Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 08:26

L'Osmothèque : le conservatoire international des Parfums

UN LIEU UNIQUE AU MONDE

Créer un lieu unique voué à la mémoire des odeurs qui pourrait recenser et rassembler les parfums existants ou à venir, et aussi retrouver la trace de certains grands parfums disparus et les faire renaître : tel était le projet.

 

L'osmothèque à Versailles
L'osmothèque à Versailles

Les parfums :

  • Les parfums sont certainement les plus fragiles et les plus évanescentes de toutes les créations humaines. Et pourtant ils marquent très durablement les mémoires. Que faire lorsque les parfums ont disparu des circuits commerciaux ? Où les retrouver ?
  • L’Osmothèque (du grec « osmè » = odeur et « theke » = rangement), association Loi 1901, a été inaugurée le 26 avril 1990.
  • Premier conservatoire de parfums de l'histoire, elle préserve ces créations si vulnérables et si précieuses de l’usure du temps, de la perte et de l’oubli. Collection vivante de parfums existants ou disparus, elle protège le patrimoine mondial de la parfumerie.
  • La collection de l’Osmothèque représente aujourd'hui, plus de 3 200 parfums, dont 400 disparus (Mise à jour en Mars 2015).

L'Osmothèque et sa vocation :

  • La vocation de l’Osmothèque n’est pas seulement de conserver les parfums, mais aussi de transmettre le savoir de cette profession peu connue. Néophytes, amateurs ou professionnels de l’industrie, l’Osmothèque accueille tous les publics pour faire découvrir ou redécouvrir des parfums de légende.
  • A travers nos conférences olfactives (environ 150 par an) et les articles publiés sur notre blog, chacun peut approfondir ses connaissances, dans un but professionnel ou par simple plaisir. Il est également possible de prendre un rendez-vous privé, avec notre équipe ou avec un parfumeur-osmothécaire, pour une visite sur mesure.
  • Vous pouvez également consulter notre libraire spécialisée ou notre bibliothèque privée pour effectuer des recherches.
 
sources l'Osmothèque
 

L’odeur fraîche et zestée de la bergamote en fait une matière première incontournable de la parfumerie actuelle. Cependant, nous allons voir que, comme tous les hespéridés, la bergamote est aujourd’hui au centre de problématiques réglementaires. Quelles sont les solutions qui permettent de conserver cette matière première essentielle à la palette du parfumeur ?

Le bergamotier est un petit arbre de la famille des Rutacées (ou Aurantiacées) dont le nom latin est Citrus Aurantium ssp. Bergamia et qui produit des fleurs blanches très parfumées dont un très faible pourcentage donnera des fruits. Il serait issu du croisement entre un bigaradier (oranger amer) et un limettier (citron vert), mais il pourrait être également issu du croisement entre un bigaradier et un citronnier.

L'origine de son implantation en Europe est incertaine. Il existe une première hypothèse selon laquelle la bergamote tirerait son nom de la ville de Berga au Nord de Barcelone où elle aurait été cultivée au retour de Christophe Colomb des îles Canaries. Selon une deuxième hypothèse, son nom viendrait du turc « berg-armadé » ou « poire du seigneur » (en raison de sa forme particulière). Le fruit aurait été rapporté d'Orient par les Croisés...

La récolte des fruits se fait à la main, de début décembre à mars. Les ramasseurs sont gantés afin de ne pas abîmer le zeste. Il faut environ 200 kg de fruits pour obtenir 1 kg d'essence, ce qui fait un rendement de 0,5 %. La production d’huile essentielle est de l'ordre de 100 tonnes/an en Italie. Il est à noter qu'entre le début et la fin de la récolte, il existe des différences olfactives relativement importantes. Généralement plus vertes au début puis de plus en plus fruitées et florales, les huiles essentielles obtenues sont couramment mélangées afin d'homogénéiser la qualité de la récolte : c’est ce qu’on appelle la « communelle ».

 

 
Soutenez l’Osmothèque

La Société des Amis de l'Osmothèque :

Soutenez l’Osmothèque en devenant membre de la S.A.O. (Société des Amis de l’Osmothèque) A partir du 1er Janvier, vous pourrez adhérer ou renouveler votre adhésion à la S.A.O., pour connaître les modalités, veuillez contacter Madame Sophie D’Auber, par mail :

sdauber@akeonet.com ou par  téléphone : 06 60 63 68 80

http://www.osmotheque.fr/le-blog/

 
L’Osmothèque est l'unique conservatoire traçant l’histoire de la parfumerie. Il est basé à Versailles et possède une antenne à New York.(Academy of Perfumery & Aromatics)
 
Adresse : 36, rue du Parc de Clagny, 78000 Versailles
Téléphone :  01 39 55 46 99
   Site lien : http://www.osmotheque.fr/

  Site Wikipédia l'Osmothèque lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Osmoth%C3%A8que

 

Bonne visite !

Sources : l'Osmothèque Versailles France

Jean-Pierre

Ancien ingénieur chimiste analyse et synthèse des mélanges gazeux.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Patrimoine de France
commenter cet article

commentaires