa charpente

Les halles de Dives et sa charpente

L'église Notre-Dame de Dives-sur-Mer :

L'église Notre-Dame est fondée au XIème siècle pour accueillir le pèlerinage autour du Christ Saint-Sauveur. Les quatre piliers de la tour carrée et une arcade romane sont les plus anciennes parties encore visibles.

Devenu trop exigu et dévasté lors des guerres l'édifice a été

agrandi, reconstruit et remanié à plusieurs reprises, notamment aux XIVème et XVème siècle, en style gothique rayonnant puis flamboyant. Sur la façade sud de l'édifice, un trou aux lépreux permettait aux malades d'assister à l'office depuis l'extérieur. Les graffitis de bateaux, gravés dans la pierre au niveau du proche sud, sont des ex-voto laissés par les marins.

Des vitraux de l'église racontent la légende du Christ Saint-Sauveur.

Un Christ ramené par les pêcheurs et dont le genou se met à saigner sous les coups de hache est à l'origine d'un pèlerinage à l'église de Dives.

En 1862, Arcisse de Caumont, historien et archéologue normand, fait installer une liste de 475 compagnons de Guillaume le Conquérant au(dessus du porche d'entrée.

 

Le passé industriel de la ville de Dives-sur-Mer :

 

Le beffroi, situé à l'entrée de Port-Guillaume, abritait les services de la direction de l'usine Tréfimétaux. Il est inscrit aux monument historiques et fait l'objet d'une étude de reconversion Un bâtiment d'anciens bureau a été réhabilité en 2004 pour accueillir la Médiathèque de Dives-sur-Mer. Un plan illustrant l'implantation des ateliers de l'ancienne usine a été installé sur le quai sud du port.

Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant
Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant
Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant
Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant
Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant
Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant
Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant
Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant
Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant
Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant
Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant

 

La Maison Bleue d'Euclides Da Costa :

 

Ce surprenant jardin de mosaïques a été crée entre 1957 et 1984 par l'ouvrier d'origine portugaise Euclides Da Costa.

Dans ce jardin le visiteur peut trouver des construction d'art brut, chapelle, fresques de mosaïques.

Ce lieu nous plonge dans un univers religieux, naïf et imaginaire.

La Maison Bleue est ouverte pour les individuels en saison estivale, aux journée du Patrimoine et pour les groupes toute l'année sur demande. Pour plus de renseignements, il faut passer par l'Office de Tourisme.

 

Voir article du blog sur la Maison Bleue de Dives-sur-Mer : https://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2021/08/la-maison-bleue-a-dives-sur-mer.html

L’hôtel de ville de Dives-sur-Mer :

 

Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-ConquérantDives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-ConquérantDives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant

La Poste de Dives-sur-Mer :

 

Le grand circuit de Dives-sur-Mer et son parcours le long de la Dives et le port de plaisance:

 

Quelques images du circuit :

L'estuaire de la Dives

Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-ConquérantDives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-ConquérantDives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant
Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-ConquérantDives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant
Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-ConquérantDives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant
Dives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-ConquérantDives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-ConquérantDives-sur-Mer la Cité Guillaume-le-Conquérant

Ducumentation le village d'Art Guillaume-le-Conquérant : sources O.T. Dives-sur-Mer
Ducumentation le village d'Art Guillaume-le-Conquérant : sources O.T. Dives-sur-Mer

Ducumentation le village d'Art Guillaume-le-Conquérant : sources O.T. Dives-sur-Mer

Le Village Guillaume-le-Conquérant :

Office de Tourisme de Dives-sur-Mer

2, rue d'Hastings 14160 Dives-sur-Mer

Tél. : 02 31 91 24 66

Courriel : dives-sur-mer@ncpa-tourisme.fr

 

Partager cet article
Repost0

commentaires