Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 09:58
L'abbaye royale de Chaalis à Fontaine-Chaalis près d'Hermenonville

Une visite de l'abbaye royale de Chaalis, le 30 octobre 2016.

L'abbaye royale de Chaalis à Fontaine-Chaalis près d'HermenonvilleL'abbaye royale de Chaalis à Fontaine-Chaalis près d'Hermenonville

Historique de l'abbaye royale :

L’abbaye royale de Chaalis est une ancienne abbaye cistercienne située à Fontaine-Chaalis au centre de la forêt d'Ermenonville face à la Mer de sable, à environ quarante kilomètres au nord-est de Paris.

Une grande abbaye cistercienne du XIIème siècle

Elle est fondée en 1136 par le roi de France Louis VI et confiée aux moines de l'abbaye de Pontigny Une abbatiale de grande dimension est construite au début du XIIIème siècle. et bénéficie de dons considérables et de faveurs. L'abbaye devient un centre économique et intellectuel important, accueillant à plusieurs reprises les rois de France et comptant plusieurs intellectuels parmi ses membres. Elle possède par ailleurs un très grand nombre de dépendances sous la forme de granges monastiques qui contribuent à lui assurer des revenus colossaux. Après une période de déclin à la fin du Moyen Âge, l'abbaye connaît une période de renaissance artistique avec ses premiers abbés commendataires venus d'Italie.Hippolyte d'Este  fait ainsi venir des artistes tels que Sebastiano Serlioo ou Le Primatice.

Au XVIIIème siècle, de nouveaux bâtiments sont construits par l'architecte Jean Aubert, sans jamais être achevés.

À la suite de sa vente comme bien national pendant la Révolution et de la destruction de l'abbatiale, le domaine est transformé au XIXème siècle résidence de chasse. Nélie Jacquemart, grande collectionneuse et dernière propriétaire du domaine, le lègue à l'Institut de France avec les œuvres d'art qui y sont conservées..

 

A gauche, la chapelle Sainte-Marie

 

La chapelle Sainte-Marie :

Chapelle du XIIIème siècle et ses fresques de Primatice du XVIème siècle

 

Cette chapelle fut construite sous le règne de Saint-Louis, vers 1255-1260.

Elle présente des similitudes avec des édifices parisiens disparus, le trésor de la Sainte-Chapelle du Palais et la chapelle de la Vierge à Saint-Germain-des-Prés.

La chapelle Sainte-Marie, dite aussi "du Roi" ou "de l'Abbé" échappa aux destructions de la fin  du XVIIIème siècle et fut restaurée par l'architecte Corroyer à l'initiative de Madame de Vatry.

Le tombeau de Nélie Jacquemart-André :

Conformément à ses dernières volontés, Madame André fut inhumée en 1912 dans la chapelle, à droite de l'autel. Louis Gillet avait prévu, dès 1914, de placer sur la tombe "un pastiche de la Renaissance" avec un médaillon et des pilastres. L'Institut de France choisit toutefois de commander au sculpteur Denys Puech une figure de bronze, mise en place en octobre 1925, représentant Nélie allongée et tenant sa palette de peintre.

L'Annonciation

L'Annonciation

L'abbaye royale de Chaalis à Fontaine-Chaalis près d'HermenonvilleL'abbaye royale de Chaalis à Fontaine-Chaalis près d'Hermenonville

Primatice et Serlio : deux artistes italiens au service de Chaalis

Les personnages du voûtain de la chapelle Sainte-Marie :

 

1 Saint-Grégoire        A Trente denier de Judas

2 Saint-Augustin         B Lance

3 Saint-Jude Thadée  C Marteau

4 Saint-Barthélemy     D Voile de Véronique

5 Saint-Mathias           E Couronne d'épines

6 Saint-Thomas          F Perche et éponge

7 Saint-Jérôme           G Fouet

8 Saint-Ambroise        H Colonne aux outragesPrimatice

9 Saint-Matthieu         I Croix

10 Sain-Luc                J Clous

11 Saint-Philippe

12 Saint-Simon

13 Saint-Jacques-le Majeur

14 Saint-Jacques-le Mineur

15 Saint-Jean-l'Evangéliste

16 Saint-Marc

17 Saint-André

18 Saint-Pierre

 

 

 

 

 

Primatice, autoportrait Florence Musée des Offices

Le grand artiste bolonais Primatice, qui travaille alors à décorer le palais de Fontainebleau, donne des dessins pour l'ensemble des compositions et semble-t-il, intervient personnellement sur le chantier. l'influence de Michel-Ange et de Raphael est sensible dans cet ensemble de fresques qui développe le thème du Christ rédempteur, né de la Vierge Marie, patronne de l'abbaye de Chaalis.

Les gargouilles de la chapelle Saint-Marie
Les gargouilles de la chapelle Saint-Marie
Les gargouilles de la chapelle Saint-Marie
Les gargouilles de la chapelle Saint-Marie
Les gargouilles de la chapelle Saint-Marie
Les gargouilles de la chapelle Saint-Marie
Les gargouilles de la chapelle Saint-Marie
Les gargouilles de la chapelle Saint-Marie
Les gargouilles de la chapelle Saint-Marie
Les gargouilles de la chapelle Saint-Marie

Les gargouilles de la chapelle Saint-Marie

Nélie Jacquemart-André et ses musées :

Nélie Jacquemart-André Autoportrait, 1880 Voir lien Musée Jacquemart -André à Paris
Musée Jacquemart-André de Paris.

La demeure d'une grande collectionneuse/

Nélie Jacquemart, veuve du banquier Edouard André, mécère et grand amateur, acheta en 1902 le domaine de Chaalis

Nélie a 70 ans lorsqu'elle meurt à Paris le 15 mai 1912 à Paris dans son hôtel particulier situé au 158, boulevard Haussmann  Ses obsèques ont lieu le samedi 18 à l'église Saint-Philippe du Roule.

 Comme convenu avec son mari, et comme l'avait fait lle duc d'Aumale qui la reçue à Chantilly, selon le témoignage d'Edmond de Goncourt, elle lègue tous ses biens à l'Institut de France. Un an plus tard, les deux musées parisiens et de Chaalis ouvrent au public.

 

L'église et ses restes :

Plan de l'église

Plan de l'église

Les ruines de l'église abbatiale de Chaalis sont suffisamment importantes pour se rendre compte de sa grandeur d'origine :

Longueur, porche compris : 90 mètres,

Largeur avec nef et bas-côtés : 20 mètres,

Hauteur sous voûtes : 20 mètres.

L'iconographie est malheureusement rare, et seules quelques descriptions permettent de connaitre ses dimensions d'origine.

Image de l'église abbatialeImage de l'église abbatialeImage de l'église abbatiale

Image de l'église abbatiale

L'image çi-dessus montre la taille d'origine de l'église abbatiale.

L'image çi-dessus montre la taille d'origine de l'église abbatiale.

L'église abbatiale :

Une première église est construite sur le site au milieu du XIIème siècle, sans qu'il reste de trace aujourd'hui. L'abbé Guillaume de Dongeon est probablement à l'nitiative de la construction d'une nouvelle abbatiale, peu de temps après son départ à Bourges en 1199.

En 1202, un nouveau bâtiment de style gothique et en chantier, sous la houlette de l'abbé Adam, son successeur. Avec ses 82 mètres de long et 40 mètres de large, elle est jusqu'à sa destruction, l'une des plus grandes églises cisterciennes du royaume. Elle est consacrée le  octobre 1219 par frère Folquet de Marseille, évêque de Toulouse et frère Guérin, évêque de Senlis et chancelier de Philippe-Auguste. Plusieurs évêques de Senlis ont été auparavent abbés de Chaalis. 17 d'entre eux sont par la suite enterrés dans le choeur de l'abbatiale, dont Guérin, lui-même.

Louis IX de France vient régulièrement à Chaalis, où il vient partager la vie des moines et donne à l'abbaye en 1262, les reliques d'un compagnon de Saint-Maurice ainsi que celles de Sainte-Berge. En 1378, Charles V y séjourne en compagnie de son bibliothécaire Gilles Mallet. Il fait réaliser à ses frais les travaux de réfection et de fortification afin de protéger les bâtiments des combats de la Guerre de Cent ans.

Au milieu du XVIème siècle, les moines sont au nombre de 44

Le Château-musée : Une collection de plus de 4.000 objets d'art

Vendu comme « bien national » à la Révolution, le domaine est restauré dans la seconde partie du XIXe siècle par les Hainguerlot-Vatry, une famille très proche de la dynastie royale d’Orléans. Chaalis est alors fréquenté par des musiciens, des peintres et des écrivains de renom tels Gérard de Nerval et Théophile Gautier.

En 1902, Nélie Jacquemart,(1841-1912), veuve du banquier Édouard André, achète le domaine et y fait disposer une partie des ses exceptionnelles œuvres d’art, l’autre étant présentée dans son hôtel parisien du boulevard Haussmann qui deviendra par la suite l’autre musée Jacquemart-André. À sa mort en 1912, elle lègue tous ses biens dont le domaine et les collections de Chaalis, à l'Institut de France  qui en 1924, y dépose le fonds « Jean-Jacques Rousseau » du comte Fernand de Girardin.

Saint Jean.jpgSaint Laurent

L’activité attentive des conservateurs successifs anime les lieux. Depuis l’année 2000 ont été effectuées la restauration d’œuvres d’art tels les deux Giotto couverture, des fresques Renaissance et des vitraux de la chapelle Sainte-Marie.
Le château-musée présente plus de 4000 objets d’art. Un nouvel Espace Jean-Jacques Rouseau, créé en 2012, trouve sa place au sein de ce domaine qui comporte sur ses terres la "cabane" du philosophe et le "désert" d'Ermenonville.

L'abbaye royale de Chaalis à Fontaine-Chaalis près d'Hermenonville
La façade sud du château, avant et après restauration, aquarelle anonyme de 1854
La façade sud du château, avant et après restauration, aquarelle anonyme de 1854

La façade sud du château, avant et après restauration, aquarelle anonyme de 1854

Les écuries, les ateliers des parfums :

Les dépendances de l'abbaye  et son historique :

Dès sa fondation et longtemps après, l'abbaye bénéficie d'un grand nombre de dotations sous forme de terres et de bâtiments. Elle structure ce donations en y implantant des granges, unités économiques gérés directement par les moines de l'abbaye et fonctionnant à l'aide de moine convers.

En 1151, 7 granges sont déjà mentionnées dans les textes. 11 sont mentionnées en 1165, puis 14 en 1204. Elles sont de 2 types : les granges à vocation céréalière et les granges agro-pastorales à la production plus diversifiée.

A partir du XIIIème siècle, à ces granges s'ajoutent des celliers, centres de productions vinicoles; 3 sont dénombrées en 1204.

L'abbaye possède par ailleurs des maisons dans plusieurs villes. Ces possessions sont parfois très éloignées de l'abbaye mère. A partir du XIVème siècle, les difficultés de recrutement de moins convers entraînent toutefois l'affermage de ces granges, ou restent la propriété de l'abbaye jusqu' sa dissolution.

 

La roseraie (Le petit jardin) :

Créée par la Cardinale d'Este au XVIème siècle, redessinée en 1998, la roseraie offre une riche palette de couleurs et de parfums et de parfum et transforme la promenade en une véritable des sens.

Elle est mise à l'honneur chaque année au mois de juin, à l'apogée de sa floraison, lors des Journées de la Rose

http://journéede la rose.com

Le mur de Serlio du XVIème siècle

La roseraie et son murLa roseraie et son murLa roseraie et son mur

La roseraie et son mur

Les ateliers des parfums et son jardin romantique :

Crées avec la Fondation Yves Rocher-Institut de France; ils proposent toute l'année aux petits et aux grands des ateliers pour découvrir le monde des fragrances.

Plan du domaine : sources L'abbaye royale de Chaalis et les collections Jacquemart-André

Plan du domaine : sources L'abbaye royale de Chaalis et les collections Jacquemart-André

Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016
Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016
Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016
Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016
Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016
Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016
Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016
Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016
Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016
Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016
Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016
Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016
Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016
Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016
Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016
Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016

Images du domaine de Chaalis : visite du 30 octobre 2016

L'abbaye royale de Chaalis à Fontaine-Chaalis près d'Hermenonville

La mémoire de Rousseau :

A la fin de sa vie, Jean-Jacques Rousseau fur accueilli au château d'Ermenonville par le marquis René de Girardin. A la mort de l'écrivain, en 1778, le marquis et ses descendants rassemblèrent une grande collection à la mémoire du philosophe, écrivain, physicien dramaturge, musicien, botaniste et romancier.

En 1923, Fernand de Girardin céda cette collection à l'Institut de France pour Chaalis qui possédait la "cabane" de Jean-Jacques.

Le sentier des Ecrivains : un des berceaux du romantisme littéraire Français

Entre le parc Jean-Jacques Rousseau, à Ermenonville, et l’Abbaye royale de Chaalis, dans un espace géographiquement des plus réduits,  situé à douze lieues au nord est de Paris, le petit vallon de la Launette attira successivement Jean-Jacques Rousseau (1712-1778), Étienne Pivert de Senancour (1770-1846) et  Gérard de Nerval (1808-1855).

Ils firent de cet espace, déjà plein de spiritualité, l’un des  berceaux du romantisme littéraire français.

 

L'abbaye royale de Chaalis à Fontaine-Chaalis près d'HermenonvilleL'abbaye royale de Chaalis à Fontaine-Chaalis près d'Hermenonville
L'abbaye royale de Chaalis à Fontaine-Chaalis près d'HermenonvilleL'abbaye royale de Chaalis à Fontaine-Chaalis près d'HermenonvilleL'abbaye royale de Chaalis à Fontaine-Chaalis près d'Hermenonville
L'abbaye royale de Chaalis à Fontaine-Chaalis près d'HermenonvilleL'abbaye royale de Chaalis à Fontaine-Chaalis près d'Hermenonville

La Picardie cistercienne :

L'abbaye royale de Chaalis à Fontaine-Chaalis près d'Hermenonville

Article en cours de rédaction et de finition

 

Sources et documentation :

 

L'abbaye royale de Chaalis et les collection Jacquemart-André, Edition du Patrimoine

Abbaye royale de Chaalis :

60300 Fontaine-Chaalis

Tél. : 03 44 54 04 02 Fax : 03 44 54 07 90

Site L'Abbaye de Chaalis et son domaine, lien direct : http://www.chaalis.fr

Contact : messagerie lien direct: chaalis@orange.fr

Administrateur : Aymar de Virieu, Conservateur

Atelier des parfums, jardin des senteurs, Fondation Yves Rocher - Fondation de France

Sur réservation groupe : 06 79 07 04 60 Virginie Potdevin

individuels le dimanche à 15 H (du 1er mars au 11 novembre)

Site Wikipédia, l'Abbaye de Chaalis lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Chaalis

Evénement : Les journées de la Rose : 2éme week-end de juin:

Voir aussi un article du blog, l'abbaye de Pontigny : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/08/l-abbaye-de-pontigny-dans-l-yonne.html

Voir aussi : Moissac, l'abbaye, le cloître et l'église abbatiale : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Moissac_labbaye_le_cloitre_et_leglise-3397543.html

Voir aussi article Conques, site extraordinaire : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Conques_site_extraordinaire-3378843.html

 

Bonne visite !

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Patrimoine de France
commenter cet article

commentaires