Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

20 juin 2016 1 20 /06 /juin /2016 13:06
Piazza Archimede

Piazza Archimede

La Fontaine de Diane de Giulio Moschetti (1906) se dresse au centre de la Place. Elle évoque le mythe de la nymphe Aréthuse, laquelle fut transformée en sourcepar la Déesse Diane pour fuir à la persécution amoureuse d’Alphée, que l’on observe, accablé, dans le groupe, alors qu’il lorgne derrière la Déesse. La nymphe est représentée nue, alors qu’elle s’apprête à glisser dans les eaux avec lesquelles elle se fondra, au milieu des tritons et néréides chevauchant des hippocampes.

Piazza Archimede La fontana di Diana

Piazza Archimede La fontana di Diana

La fontaine de Diane place d'Archimède   La fontana du Diana Piazza Archimede
La fontaine de Diane place d'Archimède   La fontana du Diana Piazza Archimede
La fontaine de Diane place d'Archimède   La fontana du Diana Piazza Archimede
La fontaine de Diane place d'Archimède   La fontana du Diana Piazza Archimede
La fontaine de Diane place d'Archimède   La fontana du Diana Piazza Archimede
La fontaine de Diane place d'Archimède   La fontana du Diana Piazza Archimede
La fontaine de Diane place d'Archimède   La fontana du Diana Piazza Archimede
La fontaine de Diane place d'Archimède   La fontana du Diana Piazza Archimede
La fontaine de Diane place d'Archimède   La fontana du Diana Piazza Archimede

La fontaine de Diane place d'Archimède La fontana du Diana Piazza Archimede

La fontana di Diana è una fontana monumentale opera di Giulio Moschetti del 1907 sita in Piazza Archimede a Siracusa.

La costruzione di una fontana fu voluta dal Comune di Siracusa a seguito della creazione di Piazza Archimede nel 1878. La scelta di commissionare l'opera allo scultore Giulio Moschetti avvenne dopo l'ottimo risultato ottenuto con la creazione della Fontana di Proserpina a Catania.
Con delibera del 1º febbraio 1906 il Consiglio Comunale commissionò l'opera dopo la presentazione del bozzetto preparatorio. L'opera verrà eseguita in dieci mesi, tra il 1906 e il 1907 per la cifra di L. 19.000.

La fontana è rivolta a sud e mette in evidenza la figura di Diana con arco e cane, gli attributi della dea della caccia, protettrice di Ortigiain epoca greca. Ai suoi piedi c'è Aretusa che si allunga mentre è in atto la trasformazione in fonte. A lato Alfeo stupefatto per ciò che sta avvenendo alla sua amata. In secondo ordine, all'interno della vasca troviamo quattro Tritoniche accalcano duecavali marini e due pistrici impennati sulle onde. La vasca fine presenta alcuni mascheroni e stemmi ricalcando uno stile classico delle forme.

La fontana venne costruita in cemento armato, sia in ragione di un minor costo esecutivo ma anche per seguire l'ampia versatilità che questa tecnica costruttiva permetteva di attuare.

Nel 1996 la SOGEAS, ex società di gestione delle acque di Siracusa, finanziò il restauro della fontana.

Où se trouve Syracuse en Sicile ?

Où se trouve Syracuse en Sicile ?

Lien wikipédia Fontana di Diana (I) : https://it.wikipedia.org/wiki/Fontana_di_Diana

Lien Wikipédia (I) : Giulio Moschette, scuplteur : https://it.wikipedia.org/wiki/Giulio_Moschetti

A bientôt !

On ne peut citer Syracuse sans nommer Archimède de Syracuse -287 -272 av. J.-C. Lien site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Archim%C3%A8de

Voir aussi les fontaines de Sicile :

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/06/la-fontana-del-tritone-a-monreale.html

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2016/06/la-fontana-pretoria-la-fontaine-de-la-honte-a-palerme.html

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Les fontaines de Sicile
commenter cet article
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 21:40
La grande cascade et sa magie des eaux

La grande cascade et sa magie des eaux

Dimanche 19 juin à 15 heures, les fontainiers du parc de Saint-Cloud dans les Hauts-de-Seine

ouvrent les vannes des arrivées d'eau des cascades et des fontaines. Une apothéose !

Les vasques des cascades se remplacent d'eau une à une, en commençant par les plus élevées.

Les fontaines crachent leur jet d'eau elles aussi une à une.

 

La grande cascade du parc de Saint-CloudLa grande cascade du parc de Saint-CloudLa grande cascade du parc de Saint-Cloud
La grande cascade du parc de Saint-CloudLa grande cascade du parc de Saint-CloudLa grande cascade du parc de Saint-Cloud

La grande cascade du parc de Saint-Cloud

La Grande Cascade :

Cette grande cascade, l'un des plus remarquables ouvrages hydrauliques de France, reste l'œuvre maîtresse du parc de Saint-Cloud.

Celle-ci se compose de deux ouvrages en pierre séparés par l'allée du Tillet : la Cascade haute, construite sur le dessin de Le Pautre en 1660 - 1665 et la Cascade basse aménagée par Hardouin-Mansart en 1698 - 1699. Régulièrement restaurée depuis l'époque de Monsieur, elle a été complètement refaite dans les premières décennies du siècle, tant dans sa maçonnerie que dans ses éléments décoratifs, en respectant toutefois le programme iconographique d'origine.

La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud
La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud
La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud
La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud
La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud
La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud
La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud
La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud
La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud
La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud
La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud
La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud
La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud
La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud
La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud

La grande cascade et les fontaines du parc de Saint-Cloud

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Les fontaines de France
commenter cet article
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 05:46
La fontana del Tritone à Monreale, Sicile

Au centre de la Piazza Vittorio Emanuele se trouve la magnifique Fontana del Tritone. La vasque en marbre a une forme circulaire, le centre se dresse la figure d'un homme au-dessus des rochers, "Triton", qui avec une force héroïque et surhumaine gagne la fureur des dragons émergeant de l'eau et sont piétinés. L'édifice symbolise la victoire de l'homme sur les forces brutales.

Cette fontaine fut exécutée en 1881 par le sculpteur Mario Rutelli de Palerme.

 

Détails de la fontana del TritoneDétails de la fontana del TritoneDétails de la fontana del Tritone

Détails de la fontana del Tritone

Al centro della Piazza Vittorio Emanuele è situata la bellissima Fontana del Tritone. La vasca in marmo ha una forma circolare, al centro è collocata la figura di un uomo sopra degli scogli , "Tritone",  che con un gesto eroico e forza sovrumana vince la furia dei draghi che emergono dalle acque e li calpesta. L’opera simboleggia la vittoria dell’uomo sulle forze brute.Eseguita nel 1881 dallo scultore palermitano Mario Rutelli.

La fontana del Tritone à Monreale, Sicile
La fontana del Tritone à Monreale, Sicile
La fontana del Tritone à Monreale, Sicile
La fontana del Tritone à Monreale, Sicile
La fontana del Tritone à Monreale, Sicile
La fontana del Tritone à Monreale, Sicile
La fontana del Tritone à Monreale, Sicile
La fontana del Tritone à Monreale, Sicile
La fontana del Tritone à Monreale, Sicile
La fontana del Tritone à Monreale, Sicile

Sources et liens :

La fontana del Tritone (I) http://www.monreale.altervista.org/index.php?option=com_content&task=view&id=46&Itemid=2

Lien Wikipédia Mario Rutelli, sculpteur (Palerme1859-1942) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mario_Rutelli

Les autres œuvres de Mario Rutelli à Palerme, Agrimente, Catane ou à Rome :

  • . le monument à Anita Garibaldi sur le Janicule, une œuvre tardive, mais aussi audacieuse que d'autres œuvres de jeunesse, telle que "Gli Irosi",
  • . une des Victoires sur le Vittoriano à Rome,
  • . le quadrige de bronze au théâtre Politeama de Palerme, avec Apollon (le dieu de la musique) et Euterpe (la Muse de la poésie lyrique) au-dessus (sur ce travail, un des cavaliers sur le côté est le portrait de Benedetto Civiletti, le maître de Rutelli)
  • . le Lion à la base du monument à Garibaldi dans le jardin Garibaldi de Palerme.
  • . le Lion de gauche du Théâtre Massimo de Palerme, avec au-dessus, une personnification de la poésie lyrique (le lion de droite avec au-dessus la personnification de la tragédie est l’œuvre du maître de Rutelli, Benedetto Civiletti)
  • . le Lirica et l'Apothéose de Victor Emmanuel au Théâtre Vittorio Emanuele,
  • . le monument équestre à Umberto Ier à Catane,
  • . la fontaine et le monument commémoratif à Agrimente,
  • . le Monument à Nicola Spedalieri sur la place Sforza Cesarini, près de l'Église Neuve, à Rome.
Le Lion de gauche du Théâtre Massimo de Palerme : La Lirica, Le quadrige du théâtre Piazza Politeama, Nautica,1895, Piazza Politeama, Palerme.. Le Lion de gauche du Théâtre Massimo de Palerme : La Lirica, Le quadrige du théâtre Piazza Politeama, Nautica,1895, Piazza Politeama, Palerme.. Le Lion de gauche du Théâtre Massimo de Palerme : La Lirica, Le quadrige du théâtre Piazza Politeama, Nautica,1895, Piazza Politeama, Palerme..

Le Lion de gauche du Théâtre Massimo de Palerme : La Lirica, Le quadrige du théâtre Piazza Politeama, Nautica,1895, Piazza Politeama, Palerme..

  • Le quadrige de bronze au théâtre Politeama de Palerme, avec Apollon (le dieu de la musique) et Euterpe (la Muse de la poésie lyrique) au-dessus (sur ce travail, un des cavaliers sur le côté est le portrait de Benedetto Civiletti, le maître de Rutelli).

 

Bonne visite ! Merci à notre guide Giusy.

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Les fontaines de Sicile
commenter cet article
18 juin 2016 6 18 /06 /juin /2016 14:18
Piazza Pretoria a Palermo

Piazza Pretoria a Palermo

Piazza Prétoria et sa fontaine

Piazza Prétoria et sa fontaine

La fontaine de la Honte "Fontana delle Vergogne"(Palerme)

Au centre de la Piazza Pretoria à Palerme se trouve la Fontana Pretoria, réalisée par Francesco Camilliani et Michelangelo Naccherino en 1554.

Cette fontaine est une allégorie à l'un des quatre fleuves de Palerme et représente des personnes nus..

En raison de la nudité de ses statues de marbre représentant des divinités marines et animales des quatre fleuves de Palerme, les habitants l’avaient surnommée la « Fontana delle Vergogne », la Fontaine de la Honte.

De nombreux sexes et nez ont été amputés par des opposants à cette nudité.

La fontana Pretoria fu realizzata nel 1554 da Francesco Camilliani a Firenze, ma nel 1581 venne trasferita in piazza Pretoria a Palermo.

Nel 1573 il senato palermitano acquistò una fontana inizialmente destinata al palazzo di San Clemente a Firenze, con l'intenzione di collocarla nella piazza.

Impianto :

Per far posto alla monumentale realizzazione, concepita per un luogo aperto, vennero demolite diverse abitazioni, e la fontana venne riadattata al luogo con l'aggiunta di nuove parti. Nel 1581 furono ultimati i lavori di sistemazione della fontana sulla piazza.

Dal 1861, a seguito dell'invasione sabauda piemontese, la fontana fu considerata la rappresentazione della municipalità corrotta e i palermitani soprannominarono la piazza, anche per la nudità delle statue, piazza della Vergogna.

La Fontana Pretoria "La Fontaine de la Honte" à Palerme
La Fontana Pretoria "La Fontaine de la Honte" à Palerme
La Fontana Pretoria "La Fontaine de la Honte" à Palerme
La Fontana Pretoria "La Fontaine de la Honte" à Palerme
La Fontana Pretoria "La Fontaine de la Honte" à Palerme
La Fontana Pretoria "La Fontaine de la Honte" à Palerme
La Fontana Pretoria "La Fontaine de la Honte" à Palerme
La Fontana Pretoria "La Fontaine de la Honte" à Palerme
La Fontana Pretoria "La Fontaine de la Honte" à Palerme
La Fontana Pretoria "La Fontaine de la Honte" à Palerme

La fontaine Pretoria de Palerme a une histoire pour le moins étrange puisqu’elle fut construite à l’origine pour être l’élément central d’un jardin florentin. Au milieu du XVIe siècle, Don Luigi de Toledo, le beau-frère du duc de Florence Cosimo Ier de’ Medici, acquit un terrain à l’emplacement actuel du palazzo di San Clemente. Il en fit un jardin privé, sans aucun bâtiment ou monument, si ce n’est la fontaine monumentale en son centre et une immense pergola de 90 colonnes en bois qui y conduisait. Il confia l’aménagement du jardin à l’architecte Bartolomeo Ammannati et la construction de la fontaine au sculpteur Francesco Camilliani.

Vingt ans plus tard, en 1573, poussé par les dettes et sur le point de se marier à Naples, Don Luigi mit en vente la fontaine. Son frère, Don Garcia de Toledo, ancien vice-roi de Sicile, entretenait de bonnes relations avec le sénat de Palerme. il arriva à convaincre d’acheter la fontaine et de la placer devant le palazzo Pretorio.

Afin de lui faire de la place, plusieurs palais furent démolis. La fontaine arriva à Palerme le 26 mai 1574, démontée en 644 morceaux. Elle n’était cependant pas complète, car certaines sculptures avaient été endommagées pendant le transport et Don Luigi avait décidé d’en conserver quelques unes pour lui. La reconstruction, confiée au sculpteur Camillo Cammilliani, fils de Francesco, et à l’architecte Michelangelo Naccherino, se termina en 1581.

Tout au long du XVIII et du XIXème siècle, la fontaine fut considérée par le peuple comme une sorte de représentation du conseil municipal corrompu. Par ailleurs, les Palermitains surnommèrent la place « Piazza della Vergogna » (place de la honte) en raison de la nudité des statues.

La grille qui entoure la fontaine fut ajoutée en 1858. Au début des années 2000, la fontaine fut complètement restaurée et la circulation d’eau réactivée.

Ou se situe la fontaine de la place Pretoria ?
Ou se situe la fontaine de la place Pretoria ?

Ou se situe la fontaine de la place Pretoria ?

Une carte postale ancienne de la Piazza Prétoria

Une carte postale ancienne de la Piazza Prétoria

Merci à notre guide sicilienne Giusy. Grazie alla nostra guida siciliana Giusy.

Bonne visite ! Buona Visita !

Liens et sources :

Fontana Pretoria : https://it.wikipedia.org/wiki/Fontana_Pretoria

Site Wikipédia (F) Francesco Camilliani : https://fr.wikipedia.org/wiki/Francesco_Camilliani

Site Wikipédia (I) Michelangelo Naccherino : https://it.wikipedia.org/wiki/Michelangelo_Naccherino

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Fontaines du Monde
commenter cet article
9 juin 2016 4 09 /06 /juin /2016 06:34

 

 

Les peintres dans la rue au Mesnil

Une journée de peinture sur motif au Mesnil-le-Roi

 

Dimanche 5 juin 2016, 9 heures, une dizaine de peintres de la région se rassemble au Centre Brassens au Mesnil-le-Roi, dans les Yvelines. La mairie accueille les artistes par un copieux petit déjeuner.

Les artistes sont heureux de se revoir et discutent avant de choisir leur lieu de peinture

Le décor des inondations qui frappe les cultures agricoles entre la ville et les bords de Seine est iréel . Le village semble dominer les bord d'un immense lac. C'est ce décor très rare que choisisent plusieurs peintres pour poser leur chevalet.

Les terrains agricoles du Mesnil inondésLes terrains agricoles du Mesnil inondés

Les terrains agricoles du Mesnil inondés

Les artistes au travailLes artistes au travailLes artistes au travail

Les artistes au travail

Les terrains agricoles du Mesnil-le-Roi transformés en un immense lac par la crue de la SeineLes terrains agricoles du Mesnil-le-Roi transformés en un immense lac par la crue de la SeineLes terrains agricoles du Mesnil-le-Roi transformés en un immense lac par la crue de la Seine

Les terrains agricoles du Mesnil-le-Roi transformés en un immense lac par la crue de la Seine

Sarah devant son chevalet Les deux aquarelles de Jean-Pierre GourvatSarah devant son chevalet Les deux aquarelles de Jean-Pierre GourvatSarah devant son chevalet Les deux aquarelles de Jean-Pierre Gourvat

Sarah devant son chevalet Les deux aquarelles de Jean-Pierre Gourvat

Les trois premiers prix : Serge, Jean-Pierre, Fernand et leurs oeuvres

Les trois premiers prix : Serge, Jean-Pierre, Fernand et leurs oeuvres

Les 3 magnifiques lavis au brou de noix et acrylique de Serge

Les 3 magnifiques lavis au brou de noix et acrylique de Serge

Les peintres sur motif et l'équipe d'organisation de cette journée

Les peintres sur motif et l'équipe d'organisation de cette journée

A l'année prochaine pour une journée peinture dans les rues au Mesnil-le-Roi !

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Peintres dans la rue
commenter cet article
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 05:56
Le Passage du Grand Cerf et sa déco "lierre" en juin

Le passage du Grand Cerf a changé son look cette année :

Le Passage du Grand Cerf et sa déco "lierre" en juin
Le Passage du Grand Cerf et sa déco "lierre" en juinLe Passage du Grand Cerf et sa déco "lierre" en juinLe Passage du Grand Cerf et sa déco "lierre" en juin
Le Passage du Grand Cerf et sa déco "lierre" en juin

LE PASSAGE DU GRAND CERF : un peu d'histoire

« Le passage du Grand Cerf a été légué en 1862 à l’Assistance Publique par l’héritier de la Famille Monier qui l’avait acquis en 1826… L’Assistance Publique songea tout d’abord à le revendre immédiatement, mais constatant que le revenu en était de 87 217 F pour une valeur estimée de 85 000 F, soit plus de 10 %, elle en conserva la propriété. Mais le rapport financier du passage ne cessait de décroître … et en 1896, le passage ne rapporta plus que 52 627 F…. après un siècle de négligence constante dans l’entretien du passage … le passage a donc été vendu le 28 décembre 1985 »… Sonnant ainsi et enfin le renouveau de la galerie.

Le passage :

A deux pas de la rue de Turbigo, dans le quartier piétonnier et animé Montorgueil, le passage couvert du Grand-Cerf est créé en 1825.On ne connait pas l'architecte. Sa hauteur, de près de 12 mètres, est l’une des plus importantes des passages parisiens. Sa structure en métal et fer forgé laisse une grande place à la lumière grâce à la belle verrière. Le flâneur découvre de jolies boutiques d’artisanat : bijoux, mobilier et design. Et les amateurs découvrent des commerces très pointus de tricot, de luminaires… Un autre accès est disponible dans la rue Dussoubs.

Un passage typiquement parisien à ne pas manquer !

J'expose dans le passage depuis janvier 2009 des photographies, des dessins des aquarelles du passage du Grand Cerf (vitrines côté rue Dussoubs).

Une séquence du film de Louis Malle "Zazie dan le métro" a été tournée en 1960 dans le passage.

Des photographies de Robert Doisneau ont été réalisées dans ce passage historique

Passage du Grand Cerf : 165, rue Saint-Denis ou 8, rue Dussoubs, 75002 Paris.

Métro. Etienne-Marcel ou RER A ou B Châtelet-les-Halles

Lien site Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Passage_du_Grand-Cerf

Voir aussi : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Le_passage_du_Grand_Cerf_a_Paris-1302557.html

 

Liste des passages et galeries de Paris : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/pages/Les_passages_et_galeries_de_Paris_liste_Passageways_and_galleries_of_Paris_list-4199168.html

Les passages couverts de Paris : https://fr.wikipedia.org/wiki/Passages_couverts_de_Paris

 

 

 

Repost 0
6 juin 2016 1 06 /06 /juin /2016 16:18
Le circuit du jour à Auvers-sur-Oise

Le circuit du jour à Auvers-sur-Oise

Auvers-sur-Oise

Plan de la commune, l'Auberge Ravoux, l'église d'Auvers-sur-Oise, œuvre de Vincent Van GoghPlan de la commune, l'Auberge Ravoux, l'église d'Auvers-sur-Oise, œuvre de Vincent Van GoghPlan de la commune, l'Auberge Ravoux, l'église d'Auvers-sur-Oise, œuvre de Vincent Van Gogh

Plan de la commune, l'Auberge Ravoux, l'église d'Auvers-sur-Oise, œuvre de Vincent Van Gogh

Château d'Auvers

Voyage au temps des Impressionnistes

Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"

Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"

Les collections du château :

Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"
Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"

Le château d'Auvers-sur-Oise et le "Voyage au temps des Impressionnistes"

La maison du docteur Gachet

La maison du docteur Gachet et la visite de Marie-Emilie

La maison du docteur Gachet et la visite de Marie-Emilie

La maison du docteur Gachet et ses différents propriétaires au cours du temps

La maison du docteur Gachet et ses différents propriétaires au cours du temps

Pour célébrer ses 20 ans d'acquisition par le Conseil Départemental du Val d'Oise, la maison du docteur Gachet sort de ses réserves la majeur partie des œuvres graphiques de sa collection, pour la plupart jamais présentées au public et restaurées pour l'occasion.

Médecin précurseur, collectionneur et artiste, Paul Ferdinand Gachet (1828-1909) achète une maison de campagne à Auvers-sur-Oise.

En compagnie de Camille Pissarro, Paul Cézanne, Armand Guillaumin, puis Vincent Van Gogh, il va dessiner ou graver dans son atelier sous les toits..

La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin
La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin

La maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : le musée et le jardin

Le Castel Val

Le "Castel Val" 1903-1904 de l'architecte art nouveau Hector Guimard, inscrit aux M.H. en décembre 2006

Le "Castel Val" 1903-1904 de l'architecte art nouveau Hector Guimard, inscrit aux M.H. en décembre 2006

L'Atelier de Daubigny

Les photographies de l'atelier de Daubigny ne sont pas autorisées, le lieu étant privé. Il n'est dons pas possible de présenter des images de cet édifice historique.

Les murs de l'Atelier de Daubigny sont livrés aux artistes. Le vestibule, la salle à manger, la chambre de Cécile et l'atelier sont décorés de peintures murales de Daubigny lui-même et de son fils Karl, mais on reconnait aussi Corot, Daumier et Oudinot qui a tracé les plans de la maison. C'est l'authenticité même !

L'atelier de Daubigny et ses jardinsL'atelier de Daubigny et ses jardinsL'atelier de Daubigny et ses jardins

L'atelier de Daubigny et ses jardins

Le Musée de l'Absinthe

Le Musée de l'Absinthe, la grande absinthe et la fée verteLe Musée de l'Absinthe, la grande absinthe et la fée verteLe Musée de l'Absinthe, la grande absinthe et la fée verte

Le Musée de l'Absinthe, la grande absinthe et la fée verte

Le jardin du Musée de l'Absinthe et les oeuvres de l'artiste Anne-Marie Saint-Arroman, sculptrice mosaïsteLe jardin du Musée de l'Absinthe et les oeuvres de l'artiste Anne-Marie Saint-Arroman, sculptrice mosaïsteLe jardin du Musée de l'Absinthe et les oeuvres de l'artiste Anne-Marie Saint-Arroman, sculptrice mosaïste
Le jardin du Musée de l'Absinthe et les oeuvres de l'artiste Anne-Marie Saint-Arroman, sculptrice mosaïsteLe jardin du Musée de l'Absinthe et les oeuvres de l'artiste Anne-Marie Saint-Arroman, sculptrice mosaïste

Le jardin du Musée de l'Absinthe et les oeuvres de l'artiste Anne-Marie Saint-Arroman, sculptrice mosaïste

Lien site de l'artiste Anne-Marie Saint-Arroman : http://amsta@wanadoo.fr

La Maison du docteur Gachet fête ses 20 ans : du 2 avril au 28 août 2016

Les images du Musée de l'Absinthe n'étant pas autorisées, en page jointe des photographies de cuillers

Les cuillers à absinthe et quelques-uns de ses modèles La fée verte et sa technique (Collection privée)

Les cuillers à absinthe et quelques-uns de ses modèles La fée verte et sa technique (Collection privée)

  • Les plantes :
  • L'absinthe,
  • La Mélisse,
  • Le Fenouil,
  • L'Anis,
  • L'Hysope.
Une visite à Auvers-sur-Oise en juin
Une visite à Auvers-sur-Oise en juin
Une visite à Auvers-sur-Oise en juin
Une visite à Auvers-sur-Oise en juin
Une visite à Auvers-sur-Oise en juin

Et bien sûr l"église Notre-Dame de l'Assomption, connue dans le monde entier grâce à l’œuvre de Vincent.

L'église d'Auvers-sur-Oise, par Vincent Van Gogh,1890, 74 x 94 cm, Musée d'Orsay et une image actuelle (Bernadette à gauche de l'église, au centre des images)

L'église d'Auvers-sur-Oise, par Vincent Van Gogh,1890, 74 x 94 cm, Musée d'Orsay et une image actuelle (Bernadette à gauche de l'église, au centre des images)

Une visite à Auvers-sur-Oise en juin

L'église Notre-Dame :

L'église Notre-Dame de l'Assomption domine la vallée de l'Oise. Son élégant clocher est visible depuis le plateau du Vexin. Cet édifice remarquable a été immortalisé par un tableau de Vincent Van Gogh. Elle a connu au XIXème siècle de nombreuses vicissitudes et a subi des restaurations vigoureuses qui ont porté, entre autres, sur le portail sud, la rose occidentale et les baie du chevet.

XIème siècle : L'absidiole ouvrant sur le bras nord du transept est à peine éclairée par deux baies étroites en plein cintre souligné d'un tore.

A la croisée du transept, les chapiteaux sont ornés d'un décor de palmettes, de rinceaux, d'animaux fantastiques qui comptent parmi les plus belles réalisations parisiennes de l'art roman,

XIIIème siècle :

La vaste nef, flanquée de deux bas-côtés, évoque de grands édifices contemporains, telle que Notre-Dame de Paris. Elle s'élève sur trois niveaux : les grandes arcades soutenues par des colonnes coiffées de chapiteaux à feuillage, la galerie du triforium et les fenêtres hautes,

XVIème siècle :

La chapelle de la Vierge, au sud du choeur, a été entièrement reconstruite entre 1520 et 1545. Les arcs à pénétration, dépourvus de chapiteau, datant de la fin de l'époque gothique, se mêlent aux éléments décoratifs de la Renaissance empruntés à l'Antiquité.

Remerciements  et adresses :

Merci à Marie-Emilie, à Marie-Claude et à Michel pour toutes les explications et les historiques de cette journée fort réussie à Auvers-sur-Oise.

Merci à l'Association AmiCAL pour cette belle sortie.

A voir : L'ART au JARDIN de 10 H 30 à 18 H 30, samedi 4 et dimanche 5 juin 2016.

Immersion sans les Paris des Impressionnistes, Château d'Auvers-sur-Oise :

du 16 janvier au 16 décembre 2016.

Office de Tourisme : Parc Van Gogh, 38, rue du Général de Gaulle, 95430 Auvers-sur-Oise :

Tél. : 01 30 36 71 81 Courriel : contact@tourisme-auverssuroise.fr

Site : http://www.tourisme-auverssuroise.fr

Maison du docteur Gachet :

78, rue Gachet, 95430 Auvers-sur-Oise Téléphone : 01 30 36 81 27

Ouverte du 2 avril au 30 octobre 2016, de 10 H 30 à 18 H 30. Fermée le lundi et le mardi.

Entrée gratuite, groupes sur réservation. vernissage : 2 avril 2016 à 17 heures.

Les samedis et dimanches à 16 H : visite de l'exposition.

Courriel : maison.gachet@valdoise.fr

Site : http://www.valdoise.fr/6387-la-maison-du-doct...

Sur les pas de Van Gogh : http://www.surlespasdevangogh.eu

La Maison Atelier de Daubigny et son jardin : 61, rue Daubigny, 95430 Auvers-sur-Oise

Tél. : 01 30 36 60 60 lien site : http://www.atelier-daubigny.com

Musée de l'Absinthe : 44, rue Alphonse Callé, 95430 Auvers-sur-Oise

Tél. : 01 30 36 83 26 Site : http://www.musee-absinthe.com

Auvers-sur-Oise, village d'artiste, site officiel : http://www.auvers-sur-oise.com/

Site et lien Wikipédia Auvers-sur-Oise : https://fr.wikipedia.org/wiki/Auvers-sur-Oise

Un site très bien fait sur les peintres et Van Gogh : http://www.impressionniste.net/vangogh.htm

Site Wikipédia Vincent Van Gogh : https://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_van_Gogh

Le Castel Val, édifice d'Hector Guimard : https://fr.wikipedia.org/wiki/Castel_Val

Accès route : Porte Maillot, ou Porte de Clignancourt, A86, A15, A115 direction Amiens-Beauvais, sortie Méry-sur-Oise, puis prendre Auvers-sur-Oise.

Accès train, Gare du Nord, ligne H, direction Pontoise, toutes les 15 minutes, puis ligne H direction Creil, toutes les 30 minutes, direction Valmondois, puis ligne H direction Pontoise, toutes les 30 minutes

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Beaux villages de France
commenter cet article
29 mai 2016 7 29 /05 /mai /2016 07:55
Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article
28 mai 2016 6 28 /05 /mai /2016 06:10

Une visite le 27 mai 2016 :

Fleurs près de la façade du Musée National de la Céramique

Fleurs près de la façade du Musée National de la Céramique

Exposition Céramix au Musée de la Céramique à Sèvres

CERAMIX, de Rodin à Schütte du 9 mars au 12 juin 2016


L'exposition CERAMIX, de Rodin à Schütte, ouvre ses portes concomitamment à Maison Rouge, Paris et Sèvres - Cité de la céramique le 9 mars 2016, après avoir été présentée au Bonnefantenmuseum à Maastricht, Pays-Bas.

Conçue par Camille Morineau, ancienne conservatrice au Centre Pompidou, Lucia Pesapane, historienne de l'art, elle est réalisée par trois institutions européennes le Bonnefantenmuseum à Maastricht, Maison Rouge-Fondation Antoine de Galbert à Paris et Sèvres-Cité de la céramique qui la présenteront tour à tour.

Cette exposition entend explorer, au travers de près de 250 œuvres de 115 artistes issus de 25 nationalités, les formes les plus actuelles de l'utilisation de la céramique dans l'art contemporain, grâce aux prêts de prestigieuses institutions muséales et de collectionneurs passionnés.

Fernand Léger et ses faïences

Fernand Léger et ses faïences

Les oeuvres d'Eduardo Chillida et d'Antoni Tapiès
Les oeuvres d'Eduardo Chillida et d'Antoni Tapiès

Les oeuvres d'Eduardo Chillida et d'Antoni Tapiès

Exposition Céramix au Musée de la Céramique à Sèvres

Eduardo Chillida et AntoniTapiès :

Les deux artistes espagnol commencent à travailler la porcelaine dès la fin des années 70 et le début des années 80 dans les ateliers de la galerie Maeght à Saint-Paul de Vence.

Guido Gueelen, Anatomisch Les 1, argile, verre, fleurs et bois. Collectin G et W. Pays-Bas

Guido Gueelen, Anatomisch Les 1, argile, verre, fleurs et bois. Collectin G et W. Pays-Bas

Exposition Céramix au Musée de la Céramique à Sèvres
Exposition Céramix au Musée de la Céramique à Sèvres

Et toujours les collections permanentes dont de nombreuses œuvres sont renouvelées.

Bonne visite !

Viola Frey, 1933-2004, Figure féminine et masculine, 1989, Manufacture de Sèvres, porcelaine dure émaillée

Viola Frey, 1933-2004, Figure féminine et masculine, 1989, Manufacture de Sèvres, porcelaine dure émaillée

La Cité de la céramique se compose d'un ensemble de 25 bâtiments classés Monuments historiques, situés sur une enclave de 4 hectares sur le bas parc de Saint-Cloud

Merci à Madame Biet pour son accueil toujours aussi sympathique et ses précieuses explications sur le musée.

Sources et documentation : Musée National de la Céramique à Sèvres, Hauts-de-Seine

Adresse du Musée :
Sèvres - Cité de la céramique
2, place de la Manufacture
92310 Sèvres (France)
Tél. : +33(0)1 46 29 22 00 Informations : 01 46 29 22 05 Site lien : www.sevresciteceramiques.fr
Lien courriel : visite@sevresciteceramique.fr

Les espaces des collections permanentes et des expositions temporaires sont ouverts tous les jours de 10 h à 17 h, sauf le mardi , le 1er mai, le 25 décembre et le 1er janvier.

Lien Musée de Sèvres, Cité de la Céramique :http://www.sevresciteceramique.fr/

Lien Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mus%C3%A9e_national_de_C%C3%A9ramique

Salle de lecture ouverte : du lundi au vendredi de 14h à 17h30 sur rendez-vous.
Tél. :+ 33(0)1 46 29 22 50
Courriel lien : ressources.documentaires@sevresciteceramique.fr

La Maison rouge :

Fondation Antoine de Galbert

10, boulevard de la Bastille, 75012 Paris

Tél. : 01 40 01 08 81 Courriel : info@lamaisonrouge.org

Site : lien : www.lamaisonrouge.org

Voir aussi anciens articles du blog : La Cité de la Céramique à Sèvres et son musée :

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-la-cite-de-la-ceramique-a-sevres-114808903.html

Corée Mania, roman d'un voyageur au musée de la Céramique :

http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/2015/07/coree-mania-roman-d-un-voyageur-au-musee-de-la-ceramique.html

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Patrimoine du Monde
commenter cet article
23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 07:13
La Grande Ecurie du Roi à Versailles et la galerie des Carrosses

Une visite à la galerie des Carrosses dans la Grande Écurie du Roi à Versailles, lors de la nuit des musées 2016 : le 21 mai 2016.

Histoire : la collection des carrosses de Versailles, l'une des plus importantes d'Europe, est réunie par le roi Louis-Philippe en 1831, au moment où il transforme le château royal en musée dédié "à toutes les gloires de la France".

Chaises à porteurs et traineaux rejoignent les collections en 1851, lorsque le premier musée des voitures de Trianon ouvre ses portes au public.

L'exposition de la galerie des carrosses à la Grande Écurie de Versailles est ouverte au public depuis le 9 mai 2016.

La Grande Ecurie du Roi à Versailles et la galerie des Carrosses

La construction :

Les écuries royales de Versailles sont le plus grand chantier royal jamais entrepris pour loger des chevaux; un double chantier lancé en 1679 en prévision de l'installation de la cour et du gouvernement à Versailles.

Placé sous la direction de l'architecte Jules Hardoin-Mansart, il est réalisé par une armée d'ouvriers en un temps record : trois années de 1679 à 1682.

Lien site Wikipédia Jules Hardoin-Mansart :1646, Paris-1708, Marly-le-Roi https://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_Hardouin-Mansart

Jules Hardoin-Mansart est le petit neveu de l'architecture François Mansart 1598, Paris-1666, Paris Lien site : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Mansart

La Grande Ecurie du Roi, la nuit

La Grande Ecurie du Roi, la nuit

Les démonstrations des cavalières de l'académie équestre dans la cour extérieure de la Grande EcurieLes démonstrations des cavalières de l'académie équestre dans la cour extérieure de la Grande EcurieLes démonstrations des cavalières de l'académie équestre dans la cour extérieure de la Grande Ecurie

Les démonstrations des cavalières de l'académie équestre dans la cour extérieure de la Grande Ecurie

La Grande Ecurie du Roi à Versailles et la galerie des CarrossesLa Grande Ecurie du Roi à Versailles et la galerie des Carrosses

Le carrosse du sacre de Charles X :

Le 29 mai 1825, Charles X est sacré en la cathédrale Notre-Dame de Reims. pour cette cérémonie, fondement essentiel de la monarchie de droit divin, il ordonne la construction d'un carrosse d'une richesse extraordinaire.

Commencé pour Louis XVIII, la construction de ce carrosse avait été abandonné lorsque le roi, prudent, avait renoncé à se faire sacrer.

Dès l'avènement de Charles X, le marquis de Vernon, écuyer commandant des écuries, le remet en chantier. En moins de six mois, il est achevé sous la direction de Daldringen, carrossier virtuose. Voir diaporama suivant.

Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe

Une des plus grandes collections de carrosses en Europe

Les voitures de la Présidence :

En 1870, après la chute du second empire et la proclanation de la IIIème République, les prestigieuses écuries de Napoléon III sont démantelées, les carrosses remisés ou dispersés en vente publique. Les temps démocratiques récusent le faste et l'ostentation.

Les exigences de représentation imposent cependant à la Présidence de la République de se doter de nouveaux véhicules adaptés aux diverses circonstances officielles : réceptions d'ambassadeurs, visites dans les départements, expositions universelles, voyages officiels de souverains étrangers. L'Etat passe alors commande auprès des plus prestigieux carrossiers parisiens comme la maisons Elrler, ancien corrossier de Napoléon III, Mühlbacher ou Rothschild & Fils.

Les manèges d'entrainement de l'Académie du spectacle équestre Bartabas :

Les grandes écuries : le manège d'entrainement des cavaliers

Les grandes écuries : le manège d'entrainement des cavaliers

Les grandes écuries : 42 chevaux sont logés dans ces prestigieux locaux

Les grandes écuries : 42 chevaux sont logés dans ces prestigieux locaux

La Grande Ecurie du Roi à Versailles et la galerie des CarrossesLa Grande Ecurie du Roi à Versailles et la galerie des Carrosses

Petite histoire hippomobile :

Dès leur apparition au milieu du XVIème siècle, les premiers coches rencontrent un vif succès.

Élevée par les rois au rang de symbole majeur du pouvoir, signe de distinction et de représentation sociale, la voiture hippomobile, qui devient un objet d'art, connait une évolution permanente.

"Une voiture est à la fois une machine et un objet d'art; il faut à l'architecte qui en dirige l'exécution les connaissances d'un mécanicien et l'étoffe d'un artiste".

Le Guide du carrossier, juin 1864

Le Salon de l"Auto hippomobile" :

Les modèles ... exposésLes modèles ... exposés

Les modèles ... exposés

Les éléments du cheval et du carrosse :

La Grande Ecurie du Roi à Versailles et la galerie des Carrosses

Images de carrosses célèbres :

Berline du cortège de mariage de Napoléon et de Marie-Louise, le 2 avril 1810, modèle présumé du carrosse de sacre de Louis XV, au centre, de Louis XVI, à droiteBerline du cortège de mariage de Napoléon et de Marie-Louise, le 2 avril 1810, modèle présumé du carrosse de sacre de Louis XV, au centre, de Louis XVI, à droiteBerline du cortège de mariage de Napoléon et de Marie-Louise, le 2 avril 1810, modèle présumé du carrosse de sacre de Louis XV, au centre, de Louis XVI, à droite

Berline du cortège de mariage de Napoléon et de Marie-Louise, le 2 avril 1810, modèle présumé du carrosse de sacre de Louis XV, au centre, de Louis XVI, à droite

Les traineaux de la cour :

"L'Eau" détail vers 1641 par Claude Deruet, Traineau à la Tortue vers 1732, bois sculpté, doré et peint. "Dame menée en traineau sur la neige" 1729 par Charles-Antoine Coypel"L'Eau" détail vers 1641 par Claude Deruet, Traineau à la Tortue vers 1732, bois sculpté, doré et peint. "Dame menée en traineau sur la neige" 1729 par Charles-Antoine Coypel"L'Eau" détail vers 1641 par Claude Deruet, Traineau à la Tortue vers 1732, bois sculpté, doré et peint. "Dame menée en traineau sur la neige" 1729 par Charles-Antoine Coypel

"L'Eau" détail vers 1641 par Claude Deruet, Traineau à la Tortue vers 1732, bois sculpté, doré et peint. "Dame menée en traineau sur la neige" 1729 par Charles-Antoine Coypel

Chaises à porteurs : moyen de transport individuel de l'époque...

Si la chaise à porteurs existe depuis l'Antiquité, c'est à la fin du XVIème siècle qu'elle réapparait en Europe. Particulière ou locative, elle est le moyen de transport de plus utilisé pour les courts trajets.

Dans les grandes villes encombrées de carrosses, la chaise offre une alternative séduisante : elle est moins couteuse, plus maniable et tout aussi rapide dans les rues étroites et mal pavées.. Elle est aussi plus commode : portée par deux hommes munis de bricoles de cuir, nul besoin d'harnacher les chevaux, ni de préparer l'équipage. Une fois la course terminée, elle se range aisément contre un mur ou sur un palier.

Comme pour les voitures la chaise est fabriquée par les selliers-carrossiers et porte chiffres et armoirie de son propriétaire. A Paris, depuis 1617, des chaises publiques se louent pour des courses dont les trajets sont fixés à l'avance.

Au centre : "Vue du chateau de Versailles sur la cour de la chapelle", détail, vers1725, de Jacques Rigaud. De part et d'autre : exposition de la Grande Ecurie de Versailles.

Au centre : "Vue du chateau de Versailles sur la cour de la chapelle", détail, vers1725, de Jacques Rigaud. De part et d'autre : exposition de la Grande Ecurie de Versailles.

L'Académie Equestre Nationale du Domaine de Versailles :

Ouverture exceptionnelle pendant tout l'été :

Information et réservation sur le lien : http://www.acadequestre.fr

ou téléphone : 01 39 02 62 70

Visite libre tous les jours, sauf les dimanches et lundis de 14 à 18 H, dernière admission à 17 H 30. A découvrir la Grande Écurie du Roi, investie par l'Académie équestre, véritable École des Pages contemporaine.

Adresses et sources bibliographiques :

Etablissement Public du Château, du Musée et du Domaine National de Versailles :

RP 834 78008 Versailles cedex

Place d'Armes

Tél. : 01 30 83 78 00 Site lien : http://www.chateauversailles.fr

Classement Monument Historique le 20 août 1913.

Lien Wikipédia La Grande Écurie du château de Versailles : https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_%C3%89curie

Programme Académie du spectacle équestre Bartabas : http://www.bartabas.fr/fr/Academie-du-spectacle-equestre/presentation

Voir aussi : un article sur la Petite Ecurie du Roi à Versailles : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-la-galerie-des-sculptures-des-moulages-petite-ecurie-du-roi-124526609.html

Documentation disponible : La Galerie des Carrosses. Grande écurie du roi. RMN Grand Palais, Archives départementales des Yvelines, Musée du Louvre, Marc Jeanneteau, Musée Lambinet, Daniel Arnaudet,RMN Grand Palais (Domaine de Compiègne), Stéphane Maréchalle, RMN Grand Palais, Château de Versailles, Christophe Fouin, Gérard Blot, El Meliani, Franck Raux, Julien Laudredou, Agathe Poupeney.

"Connaissance des Arts" Hors-série N°523 "Roulez carrosses !" Le château de Versailles à Arras. Exposition du 17 mars 2012 au 10 novembre 2013 à l'abbaye Saint-Vasst, musée des Beaux-Arts d'Arras.

Bonne visite !

Vue perpective du château de Versailles, de la ville et de la Grande Ecurie du Roi vers 1710-1715, Oeuvre anonyme

Vue perpective du château de Versailles, de la ville et de la Grande Ecurie du Roi vers 1710-1715, Oeuvre anonyme

En cours...

Les collections de véhicules hippomobiles et leurs implantation :

Force est de constater que les témoins de cette brillante industrie conservés en France sont bien rares. Pour la période antérieure à la Révolution, il n’existe aucune voiture du XVIIe siècle et à peine une quarantaine du XVIIIe. Le XIXe siècle est plus riche avec 2 100 voitures actuellement recensées, et vraisemblablement plusieurs centaines encore à découvrir.

Ces chiffres ne concernent que les ouvrages de carrosserie, c’est-à-dire les voitures destinées au transport des personnes. Les ouvrages de charronnage, c’est-à-dire les voitures de charroi, les véhicules agricoles, les véhicules militaires, n’ont pas été pris en compte faute d’études.

- 5500 à 6000 voitures, soit environ le quart de ces voitures recensées, relèvent de la propriété publique et appartiennent soit à l’État, soit à des Collectivités.

- 320 sont détenues par les Haras nationaux (Institut Français du Cheval et de l’Équitation).

  • SAULE, Béatrix. Visite du Musée des carrosses. Versailles : Art Lys, 1997.
  • COCHET, Vincent. « Chambord, conservatoire d’une restauration manquée. Les préparatifs de l’entrée,
  • Les deux voitures de ce musée sont en dépôt au Musée vivant du cheval à Chantilly.

une centaine est conservée dans quelques lieux prestigieux : le Musée national de la Voiture et du Tourisme à Compiègne, le Musée des carrosses à Versailles, le château de Chambord, le Musée Condé à Chantilly, le château national de La Malmaison à Rueil-Malmaison.

  • DEMEUFVE, G. « La chaise de poste du Musée lorrain ». Bull. Soc. Archéol. Lorraine et du Musée
  • LIBOUREL, Jean-Louis. « Une berline du XVIIIe siècle, trésor national : le « carrosse de Vachères
  • D., Ch. « Un vieux carrosse ». Bull. Soc. Archéol. et Hist. de Charente, 1910, XXX, p. 306-308.
  • VOUHÉ, Grégory. « La demi-berline de monsieur de Liniers ». Bull. Soc. Hist. et Scientif. des Deu
  • LIBOUREL, Jean-Louis. « Bouges : un temple de l’attelage ». Dans COCHET, Vincent. Le château de B
  • LIBOUREL, Jean-Louis. « Les voitures à cheval ». Dans TESNIER, Florent et LOISEL, Germain. Le château
  • Château de Randan, Catalogue de la vente aux enchères publiques des 23 et 24 mai 1999. Paris : Mi
  • LIBOUREL, Jean-Louis. Château d’Espeyran conservatoire du patrimoine équestre. Saint-Gilles-du-Ga

Les autres, une centaine encore, sont dispersées entre les musées d’Angoulême, Arles (Museon Arlaten), Avignon (Palais du Roure), Blérancourt (Musée National de la Coopération Franco-Américaine), Bourg-sur-Gironde (Musée Au temps des calèches), Cambrai (Musée municipal), Eu (Musée Louis-Philippe), Fécamp (Musée municipal), Gannat (Musée municipal), Nancy (Musée Historique Lorrain), Le Puy-en-Velay (Musée Crozatier), Rochetaillé-sur-Saône (Musée de l’automobile), Saintes (Musée d’Art régional Dupuy-Mestreau), Thouars (Musée municipal Henri-Barré), et quelques châteaux passés dans le domaine public : Bouges, Chaumont-sur-Loire, Nohant, Randan, Espeyran à Saint-Gilles-du-Gard.

  • LIBOUREL Jean-Louis. Château Lanessan : attelages et musée du cheval. Cussac-Fort-Médoc : G.F.A.

Les trois-quarts restants, soit la majeure partie du patrimoine hippomobile actuellement connu, sont dans des mains privées. Ce patrimoine privé est constitué de collections pour la plupart de dimensions modestes, dont un tout petit nombre est ouvert à la visite (Le Musée des Calèches au château de Vaux-le-Vicomte ; le Musée de la Voiture à Cheval à Marcigny), de quelques ensembles conservés in situ dans des remises de châteaux (château Lanessan à Cussac-Fort-Médoc; château de Breteuil à Apremont-sur-Allier), et de voitures détenues par des amateurs qui les présentent attelées à l’occasion de manifestations équestres, notamment les concours d’attelage de tradition organisés sous l’égide de l’Association Française d’Attelage <lien vers http://afa-attelage.org >

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Patrimoine de France
commenter cet article
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 21:25
Le château vu du parc

Le château vu du parc

Le château de Breteuil est un château situé à Choisel dans les Yvelines, dans la vallée de Chevreuse, à 35 kilomètres au sud de Paris.

C'est un édifice du XVIIème siècle entouré de jardins à la française et d'un jardin à l'anglaise, où se trouve une orangerie et un colombier. Le parc s'étend sur une superficie de 75 hectares.

Le blason de la famille Breteuil
Le blason de la famille Breteuil

Nec spe nec metu : ni par l'espoir, ni par la crainte

Le domaine de Breteuil est bâti sur un promontoire dominant la vallée de Chevreuse. Le lieu porte le nom de Bevilliers en souvenir des deux villas (fermes) qui auraient été construites sur le site à l'époque gallo-romaine. Avant que la famille Breteuil ne s'attache à cette terre, leur nom apparaît en Normandie dès 1066 lorsque Guillaume Osbern est fait Comte de Breteuil par Guillaume le Conquérant. Ce dernier le considère comme son plus fidèle compagnon et le nomme vice-roi d'Angleterre lors de son retour en Normandie.

A cette même époque à Bévilliers, un château fort succède aux villas. Il n'en reste actuellement que le colombier et les douves sèches. Les propriétaires d'alors portent successivement les noms de Choisel, Poissy et Plessis, Allemant, Hotman puis Le Jay.

Le dernier acte de vente du domaine appelé Bévilliers date de 1596. Le vendeur en est Nicolas Le Jay, l'acheteur Thibaut Desportes. Un château neuf va être dès lors construit sur une cour carrée avec des fossés, un pavillon d'entrée et un pont levis. Au fond de la cour se situe le corps de logis donnant sur un jardin d'agrément.

La famille Breteuil réside dans le château depuis plusieurs générations et accueille les visiteurs avant leur visite.

Le château de Breteuil et les contes de PerraultLe château de Breteuil et les contes de PerraultLe château de Breteuil et les contes de Perrault

Situés au cœur du Parc naturel de la Vallée de Chevreuse, les jardins du domaine de Breteuil classés « jardins remarquables » s'étendent sur 75 hectares. Soigneusement entretenus, ils constituent un lieu de promenade idéal.

Le jardin à la française est situé de part et d'autre du château lui-même positionné dans un axe Nord-Sud. C'est à la fin du XIXe siècle qu'il gagne tout son éclat. Henri de Breteuil, le huitième marquis de la famille et grand-père de l'actuel marquis de Breteuil, entreprend entre 1897 et 1903 une ambitieuse campagne de travaux confiée aux paysagistes Henri et Achille Duchêne

Scènes de vie au château par ses personnages de cire à l'échelle 1Scènes de vie au château par ses personnages de cire à l'échelle 1Scènes de vie au château par ses personnages de cire à l'échelle 1

Scènes de vie au château par ses personnages de cire à l'échelle 1

Les Contes de Charles Perrault :

Les Contes de Charles Perrault ont une valeur universelle et constituent un véritable patrimoine littéraire. Sept célèbres histoires de cet auteur du XVIIe siècle sont mises en scène avec une vingtaine de personnages de cire dans les dépendances du château, autrefois lieux de la vie quotidienne.

Le château de Breteuil et les contes de Perrault
Cendrillon et son prince, au centre du labyrinthe situé dans le jardin remarquableCendrillon et son prince, au centre du labyrinthe situé dans le jardin remarquableCendrillon et son prince, au centre du labyrinthe situé dans le jardin remarquable

Cendrillon et son prince, au centre du labyrinthe situé dans le jardin remarquable

Les personnages des contes de Charles PerraultLes personnages des contes de Charles PerraultLes personnages des contes de Charles Perrault

Les personnages des contes de Charles Perrault

Cendrillon, le Chat Botté et le petit Poucet dans les locaux annexes du châteauCendrillon, le Chat Botté et le petit Poucet dans les locaux annexes du châteauCendrillon, le Chat Botté et le petit Poucet dans les locaux annexes du château

Cendrillon, le Chat Botté et le petit Poucet dans les locaux annexes du château

Le château et son parc de 70 hectares
Le château et son parc de 70 hectares
Le château et son parc de 70 hectares
Le château et son parc de 70 hectares
Le château et son parc de 70 hectares
Le château et son parc de 70 hectares
Le château et son parc de 70 hectares
Le château et son parc de 70 hectares
Le château et son parc de 70 hectares
Le château et son parc de 70 hectares
Le château et son parc de 70 hectares
Le château et son parc de 70 hectares

Le château et son parc de 70 hectares

Le château de Breteuil et les contes de Perrault
journée du 12 mars 1881
journée du 12 mars 1881

Le jardin à l'anglaise dit « jardin des Princes » est classé « jardin remarquable ». Il est ainsi nommé en l'honneur de l'amitié entre la famille de Breteuil et la famille royale anglaise. En effet, la rencontre organisée le 12 mars 1881 par Henri de Breteuil, le huitième marquis de la famille, avec son ami le Prince de Galles, futur Edouard VII et Léon Gambetta, pose les bases de l'Entente cordiale. De plus, en 1912, le jeune Prince de Galles, petit-fils d'Edouard VII, futur Edouard VIII, séjourne au château pour apprendre le français.

L'entrée du parc à l'anglaise et ses arbres en fleurs à la mi-maiL'entrée du parc à l'anglaise et ses arbres en fleurs à la mi-maiL'entrée du parc à l'anglaise et ses arbres en fleurs à la mi-mai

L'entrée du parc à l'anglaise et ses arbres en fleurs à la mi-mai

Visite du 15 mai 2016 avec le Comité du Jumelage de la ville de Houilles.

Sources et liens :

Lien Wikipédia le château de Breteuil : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%A2teau_de_Breteuil

Lien site château de Breteuil : http://www.breteuil.fr/

Bonne visite !

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Patrimoine de France
commenter cet article