Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 08:40

Visite de la galerie Vivienne en décembre.

Galarie-Vivienne-decembre-2012-montage-r.jpg

La galerie Vivienne a revêtu ses habits de fête en décembre. La plus belle, la plus élégante, la plus prestigieuse des galeries parisiennes ?

Certes, mais toujours concurrente de la Galerie Colbert, plus studieuse, plus sobre, moins commerciale, et tournée vers l'enseignement.

La construction remonte en 1823, sur l'initiative du notaire Marchoux, qui fit construire un passage couvert sur les plans de l'architecte François Jean Delannoy, et prit le nom du notaire. La galerie rebaptisée Vivienne en 1825, fut inaugurée en 1825, 

A noter aux N° 45, 46 et 47 la librairie D.-F. Jousseaume, anciennement Petit-Siraux, fondée en 1826,  qui propose des ouvrages rares et d'occasion. Une des plus vieilles librairies de Paris.

Au N°13, s'élance un bel escalier suspendu qui, dans les années 1840, menait aux appartements du célèbre Vidocq, ancien bagnard, devenu chef de la sécurité.

Aux N°29-33 les caves magnifiques de la boutique Emilio Robba, dans la splendeur décorative  de ses fleurs artificielles.

Les boutiques Jean-Paul Gaultier sont situées à l'entrée  du 6 rue Vivienne; des vitrines sont visibles dans la galerie..

La galerie Vivienne possède une remarquable décoration Empire, inspirée de Percier et Fontaine

 

Galerie-Vivienne-r.jpg

 

A visiter durant les fêtes !

 

4, rue des Petits Champs, 5 rue de la Banque, 6 rue Vivienne Paris IIème Métro. Bourse

 

Sources : Passages couverts parisiens, Jean-Claude Delorme et Anne-Marie Dubois, Edition Parigramme

 

Liens :  Les passages et galeries de Paris : liste. Passageways and galleries of Paris : list

Passages et galeries de Paris :  Passages et galeries de Paris, photographies. Passageways and galleries of Paris, pictures

Le Passage du Grand Cerf : Le passage du Grand Cerf vu par l'artiste The "Grand Cerf "passageway seen by the artist

Article : Le passage du Grand Cerf à Paris

Article : Visite au passage Vendôme

 

 

Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 22:38

Joyeux-Noel--2012-r.jpg

Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 06:59

Une visite au Musée d'Orsay à Paris : les impressionnistes et la mode, une intéressante exposition présentant des oeuvres de peintres des années 1860 à 1885, et des costumes très semblables à leurs modèles.

La robe de Madame Albert Bartholomé est présentée, ainsi que le tableau de son mari artiste peintre.Musee-d-Orsay-Visite-Les-peintres-impressionnistes-et-la-M.jpg

 

Albert-Barthome-Dans-la-Serre-ou-Madame-bartholome-1881-R.JPGImpressionnistes-et-la-Mode-2.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lien : Musée d'Orsay : les impressionnistes et la mode

 

 

 

Le Parvis du Musée d'Orsay :

Les Grandes-Parties-du-Monde, bronzes provenant de l'exposition universelle à Paris de 1878 au Trocadéro.

Musee-d-Orsay--Les-grandes-parties-du-Monde---Par-copie-1.jpg


 

Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article
9 décembre 2012 7 09 /12 /décembre /2012 07:13

Pompiers-et-Telethon-2012-r.jpg

Samedi matin, hôtel de ville de Houilles, les pompiers sont à l'action pour le Téléthon, comme chaque année.

Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article
1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 19:06

 

La rétrospective de l'oeuvre de Georges Lacombe (1868-1916) présentée dans deux sites des Yvelines, invite le visiteur à découvrir ce peintre et sculpteur nabi, ami de Maurice Denis et influencé par Paul Gauguin. avant d'expérimenter le néo-impressionnisme.

Les oeuvres, composée de peintures et de sculptures, sont exposées au musée Maurice Denis à Saint-Germain-en-Laye, et ses dessins au musée Lambinet à Versailles.

Un premier article propose une visite de ce lieu magnifique qu'est le musée départemental Maurice Denis situé à Saint-Germain-en-Laye

Musee-Maurice-Denis--batiments-montage-r.jpg

L'ensemble des bâtiments du musée

Georges-Lacombe-tableau-r.jpgGeorges-Lacombe-sculpture-r.jpg

 

 

Georges Lacombe c

                  Dans cette technique perçue comme primitive, Georges Lacombe façonne des bas-reliefs, dont les motifs évoquent des influences multiples, du moyen-âge à l'art japonais, et témoignent d'un fort penchant pour le mysticisme, l'ésotérisme.

Musée Maurice Denis Exposition Georges Lacombe et le Chris

 

   Les années nabies :

Baignant dans un milieu familial attaché aux arts et aux lettres, Georges Lacombe commence à peindre très jeune, en bénéficiant des conseils de sa mère Laure, artiste de talent. Sa rencontre avec Sérusier l'oriente vers le synthétisme et le sens du décor chers aux nabis. Un ensemble de marines peintes en Bretagne, témoignent de sa fascination pour le japonisme.

Son inspiration pour le symbolisme s'exprime aussi dans les bois sculptés qu'il réalise en taille directe.

      Georges-Lacombe-sculptant.jpg

Georges-Lacombe-Nabi-barbe-rutilante---r.jpgGeorges-Lacombe-IMGP0389-ro.jpgGeorges-Lacombe-sculpture-IMGP0318-ro.jpg

 

La chapelle, décorée par les oeuvres de Maurice Denis, reste ouverte durant l'exposition.

Dès l'acquisition de la propriété, Maurice Denis décide de restaurer et de rendre au culte la chapelle désafectée de l'ancien hopital, Les travaux sont confiés à l'architecte Auguste Perret qui dessine le plan du choeur et des boiseries.

Cette chapelle, achevée en 1928, est l'ensemble religieux le plus complet et le plus caractéristique de Maurice Denis

Musee-Maurice-Denis-chapelle-montage-r.jpg

Musee-Maurice-Denis-Exposition-Georges-Lacombe-montage-tab.jpg

Quelques oeuvres de Georges Lacombre présentées au Musée Départemental Maurice Denis

Musee-Maurice-Denis-atelier-bleu.jpg

L'atelier de Maurice Denis situé à l'entrée des bâtiments; il n'est pas ouvert au public.

 

 

Musée Départemental Maurice Denis : lien  Site officiel

Georges Lacombe : lien Wikipédia

Georges Lacombe ; Encyclopédie Universalis lien direct

Maurice Denis : Lien Wikipédia

Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 15:39

Quelques images des ginkgos bilobas du centre ville de Houilles :

Arbre-aux-40-ecus-Houilles-17-novembre-2012-r.jpg

IMGP9794-Ginkgo-femelle-de-la-mairie.jpgIMGP9762-Ginkgo-femelle-de-la-mairie.jpg

IMGP9780-Ginkgo-male-du-parc-Charles-de-Gaulle.jpgIMGP9759-Ginkgo-de-la-mairie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des aquarelles réalisées pour l'occassion :

Suite-carnet-17-Le-ginkgo-de-la-mairie.jpgp9-Ginkgo-de-la-mairie-SS.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginkgo biloba du parc Charles de Gaulle et de l'Hôtel de ville de Houilles, Yvelines

Photographies : 19 novembre 2012

 

 

Pensez à les voir et ce moment, c'est l'époque où ils ont revêtu leurs manteaux d'or !

Voir aussi :  Le Ginkgo de la mairie

Une étude décevante sur les propriétés du ginkgo : Ginkgo-Biloba-Eihzheimer

 

Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 21:08

Quelques images de cette ile aux paysages splendides.

Réunion photographies choisies montage titre

Lien direct diaporama  Ile-de-la-Réunion

Carnet de voyage aquarelle à la Réunion : carnet aquarelle Ile de la Réunion

ou lien blog  Reunion-carnet-de-voyage-aquarelles

 Reunion-carnet-de-voyage-aquarelle-montage-3.jpg

Carnet de voyage sur le blog :   00 Réunion carnet de voyage aquarelles montage

 

lien carnet de voyage

Une de nos nombreuses randonnées : Bord-Martin-Aurère par le sentier des scouts

Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 06:19

 

Plusieurs visites et séances de peinture sur motif de la Villa Hublotière cet été :

Une étude des détails de la villa de l'architecte art nouveau Hector Guimard  de 1896.

IMGP9523 Hublotière été 2012

La-Hublotiere-visite-du-4-septembre-2013-montage-4-r.jpg

Hublotière aquarelles et dessins 2013 montage r

 

Bonne visite l'année prochaine en été, lors des visites-conférences.

Merci aux propriétaires qui ouvrent leurs portes aux visites et à Louise, notre conférencière.

Lien aquarelles La Hublotière : Villa Berthe dite la Hublotière

Lien site officiel : La Hublotière

Articles : Visites à la Hublotière au Vésinet

Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 19:55

Une exposition à voir à la chapelle des Petits-Augustins, dans l'école nationale supérieure Beaux-arts de Paris, ouverte  du 13 septembre au 3 novembre 2012, une bonne occasion de voir ce lieu unique.

Parmi les différents bâtiments qui composent l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts, la chapelle des petits Augustins est sans doute l'un des plus riches, par son histoire et les collections qu'il abrite.

Cette chapelle doit son origine à la reine Marguerite de Valois, plus connue sous le nom de la Reine Margot, qui fit construire un couvent d'Augustins déchaussés, dits Petits-Augustins.

IMGP3390-r.jpg

Les oeuvres éphémères de Urs Fischer:

Urs-Fischer-8-ro.jpg

Untitled, 2011, cire, pigments, acier, mèches

Urs-Fischer-IMGP3066-r.jpg6 octobre 2012

 

Les oeuvres, des copies des élèves de l'école des beaux-arts qui firent don des sculptures et des peintures

IMGP3062-Chapelle-des-Petts-Augustins.jpgIMGP3074-Chapelle-des-Petits-Augustins.jpg

IMGP3112-Ecole-des-beaux-arts.jpg

IMGP3096 Ecole supérieure des arts

Beaux-arts de Paris Ecole nationale supérieure

14 rue Bonaparte 75006 Paris

Tél. : 01  47 03 50 00 Lien :  Beaux-arts de Paris

Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article
30 septembre 2012 7 30 /09 /septembre /2012 15:01

 

Une visite de Nantes en septembre.    

Cette métropole est le chef-lieu du département de la Loire Atlantique (600.000 habitants).

Ex-capitale de la cité gallo-romaine des Namnètes et capitale du Duché de Bretagne, Nantes reste un port important, grâce aux infrastrustures Nantes-Saint-Nazaire.

IMGP2570-Nantes-roc.jpg

A la fin du XXème siècle, la ville a subi la désindustrialisation et est devenu un secteur tertiaire et un centre universitaire depuis 1962.

Nantes-30-septembre-2012-Chateau-Anne-de-Bretagne-r.jpg

Le château des ducs de Bretagne

Le château des ducs de Bretagneensemble architectural constitué d’un rempart du XVe siècle et d’édifices divers bâtis du XIVe au XVIIIe siècle, est classé monument historique depuis 1840.

Après avoir été résidence ducale sous le duc François II et la duchesse Anne, le château est devenu une forteresse royale, siège du gouverneur de Nantes, prison royale, et caserne à partir du XVIIIe siècle.

La Cathédrale Saint-Pierre-Saint-Paul, appelé simplement Saint-Pierre de Nantes :

IMGP2357-Cathedrtale-Saint-Pierre.jpg

Sa construction de style gothique, s'est étalé sur 457 ans, et malgré son homogénéité, ses lignes se sont épurées au cours du temps. Sa construction en tufeau explique la blancheur de sa façade.

A remarquer sa hauteur de voûte : 37,50 mètres (Notre-Dame de Paris =  35 m)  les statues et le tombeau de marbre blanc de François II.

Un incendie accidentel détruisit en 1972 une grande partie de la cathédrale qui fait partie d'un des l'édifices les plus restaurés de France. Les travaux ne sont d'ailleurs pas terminés.

 

 IMGP2336 Tombeau de François II détails     La Prudence et ses deux visages                   La JusticeIMGP2348 La ForceIMGP2323-Tombeau-de-Francois-II-r.jpg 

Le tombeau de François II, duc de Bretagne et Marguerite de Foix, son épouse, commandé par Anne de Bretagne, leur fille.

Les figures allégoriques de femmes représentent la Force, la Justice, la Prudence, la Tempérance, les quatre vertus cardinales.

 

Nantes 30 septembre 2012 Passage Pommeraye r

Le passage Pommeraye, superbe galerie, construite de 1841 à 1843, oeuvre des l'architectes Jean-Baptiste Buron et Hippolyte Durand-Gasselin.

C'était un trait-d'union entre la place du Commerce et la place Graslin.

 

Nantes-30-septembre-2012-Place-royale-fontaine-r.jpg

      La fontaine de la Place Royale

 

Nantes-visite-du-30-septembre-2012-Memorial-esclavage.jpg

Nantes et son mémorial de l'abolition de l'esclavage :

La traite atlantique, ou commerce triangulaire (C) organisée par les Européens du XVIe au XIXe siècle, à destination des Antilles, d’Amérique et des îles de l’Océan Indien, fit plus de 12 millions de victimes.

En France, de nombreux négriers nantais s'enrichirent grâce au traffic d'esclaves en provenance d'Afrique sub-saharienne.

42 % du commerce triangulaire passe par Nantes avant de gagner d'autres port français. 

Le 25 mars 2012, Nantes inaugurait son Mémorial contre l'esclavage, il s'agit du plus grand en Europe et de l'un des plus vastes au monde. Nantes fut en effet l'ancienne capitale de la traite négrière en France au 18ème siècle. (1)

Construit sur une superficie de 7000 m2 à proximité du quai de la Fosse, il est l'oeuvre de l'artiste polonais Krzysztof Wodiczko, et de l'architecte argentin-américain Julian Bonder.

 

La Tour Lu : (2)Nantes visite du 30 septembre 2012 Tour Lu r

 

Une bonne adresse : (3) La Brasserie "La Cigale" un magifique décor !Nantes--30-septembre-2012-Brasserie--montage-La-Cigale-r.jpg

 

Sources :

Lien Wikipédia : Le château des ducs de Bretagne

Lien Wikipédia : Le passage Pommeraye à Nantes

Lien Wikipédia : Place Royale

Lien Wikipédia : Nantes

 

Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 21:14

Le-pavillon-chinois-IMGP2052.jpg

Le pavillon chinois de l'Isle Adam, situé dans l'enceinte du parc Cassan, est une ancienne fabrique, folie orientaliste ou édifice décoratif de signification philosophique, de type pagode,

A la fin du XVIIIème siècle, l'empereur de chine rêve de jardins classiques à la française, en France; l'aristocratie française fait décorer ses jardins en parcs anglo-chinois.


Situé derrière une majestueuse grille de fer forgé provenant de l'ancien hippodrome de la place de Clichy à Paris, le pavillon est d'inspiration chinoise avec son double toit aux angles relevés, ses lions rappelant ceux de la Cité Interdite à Pékin, ses clochettes sonnant au rythme du vent, ses couleurs jaune et rouge, et l'alliance de l'eau, du minéral et du végétal...

 

Clochette-du-pavillon-chinois-IMGP2082.jpgGrille-du-pavillon-chinois-IMGP2079.jpg


 

 

 

Détail d'une clochette et de la grille d'entrée du pavillon.

 

IMGP2077 lions

      Le pavillon est flanqué de lions sur ses côtés qui rappellent la cité interdite de Pékin

 

La famille Bergeret, acquiert en 1778 le domaine de Chateaupré d'Alexandre Pierre de Cassan, un cousin.

Pierre-Jacques Onésyme Bergeret de Grancourt (1715-1785), trésorier général des finances, fait aménager l'ancien château avec l'aide de son ami le peintre Jean-Honoré Fragonard, qu'il héberge pendant une dizaine d'années, et crée un parc à l'anglaise où il fait construire le pavillon chinois.

Le domaine prend le nom de Cassan après l'embellissement du parc et la construction du pavillon. Le jardin anglo-chinois, à la mode à l'époque, devait comporter plusieurs fabriques, mais une seule voit le jour, époque de la révolution française oblige. La petite pagode est construite en bois, et fait barrage pour créer un lac situé derrière le pavillon, régulant le niveau de l'eau du lac.

 

IMGP2061 lac du parc Cassan

Le lac et son arbre sauvé des eaux

 

En 1971, la ville de L'Isle-Adam rachète ce pavillon chinois alors dans un état de délabrement avancé, et le fait restaurer par l'architecte Olivier Choppin de Janvry.

Cette construction chinoise de l'époque des Lumières est l'une des rares qui soient conservées.

 

Le Pavillon chinois est inscrit MH depuis 1965. Il a été restauré en 1975 et 2008.

Adresse : Route de Beaumont, parc Cassan, L'Isle-Adam

 

Liens Topic-Topps : Pavillon chinois du Parc Cassan .

Plan-acces-pavillon-chinois-ro.jpg

      Plan d'accès au parc Cassan à l'Isle-Adam

Carte-Folie-vers-1780.JPG

      A noter : la Folie apparait déjà dans les cartes d'environ 1780.

      Bonne visite !

 

Repost 0
Published by Jean-Pierre
commenter cet article