Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 08:00
Avallon, la tour de l'horloge

Avallon, la tour de l'horloge

Avallon, beau village de l'Yonne

Histoire de la ville :

Le site est déjà occupé avant l’époque romaine. La présence d’un oppudum du peuple gaulois des Eduens en offre le témoignage.

Il semble que la ville dépendait de la province d'Autun. Le Morvan avallonnais a dû jouer un rôle attractif pour les riches familles gallo-romaines venues d’Autun avec ses sources nombreuses et ses immenses forêts. La ville étant facilement accessible grâce à la via Agrippa construite pour relier Lyon à Boulogne-sur-Mer. À cette époque la ville comporte un temple, un tribunal et un théâtre.

Le Haut-Moyen-Age : la construction d'une première muraille défensive.

Au VIIe siècle, le moine Jonas  mentionne un château nommé Cabalonem Castrum. Mais ce dispositif d'avertissement défensif n'empêche pas des invasions sporadiques de déferler sur la cité :

  • les Sarrasins venus d'Espagne en 731 en Occitanie et y demeurant dans des réduits, tentent des raids parfois fructueux au cœur de la Bourgondie au milieu du VIIIe siècle ;
  • les bandes vikings multiplient leurs incursions après 843.

Les habitants, effrayés, décident d'entourer Avallon d'une grande muraille.

Lien : Burgondie

 

La Bourgogne ancienne Burgondie :

Avallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'Yonne
Avallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'Yonne
L'église d'Avallon

L'église d'Avallon

Eglise romane Saint-LaZare d'Avallon 12ème siècle

Eglise romane Saint-LaZare d'Avallon 12ème siècle

Une visite des remparts de la ville :

Les fortifications de la villeLes fortifications de la villeLes fortifications de la ville

Les fortifications de la ville

La ville et ses remparts vu de l'extérieur :

Avallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'Yonne
Avallon, beau village de l'Yonne
Avallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'Yonne
Avallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'Yonne
Avallon, beau village de l'YonneAvallon, beau village de l'Yonne
La fontaine d'Avallon

La fontaine d'Avallon

Ils ont marqué Avallon de leur empreinte…

Brigand de grand chemin, Jacques d’Espailly, dit « Fortépice », prend la ville en 1433. Philippe le Bon, duc de Bourgogne, lui reprend et le brigand s’enfuit, abandonnant ses compagnons. Chaque année, lors du Carnavallon, il est brûlé en place publique.

Sébastien le Prestre, maréchal Vauban (1633-1707), est né à 20 km d’Avallon, à Saint-Léger-Vauban. Ingénieur militaire, commissaire général aux fortifications, il construit ou remanie plus de 300 places fortes, mais il est disgracié par Louis XIV pour son projet de dîme royale.

Un des plus grands orfèvres du XIXe siècle, Antoine Vechte (1800-1868), a fini ses jours à Avallon au 15 rue de la Maladière. La perfection de son travail, et la nouveauté de son style lui ont permis de côtoyer les plus grands. Ses œuvres, exposées dans les plus grands musées, ont atteint un prix tel que le Musée du Louvre ne peut en acquérir.

Son monument aux morts, inauguré à Avallon en 1921 est parmi les rares en France qui n’aient pas d’aspect guerrier. Pierre Vigoureux, sculpteur, né et enterré à Avallon (1884-1965), fut directeur de l’Ecole des Beaux Arts de Dijon, il a été récompensé dans de nombreux salons.

Jean Desprès (1889-1980) arrive à Avallon à l’âge de 3 ans. Dessinateur et orfèvre, il expose ses œuvres dès 1926. Son style art-déco révolutionne l’orfèvrerie à l’époque naissante de l’Art moderne. Une salle lui est consacrée au musée de l’Avallonnais.

Le « Picasso en sabots », peintre de l’art brut, ainsi été surnommé Gaston Chaissac (1910-1965), natif d’Avallon, cordonnier et autodidacte. Entre le Morvan, Paris et la Vendée, il se consacre à la peinture et à l’écriture. La bibliothèque du centre ville d’Avallon porte son nom.

Le nom d’Odebert est souvent cité à Avallon. Il apparaît dès 1433 avec François qui combat Fortépice. Le plus connu est Pierre, né à Avallon en 1574, premier président des Requêtes du Parlement de Bourgogne à Dijon en 1603. Il fonda de nombreux hôpitaux à Avallon et fit bâtir le couvent des Capucins et reconstruire le collège.

Sources ville d'Avallon : http://www.ville-avallon.fr/6_40_Histoire-de-la-ville

Avallon avant :

Avallon, beau village de l'Yonne

A proximité d'Avallon, une magnifique promenade sur les bords du Cousin

Les bords du CousinLes bords du CousinLes bords du Cousin
Les bords du CousinLes bords du CousinLes bords du Cousin

Les bords du Cousin

Office de Tourisme d'Avallon :

6, rue Bocquillot 89200 Avallon

Tél. : 03 86 34 14 19 Courriel : http://avallon.otsi@wanadoo.fr

Site : www.avallon.morvan.com

F : Office de Tourisme d'Avallon, Twitter : @OT Avallon

Site Wikipédia Avallon : https://fr.wikipedia.org/wiki/Avallon

 

Visite du 4 et 5  juin 2017

 

Voir aussi, autres articles blog :  une visite d'Auxerre dans l'Yonne http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2015/05/une-visite-d-auxerre-dans-l-yonne.html

Une visite d'Auxerre en août : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/08/une-visite-a-auxerre-en-aout.html

Une visite de Joigny : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2015/05/une-visite-de-joigny-yonne-et-son-circuit-historique.html

Une visite de trois citées médiévales de Bourgogne : Avallon, Noyers-sur Serein, et Montréal  http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-visite-de-trois-cites-medievales-de-bourgogne-109377093.html

 

 

Bonnes découvertes !

 

Repost 0