Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

29 décembre 2017 5 29 /12 /décembre /2017 18:34
La fontaine de Jeunesse ou la fontaine aux grenouilles à DijonLa fontaine de Jeunesse ou la fontaine aux grenouilles à Dijon
La fontaine de Jeunesse ou la fontaine aux grenouilles à Dijon

Le saviez-vous ? La fontaine aux grenouilles, ou fontaine de Jeunesse, située place Darcy à Dijon, à proximité du jardin Darcy, a été imaginée sur les bords de l’Yonne en 1904. Elle est l’œuvre du sculpteur Max Blondat, né à Crain (89) en 1872.

 « Né sur les bords de l’Yonne, disait-il, j’éprouve toujours pour l’eau mouvante et vivante un irrésistible attrait. Un jour, j’aperçus, assis sur une berge dominant ma rivière préférée, trois enfants cramponnés les uns aux autres et penchés en avant pour regarder un objet flottant en contre-bas. Le groupe était charmant, j’y vis un sujet de fontaine. Empoigné par mon idée, je saute dans le premier train en partance pour Paris, je gagne en hâte mon atelier et me mets à broyer fiévreusement la glaise. Jamais aucune œuvre depuis ne m’est venue plus facilement, plus joyeusement. »

L’historien Eugène Fyot, qui rapporte ces propos(1), raconte comment la sculpture a gagné une renommée internationale. « Le succès de Jeunesse fut grand au salon des Artistes français en 1904, et lorsque le marbre parut au salon de 1907, une délégation de la ville de Dusseldorf en commanda une réplique en marbre qui fut placée, sur l’indication de l’artiste, dans un jardin public de la ville. C’est que le marbre original avait été vendu à un Argentin de Buenos-Aires. La ville de Zurich demanda un moulage en bronze; et Dijon décida en 1907 l’acquisition d’un second moulage en bronze dont l’effet paraît certainement moins heureux en l’occurrence que le marbre blanc. On n’en admire pas moins ces bambins souriants aux petits corps si bien modelés, enlacés dans un mouvement naturel de curiosité craintive à l’aspect des batraciens qui leur semblent des petits monstres tant soit peu grotesques. »

Plusieurs versions existent encore, à Denver (États-Unis), à Nacozari de García (Mexique)… A Odessa, en Ukraine, il s’agit d’une variante, avec une seule grenouille Finalement la fontaine de la place Darcy n’est pas la mieux lotie: « L’intimité lui convenait, on lui donna l’espace entre des monuments qui l’écrasent. C’était le désespoir de son auteur qui rêvait d’un déplacement contre un talus du square Darcy. » Chiche?

(1) Eugène Fyot, Dijon, son passé évoqué par ses rues, librairie Damidot, Dijon, 1927.

 

Photographie 26 décembre 2017 Visite conférence l'art bestiaire à Dijon avec Guy Tonnelier

Les trois enfants et les grenouilles détails des bronZesLes trois enfants et les grenouilles détails des bronZes

Les trois enfants et les grenouilles détails des bronZes

Voir aussi un bâtiment art nouveau à Dijon, en face de la Poste Principale de Dijon, architecte : Louis Perrreau.

Immeuble art nouveau 1907 angle rue du Château et rue du Temple, face à la Poste centraleImmeuble art nouveau 1907 angle rue du Château et rue du Temple, face à la Poste centraleImmeuble art nouveau 1907 angle rue du Château et rue du Temple, face à la Poste centrale

Immeuble art nouveau 1907 angle rue du Château et rue du Temple, face à la Poste centrale

L'hôtel des postes, parfois appelé Notre Dame des Postes ou Grande Poste, est l'œuvre art nouveau de l'architecte très en vogue à Dijon au début du XXe siècle : Louis Perreau. Il est construit à partir de 1907 sur un terrain vague occupé précédemment par le Château de Dijon, démoli par morceau à la fin du XIXe siècle, et inauguré le 24 octobre 1909. Il est par la suite agrandi à partir de 1927 et réceptionné en 1932.

L'extension, de style art déco est l'œuvre de Gilles Delavault, qui appartient à la liste des architectes régionaux des PTT et de l'architecte Charles Danne.

Lien Wikipédia Louis Perreau : https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis_Perreau

Louis Lazare Marie Perreau (1868-1925) est un architecte ayant principalement construit sur Dijon

La Poste Centale de Dijon, 1907-1909 de l'architecte Louis Perreau,place GrangierLa Poste Centale de Dijon, 1907-1909 de l'architecte Louis Perreau,place GrangierLa Poste Centale de Dijon, 1907-1909 de l'architecte Louis Perreau,place Grangier
La Poste Centale de Dijon, 1907-1909 de l'architecte Louis Perreau,place GrangierLa Poste Centale de Dijon, 1907-1909 de l'architecte Louis Perreau,place GrangierLa Poste Centale de Dijon, 1907-1909 de l'architecte Louis Perreau,place Grangier

La Poste Centale de Dijon, 1907-1909 de l'architecte Louis Perreau,place Grangier

La fontaine de Jeunesse ou la fontaine aux grenouilles :

 

Localisation : place Darcy à 10 minutes à pied de la gare de Dijon.

voir plan joint :

Site  lien Max Blodat : Max Blondat

Documentation et sources : O.T. Dijon et sites Wikipédia

Article : la fontaine de jeunesse doit-elle rester à Dijon ? : http://jondi.fr/author/jondi/page/3/

 

 

Voir aussi autres article du blog

Les gargouilles de l'église Notre-Dame de Dijon : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/01/les-gargouilles-de-l-eglise-notre-dame-de-dijon.html

Le musée Rude à Dijon : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2018/01/le-musee-rude-a-dijon.html

La tour Philippe le Bon à Dijon : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/12/la-tour-philippe-le-bon-a-dijon.html

Le puits de Moïse à Dijon : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2017/12/le-puits-de-moise-a-dijon.html

 

Bonne visite !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires