Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 10:03

 

 

La Ruche :

Fin 1900, les pavillons de l'Exposition Universelle de  Paris étaient à vendre. Un sculpteur en vogue, Alfred Boucher, qui avait acheté une terrain de 5000 M2 près des forrtifications, achète la rotonde des vins, construite par Gustave Eiffel, et d'autres pavillons. Il fait édifier un ensemble, inauguré au printemps1902, sorte de phalanstère artistique de quelques ...140 ateliers.

Il devient alors mécène, en logeant à  bas prix, de jeunes artistes : Fernand Léger, Marc Chagall, Ossip Zadkine, Chaïm Soutine, Alexandre Archipenko. Alfred Boucher les appellent ses abeilles; le pavillon est nommé la Ruche.

Il s'était fait construire une petite maison, où il resta jusqu'à sa mort en 1934.

IMGP0461-r.jpg

                                                          La Ruche, vue de la rue 

Les deux statues de femmes proviennent du palais de l'Indochine, et les grilles d'entrée du palais de la Femme à l'exposition universelle de Paris en 1900.

 

IMGP0465-copie-1.JPG

IMGP0464-c.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Parc Georges Brassens :

Il est un des derniers nés des jardins parisiens, construit sur l'emplacement des anciens abattoirs de Vaugirard. Ouvert en 1985, il couvre une superficie de 8,7 hectares sur un terrain en dénivelé qui abritait au XVIIIe siècle un important vignoble réputé de Périchot. C'est la deuxième vigne de Paris, après celle de Montmartre

Un espace est consacré aux non-voyants : le jardin de senteur.

L'ancienne halle devient marché aux livres anciens et d'occasion chaque samedi et dimanche depuis ostobre 1987.

Parc-Georges-Brassens.JPG

Vues du parc, ses vignes, ses ruches, ses sculptures

IMGP3463-Parc-Georges-Brassens-Bronze-d-Auguste-Cain.JPG

IMGP3438-Georges-Brassens.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP3423-ro.JPG

IMGP3429-rucher-Parc-Brassens.JPGLe parc 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  IMGP3428--Parc-Georges-Brassens-apiculteur-roc.JPG

La vigne du Parc Georges Brassens


Jusqu'à la fin du 18è siècle, le paysage du hameau de Vaugirard était verdoyant et la culture du grand vignoble de Périchot occupait la majeur partie des habitants des environs.

Dans son "Connaissance du Vieux Paris", J. Hillairet nous indique qu'en "1730, une partie de la rue des Morillons entre les rues Dantzig et Castagnary était indiquée comme un sentier traversant des vignobles de raisins noirs".
Les vignes cédèrent la place à des jardins maraîchers au XIXème siècle, puis aux abattoirs de Vaugirard, en 1894.

Le Clos Morillons a été planté en 1983. Y poussent 700 pieds de pinot noir et une dizaine de pinot Meunier.

C'est autour de la mi-septembre que le maire du XV° arrondissement déclare ouvertes les traditionnelles vendanges de la rive-gauche dans le Clos des Morillons, situé dans le parc Georges Brassens.

Chaque année, on récolte ainsi quelque 200 kg de raisin ayant bien mûri sur le Clos Morillons, ce qui donne 320 bouteilles par an.

 

Le quartier Santos-Dumont :

 

La rue et la villa du même nom abrita des hommes célèbres : Fernand Leger, Ossip Zadkine, et bien sûr Georges Brassens.

Une ambiance de village à la campagne règne dans ce cocon de verdure.

IMGP3448-Villa-Santos-Dumont.JPG

IMGP3455-Villa-Santos-Dumont.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMGP3450

IMGP3453.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

Et la villa d'un certain Georges : 

IMGP3444-Maison-de-Georges-Brassens.JPG

A bientôt ! 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article

commentaires