Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 07:13
La Grande Ecurie du Roi à Versailles et la galerie des Carrosses

Une visite à la galerie des Carrosses dans la Grande Écurie du Roi à Versailles, lors de la nuit des musées 2016 : le 21 mai 2016.

Histoire : la collection des carrosses de Versailles, l'une des plus importantes d'Europe, est réunie par le roi Louis-Philippe en 1831, au moment où il transforme le château royal en musée dédié "à toutes les gloires de la France".

Chaises à porteurs et traineaux rejoignent les collections en 1851, lorsque le premier musée des voitures de Trianon ouvre ses portes au public.

L'exposition de la galerie des carrosses à la Grande Écurie de Versailles est ouverte au public depuis le 9 mai 2016.

La Grande Ecurie du Roi à Versailles et la galerie des Carrosses

La construction :

Les écuries royales de Versailles sont le plus grand chantier royal jamais entrepris pour loger des chevaux; un double chantier lancé en 1679 en prévision de l'installation de la cour et du gouvernement à Versailles.

Placé sous la direction de l'architecte Jules Hardoin-Mansart, il est réalisé par une armée d'ouvriers en un temps record : trois années de 1679 à 1682.

Lien site Wikipédia Jules Hardoin-Mansart :1646, Paris-1708, Marly-le-Roi https://fr.wikipedia.org/wiki/Jules_Hardouin-Mansart

Jules Hardoin-Mansart est le petit neveu de l'architecture François Mansart 1598, Paris-1666, Paris Lien site : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Mansart

La Grande Ecurie du Roi, la nuit

La Grande Ecurie du Roi, la nuit

Les démonstrations des cavalières de l'académie équestre dans la cour extérieure de la Grande EcurieLes démonstrations des cavalières de l'académie équestre dans la cour extérieure de la Grande EcurieLes démonstrations des cavalières de l'académie équestre dans la cour extérieure de la Grande Ecurie

Les démonstrations des cavalières de l'académie équestre dans la cour extérieure de la Grande Ecurie

La Grande Ecurie du Roi à Versailles et la galerie des CarrossesLa Grande Ecurie du Roi à Versailles et la galerie des Carrosses

Le carrosse du sacre de Charles X :

Le 29 mai 1825, Charles X est sacré en la cathédrale Notre-Dame de Reims. pour cette cérémonie, fondement essentiel de la monarchie de droit divin, il ordonne la construction d'un carrosse d'une richesse extraordinaire.

Commencé pour Louis XVIII, la construction de ce carrosse avait été abandonné lorsque le roi, prudent, avait renoncé à se faire sacrer.

Dès l'avènement de Charles X, le marquis de Vernon, écuyer commandant des écuries, le remet en chantier. En moins de six mois, il est achevé sous la direction de Daldringen, carrossier virtuose. Voir diaporama suivant.

Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe
Une des plus grandes collections de carrosses en Europe

Une des plus grandes collections de carrosses en Europe

Les voitures de la Présidence :

En 1870, après la chute du second empire et la proclanation de la IIIème République, les prestigieuses écuries de Napoléon III sont démantelées, les carrosses remisés ou dispersés en vente publique. Les temps démocratiques récusent le faste et l'ostentation.

Les exigences de représentation imposent cependant à la Présidence de la République de se doter de nouveaux véhicules adaptés aux diverses circonstances officielles : réceptions d'ambassadeurs, visites dans les départements, expositions universelles, voyages officiels de souverains étrangers. L'Etat passe alors commande auprès des plus prestigieux carrossiers parisiens comme la maisons Elrler, ancien corrossier de Napoléon III, Mühlbacher ou Rothschild & Fils.

Les manèges d'entrainement de l'Académie du spectacle équestre Bartabas :

Les grandes écuries : le manège d'entrainement des cavaliers

Les grandes écuries : le manège d'entrainement des cavaliers

Les grandes écuries : 42 chevaux sont logés dans ces prestigieux locaux

Les grandes écuries : 42 chevaux sont logés dans ces prestigieux locaux

La Grande Ecurie du Roi à Versailles et la galerie des CarrossesLa Grande Ecurie du Roi à Versailles et la galerie des Carrosses

Petite histoire hippomobile :

Dès leur apparition au milieu du XVIème siècle, les premiers coches rencontrent un vif succès.

Élevée par les rois au rang de symbole majeur du pouvoir, signe de distinction et de représentation sociale, la voiture hippomobile, qui devient un objet d'art, connait une évolution permanente.

"Une voiture est à la fois une machine et un objet d'art; il faut à l'architecte qui en dirige l'exécution les connaissances d'un mécanicien et l'étoffe d'un artiste".

Le Guide du carrossier, juin 1864

Le Salon de l"Auto hippomobile" :

Les modèles ... exposésLes modèles ... exposés

Les modèles ... exposés

Les éléments du cheval et du carrosse :

La Grande Ecurie du Roi à Versailles et la galerie des Carrosses

Images de carrosses célèbres :

Berline du cortège de mariage de Napoléon et de Marie-Louise, le 2 avril 1810, modèle présumé du carrosse de sacre de Louis XV, au centre, de Louis XVI, à droiteBerline du cortège de mariage de Napoléon et de Marie-Louise, le 2 avril 1810, modèle présumé du carrosse de sacre de Louis XV, au centre, de Louis XVI, à droiteBerline du cortège de mariage de Napoléon et de Marie-Louise, le 2 avril 1810, modèle présumé du carrosse de sacre de Louis XV, au centre, de Louis XVI, à droite

Berline du cortège de mariage de Napoléon et de Marie-Louise, le 2 avril 1810, modèle présumé du carrosse de sacre de Louis XV, au centre, de Louis XVI, à droite

Les traineaux de la cour :

"L'Eau" détail vers 1641 par Claude Deruet, Traineau à la Tortue vers 1732, bois sculpté, doré et peint. "Dame menée en traineau sur la neige" 1729 par Charles-Antoine Coypel"L'Eau" détail vers 1641 par Claude Deruet, Traineau à la Tortue vers 1732, bois sculpté, doré et peint. "Dame menée en traineau sur la neige" 1729 par Charles-Antoine Coypel"L'Eau" détail vers 1641 par Claude Deruet, Traineau à la Tortue vers 1732, bois sculpté, doré et peint. "Dame menée en traineau sur la neige" 1729 par Charles-Antoine Coypel

"L'Eau" détail vers 1641 par Claude Deruet, Traineau à la Tortue vers 1732, bois sculpté, doré et peint. "Dame menée en traineau sur la neige" 1729 par Charles-Antoine Coypel

Chaises à porteurs : moyen de transport individuel de l'époque...

Si la chaise à porteurs existe depuis l'Antiquité, c'est à la fin du XVIème siècle qu'elle réapparait en Europe. Particulière ou locative, elle est le moyen de transport de plus utilisé pour les courts trajets.

Dans les grandes villes encombrées de carrosses, la chaise offre une alternative séduisante : elle est moins couteuse, plus maniable et tout aussi rapide dans les rues étroites et mal pavées.. Elle est aussi plus commode : portée par deux hommes munis de bricoles de cuir, nul besoin d'harnacher les chevaux, ni de préparer l'équipage. Une fois la course terminée, elle se range aisément contre un mur ou sur un palier.

Comme pour les voitures la chaise est fabriquée par les selliers-carrossiers et porte chiffres et armoirie de son propriétaire. A Paris, depuis 1617, des chaises publiques se louent pour des courses dont les trajets sont fixés à l'avance.

Au centre : "Vue du chateau de Versailles sur la cour de la chapelle", détail, vers1725, de Jacques Rigaud. De part et d'autre : exposition de la Grande Ecurie de Versailles.

Au centre : "Vue du chateau de Versailles sur la cour de la chapelle", détail, vers1725, de Jacques Rigaud. De part et d'autre : exposition de la Grande Ecurie de Versailles.

L'Académie Equestre Nationale du Domaine de Versailles :

Ouverture exceptionnelle pendant tout l'été :

Information et réservation sur le lien : http://www.acadequestre.fr

ou téléphone : 01 39 02 62 70

Visite libre tous les jours, sauf les dimanches et lundis de 14 à 18 H, dernière admission à 17 H 30. A découvrir la Grande Écurie du Roi, investie par l'Académie équestre, véritable École des Pages contemporaine.

Adresses et sources bibliographiques :

Etablissement Public du Château, du Musée et du Domaine National de Versailles :

RP 834 78008 Versailles cedex

Place d'Armes

Tél. : 01 30 83 78 00 Site lien : http://www.chateauversailles.fr

Classement Monument Historique le 20 août 1913.

Lien Wikipédia La Grande Écurie du château de Versailles : https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_%C3%89curie

Programme Académie du spectacle équestre Bartabas : http://www.bartabas.fr/fr/Academie-du-spectacle-equestre/presentation

Voir aussi : un article sur la Petite Ecurie du Roi à Versailles : http://jeanpierrekosinski.over-blog.net/article-la-galerie-des-sculptures-des-moulages-petite-ecurie-du-roi-124526609.html

Documentation disponible : La Galerie des Carrosses. Grande écurie du roi. RMN Grand Palais, Archives départementales des Yvelines, Musée du Louvre, Marc Jeanneteau, Musée Lambinet, Daniel Arnaudet,RMN Grand Palais (Domaine de Compiègne), Stéphane Maréchalle, RMN Grand Palais, Château de Versailles, Christophe Fouin, Gérard Blot, El Meliani, Franck Raux, Julien Laudredou, Agathe Poupeney.

"Connaissance des Arts" Hors-série N°523 "Roulez carrosses !" Le château de Versailles à Arras. Exposition du 17 mars 2012 au 10 novembre 2013 à l'abbaye Saint-Vasst, musée des Beaux-Arts d'Arras.

Bonne visite !

Vue perpective du château de Versailles, de la ville et de la Grande Ecurie du Roi vers 1710-1715, Oeuvre anonyme

Vue perpective du château de Versailles, de la ville et de la Grande Ecurie du Roi vers 1710-1715, Oeuvre anonyme

En cours...

Les collections de véhicules hippomobiles et leurs implantation :

Force est de constater que les témoins de cette brillante industrie conservés en France sont bien rares. Pour la période antérieure à la Révolution, il n’existe aucune voiture du XVIIe siècle et à peine une quarantaine du XVIIIe. Le XIXe siècle est plus riche avec 2 100 voitures actuellement recensées, et vraisemblablement plusieurs centaines encore à découvrir.

Ces chiffres ne concernent que les ouvrages de carrosserie, c’est-à-dire les voitures destinées au transport des personnes. Les ouvrages de charronnage, c’est-à-dire les voitures de charroi, les véhicules agricoles, les véhicules militaires, n’ont pas été pris en compte faute d’études.

- 5500 à 6000 voitures, soit environ le quart de ces voitures recensées, relèvent de la propriété publique et appartiennent soit à l’État, soit à des Collectivités.

- 320 sont détenues par les Haras nationaux (Institut Français du Cheval et de l’Équitation).

  • SAULE, Béatrix. Visite du Musée des carrosses. Versailles : Art Lys, 1997.
  • COCHET, Vincent. « Chambord, conservatoire d’une restauration manquée. Les préparatifs de l’entrée,
  • Les deux voitures de ce musée sont en dépôt au Musée vivant du cheval à Chantilly.

une centaine est conservée dans quelques lieux prestigieux : le Musée national de la Voiture et du Tourisme à Compiègne, le Musée des carrosses à Versailles, le château de Chambord, le Musée Condé à Chantilly, le château national de La Malmaison à Rueil-Malmaison.

  • DEMEUFVE, G. « La chaise de poste du Musée lorrain ». Bull. Soc. Archéol. Lorraine et du Musée
  • LIBOUREL, Jean-Louis. « Une berline du XVIIIe siècle, trésor national : le « carrosse de Vachères
  • D., Ch. « Un vieux carrosse ». Bull. Soc. Archéol. et Hist. de Charente, 1910, XXX, p. 306-308.
  • VOUHÉ, Grégory. « La demi-berline de monsieur de Liniers ». Bull. Soc. Hist. et Scientif. des Deu
  • LIBOUREL, Jean-Louis. « Bouges : un temple de l’attelage ». Dans COCHET, Vincent. Le château de B
  • LIBOUREL, Jean-Louis. « Les voitures à cheval ». Dans TESNIER, Florent et LOISEL, Germain. Le château
  • Château de Randan, Catalogue de la vente aux enchères publiques des 23 et 24 mai 1999. Paris : Mi
  • LIBOUREL, Jean-Louis. Château d’Espeyran conservatoire du patrimoine équestre. Saint-Gilles-du-Ga

Les autres, une centaine encore, sont dispersées entre les musées d’Angoulême, Arles (Museon Arlaten), Avignon (Palais du Roure), Blérancourt (Musée National de la Coopération Franco-Américaine), Bourg-sur-Gironde (Musée Au temps des calèches), Cambrai (Musée municipal), Eu (Musée Louis-Philippe), Fécamp (Musée municipal), Gannat (Musée municipal), Nancy (Musée Historique Lorrain), Le Puy-en-Velay (Musée Crozatier), Rochetaillé-sur-Saône (Musée de l’automobile), Saintes (Musée d’Art régional Dupuy-Mestreau), Thouars (Musée municipal Henri-Barré), et quelques châteaux passés dans le domaine public : Bouges, Chaumont-sur-Loire, Nohant, Randan, Espeyran à Saint-Gilles-du-Gard.

  • LIBOUREL Jean-Louis. Château Lanessan : attelages et musée du cheval. Cussac-Fort-Médoc : G.F.A.

Les trois-quarts restants, soit la majeure partie du patrimoine hippomobile actuellement connu, sont dans des mains privées. Ce patrimoine privé est constitué de collections pour la plupart de dimensions modestes, dont un tout petit nombre est ouvert à la visite (Le Musée des Calèches au château de Vaux-le-Vicomte ; le Musée de la Voiture à Cheval à Marcigny), de quelques ensembles conservés in situ dans des remises de châteaux (château Lanessan à Cussac-Fort-Médoc; château de Breteuil à Apremont-sur-Allier), et de voitures détenues par des amateurs qui les présentent attelées à l’occasion de manifestations équestres, notamment les concours d’attelage de tradition organisés sous l’égide de l’Association Française d’Attelage <lien vers http://afa-attelage.org >

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre - dans Patrimoine de France
commenter cet article

commentaires