Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 17:25

 

Une visite de Senlis, ville royale, en début novembre.

Cette commune, située en région Picardie, est la sous-préfecture du département de l'Oise. Le site historique de cette ville domine la vallée de la Nonette.

Toutes les richesses de cette ancienne cité des Sulbanectes, nommée Augustomagus par les romains, protégée à cette époque, d'une muraille de 4 mètres d'épaisseur, et flanquée de 30 tours, peuvent se découvrir encore en partie ce jour.

De Sulbanectium à Senlis : le plus ancien nom de cette cité est civitas Sulbanectium, la cité des Sylvanectes, noms de ces peuples celtes; cette définition provient peut-être du gaulois selvanos, possssion propriété, puis troupeau, qui s'est confondu plus tard avec le latin silvanus de la forêt, suivi du suffixe celtique ecti. La cité s'est ensuite nommée Augustomagus Sivanectum, le marché d'Auguste des Sylvanectes. ou Silvanectis.

Au cours du VIème siècle, le nom de la cité devient Sinletis, puis Selnectensis au VIIIème, Seenlys au XIème, et enfin Senlis dès le XIIème siècle.

 

Hors de ces murs, se trouve un site unique en Picardie : les arènes gallo-romaines édifiées au 1er siècle.

Randonnee-du-3-novembre-2013-Visite-de-Senlis-et-boucle-en.jpg

      la cité historique et ses murailles en 1772 et actuellement

Randonnee-du-3-novembre-2013-Visite-de-Senlis--cathedrale.jpg

La cathédrale Notre-Dame, XII-XVIème siècle, témoin majeur de l'architecture gothique

 

Randonnee-du-3-novembre-2013-Visite-de-Senlis--montage-por.jpg

      Les portes et portails anciens de la cité historique sont innombrables

IMGP0004-Senlis-jardin-du-Roy-r.jpg

Le jardin du Roy : au IIIème siècle, les romains construisent une épaisse muraille longue de 800 mètres.

La sécurité de l'administration et de ses habitants, les Sulbanectes, est assurée par un castrum de 8 hectares.

Senlis, ville royale :

En 978, Senlis, tout comme Soisson et Laon, est victime des brigandages des Normands, sous Bernard le Danois. Le comte Bernard de Senlis n'ayant pas d'héritier, la ville entre dans les possessions d'Hugues Capet au plus tard en 981, alors qu'il n'est que comte et duc des Francs : il expédie du château de Senlis un diplôme en faveur de l'abbaye d'Umblières.

A Senlis, Hugues Capet aurait été élu roi par ses barons en 987 avant d'être sacré à Noyon. En 991, il emprisonne le duc Charles de Basse-Lotharingie à Senlis pour avoir pris la ville de Reims, avec la complicité de l'archevêque de Reims, Arnoul de France. La construction de la première cathédrale de Senlis commence à la fin du Xème siècle.

Sous les Capétiens, Senlis est une ville royale, demeure des rois de France, d'Hugues Capet à Charles X.

Remanié plusieurs fois sous les règnes de Louis IX, Charles V et François 1er, le château a vu passer de nombreux rois, avant de devenir le siège du Présidial en 1551, puis d'être vendu comme bien national en 1793.

 

Bonne visite !

Liens et bibliographies :

Site wikipédia : Senlis

Site wikipédia ; Histoire de Senlis

Site office de Tourisme : Tourisme à Sentis

L'Office de Tourisme vous accueille toute l'année, 7 jours sur 7.
[ Sauf le 1er mai, 25 décembre et le 1er janvier ]

Place du Parvis Notre-Dame
BP 80024
60302 Senlis Cedex
Tél. : 03 44 53 06 40
Fax : 03 44 53 29 80
E-mail : contact@senlis-tourisme.fr

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article

commentaires