Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'artiste

  • : Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • Le blog de Jean-Pierre Kosinski.
  • : Présentation de l'artiste et de quelques-unes de ses promenades, de ses visites, de ses œuvres : dessins, aquarelles, lavis à l'encre et photographies
  • Contact

Recherche

Pages

20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 14:20

Une visite nocturne en octobre du Pavillon des Indes :

Le Pavillon des Indes à Coubevoie
Le Pavillon des Indes et son contexteLe Pavillon des Indes et son contexteLe Pavillon des Indes et son contexte

Le Pavillon des Indes et son contexte

L'implantation de l'Exposition Universelle de Paris en 1878

L'implantation de l'Exposition Universelle de Paris en 1878

L'exposition Universelle de Paris en 1878 doit pouvoir rivaliser avec celle de Londres en 1872, celle de Vienne en 1873, ainsi que l'exposition de Philadelphie en 1876.

Dédiée aux progrès industriels et aux technologies, elle a pour ambition de placer la France au coeur des nations ouvrières et agricoles.

Les arts et le savoir-faire tiennent une place particulière.

Après plusieurs sites envisagés, dont Courbevoie, ce fut finalement la colline de Chaillot et le Champs de Mars qui sont retenus, car placés au coeur de la capitale et assez facilement accessible.

Au terme d'un énorme chantier,le Palais du Trocadéro, remplacé en 1937 par ses bâtiments actuels, renferme une immense salle de fêtes pouvant accueillir 7.000 places.

Celui du Champs de Mars s'étend de la Seine à l'Ecole Militaire.

Au coeur du Champs de Mars, la rue des Nations est une des attractions phares. Il est reconstitué pour la première fois le long de cette rue, des façades typiques de toutes les nations représentées à cette exposition. Les constructions sont produites en grandeur nature et derrière les façades, les différents pays représentent dans un espace relativement réduit leur productions industrielles et leur artisanat.

L'aménagement intérieur du Pavillon et ses boiseries actuelleL'aménagement intérieur du Pavillon et ses boiseries actuelleL'aménagement intérieur du Pavillon et ses boiseries actuelle

L'aménagement intérieur du Pavillon et ses boiseries actuelle

Le Pavillon des Indes à Coubevoie

Le pavillon des Indes indiennes :

Conçu par l'architecte Sir Caspar Purdon Clarke (1846-1911), l'édifice se compose de deux pavillons symétriques reliés par une galerie couverte, et mesure une cinquantaine de mètres de longueur. Il est construit sur des modèles des palais indiens du Rajasthan.

Il sert de vitrine aux collections particulières du Prince de Galles, futur roi Edouard VII (1841-1910) : harnais brodés, étoffes, vaisselles, vases, coffrets, bijoux, armes damasquinées et sculptées. Des fonds privés complètent la présentation royale, notamment des objets de fabrication indienne importés de négociants domiciliés à Londres et à Paris.

Les visiteurs découvrent ainsi les produits de l'artisanat de l'Inde et ses ressources naturelles.

.

Une première partie est installée sur les dunes de Paramé, près de Saint-Malo

Le pavillon est malheusement détruit en 1905 lors d'une tempête

Le pavillon est malheusement détruit en 1905 lors d'une tempête

Une seconde partie, plus petite, est probablement acquise par le prince Stirbey, propriétaire du parc de Bécon, afin d'agrandir la villa atelier de sa belle fille, mademoiselle George Achille-Fould Stirbey, artiste peintre.

Le pavillon devient propriété de la ville de Courbevoie en 1951.

Détails nocturnes du Pavillon des IndesDétails nocturnes du Pavillon des IndesDétails nocturnes du Pavillon des Indes

Détails nocturnes du Pavillon des Indes

Le Pavillon des Indes à Coubevoie

George Achille Fould (1865-1951) :

Artiste peintre, élève d'Antoine Vallon et de Léon Comère, George expose de 1885 à 1949 en signant Achille-Fould.

Elle est membre de la Société des Artistes Français et de la Société Nationales des Beaux-Arts.

Elle participe aux salons des Artistes Français, ainsi qu'au Salon des Indépendants à Paris, au Salon des l'Union des Femmes-Peintres et Sculpteurs, au Salon de l'Ecole Française, et à diverses invitations de Salons à Paris et en province (Paris, Versailles, Lyon)

Portraitiste des femmes aux vêtements raffinés, elle est attentive aux détails des costumes anciens, à la restitution des étoffes, aux dentelles et aux broderies des personnages.

Elle obtient une médaille de bronze à l'Exposition Universelle de Paris de 1900.

L'artiste vivait, outre son atelier de Bécon, dans la villa de son père à Asnières et dans son appartement à Paris rue de Courcelles.

Sources : Le Pavillon des Indes à Courbevoie, Hauts-de-Seine.

Photographies : Léon et Levy, Roger Viollet & Ageorges. Neurdein.

Le Pavillon des Indes est inscrit aux monuments historiques en 1987.

Lien Wikipédia : George Achille Fould :https://fr.wikipedia.org/wiki/George-Achille_Fould

Le Pavillon des Indes à Bécon (Courbevoie) : https://fr.wikipedia.org/wiki/Pavillon_des_Indes

142, boulevard Saint-Denis 92400 Courvevoie

Visites sur réservation : 01 71 05 77 92

Courriel lien :pavillondesindes@ville-courbevoie.fr

La liste des expositions Universelles de Paris : http://https://fr.wikipedia.org/wiki/Expositions_universelles_de_Paris

Madame Emmanuelle Trief-Touchard est attachée de conservation et responsable du musée Roybet Fould, à Courbevoie.

Tous nos sincères remerciements à Emmanuelle pour cette visite passionnante.

Les Grandes Expositions de Paris :

Exposition Nationale : 1844,

Expositions Universelles : 1855, 1867, 1878, 1889, 1900,

Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes : 1925,

Exposition internationale « des Arts et des Techniques appliqués à la Vie moderne » : 1937.

Partager cet article

Repost 0

commentaires