Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 12:07

Le Mur des Canuts à Lyon :

Situé dans le quartier nord de la Croix-Rousse, ce mur, peint en 1987 et modifié par la suite en 1997 et 2013, fait partie d'une série des nombreux murs peints de la ville de Lyon.

  • Sa situation : à l'angle de la rue Denfert-Rochereau et du boulevard des Canuts.

Ce mur est certainement le mur le plus réussi et le plus vaste de la ville, avec ses 1200 mètres-carrés. Il est le plus grand trompe l'oeil d'Europe, et contrairement à des fresques ajoutées, il est réellement peint sur place.

Le mur peint des Canuts à Lyon
Le Mur des Canuts avant... en 1997,en 2013 et actuellement en octobre 2015Le Mur des Canuts avant... en 1997,en 2013 et actuellement en octobre 2015
Le Mur des Canuts avant... en 1997,en 2013 et actuellement en octobre 2015Le Mur des Canuts avant... en 1997,en 2013 et actuellement en octobre 2015

Le Mur des Canuts avant... en 1997,en 2013 et actuellement en octobre 2015

Quelques vues de détail du mur peint :

Le mur peint des Canuts à LyonLe mur peint des Canuts à Lyon
Le mur peint des Canuts à LyonLe mur peint des Canuts à Lyon
Chien et chat présent sur le mur.Chien et chat présent sur le mur.

Chien et chat présent sur le mur.

Réalisé en 1987, revu en 1997 pour "jouer" avec la réhabilitation de la Croix-Rousse (qui fut le quartier des ouvriers en soie), le mur des canuts est la plus grande fresque d'Europe (1200 m2).

Un immense mur couvert de perspectives et d'une haute volée d'escaliers. De part et d'autre s'organise la vie quotidienne d'authentiques habitants du quartier, dépositaires de l'héritage des canuts et du patrimoine de la soie. En s'approchant, on découvre ainsi de hautes fenêtres caractéristiques de l'habitat canut, et différents éléments propres à l'activité soyeuse : bobines de soie, métiers à tisser, travail de la soie, etc.

La fresque murale est une spécificité lyonnaise. Pionnière en la matière, la ville répand aujourd’hui son savoir-faire : le collectif CitéCréation, coopérative d’artistes lyonnaise créée en 1978, réalise des fresques et trompe-l’œil dans le monde entier.

"LE MUR DES CANUTS" : œuvre murale évolutive

Production : mairie du 4éme arrondissement.

Éclairage : public Ville de Lyon

Conception et réalisation : Citécréation

Lien http://www.citecreation.fr

Site le Mur des Canuts :

http://www.lyon.fr/lieu/patrimoine/mur-des-canuts.html

Le boulevard des Canuts :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Boulevard_des_Canuts

Chanson Les canuts 1894 :

https://www.youtube.com/watch?v=HjNuE28K10M

Hommage à Leny Escudero "Chante la Liberté" 1997, né en 1932 et décédé le 9 octobre 2015 à Giverny "Les Canuts" : https://www.youtube.com/watch?v=Eg2pUfX86YA&spfreload=10

Détails du Mur des Canuts

Détails du Mur des Canuts

  • Les Autres Murs peints de Lyon, sources Wikipédia :
  •  
  • Le « Mur des Canuts6 » à Lyon 4e Croix-Rousse (par CitéCréation, en 1987), 1 200 m2, c'est l'un des plus anciens
  • Le mur des canuts - boulevard des Canuts - Lyon 4e.
    Réalisée en 1987, revue en 1997 pour "jouer" avec la réhabilitation de la Croix-Rousse (qui fut le quartier des ouvriers en soie), cette fresque de 1 200 m2 est la plus grande d'Europe. Imaginez, à l'origine, un immense mur plein. De vide. Le voici ouvert de perspectives et d'une haute volée d'escalier. De part et d'autre s'organise la vie quotidienne d'authentiques habitants du quartier, dépositaires de l'héritage des canuts et du patrimoine de la soie.

  • La « Fresque des Lyonnais6 » à Lyon 1er Terreaux (par CitéCréation, en 1995), 800 m2, dite aussi « Fresque des célébrités ».
  • La fresque des Lyonnais - angle quai St-Vincent / rue de la Martinière - Lyon 1er.
    Vous ne rêvez pas. Ce pignon est (était) aveugle. Des mains expertes lui ont rendu la vue. Vue imprenable sur 30 visages d'hommes et de femmes qui ont "fait" Lyon. De Ste-Blandine à Paul Bocuse, en passant par Juliette Récamier, Ampère, les frères Lumière ou St-Exupéry…, plus on grimpe les étages, plus on remonte le temps. D'un balcon à l'autre, le mur est un théâtre.
  • La fresque de la « Bibliothèque de la cité des écrivains, en Rhône-Alpes6 » à Lyon 1er (par CitéCréation, en 1998), 400 m2.
  • .La bibliothèque de la cité - angle quai de la pêcherie / rue de la Platière - Lyon 1er.

    Sur la scène de ce "théâtre-bibliothèque", les acteurs sont des livres dont les auteurs sont nés ou ont travaillé dans la région lyonnaise. Près de 500 références et des extraits de textes représentent, dans un faux désordre, notre patrimoine littéraire... Rabelais, Louise Labé, Voltaire, mais aussi Reverzy, Frédéric Dard, Annie Salager…, tous en profitent pour adresser un clin d'œil aux bouquinistes, juste en bas, sur le quai.

    La « Fresque Lumière7 » à Lyon 7e (par CitéCréation en 2004), 310 m2, sur la base d'une illustration de François Schuiten1), elle est quadrillée d'un réseau de fibres optiques pour l'illuminer.
  •  
  • La « Rue des Grands Chefs6 » au restaurant Paul Bocuse de Collonges-au-Mont-d'Or (par CitéCréation, en 1993), 80 m2.
  • Le « Mur du Cinéma6 » à Lyon 7e (par CitéCréation, en 1996), 500 m2.
  • Les murs du « musée urbain Tony-Garnier6 » à Lyon 8e quartier des États-Unis (par CitéCréation, en 1988), 24 fresques de 23 m de haut par 10 m de large, 5 500 m2 au total.
  •   bd des Etats-Unis / rue des Serpollières - Lyon 8e.
    Dans ce qui fut l'un des premiers ensembles d'habitations à bon marché (hbm) d'Europe, le premier "musée urbain" au monde a pignon sur rue : 24 immenses fresques monumentales (23m de haut par 10 de large) racontent la cité idéale, selon Tony Garnier pour vingt d'entre elles, et selon des artistes d'Egypte, Inde, Mexique, Etats-Unis, Russie et Côte d'Ivoire pour quatre autres. Une œuvre collective exemplaire, fruit du long effort conjugué des artistes et des locataires de la cité.
  • La fresque de « L'histoire des transports lyonnais6 » à Lyon 3e (par CitéCréation, en 1989), 720 m2.
  • Invitations au voyage en ville - 98 avenue Lacassagne - Lyon 3e.
    Un siècle de transports en commun à Lyon, depuis la première voiture à chevaux de 1855 au métro des années 70…, le parcours dans le temps se déroule en sept tableaux. Conçue avec l'aide précieuse du personnel des TCL, la saga des Transports en commun lyonnais est aussi celle du patrimoine industriel de la cité, avec les autobus Berliet qui équipèrent la compagnie, et les trolleybus dont Lyon eut la réputation, dans les années 50, d'être la capitale..

  • La fresque « Humanisons la vie8 » à Lyon 3e (par CitéCréation, en 2014), 380 m2, repeinte sur la fresque « Lyon, la santé, la vie6 » de 1993.
  • La fresque « La porte de la soie6 » à Lyon 1er La Croix-Rousse (par CitéCréation, en 1995),
  • La fresque « Gerland Biotechnologies1 » à Lyon 7e Gerland (par CitéCréation, en 1984), 17 panneaux de 10,5 m2.
  • La « Fresque Végétale Lumière » à Lyon 1er (par CitéCréation, en 2010), 650 m2.
  • La « Fresque de Gerland6 » à Lyon 7e (par CitéCréation, en 1998), 190 m2, anciennement dite « Fresque du mondial ».
  • La « Fresque de Montluc6 » à Lyon 3e (par CitéCréation, en 1999), 150 m2.
  • La fresque « Théâtre de Charpennes » à Villeurbanne (par CitéCréation, en 1998), 400 m2, appelée aussi « La Divine comédie ».
  • La fresque « Agir pour la biodiversité – LPO9 » à Lyon 7e (par CitéCréation, en 2013).
  • Le « Mur de Lyon » à Lyon 7e (par 7e sens), sur le site d'escalade en salle de Lyon.
  • Le mur de « La Résidence de la Sarra1 » à Lyon 5e (par CitéCréation, en 2003).
  • La Fresque « Lyon Terminal6 » à Lyon-7e (par CitéCréation, en 1993).
  • La « Fresque du demi-millénaire10 » à Lyon 8e (par Georges Faure, Ana Rosal, Viuva Lamego en 1998), sur l'initiative de l'association du demi-millénaire de l’hôpital St Jean de dieu.
  • La fresque « La Cité KAPS11 » à Oullins (par ÉCohlCité, en 2014), sur la résidence étudiante "Koloc’A Projet Solidaire".

Bonne visite !

Partager cet article

Repost 0

commentaires